Rapport d'étape de thèse








télécharger 1.61 Mb.
titreRapport d'étape de thèse
page17/25
date de publication21.01.2020
taille1.61 Mb.
typeRapport
ar.21-bal.com > comptabilité > Rapport
1   ...   13   14   15   16   17   18   19   20   ...   25

Conception scientifique et normalisation


La base s’est vue dès l’origine conçue comme un outil combinant plusieurs instruments de référence : une bibliographie, un catalogue d’ouvrages littéraires originaux (manuscrits et imprimés) et un instrument de recherche archivistique. Ces trois outils ne sont pas conçus pour être juxtaposés mais combinés entre eux pour permettre des recherches croisées et la mise en valeur du lien très fort existant entre les sources littéraires et documentaires en matière de théâtre médiéval.


Fig. 2 : notice bibliographique
Il est ainsi possible de lier directement bibliographie (ouvrage critique, historique ou édition de texte) aux sources sur lesquelles elle se fonde (manuscrit, imprimé ou document d’archive). Cette liaison se fait entre la table bibliographie et la table document, qui comprend toute forme de pièce originale, qu’elle appartienne au domaine littéraire ou documentaire. Ce « mélange des genres » peut paraître un peu hasardeux mais correspond bien à la pratique des chercheurs de la discipline, pour lesquels cet outil a d’abord été conçu. Il est en outre possible de limiter sa recherche à un type de document si l’on souhaite plutôt s’orienter vers l’aspect catalogue littéraire ou répertoire documentaire.



Fig. 3 : notice de document d’archive, mention (cliquable) de liaison avec une représentation
Au-delà de l’identification des ouvrages et documents, la base permet un premier travail prosopographique, grâce aux tables personnes et communautés. Il est ainsi possible de regrouper via une liaison les enregistrements de la base se rapportant à une personne ou une communauté de gens de théâtre. Toutefois, ces liens entre les personnes et les documents les concernant ne peut se faire de manière directe mais doit passer par la table œuvre ou représentation, qui apparaissent comme les manifestations de la personne ou de la communauté concernée.

La table œuvre permet également de regrouper sous une même entité l’ensemble des exemplaires ou manuscrits connus, la bibliographie se rapportant directement à l’œuvre, les représentations connues et les documents d’archives.

Malgré les limitations de liaisons propres à l’application (impossibilité de lier une personne directement à une bibliographie, par exemple), il convient souvent d’être très prudent dans la gestion des liaisons. Avant de faire une liaison entre un titre de bibliographie et une personne, par exemple, il convient de se demander si l’ouvrage en question ne porte pas davantage sur une œuvre écrite par la personne en question, auquel cas la liaison devra être faite avec l’enregistrement de l’œuvre en question dans la table œuvre, cet enregistrement étant lui-même lié à l’enregistrement de son auteur dans la table personne.

La table bibliothèques, enfin, permet d’enregistrer les institutions de conservation afin de localiser les documents. En ce qui concerne la bibliographie, on ne localise par ce biais que les ouvrages particulièrement rares et difficiles à localiser autrement. La localisation des périodiques et des ouvrages plus répandus se fait par un lien interne de la notice vers des catalogues collectifs français et internationaux, comme nous le verrons par la suite.


Fig. 4 : exemple de fiche de bibliothèque
Les départements spécialisés des grandes institutions, ou les fonds représentant en tant que tels des masses documentaires importantes et prestigieuses, bénéficient d’un enregistrement propre. La BnF dispose, par exemple, d’un enregistrement par département spécialisé. L’enregistrement comprend également un certain nombre d’informations pratiques permettant de contacter l’établissement en cas de besoin. Cet outil de localisation est particulièrement précieux, dans la mesure où il n’existe quasiment aucun outil de localisation thématique dans le domaine du théâtre médiéval, surtout en ce qui concerne les documents d’archives.

En terme de normalisation des données, des directives ont été établies mais sont actuellement en cours de remaniement. En ce qui concerne la bibliographie, et notamment les autorités auteur, on se base autant que faire se peu sur la liste d’autorités de la BnF.

1   ...   13   14   15   16   17   18   19   20   ...   25

similaire:

Rapport d\Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006
«avec projection», de cette thèse aux membres du Conseil scientifique et à leurs expliquer pourquoi cette thèse ne devait pas être...

Rapport d\Thèse soutenue publiquement par Sang-Ha S. le 10 Juillet 2006 Le...
«avec projection», de cette thèse aux membres du Conseil scientifique et à leurs expliquer pourquoi cette thèse ne méritait pas d’être...

Rapport d\Message de Sophie Gironnay, Montréal 12 décembre 2006
«roman-jeunesse» propose un voyage initiatique, d’étape en étape, au long du processus créateur d’un projet en architecture. On s’y...

Rapport d\Lille, ville étape des «dell days» le 8 decembre 2005
«Ainsi, nous pouvons présenter à tous nos clients qui viendront nous rencontrer sur chaque étape, les solutions Dell répondant au...

Rapport d\Strasbourg, ville étape des «dell days» le 29 novembre 2005
«Ainsi, nous pouvons présenter à tous nos clients qui viendront nous rencontrer sur chaque étape, les solutions Dell répondant au...

Rapport d\Lyon, ville étape des «dell days» le 15 decembre 2005
«Ainsi, nous pouvons présenter à tous nos clients qui viendront nous rencontrer sur chaque étape, les solutions Dell répondant au...

Rapport d\Pont a mousson, ville étape des «dell days» le 30 novembre 2005
«Ainsi, nous pouvons présenter à tous nos clients qui viendront nous rencontrer sur chaque étape, les solutions Dell répondant au...

Rapport d\6e Etape Histoire

Rapport d\5e Etape Histoire

Rapport d\Première étape








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com