Au cours des dix dernieres annees, I'economie tunisienne est devenueplus








télécharger 1.39 Mb.
titreAu cours des dix dernieres annees, I'economie tunisienne est devenueplus
page9/12
date de publication24.12.2016
taille1.39 Mb.
typeCours
ar.21-bal.com > comptabilité > Cours
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12
§30 500

'0 Moyenne =3,23


Informatique

00(N 1500 2000 2500 3000 3500 ˍ000 4500 5000

ˍ Ingenierie ˍ ˍ

Mathematiques


1
Le nombre de brevets reste toutefois nettement inferieur a celui d'autres pays : 70 brevets

seulement ont ete enregistres en Tunisie en 2008, contre 177 au Maroc, 481 en Egypte et 1 528

en Israelˍˍ''. Ce nombre peu eleve peut s'expliquer par le manque de coordination dont souffrent

le secteur prive, les chercheurs et les instituts de recherche.

Encadre [10] : La Tunisie dans I'indice mondial de I'innovation 2012*ˍ'

L'indice mondial de I'innovation a ete lance en 2007 conjointement par I'ecole de commerce INSEAD et

rOrganisation mondiale de la propriete intellectuelle. L'edition 2012 conceme 141 economies, qui

representent 94,9 % de la population mondiale et 99,4 % du PIB mondial (en dollars). II se compose de

deux sous-indices : le sous-indice des moyens mis en ceuvre en matiere d'innovation et le sous-indice des

resultats attestant de I'innovation. Le premier resulte de la moyenne de cinq «piliers » : (1) les

institutions, (2) le capital humain et la recherche, (3) 1'infrastructure, (4) le perfectionnement des marches

et (5) le perfectionnement des entreprises. Le second s'appuie sur deux « piliers » : (6) les resultats en

matiere de connaissances et de technologic et (7) les resultats creatifs. Le GII represente la moyenne de

ces deux sous-indices.

Classee en tete des pays d'Afrique du Nord, la Tunisie figure a la 59® place du classement general (66® en

2011), juste apres la Thailande (57®) et le Bresil (58®). Elle enregistre de meilleurs resultats que le Maroc

'"ˍ'SCImago. (2007).SJR - SCImago Journal & Country Rank.

'ˍˍBanque mondiale, http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/IP.PAT.RESD .

Source : Organisation mondiale de la propriete intellectuelle - L'indice mondial de I'innovation 2012, Soumitra

Dutta, INSEAD.



Whiteshield Partners

74



#

I ˍ I

(88''), I'Egypte (103®) et I'Algerie (124®). Elle se classe a un niveau eleve pour renvironnement des

entreprises (28®), les depenses en matiere d'education (13®), les actifs incorporels creatifs (11®) et les

reseaux d'innovation (46®, dont la r® place pour les demandes de brevet deposees par des investisseurs

etrangers et la 20® place pour la R-D fmancee par des capitaux etrangers). En revanche, I'environnement

politique (72® et 108® pour ce qui est de la liberte de la presse), le credit (104®), le commerce et la

concurrence (107®) et I'assimilation des connaissances (109®) font reculer le pays au classement general.
L'examen de Tecosysteme de rinnovation en Tunisie met en evidence de solide capacites pour

le developpement des secteurs des TIC, des lEE et de la chimie, mais aussi de nombreux

obstacles, en particulier I'mefficacite de la mise en oeuvre des plans politiques et le manque de

cooperation entre secteurs public et prive. L'indice mondial de ['innovation 2012 (encadre [10])

reflete bien cette situation. L'assimilation des connaissances represente le principal element non

politique qui fait chuter le pays dans le classement general, alors que I'environnement des

entreprises, les depenses en matiere d'education, la R-D et les reseaux d'innovation ne pesent

pas de fa9on marque sur I'indicateur du pays. Aussi convient-il de coordonner plus efficacement

la R-D publique et les demandes du secteur prive grace a des pares technologiques et des poles

performants, une definition et une application des droits de la propriete intellectuelle plus strides

et un systeme de soutien financier operationnel, qui permette de stimuler 1'innovation.



