Au cours des dix dernieres annees, I'economie tunisienne est devenueplus








télécharger 1.39 Mb.
titreAu cours des dix dernieres annees, I'economie tunisienne est devenueplus
page3/12
date de publication24.12.2016
taille1.39 Mb.
typeCours
ar.21-bal.com > comptabilité > Cours
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Encadre 1 : Resume des etudes recentes sur la Tunisie qui traitent, entierement ou en partie, des

problematiques sectorielles et liees au savoir et a I'innovation

Banque africaine de developpement - Perspectives economiques en Afrique, 2012

La Tunisie est confrontee aux memes difficultes que son voisin le Maroc en termes de chomage des

jeunes. Alors que le taux de chomage touchait pratiquement 19 % des actifs en 2011, il concemait 30 %

des jeunes diplomes de I'enseignement superieur. Plusieurs mesures et programmes d'incitation a

I'embauche ont ete mis en place, comme la prise en charge par I'Etat de 50 % du salaire des jeunes

diplomes, ainsi que des programmes de mise a niveau et d'insertion de ces jeunes diplomes dans la vie

active. Ces initiatives ont aide plus de 85 000 diplomes, entre 2004 et 2010. Toutefois, la Tunisie a moins

besoin de tels programmes ou pohtiques de I'Etat que d'une diminution de la disparite entre les imperatifs

du secteur prive et I'offre de formation, qui devrait etre elargie par une collaboration plus etroite avec les

entreprises. Malgre de nouvelles mesures, le systeme fiscal, inequitable, a divise 1'economic tunisienne en

deux regimes, offshore et onshore. En 2011, le secteur offshore, « avantage », progressait de 19 %, tandis

que le secteur onshore, lourdement taxe, voyait ses ventes a I'etranger diminuer de 5 %.

Banque mondiale - Note de strategic interimaire 2012

Les importants progres sociaux et economiques realises ces demieres annees sont restes entaches de

corruption et d'ingerence politique. Alors que le secteur prive a ete desavantage par des reglements

inadaptes et la corruption du regime, les entreprises offshore ont beneficie d'importantes incitations a

investir, notamment grace a des procedures simplifiees et a des salaires concurrentiels. A I'inverse, des

pans entiers de I'economie nationale n'etaient pas ouverts aux exportations, par la fixation de quotas et de

Whiteshield Partners
14

barrieres douanieres. Le marche du travail a egalement ete touche, certains employeurs recrutant

uniquement par des contrats souples a court terme n'offrant qu'une securite de Temploi limitee aux

salaries. Ce developpement desequilibre en faveur du secteur offshore a suscite des disparites socio-

economiques dans tout le pays. Alors que les villes cotieres produisent jusqu'a 85 % du PIB, les regions

de I'interieur s'appauvrissent progressivement.

Ernst & Young, etude Baromed 2008

Comme le Maroc, pays voisin et comparable, la Tunisie est consideree comme I'une des meilleures

destinations pour les delocalisations de la region, ciblees sur le marche de I'Union europeenne. Le cout de

I'activite entrepreneuriale y est relativement faible et les entreprises offshore beneficient de nombreux

avantages, tels que I'exoneration de I'impot et de la T.V.A. Toutefois, ce pays patit d'un manque de main

d'ceuvre hautement qualifiee.

Examen des poUtiques de I'investissement (OCDE) : Tunisie 2012 (octobre): Depuis les

bouleversements recents qui ont suivi la revolution de 2011, la Tunisie est entree dans une periode de

transition, mais elle est confrontee a de graves problemes socio-economiques, comme le chomage des

jeunes, les disparites sociales, une baisse de la croissance, une perte de competitivite et, partant, une chute

de I'investissement. Toutefois, de nombreux plans de developpement et reformes ont ete engages pour

soutenir la politique generale en place. Get effort doit etre poursuivi avec plus de coherence et de

collaboration entre secteurs public et prive, mais aussi entre institutions, de fa9on a rassurer les

investisseurs nationaux et etrangers, mais aussi pour resoudre la question du chomage des jeunes.

