Rapport final








télécharger 0.87 Mb.
titreRapport final
page8/49
date de publication09.09.2018
taille0.87 Mb.
typeRapport
ar.21-bal.com > comptabilité > Rapport
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   49

5.4 Télévision mobile


La télévision mobile recouvre différentes notions. Il peut s'agir de la réception mobile de signaux télévisuels numériques des réseaux TNT initialement mis en place pour une réception avec antenne de toit ou en intérieur. La télévision mobile désigne également la réception de signaux télévisuels sur des dispositifs portatifs tels que les téléphones portables, un type de réception qui suscite un intérêt considérable, malgré les problèmes qu'il pose. S'agit-il d'un service de communication mobile avec un réseau détenu par des opérateurs de télécommunication, d'un service de radiodiffusion fondé sur un réseau détenu par des opérateurs de réseaux de radiodiffusion ou d'une combinaison des deux? Avant d'octroyer une licence à un opérateur DVB-H, il peut être utile d'examiner en détail le plan d'activité des candidats (récemment, un retrait de licence en Allemagne a fait naître toute une série de questions auxquelles doivent répondre les autorités nationales chargées de l'octroi des licences).

Il existe plusieurs systèmes de télévision mobile.

Le présent rapport ne portera que sur les systèmes DVB-T, DVB-H, T-DMB et ISDB-T. Du point de vue de la planification des réseaux, il n'existe aucune différence entre les systèmes T-DMB et DABIP.

Les considérations exposées au § 5.2 peuvent également s'appliquer à la réception mobile de transmissions via le système DVB-T ou ISDB-T.

Les systèmes DVB-H et T-DMB présentent, l'un comme l'autre, des avantages et des inconvénients. La principale différence réside dans la largeur de bande et dans les bandes de fréquences avec lesquelles le système fonctionne. Pour un même nombre de services à transmettre, il faut plus de multiplex DMB en TDMB qu'en DVB-H. Le choix entre ces deux systèmes dépend essentiellement des bandes de fréquences disponibles et de la grille de canaux adaptée à ces bandes.

Avec les systèmes ISDBT, les programmes de télévision mobile sont transmis au moyen d'un segment du signal MROF (voir la Figure 1 cidessus). Le segment utilisé de nos jours est le segment central, bien que des discussions soient en cours sur l'utilisation de la réception partielle de l'un des 13 segments pour la télévision mobile. Le radiodiffuseur pourra ainsi transmettre 13 canaux de télévision mobile distincts et des modèles commerciaux de télévision payante pourront être proposés.

Dans le cas où un seul canal de télévision mobile est transmis sur le segment central, le récepteur doit décoder le signal et démoduler ce segment du signal MROF. Cette application est appelée "1seg" ou "technologie 1-seg".

Compte tenu des limitations en matière de largeur de bande, une transmission "1-seg" ne peut prendre en charge que les programmes à faible résolution destinés aux dispositifs mobiles.

Les dispositifs portatifs peuvent être utilisés en intérieur comme en extérieur, en position fixe ou à grande vitesse (en voitures ou en train). Les dimensions de l'antenne de réception sont petites par rapport à la longueur d'onde et de nombreux dispositifs sont dotés d'antennes intégrées. Ces caractéristiques imposent toutefois des conditions de mise en œuvre avec un champ minimal très élevé.

Capacité du multiplex

Les équipements portatifs ont des écrans de très petite taille et les technologies DVBH, T-DMB et ISDB-T utilisent des systèmes de compression de dernière génération (MPEG4/AVC). Le débit par programme est donc plus faible. Compte tenu des conditions de réception très contraignantes, la plupart des opérateurs ont tendance à privilégier un système robuste, qui a pour corollaire un débit limité. Dans ce cas, un multiplex DVB-H peut prendre en charge entre 10 et 15 programmes. Le nombre de services de télévision dans un multiplex T-DMB est compris en pratique entre 5 et 6.

Dans le cadre du système ISDB-T pour les applications mobiles, la capacité du multiplex est calculée pour un segment du MROF. Le Tableau 5 figurant ci-dessous présente le débit d'un segment unique avec les paramètres du système ISDB-T (définis par le radiodiffuseur).

Tableau 5: Débit d'un segment unique



Modulation de porteuse

Code convolutif

Nombre
de TSP transmis
1 (mode 1/2/3)