Whiteshield Partners

75



Chapitre 2

Possibilites et lacunes : les secteurs des logiciels,
de Pelectronique et de la pharmacie sont les
moteurs de Finnovation



Whiteshield Partners

76



2.1. Complexite economique : capacites importantes dans les TIC,
I'electricite et I'electronique, et la pharmacie


Le chapitre 1 a decrit la situation actuelle de I'innovation en Tunisie, mais il convient

d'examiner precisement les facteurs qui sous-tendent I'economie du savoir et I'innovation, en

particulier :

· quelles sont les capacites et les insuffisances ?
· quels sont les moteurs de I'innovation ?
· quels produits et reseaux de chaines de valeur presentent un potentiel eleve ? Auxquels

faut-il s'interesser en priorite ?

Nous nous sommes appuyes sur la complexite economique pour repondre a ces questions.

Rappelons que les principaux indicateurs de ce concept sont les suivants :
· indice de complexite economique (ICE), qui reflete les capacites et les connaissances

productives d'un pays ;
· valeur d'opportunite (VO), indiquant les possibilites de poursuivre un developpement

fonde sur les capacites ;

· produits manquants, traduisant les insuffisances de capacites d'un pays.

Ces indicateurs concement uniquement les produits exportes'ˍˍ. Les services sont analyses en

fonction de I'avantage comparatif revele du secteur offshoreˍˍˍ.

Un fort potentiel de capacite: I'analyse historique met en evidence une veritable reussite

Commen9ons par I'analyse des capacites historiques de la Tunisie : en 2001, le pays affichait un

ICE de -0,15 et une VO de 0,14, soit un faible niveau de complexite economique, dote d'un

potentiel d'amelioration superieur a la moyenne.

Remarque : les douanes ne foumissant pas de donnees sur les services, Ton ne dispose pas de suffisamment de

donnees pour effectuer la meme analyse que pour les biens.

adre 1.

Whiteshield Partners

Remarque : pour davantage de details, se reporter a I'encadre 1

77

Figure [35] : Analyse de I'indice de complexite economique et de la valeur d'opportunite, 2001/ˍ''


2001 : faible


niveau de

NL[ˍ

SVH


complexite

economique

ES-ˍ
CAI4

GB%* DEˍ

CH%


ARa

· ISR,

Atflp CYg

ijpAfi
SL%
Moyenne = -0.32
MOi

RL2,


su'ˍˍ4

AT(i


KVi/f "<"ˍ1 MHb COW

_2

0 1

Indice de complexite economique
Remarque : lespays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord sont representespar lespoints verts

La representation visuelle de I'indicateur de complexite economique constitue I'aire de produit -

un graphique sur lequel les produits forment des groupes, en fonction de leur proximite. Le faible

niveau de complexite economique de la Tunisie s'explique par la structure de ses exportations.

En 2001, le pays occupait une position solide dans le secteur du textile et de I'habillement,

detenait des avantages comparatifs dans certains produits agricoles et manufacturiers et des

matieres premieres en peripheric de I'aire de produit, ainsi que dans plusieurs produits de

complexite peu elevee des segments mecanique et electrique (pieces de machines

principalement). La Tunisie apparait toutefois dans tous les principaux groupes de produits de

I'aire de produit, ce qui indique qu'elle possedait deja a cette date les capacites d'accroitre la

complexite de son economic. C'est la raison pour laquelle la valeur d'opportunite etait

superieure au niveau median.

Source : base de donnees Comtrade des Nations Unies, http://comtrade.un.org/db/dqQuickQuery.aspx, analyse

Whiteshield.




Whiteshield Partners
78

Figure [36] : Aire de produit, Tunisie, 2001.