L'investissement direct etranger (IDE) est essentiel pour la Tunisie, les flux dTDE s'etant eleves en

moyenne a 1,5 milliard d'euros par an entre 2005 et 2010. La crise dans la zone euro a toutefois eu un

impact dramatique sur ITDE en Tunisie, ce dernier chutant de 26 % en 2011. II est indispensable de

diversifier les partenaires a I'investissement, de fagon a renforcer la competitivite du pays dans les

secteurs traditionnels (textile, agriculture) et a attirer I'investissement dans des secteurs a plus forte valeur

ajoutee. Plusieurs mesures ont ete prises pour ameliorer le chmat des affaires, notamment la revision

d'une legislation complexe et la simplification des procedures. Grace a ces mesures, la Tunisie est arrivee

en 40" place au classement du Rapport sur la competitivite mondiale 2011-2012 du Forum economique

mondial, et 46'' du rapport Doing Business de la Banque mondiale, des resultats qui la mettent loin devant

ses voisins et pairs. Toutefois, comme le souhgne le gouvernment de transition, «des pratiques

arbitraires, la corruption, le traitement inegal des investisseurs et le non respect de la reglementation ont

freine I'initiative privee et pese sur la rentabilite des projets d'investissement» (Strategic de

developpement economique et social 2012-2016).



Whiteshield Partners


15



Whiteshield : une demarche tripartite pour etablir la cartographie de I'innovation et de

reconomie du savoir en Tunisie.
Pour reperer les lacunes en matiere de capacites et d'innovation et y remedier, nous nous

sommes appuyes sur trois elements fondamentaux : la cartographie des capacites, 1'analyse de

I'innovation par secteur et cette meme analyse par territoire.

Figure [2] : demarche tripartite de Whiteshield

1.1 Carte du savoir


fondee sur la complexite

economique et I'aire de

produit

Capacites &

reseaux de


connaissances

1.3 Lacunes aux niveaux


national, supra et

infranational

1.2 Analyse des reseaux

de chaines de valeur

axes sur la demande et

lacunes dans certains

secteurs

1. Evaluation des lacunes en matiere de capacites grace aux indicateurs de complexite

economique et a la notion d'aire de produit

La methode de la complexite economique, adoptee dans le present rapport, est une mesure

fondee sur les resultats qui part du principe que si la fabrication de deux produits necessite des

institutions, du capital, des infrastructures et des technologies similaires, ces deux produits sont

susceptibles d'etre fabriques parallelement. Par consequent, la complexite economique vise a

determiner les capacites existantes et le savoir productif du pays. Les capacites sont definies, en

roccurrence, comme les institutions, le capital, les infrastructures et les technologies necessaires

pour produire — et exporter — certains produits. Les indicateurs quantitatifs utilises dans le

calcul de la complexite economique sont reproduits dans I'encadre 2.

Cette methode permet de quantifier et de prevoir la probabilite pour un pays de developper des

capacites complexes de production et d'accroitre la prosperity nationale. Au-dela de la

fabrication de produits manufactures, la demarche est completee par une analyse des services qui

reposent sur les statistiques de I'activite offshore. La representation sous forme de noeud de

Whiteshield Partners

reseau, de reconomie d'un pays, est designee sous le nom de « representation reticulaire de

I'aire de produit ». Dans le present rapport, I'aire de produit est une image du commerce mondial

(et des services offshore), exprimee sous forme d'exportations globales, organisees en fonction

de la similitude des capacites a mobiliser pour produire le bien ou le service concerne.

