Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels








télécharger 0.71 Mb.
titreCe document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels
page1/13
date de publication09.09.2018
taille0.71 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > comptabilité > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels et non un document de référence de notre filière.

Planification des enseignements
bureau plein

Bac Pro Technicien d’usinage

Formation en 3 ans

image de couverture retravaillée.gif

Seconde Bac Pro TUélévé modèle heu ligoté

mecanique

Auteurs : D.BONTE et M.ROBERT Terminé le : sept 2008

Phase de découverteje ferai ça demain

Prise de contact

La tenue : - Vêtements de travail non flottant (bleu, blouse)

 Propre à chaque vacance minimum (chaque prof vérifie que les bleus partent au lavage à chaque vacance à la fin des cours).

  • Chaussures de sécurité lassées (semelle antiglisse et coquille acier).

  • Lunette si projection de copeaux en dehors des carters.

  • Gants et/ou chiffons pour manipuler les outils, les pièces chaudes ou coupantes. Ils sont obligatoires pour le nettoyage des copeaux.

prendre des gants en caoutchouc pour les lubrifiants0sigleattention

  • Cheveux attachés pour les cheveux longs (filet ou élastique).

  • Piercing interdit à l’atelier (les enlever car risque d’arrachement. De même on évitera les pendentifs, bagues, montre et encore boucle d’oreilles pendantes pour les même raisons.

  • Pas d’outils ou de pièce dans les poches.

  • Attitude de travail compatible avec l’enseignement de la productique.

  • Interdiction de courir

  • … (voir règlement d’atelier)

Au poste de travail : - Lire les consignes de sécurité sur le poste de travail

  • Chaque chose a sa place, on se doit de respecter le poste de travail que l’on utilise et de garantir sa bonne utilisation.

  • Respecter les procédures de mise en œuvre

  • Chaque fois qu’on appuie sur un bouton, on doit savoir l’action qui en découle (et non la roulette russe).

Repérer tous les moyens d’arrêter la machine (Arrêt d’Urgence – Potentiomètre – Porte ouverte – Remise A Zéro et si grave problème utiliser le coup de poing atelier).


Faire faire un TP sécurité à l’atelier à chaque nouvel arrivant.

 Où sont les lumières, les points d’eau

 Où sont les extincteurs, les « signal d’alarme »

 Où sont les arrêts d’urgences (machines, atelier, …)


 Les consignes particulières seront

données en temps voulu.

Cinématique des machines :

  • Il faut tout d’abord analyser les axes de machines de translation (X, Y et Z) puis de rotation (A, B et C).


Architecture d'une machine outil :

  • Repérage des points caractéristiques des machines outils à commandes numériques (MOCN) soit: l' Origine Machine (OM), l'Origine mesure (Om), l'Origine porte pièce (Opp), l'Origine pièce (Op) et l'Origine Programme (OP).




  • Savoir définir la structure d'une machine

 Fonction globale

 Partie opérative, partie commande, pupitre, puissances

 Savoir définir la forme des pièces (cylindrique, prismatique)

  • Montrer les différences entre une MOCN (vis à bille) et une machine traditionnelle (Vis- écrou induit la nécessité de jeu de fonctionnement donc on a une perte de précision.)

Notion de circuit géométrique:

  • Savoir nommer et retrouver les éléments constituant le circuit géométrique d'une

machine outil.

Broche

Porte outil

Outil

Pièce

Porte pièce

Table

Bâti de la machine

Cote fabriquée

Réglages et procédures de mise en œuvre des Machines outils

  • Prise d'origine machine (POM), Prise de référence (PREF), Décalage d'origine (DEC) et les Jauges outils (JO).

  • Distance entre OM et Om est donnée par le constructeur.

  • Lorsque l'on réalise les POM, on crée un repère orthonormé d'origine Om




X+ et Z-

X+ et Z+

X

Capteur de position

OM



Z

Valeur constructeur

Om



X- et Z+

X- et Z-



Om

Capteur de position



C'est dans la partie verte du repère que se font les déplacements pour un tour CN donc, les Prefs ont toujours des valeurs négatives.

Valeur constructeur


Maintenance de premier niveau

  • Lire les fiches de maintenance au poste, étudier puis savoir renseigner le cahier de maintenance de 1er niveau de chaque machine (faire à chaque utilisation).

Choix et hiérarchie des mesures de prévention

  • A partir de situation dangereuse ; il s'agit d'analyser les causes, de citer les conséquences éventuelles et d'apporter des solutions de protection ou suppression du ou des dangers.

  • Prévention à l'atelier, dans l'entreprise, dans la vie courante (exemple de cas concret)

  • Protection pour se parer contre les dangers (collectives et individuelles)

Identification des dangers et risques à partir de pictogrammes

  • Être en mesure de donner la signification avec ou sans documentation des panneaux courant dans un atelier de production.

bas de page

Opération d'usinage

Formes usinées de base :

  • Pour le tournage: Face, cylindre, cône, gorge, chanfrein, congé, arrondi, filetage, épaulement, chambrage, alésage, centrage, perçage (lamage et taraudage)

  • Pour le fraisage: Face, épaulement, rainure, pente, chanfrein, centrage, perçage, taraudage, alésage, lamage, fraisurage, contournage (correspond à arrondi et congé tant pour des opérations à l'extérieur qu'à l'intérieur de la pièce) (dégagement et trou oblong)

En vert et italique, il s'agit des points à aborder en plus si on a fini le programme.