155



Matieres bnires (hem crunbiistibles) et

arlicktk mEinufat;(ur» t;lasiic;5 par matiert
Tunisia, 2001
Prwiuits chimiquctk c\


Arlicks cl'habilleinˍnl (|

produirs ccnnexes


accesRoires ctc vc[cmm[
Pmduiu ˍlimBicairfˍ a

SˍLssˍnj; tabKN

VulB DO" bcin

Ctˍbujjitiblˍi lainˍrteuˍ lubci FiAiMk 4E mAJiˍrˍ

Hvikt d'lJrpBt aniiTttlt qu

Prdduilj: fbiJiiiˍues pmSifilK ˍcnaiˍfta

Aili[;l
htdc}i]D4i% oidnfariel (96 EraoiKpari

Ailii;l
AflieL P&d tiaitfa '**7TC_i_


Machines, tranipcms.

cqnlpcmcnt clH>;::trLi;iLi; ct

clcctrojilqiic


ˍ lectr-cˍTiicˍiie, y cainpri$ macˍriAl

infnrTna[i[|Licˍ nia[
[-ˍlˍcOTiiTTiiˍTiicfitiOnˍ

buruu, £lccrronEr|Lic miTnˍquc



Remarque : les points noirs representent les ACR de la Tunisie en 2001. Les points de couleur

representent les produits offrant les gains d'opportunite les plus eleves. Les cadres gris regroupent les

produits dans lesquels la Tunisie detenait une position solide. Les cadres orange mettent en evidence les

groupes dans lesquels se concentrent le plus de produits « manquants ».

Le developpement de la Tunisie de 2001 a 2010 a repose sur I'accroissement de ses capacites et

le renforcement de sa complexite economique. En 2010, avec un ICE de 0,32 et une VO de 0,8,

elle a rejoint le groupe des pays qui reussissent le mieux, grace a un niveau de complexite

economique eleve et a fort potentiel de developpement.

Source : base de donnees Comtrade des Nations Unies, http://comtrade.un.org/db/dqQuickQuery.aspx, analyse

Whiteshield.



Whiteshield Partners

79


Figure [37] : Analyse de I'indice de complexite economique et de la valeur d'opportunite, 2010ˍˍ'
2010 : une economic


complcxc, presentant

encore plus de

possibilites
ES%

ppT ITA®

POI, FR4

US4 AU'J

. C», "L»


SVI%
LU)ˍ
0.5 -

W It

I-1 alC


-UDS

MUS (

U2%-

'111

RUSDMj* '


0.5 -

PR-i

SLˍ

ERˍ Bl

STIˍ



■I.5L

GIN,

AQQ

_L

■2

ˍ SUi LSfi lbi

GNi 'ˍ'ˍˍLBjdfig

MCHm
)M|pU«

BEM sfˍ

0

' GRQ


Indice de complexite economique
Remarque : les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord sont indiques en vert.

La position de la Tunisie dans I'aire de produit s'est amelioree parallelement au renforcement de

sa complexite economique :

la Tunisie a developpe au total 24 nouveaux produits dans differents secteurs

manufacturiers, comme le bois reconstitue, la tibre, les planches pour la construction, les

tissus de laine, les tissus de fibres de verre, la poterie, etc.;

dans le segment des matieres brutes et du traitement des materiaux, le pays a nettement

ameliore ses positions dans la manufacture des metaux (structures en acier, fils, cables et

cordages, boites metalliques pour les emballages, etain et alliages travailles, etc.) ;
- dans le groupe des lEE et du materiel de telecommunication, la Tunisie, qui produisait au

depart des pieces electriques, a genere des ACR dans le materiel de telecommunication

(televiseurs couleurs, recepteurs radio dans les vehicules, magnetophones et

magnetoscopes, microphones, amplificateurs et haut-parleurs, materiel de

telecommunication).
Des ameliorations sont toutefois encore possibles :

les positions dans le segment des machines (mecaniques et electriques) se renforcent avec

de nouveaux ACR dans les pieces des moteurs a piston, les generateurs et les moteurs

electriques, les generateurs de gaz et leurs composants, les machines a calculer et les

Source : base de donnees Comtrade des Nations Unies, http://comtrade.un.org/db/dqQuickQuery.aspx, analyse

Whiteshield.