2. Identification des lacunes en matiere d'innovation par une demarche sectorielle
La seconde unite essentielle d'analyse porte sur les « reseaux de chaines de valeur ». Pour

identifier les lacunes les plus importantes, on procede a I'examen des principales chaines de

valeur et secteurs, a I'echelon mondial et local, dans le cadre de la cartographic des capacites et

du savoir. Cette demarche consiste a postuler que I'innovation se developpe principalement sous

I'impulsion d'une demande et d'une concurrence sectorielles, mais qu'elle ne repond pas a des

facteurs nationaux definis par une analyse horizontale, ni a des facteurs politiques. L'analyse

fondee sur les reseaux de chaines de valeur consiste essentiellement a rendre compte des

retombees, en matiere de savoir, des tendances et de la demande du secteur etudie, a partir

d'entretiens et de conclusions de groupes de refiexion, mais aussi a partir des possibilites et des

lacunes de I'innovation a chaque etape de la chaine de valeur, qui proviennent d'etudes

detaillees. Cette methode a aussi pour objectif de reperer les moyens pour la Tunisie d'integrer

plus pleinement les chaines de valeur mondiales.

3. Analyse territoriale des capacites et de I 'innovation

La troisieme unite d'analyse porte sur les possibilites et les lacunes de I'innovation sur une base

territoriale. Cette demarche se fonde sur le fait que I'innovation ne se produit que dans certaines

zones ou regions du pays et qu'elle est presque toujours en lien avec d'autres pays.

Cadre du developpement du savoir et des capacites

Le cadre de refiexion, fonde sur les trois elements cites plus haut, se divise dans cinq domaines

macro-economiques : (1) les facteurs politiques, qu'il est essentiel d'evaluer, en Tunisie, compte

tenu du role historique de I'Etat dans son pilotage ; (2) la demande du secteur prive et la

dynamique du marche, de fa9on a rendre compte des besoins des entreprises et des utilisateurs

finals : (3) I'ecosysteme d'innovation, en vue d'evaluer son niveau de performance actuel; (4)

I'offre educative et I'economie du travail en Tunisie. Le cinquieme critere est directement lie a

certains reseaux prometteurs de possibilites et de chaines de valeur. Les lacunes et les

Whiteshield Partners

17

possibilites sont identifiees a partir de renvironnement exterieur, des capacites internes et des

reseaux de chames de valeur.



Figure [1] : les cinq piliers du cadre d'analyse

31



Quel soutien I'ˍtat apporte-t-il aux

secteurs fondes sur le savoir ?
Dans quel contexte economique
Mesures

Politiques
Quelle est la demande a laquelle

pourraient repondre les secteurs

du savoir et de I'innovation ?

OCi se situe la demande des


s'inscrivent I'economie du savoir et

I'innovation ?

Quels secteurs beneficient

actuellement d'un soutien de I'Etat ?

Quels sont les obstacles politiques

precis ?

M

consommateurs mondiaux et locaux ?

Quels secteurs et segments sont en

phase de croissance ?

Quelles regions impulsent la

demande ?


Ecosysteme

d'innovation

Comment se caracterise

W

Capacites et

reseaux de

Demande

du marche

Quelle est I'offre de capital


I'environnement actuel en matiere

d'innovation ?

Quels sont les moteurs et le principaux

acteurs de I'innovation ?

Quels politiques et ecosystemes sont en

place en faveur de I'innovation ?

Quels sont les principaux domaines

d'intervention scientifiques et

techniques ?

Quelles formes prend le soutien

financier ?

chames de valeur

Capital

humain

humain ?

Quels sont les atouts et les faiblesses

du systeme educatif ?

Quels sont les avantages comparatifs

en termes de main d'oeuvre ?