Débit (Mbit/s)2

Rapport de garde:1/4

Rapport de garde:1/8

Rapport de garde:1/16

Rapport de garde:1/32

MDPQD

MDPQ

1/2

12/24/48

280.85

312.06

330.42

340.43

2/3

16/32/64

374.47

416.08

440.56

453.91

3/4

18/36/72

421.28

468.09

495.63

510.65

5/6

20/40/80

468.09

520.10

550.70

567.39

7/8

21/42/84

491.50

546.11

578.23

595.76

MAQ-16

1/2

24/48/96

561.71

624.13

660.84

680.87

2/3

32/64/128

748.95

832.17

881.12

907.82

3/4

36/72/144

842.57

936.19

991.26

1021.30

5/6

40/80/160

936.19

1040.21

1101.40

1134.78

7/8

42/84/168

983.00

1092.22

1156.47

1191.52

MAQ-64

1/2

36/72/144

842.57

936.19

991.26

1021.30

2/3

48/96/192

1123.43

1248.26

1321.68

1361.74

3/4

54/108/216

1263.86

1404.29

1486.90

1531.95

5/6

60/120/240

1404.29

1560.32

1652.11

1702.17

7/8

63/126/252

1474.50

1638.34

1734.71

1787.28

1 Représente le nombre de TSP transmis par trame.

2 Représente le débit (bits) par segment pour les paramètres de transmission.
Débit (bits): TSP transmis × 188 (octets/TSP) × 8 (bits/octets) × 1/longueur de trame.


La Recommandation UIT-R BT-1306-3 (Système C) fournit des informations plus détaillées sur le multiplex ISDB-T ainsi que sur les normes et les liens suivants:

www.arib.or.jp/english/html/overview/doc/6-STD-B31v1_6-E2.pdf et www.abnt.org.br/tvdigital/norma_eua/ABNTNBR15601_2007Ing_2008.pdf

Norme ARIB ARIB-STD B-31 Version 1.6 – Transmission System for Digital Terrestrial Broadcasting, novembre/2005. Disponible à l'adresse: www.arib.or.jp/english/html/overview/doc/6-STD-B31v1_6-E2.pdf

Norme brésilienne ABNT NBR 15601 – Digital Terrestrial Television – Transmission System, décembre /2007. Disponible à l'adresse: www.abnt.org.br/tvdigital/norma_eua/ABNTNBR15601_2007Ing_2008.pdf

Qualité de la couverture

Une qualité de couverture élevée est requise pour la réception sur mobiles et portables. La probabilité de couverture des emplacements adoptée est souvent de 95% pour la réception sur des dispositifs portatifs et de 99% pour la réception sur mobiles à l'intérieur d'un véhicule en mouvement.

Le Document UIT-R 6A/99-E (www.itu.int/md/R07-WP6A-C-0099/en) présente les résultats de tests de réception mobile, réalisés sur le terrain, au Brésil. La Figure 1 ci-après indique les résultats pour la ville de São Paulo. Ces tests ont été réalisés sur 331 points de mesure, soit 258 sites en extérieur et 73 sites en intérieur. São Paulo est la plus grande ville du Brésil, avec une forte concentration de hauts immeubles dans différents secteurs, qui rappellent le panorama de New York ou de Tokyo. Le signal mobile est émis depuis une station unique. Cette station de référence, dotée d'une antenne omnidirectionnelle, produit une puissance isotrope rayonnée équivalente (PIRE) de 130 kW à l'horizontal et une PIRE totale de 200 kW environ. Sur la Figure 1, les points verts indiquent une réception du signal mobile de bonne qualité, tandis que les points rouges (majoritairement dans les tunnels) traduisent une réception de mauvaise qualité. Afin de pouvoir visualiser ces points dans une version imprimée en noir et blanc, le tracé en blanc correspond au périmètre de la zone dans laquelle le signal mobile est de bonne qualité, à l'exception de certains points situés dans les petits cercles blancs, où le signal est de mauvaise qualité.
Figure 2: Résultats de la réception mobile avec le système ISDB-T en mode 3, intervalle de garde 1/16, modulation MDPQ, débit de code 1/2 et entrelacement temporel



Légende:

Petits cercles: zones dans lesquelles le signal est de mauvaise qualité (principalement dans des tunnels).

Tracé en blanc: zone dans laquelle le signal est de bonne qualité.

Caractéristiques de rayonnement

Même avec une variante de système robuste, les exigences en matière de champ sont importantes du fait de la faible efficacité de l'antenne de réception et des conditions de réception (en intérieur, en extérieur, dans un véhicule avec ou sans antenne externe). Les conditions de réception les plus difficiles sont les suivantes:

• dans la Bande III; 16 MAQ et réception portable dans un véhicule en mouvement sans connexion du récepteur à une antenne externe;

• dans les Bandes IV et V (plus 1,5 GHz, pour certains pays); 16 MAQ et réception portable en intérieur.

Dans la pratique, le réseau sera tout d'abord mis en œuvre avec des émetteurs de forte puissance près des agglomérations pour couvrir les zones urbaines. Au besoin, des réseaux à fréquence unique avec un maillage dense d'émetteurs seront installés pour améliorer la couverture. Le document UER Tech 3327 fournit de plus amples informations sur les aspects liés au réseau pour les systèmes DVB-H et T-DMB, et la Recommandation UIT-R 1368-7 (Critères de planification des services de télévision numérique de Terre dans les bandes d'ondes métriques et décimétriques) fournit des informations sur le système ISDB-T.
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   49

similaire:

Rapport final iconRapport Final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport Final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport Final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final Septembre 2009








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com