Whiteshield Partners

80

BSˍi * * SWg

,SSif °i

Vi.

billetteries, et les condensateurs. La plupart des ACR proviennent neanmoins toujours de

produits semi-finis et de leurs composants ;

dans le segment de la chimie, la Tunisie possede des positions solides dans les engrais,

les produits chimiques inorganiques, les plastiques et les caoutchoucs. Ses positions dans

les produits chimiques organiques et les produits medicaux sur le marche mondial

demeurent toutefois peu importantes.
Figure [38] : Aire de produit, Tunisie, 2010"'



bnjics (hors- cotubustiblcE) ct

iulic]es iikunuraclureB claiswii pur

Tunisia, 2010




Ptroduits chuiiLQues»

PiijJujLs BUoKiilBineii el BumuEC viˍants

Ek>iH« «l 4itac9

MBtier«bnit«K*c«iiFftib]K,'bcn unAiBtiblH

Ccatuodfaln BBenn, Mnfijabetauljem-Kcaaei

Hnjlnd'cflfiHULBflle hj

hciˍLscbimiifies el prDduiaccwew

AjIicIh EBfluelicliirti priKipekeMl ]■ ndiitfe

Maciian et auMnc-] de Irjufcn

Ajliclei BUMdicbirti dLi'en

rt g"''ocB ilLlem It CTtH

Articles d'habLlleinenE cl accˍcssoim

de
infantvitiquf,

dc teleconDirunLcatLG-n, ˍ
Remarque : les points noirs representent les ACR de la Tunisie en 2010. Les points de couleur

representent les produits offrant les gains d'opportunite les plus eleves. Les cadres gris regroupent les

produits dans lesquels la Tunisie detenait une position solide. Les cadres orange mettent en evidence les

groupes dans lesquels se concentrent le plus de produits « manquants ».

Fort potentiel des produits bases sur les capacites : scenarios futurs

Quels produits le pays aurait-il pu produire de 2001 a 2010 ? Quels produits pourrait-il produire

d'ici a 2020? D'apres Hausmann et Hidalgo (2011), les exportations d'un pays evoluent

generalement dans le sens d'une plus grande proximite : les produits qui presentent le plus de

liens avec les ACR du pays sont ceux qui seront le plus vraisemblablement developpes par le

pays a I'avenir. Selon I'approche fondee sur les capacites, un pays dispose deja de la plupart des

capacites necessaires a la production de ces produits. Cette notion est d'ailleurs corroboree par

revolution des exportations de la Tunisie sur la periode 2001-2010, conforme a ce scenario. En

Source : base de donnees Comtrade des Nations Unies, http://comtrade.un.org/db/dqQuickQuery.aspx, analyse

Whiteshield.



Whiteshield Partners

81

s'appuyant sur une analyse des donnees historiques, Ton peut prevoir revolution future des

exportations tunisiennes.

L'on observe dans tons les secteurs de Veconomie tunisienne la creation de nouveaux avantages

comparatifs reveles lies a la proximiteˍˍˍ entre les produits. Par exemple, dans le secteur de

I'alimentation et de Vagriculture, en 2001, la Tunisie possedait un ACR dans le poisson frais et

refrigere, ainsi que dans les crustaces et les mollusques frais, refrigeres, surgeles ou sales. Les

connaissances acquises progressivement a partir de ces produits ont permis de generer un ACR

dans les filets de poissons surgeles en 2010. De meme, en 2001, la Tunisie detenait un ACR dans

les pates, qui s'est etendu a la boulangerie en 2010. Dans le secteur du textile et du cuir, la

Tunisie exportait en 2001 des fils de fibres textiles, synthetiques ou artificielles et elle est passee

en 2010 au tulle, a la dentelle, aux rubans et aux sacs d'emballage. Dans le segment des

machines specialisees pour industries particulieres, la Tunisie exportait en 2001 des machines

destinees au tissage et au tannage et avait acquis en 2010 un ACR dans les machines a coudre.