Evaluation de reconomie du savoir (Chapitre un)
Possibilites et lacunes (Chapitre deux)



Encadre 2: Principales definitions

Economie du savoir - Selon I'OCDE, le terme « economic fondec sur le savoir » a ete cree pour decrire la

dependance plus grande des economies avancees vis-a-vis du savoir, de I'information et de competences

complexes, mais aussi la necessite croissante, pour les entreprises et I'Etat, d'acceder facilement a tous

ces elements. Dans le present rapport, I'economie du savoir est plutot defmie sous Tangle de la

complexity economique : « La complexite d'une economie est Me a la multiplicite du savoir utile qu 'elle

contient. Pour qu 'une societe complexe puisse exister et assurer sa perennite, les gens qui connaissent le

design, le marketing, la finance, la technique, la gestion des ressources humaines, I'exploitation des

entreprises et le droit commercial doivent etre capables d'echanger et de combiner leurs connaissances

en vue de fabriquer des produits. Ces mimes produits ne peuvent etre fabriques dans les societes oil il

manque certaines parties de cet ensemble de capacites. Par consequent, la complexite economique

s'exprime dans la composition des produits fabriques par un pays et reflete les structures qui se

formentpour contenir et associer les connaissances necessairespour cela. »

ˍ'Analyse Whiteshield.


(\Xˍ) Whiteshield Partners

18

Innovation - Dans le present rapport, I'innovation est defmie dans les termes du Manuel d'Oslo de

rOCDE, a savoir :
· Procede - Une innovation de procede est la mise en ceuvre d'une methode de production ou de

distribution nouvelle ou sensiblement amelioree. Cette notion implique des changements significatifs

dans les techniques, le materiel et/ou le logiciel.

· Commercialisation - Une innovation de commercialisation est la mise en oeuvre d'une nouvelle
methode de commercialisation impliquant des changements significatifs de la conception ou du

conditionnement, du placement, de la promotion ou de la tarification d'un produit.

· Produit - Une innovation de produit correspond a I'introduction d'un bien ou d'un service nouveau

ou sensiblement ameliore. Cette definition inclut les ameliorations sensibles des specifications

techniques, des composants et des matieres, du logiciel integre, de la convivialite ou autres

caracteristiques fonctionnelles.

Competitivite - Ce concept a plus de 15 definitions. Dans le present rapport, il est toutefois defini comme

le moyen de «renforcer la capacite d'entreprises, d'industries, de regions, de nations et d'ensembles

supranationaux a creer, tout en etant et en restant exposes a la concurrence Internationale, un revenu et

un niveau d'emploi des facteurs relativement eleves» (Source : La competitivite industrielle :

comparaison Internationale de I'environnement des entreprises, OCDE (1997) ; European Industrial

Policy (Pelkmans 2006)).

Avantage comparatif revele - L'avantage comparatif revele est un indice qui permet savoir si la part d'un

certain bien ou service dans les exportations d'un pays est superieure a la part de ce bien ou service dans

le commerce mondial, en general.

La diversite et I 'ubiquite correspondent au nombre de produits exportes par chaque pays et au nombre de

pays exportant les produits concemes. Un principe essentiel du concept de complexity economique est de

considerer la structure des exportations comme un indicateur du savoir detenu par un pays. Un pays est

considere comme ayant une economic complexe s'il produit et exporte de nombreux produits qui ne

peuvent etre fabriques et exportes que par quelques autres pays. De cette fa9on, la diversite et Vubiquite

sont corrigees de fa9on recursive I'une par I'autre jusqu'a ce qu'elles convergent. Par consequent, on

obtient deux sous-indices hes : I'indice de complexite economique (ICE) et I'indice de complexite du

produit (ICP) . Selon ces indicateurs, on considere qu'un pays dispose d'une structure economique

complexe s'il produit de nombreux produits complexes. Un produit est complexe surtout lorsqu'il est

fabrique par une economic complexe.

La proximite est une mesure quantitative de la simihtude entre produits ; elle s'exprime par la probabilite

conditionnelle pour deux produits d'etre exportes parallelement. Get indicateur sert a creer une aire de


Whiteshield Partners
19

produit . L'aire de produit est une representation graphique du commerce mondial, exprimee en termes

d'exportations mondiales et organisee en fonction de la similitude des capacites requises pour fabriquer

certains produits. Un certain nombre d'elements peuvent decrire le facteur de correlation entre un couple

de produits : quantite de capital necessaire a la production, complexity technologique ou intrants et

extrants dans la chaine de valeur du produit.

