Rapport final








télécharger 0.87 Mb.
titreRapport final
page3/49
date de publication09.09.2018
taille0.87 Mb.
typeRapport
ar.21-bal.com > comptabilité > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   49

2 Les différentes approches possibles pour la mise en œuvre de la radiodiffusion numérique de Terre


Approche 1: Mise en œuvre de la radiodiffusion numérique en donnant un rôle clé aux mécanismes du marché

Dans le cadre d'une telle approche, l'administration doit tout simplement faciliter la mise en place de nouveaux services et des applications connexes, ainsi que l'octroi de licences. Cela pourrait se révéler intéressant pour les services de télévision payante, les petits opérateurs positionnés sur un créneau particulier et les opérateurs régionaux qui ne souhaitent pas utiliser les systèmes à satellites.

Cette approche ne serait donc pas régie par des mécanismes puissants pour influer sur la structure de la radiodiffusion numérique dans les pays en développement. Ces services de radiodiffusion numérique profiteraient essentiellement aux catégories de personnes à revenus élevés.

Approche 2: Mise en œuvre de la radiodiffusion numérique sur la base d'une stratégie encadrée d'adoption de la technologie par les consommateurs

Etant donné qu'il n'y a actuellement aucune demande précise de services sur le marché, une transition encadrée/forcée pourrait constituer un moyen efficace de mettre en œuvre la radiodiffusion numérique dans les délais impartis. Les autorités de régulation ou les administrations devraient imposer un moratoire sur le déploiement de la radiodiffusion analogique et annoncer suffisamment à l'avance l'arrêt de la radiodiffusion télévisuelle analogique et à des dates fixes. Cette approche accélérera la transition vers la radiodiffusion numérique et serait un moyen plus rapide de fournir l'accès à un service universel amélioré axé sur l'éducation, la santé et d'autres applications sociales. Des terminaux de réception subventionnés pour les consommateurs pourraient constituer une mesure incitative et jouer un rôle de catalyseur. Enfin, et surtout, les pouvoirs publics devraient accorder des subventions aux radiodiffuseurs publics, pour leur permettre de couvrir l'augmentation des coûts liés au passage au numérique, étant donné que le modèle de financement actuel ne suffirait pas à couvrir le coût important des investissements nécessaires au passage à un (de) réseau(x) de transmission de radiodiffusion numérique.

Approche 3: Mise en œuvre par étapes de la radiodiffusion numérique à partir de différentes platesformes de transmission

Cette approche consiste, dans un premier temps, à mettre en place de nouveaux services dans les grandes agglomérations ("approche des îlots"), puis à les développer dans le reste du pays. Dans ces grandes agglomérations, le profil du consommateur et les revenus disponibles pourraient conduire au succès des modèles de programmes axés sur les recettes publicitaires et commerciales qui, à leur tour, favoriseraient l'investissement financier nécessaire au développement du service. Un tel programme de transition devrait évidemment prendre en considération les intérêts des radiodiffuseurs analogiques existants. Il serait donc de la plus haute importance d'assurer la protection des services analogiques existants en termes de niveaux de brouillage. La technologie satellitaire, le cas échéant, pourrait contribuer à l'élargissement des zones rurales insuffisamment desservies. Le signal pourrait alors être émis vers des centres de visionnage communautaires ou des centres communautaires polyvalents. Compte tenu de l'abaissement des coûts et grâce au déploiement financièrement réussi dans les grandes agglomérations, il serait possible d'installer des émetteurs TNT alimentés par un signal approprié afin de fournir une couverture locale.

Dans la mesure du possible, la mise en place de programmes éviterait que, dans une région donnée, des réseaux de transmission analogique et numérique ne diffusent des programmes simultanément - processus très coûteux pour les radiodiffuseurs. L'expérience montre que les radiodiffuseurs commerciaux de programmes télévisuels sont particulièrement sensibles à ce sujet.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   49

similaire:

Rapport final iconRapport Final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport Final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport Final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final Septembre 2009








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com