En ce qui conceme les produits chimiques, elle est passee des sels metalliques des acides

inorganiques et des acides inorganiques non metalliques aux oxydes metalliques de zinc, de fer,

de plomb et de chrome. Enfin, dans les segment des appareils a usage professionnel et

scientifique, le pays detenait un ACR dans les compteurs a gaz, de liquides et electriques en

2001, puis, en 2010, dans les appareils de controle de gaz, de hquides et d'electricite.

L'evolution generale de I'aire de produit d'un pays donne ne depend toutefois pas de la

proximite entre les produits, mais des connaissances globales accumulees dans le pays. II est

ainsi possible de suivre la transformation de plusieurs secteurs de 2001 a 2010 a partir d'un

ensemble de produits selectionnes en fonction de leur proximite puis de prevoir plusieurs

voies de developpement possibles.

L'analyse axee sur la proximite montre que revolution du segment des machines industrielles

pourrait suivre les principales tendances du developpement de la Tunisie. En 2001, elle possedait

deja des avantages comparatifs dans les machines destinees a I'industrie textile, secteur

traditionnellement le plus solide du pays. Puis, parce qu'elle est devenue le premier pays

d'Afrique du secteur des TIC et qu'elle revendique la place de numero deux dans la production

Remarque : une proximite superieure a 0,5-0,6 est consideree comme importante (2-3 fois au-dessus de la

proximite moyenne habituelle entre les produits).

Remarque : cet ensemble regroupe trois types de produits : type 2 - produits pour lesquels la Tunisie a acquis un

ACR de 2001 a 2010, type 1 - les 5 premiers ACR presentant les liens les plus etroits avec les produits de type 2 en

2001, type 3 - produits les plus proches des ACR actuels (les plus a meme d'etre developpes a I'avenir).
Whiteshield Partners

82

de pieces detachees automobiles, elle avait acquis des ACR dans les machines electriques et de

production d'electricite. II apparait desormais logique d'exploiter les capacites existantes pour

developper les machines destinees au travail des metaux et des mineraux, et d'accroitre ainsi la

complexity des industries minieres et du travail des metaux.


Evolution du segment des machines industrielles




'Machines de

tissage

'Machines de

tannage du

« Machines

electriques

"Machines de

production

electrique

· Machines de

travail des

metaux

· Machines de

travail des

mineraux


Dans le segment des produits chimiques, on constate que la Tunisie detenait de solides positions

dans les engrais et les produits inorganiques en 2001 et qu'elle avait cree en 2010 des capacites

dans les plastiques. Elle peut a present developper un avantage comparatif dans les materiaux

destines a la teinture, au tannage et a la coloration, qui pourront lui permettre ensuite d'etendre

ses industries manufacturieres. Cependant, si elle ne parvient pas a combler ses insuffisances de

capacites dans le reseau de ces chaines de valeur sectorielles, elle ne pourra pas evoluer

naturellement vers les produits chimiques organiques et les medicaments.
Evolution du segment des produits chimiques

Materiaux


·Produits

chimiquE
Plastiques

pour la

teinture,le

tannage et la


coloration
Les lEE (et le materiel de telecommunications) ont enregistre la plus forte progression sur la

periode 2001-2010. Alors qu'elle fabriquait initialement des produits a faible valeur ajoutee

(transformateurs, pieces de machines de production electrique, circuits et tableaux electriques,

relais et fusibles), la Tunisie avait acquis en 2010 des ACR dans le materiel electrique et de

telecommunications a forte valeur ajoutee, notamment les machines a calculer et les billetteries,

les televiseurs couleur, les magnetoscopes et les magnetophones, et les recepteurs radio integres

de vehicules. La prochaine etape pourrait etre de developper davantage le segment electronique.