La valeur d'opportunite represente la position du pays dans l'aire de produit. Elle rend compte aussi bien

de la proximite moyenne du pays, dans son offre d'exportation, vis-a-vis de tous les produits pour

lesquels il ne dispose pas d'un avantage comparatif revele, ainsi que de la complexity moyenne de ces

produits. La valeur d'opportunite d'un pays est elevee si ce dernier dispose d'un nombre important de

produits a partir desquels diversifier son economic. Cela signifie egalement que le pays peut facilement

lancer la production de nombreux nouveaux produits presents dans l'aire de produit.

Le sain d'opportunite lie a un certain nouveau produit correspond a un accroissement de la valeur

d'opportunite du pays si ce dernier ameliore son avantage comparatif revele pour le produit conceme.

La notion de produits manc/uants , introduite dans la presente etude, correspond au gain d'opportunite et a

la complexity des produits pour lesquels le pays ne dispose pas d'un avantage comparatif. Les produits

manquants sont ceux qui contribuent le plus a I'amelioration de la position du pays sur l'aire de produit.

Par consequent, ils doivent etre consideres comme une priorite a long terme pour ameliorer la

performance economique du pays.

Un autre concept, celui de produits de proximite , repose sur I'idee qu'un pays est surtout susceptible de se

lancer dans de nouveaux produits s'il dispose deja des capacites necessaires pour les fabriquer. Par

consequent, les produits les plus proches de I'offre actuelle d'exportation peuvent etre consideres comme

les candidats les plus adaptes en vue de I'amelioration de I'avantage comparatif revele.




Whiteshield Partners

20


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Au cours des dix dernieres annees, I\Arrêté du 24 mars 2006 portant création et définition de la mention...
«Sécurité des Ascenseurs Existants», tout cela va entraîner d’importants besoins de personnel : 1 500 recrutements par an au cours...

Au cours des dix dernieres annees, I\Résumé Un nouveau mode publication s’est développé sur Internet au...
«L’information alternative et Indépendante sur Internet, à travers le phénomène des weblogs»

Au cours des dix dernieres annees, I\Résumé : Les bancassureurs sont devenus des acteurs incontournables...
«reconfigurés» autour des nouveaux besoins du consommateur-épargnant, au cours des années à venir

Au cours des dix dernieres annees, I\Littérature russe
«un des événements les plus importants que l’histoire de l’art ait enregistrés dans ces dernières années» (p. 8)

Au cours des dix dernieres annees, I\Hall 25 (solutions pour l'industrie), le hall 11 (solutions pour...
«Au cours de ces dernières années, nous avons opéré une nouvelle évolution de nos soixante ans d'histoire», a poursuivi le directeur...

Au cours des dix dernieres annees, I\Avec ses 26 000 visiteurs et 280 exposants, l’unique Foire forestière...
«L’économie forestière suisse est une branche moderne exposée au rude climat de l’économie mondialisée, c’est pourquoi IL est si...

Au cours des dix dernieres annees, I\La Commission permanente s’est réunie en séance ordinaire à l’Hôtel...

Au cours des dix dernieres annees, I\Définition Signes et symptômes Dernières données Congrès O. T. I....
«naturel» pour un cerveau. La lecture doit s’enseigner. Le langage oral existe depuis des millions d’années tandis que l’acte de...

Au cours des dix dernieres annees, I\Croissance et transformations sectorielles : d’une économie post-industrielle...
«sociologique», rôle accru de l’Etat, rôle moteur des services collectifs. Ce thème sera repris au tournant du xxème siècle à travers...

Au cours des dix dernieres annees, I\Ce matin je me suis levé à quinze heures, hier j’avais pris la douloureuse...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com