Réalisation des surfaces (Ebauche, ½ Finition et Finition) :

  • Notions de qualité et de rugosité (page 108 et 109 du mémotech productique)




  • Ebauche: Permet d'éliminer la croûte superficielle dure du brut (par exemple la calamine). Pour éliminer les fortes surépaisseurs. Il faut donc des machines robuste et utiliser des outils d'ébauches (robuste également).




  • ½ Finition: Permet de préparer à la finition en générant une épaisseur constante (même épaisseur sur toute la surface) et bien définie (valeur précise).Il faut prendre pour la ½ finition les mêmes valeurs que pour la finition.



  • Finition: Permet de respecter les spécifications du dessin de définition.

 Dimensionnelles (Ajustement H8 maxi, cote maxi, cote mini, cote moyenne, intervalle de tolérance)

 Géométrique (on évoque juste comme exemple la perpendicularité et le parallélisme car les spécifications géométriques seront développées plus tard. Prendre en exemple le cubage)

Pour l'outil de finition, plus la vitesse de coupe augmente plus Vf diminue. La valeur de passe diminue également par rapport à l'ébauche. De plus, l'outil de finition est plus fragile (car plus fin)

Accessibilité de l'outil à la pièce :

Faire une liste d'exemple que l'on pourra étudier ensemble:

  • pièce suffisamment sortie pour réaliser un épaulement en fraisage

  • prévoir un dégagement lors du perçage pour ne pas percer la cale

  • prendre un outil adapté à la longueur pour le tronçonnage

  • pour le contournage, prendre un outil adapté permettant d'usiner la forme complète correspondant au dessin de définition (ne pas prendre un rayon de plaquette de 0,8 si on doit réaliser un arrondi de 0.4 aux intersections.

  • pour l'alésage, garantir que le diamètre de l'outil est inférieur au diamètre du trou d'ébauche.

  • etc.

Cycles d'usinage:

Il s'agit de l'enchaînement des opérations d'usinages.

Par exemples: - pour réaliser un alésage, il faut : centrer, percer puis aléser.

  • pour réaliser un taraudage, il faut: centrer, percer puis tarauder.

  • pour réaliser une surface, il faut tout d'abord réaliser l'ébauche avec un outil d'ébauche puis avec l'outil de finition réaliser la finition.

  • de même, on réalisera le chariotage avant de réaliser le filetage.

Mais également des cycles préprogrammés des machines conventionnelles.

Par exemples: cycle automatique de cylindrage.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels iconLa Théorie de la Régulation, le commun et la monnaie
«l’usage» partagé de biens (air, eau, etc), de valeurs (croyance, références, coutumes, etc.), d’institutions (lois, monnaie, etc.),...

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels iconL’atelier sur l’agir commun
«commun». Cette synthèse nous a permis d’entrevoir qu’une révolution du «commun» est belle et bien en train d’émerger, sous des formes...

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels iconProposition du groupe de travail «Relations cercle cœur et porteurs d’actions» Version 2
«agitations» au sein du groupe et pour répondre à la demande de clarification énoncée par de nouveaux membres lors des dernières...

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels iconAstralis est une montre innovante, à nulle autre pareille. Son très...
«rattrapante», qui est intégrée dans la couronne. Quant à la lunette à 6 vis, elle présente l’élément de force, aux facettes adoucies...

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels iconUne technique, c’est-à-dire un savoir-faire acquis, transmissible...
«c’est tout un art.» IL semblerait donc qu’il y ait un point commun entre l’artiste, l’artisan, le technicien ou l’ingénieur : tous...

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels iconDécouvrir et vivre Deauville, c’est marcher sur les Planches avec...
«3 D». IL n’est pas obtenu par une cuisson à plat, mais par une cuisson dans un moule fabriqué par un spécialiste, référent dans...

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels iconQU'Est-ce que le droit communautaire ?
«la chaise vide». Sur une proposition de réforme de la pac, la France va bloquer le fonctionnement des institutions politiques pendant...

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels iconLa Lémurie, un mythe littéraire de l’Océan indien Par Christophe chabbert
«roman mythique» dans lequel IL évoque cette terre perdue, IL entreprend toute une réflexion métaphysique sur les origines de l’univers,...

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels iconRésumé L’objectif de ce travail, est de montrer l’importance des...

Ce document est une proposition de planification proposé par Didier Bonte et Marc Robert. C’est le fruit d’un travail commun de réflexion sur les référentiels iconRapport «transformation numérique et vie au travail»
«objectives» d’un changement sur les conditions de travail ne suffit pas à prédire le niveau d’adhésion que ce changement suscitera....








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com