Whiteshield Partners

Evolution des lEE et des industries connexes



Transformateurs

Circuits

Cables electriques


Televiseurs couleurs

telecommunications

Magnetoscopes et


> Materiel de

traitement des

donnees

» Machines de bureau


magnetophones
Reperer les produits manquants pour selectionner les reseaux de chaines de valeur fondes sur

les savoirs les plus prometteurs

Si le pays se contente de suivre la voie la plus exploree, il epuisera rapidement ses capacites.

Pour assurer sa reussite, il doit a chaque etape selectionner les nouveaux produits et secteurs

cibles qui d'une part, renforceront sa complexite economique et d'autre part, lui offriront de

nouvelles possibilites de croissance. Aussi, pour passer a I'etape suivante, il convient de

s'interesser a la question suivante : si Ton connait les differentes voies de developpement des

capacites, est-il possible de choisir celle qui permettra de degager les gains economiques

maximum ?


Le concept de gain d'opportunity permet d'apporter une reponse. II montre en effet les gains

obtenus en termes de complexite economique et les possibilites qu'offre au pays la fabrication de

nouveaux produits.

Les produits qui rapportent les gains d'opportunity les plus eleves sont appeles « produits

manquants ». L'on peut les considerer comme des passerelles susceptibles de permettre au pays

de passer de sa position actuelle a un groupe a fort potentiel et encore inexplore de I'aire de

produit. Les produits manquants presentant le plus haut niveau de complexite figurent en tete des

recommandations d'investissement dans la mesure ou ils peuvent maximiser a la fois les gains a

court et long terme d'un developpement fonde sur les capacites. En Tunisie, les produits

manquants sont les produits medicaux et pharmaceutiques, les produits chimiques organiques, le

materiel scientifique et d'optique et les vehicules de transport.




Whiteshield Partners

84

1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12

similaire:

Au cours des dix dernieres annees, I\Arrêté du 24 mars 2006 portant création et définition de la mention...
«Sécurité des Ascenseurs Existants», tout cela va entraîner d’importants besoins de personnel : 1 500 recrutements par an au cours...

Au cours des dix dernieres annees, I\Résumé Un nouveau mode publication s’est développé sur Internet au...
«L’information alternative et Indépendante sur Internet, à travers le phénomène des weblogs»

Au cours des dix dernieres annees, I\Résumé : Les bancassureurs sont devenus des acteurs incontournables...
«reconfigurés» autour des nouveaux besoins du consommateur-épargnant, au cours des années à venir

Au cours des dix dernieres annees, I\Littérature russe
«un des événements les plus importants que l’histoire de l’art ait enregistrés dans ces dernières années» (p. 8)

Au cours des dix dernieres annees, I\Hall 25 (solutions pour l'industrie), le hall 11 (solutions pour...
«Au cours de ces dernières années, nous avons opéré une nouvelle évolution de nos soixante ans d'histoire», a poursuivi le directeur...

Au cours des dix dernieres annees, I\Avec ses 26 000 visiteurs et 280 exposants, l’unique Foire forestière...
«L’économie forestière suisse est une branche moderne exposée au rude climat de l’économie mondialisée, c’est pourquoi IL est si...

Au cours des dix dernieres annees, I\La Commission permanente s’est réunie en séance ordinaire à l’Hôtel...

Au cours des dix dernieres annees, I\Définition Signes et symptômes Dernières données Congrès O. T. I....
«naturel» pour un cerveau. La lecture doit s’enseigner. Le langage oral existe depuis des millions d’années tandis que l’acte de...

Au cours des dix dernieres annees, I\Croissance et transformations sectorielles : d’une économie post-industrielle...
«sociologique», rôle accru de l’Etat, rôle moteur des services collectifs. Ce thème sera repris au tournant du xxème siècle à travers...

Au cours des dix dernieres annees, I\Ce matin je me suis levé à quinze heures, hier j’avais pris la douloureuse...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com