Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa








télécharger 444.96 Kb.
titreBelle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa
page1/10
date de publication24.03.2017
taille444.96 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > comptabilité > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10






Quatrième génération d’un best-seller
Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa


  • Ligne forte et sportive pour chacun des deux modèles

  • Innovations majeures, comme le “Flex-Fix” et les phares pivotants

  • Comportement ludique grâce à un nouveau châssis

  • Harmonies recherchées : du rouge flamboyant à la laque piano



Après une spectaculaire présentation en première mondiale à Londres, la quatrième génération de la célèbre Opel Corsa arrive sur les routes. Avec cette nouveauté, Opel reste fidèle à son rôle de précurseur. Reprenant la politique mise en place avec succès par Opel pour les Astra et Astra GTC, la Corsa existe en deux versions différentes s’adressant spécifiquement à des types de clientèle distincts. La trois portes arbore une ligne de coupé, tandis que la cinq portes est plus orientée famille. Depuis 1982, il s’est vendu en Europe plus de 9,4 millions unités des générations qui l’ont précédée. La production de la nouvelle Opel Corsa se fera toujours en Espagne à Saragosse et en Allemagne à Eisenach. Les deux versions trois et cinq portes seront disponibles en concession dès octobre 2006, et devraient à leur tour rejoindre le peloton de tête des ventes.
La nouvelle Opel Corsa a tout pour y parvenir : une allure superbe due à sa ligne sportive et puissante, un nouveau châssis qui lui donne un comportement sûr et agile, un habitacle particulièrement soigné à l’espace généreux décliné dans des harmonies recherchées, des équipements sophistiqués inédits dans cette catégorie, comme le volant chauffant ou les phares pivotants. Le système de porte-vélos intégré “FlexFix” équipe pour la première fois au monde une voiture de série et la Corsa Sport se dote d’une assistance de direction à démultiplication progressive, une nouveauté sur ce segment. La direction se montre très directe en conduite en ligne droite. Jusqu’à un angle au volant de 90 degrés, le rapport de démultiplication diminue, permettant à direction d’être aussi précise que sur une voiture de sport. A des angles de volant plus importants, le rapport de démultiplication augmente à nouveau, réduisant l’effort à faire en manœuvres.
Une ligne ravageuse et craquante
La carrosserie de l’Opel Corsa trois portes vient mouler ses dessous mécaniques comme le ferait le débardeur d’un sportif. Les formes sont athlétiques, les épaulements musculeux et la ligne de pavillon évoque le coupé. Ce dessin est soutenu par la forme de la vitre de custode, inspirée de l’Opel Astra GTC, composant une grande arche s’étendant du montant de pare-brise à la partie arrière. Les ailes arrière fortement sculptées autour des roues soulignent l’allure puissante et le caractère sportif de la Corsa. L’Opel Corsa trois portes ne partage avec la version cinq portes que les deux ailes avant, le capot, le bouclier, les projecteurs et les montants de la baie de pare-brise.
Sur la version cinq portes, plus familiale, le pavillon repoussé loin et les généreuses surfaces vitrées laissent comprendre que les places arrière sont confortables et que les passagers y ont de la place et une bonne visibilité. Le graphisme du vitrage latéral évoque celui de l’Opel Astra cinq portes, mais il s’en démarque par une transition différente entre le montant de custode et la lunette arrière. Ce mouvement lui donne une allure bien particulière.
Les deux versions partagent les mêmes longueur et hauteur (respectivement 3.999 mm et 1.488 mm) ; leur largeur différant légèrement (3 portes : 1.713 mm / 5 portes : 1.737 mm). Grâce à l’empattement long (2.511 mm) et aux voies larges (avant/arrière : 1.485/1.478 mm), les deux versions de l’Opel Corsa arborent une stature sportive. Les roues dont le diamètre peut atteindre 17 pouces sont optiquement repoussées aux extrémités du véhicule, laissant des porte-à-faux très réduits. Le talent des designers a permis à la voiture d’avoir de belles proportions en conservant la taille d’une compacte. C’est notamment le cas de la partie avant, dont le porte-à-faux parait peu important en dépit de sa technologie élaborée de protection des piétons.
A l’intérieur, l’atmosphère est chaleureuse et accueillante grâce à un design recherché, des matériaux de belle qualité et des équipements bien conçus. Les commandes rotatives de la climatisation, de la radio et des phares sont, à partir du niveau d’exécution ‘Enjoy, rétro-éclairées. Sur certaines variantes d’équipement, la finition en laque piano de la console centrale et des entourages des grandes ouïes d’aération est le signe d’une élégance qu’on ne rencontre pas habituellement dans cette catégorie. Les multiples espaces de rangements offrent de quoi accueillir toute sorte d’objets.
Des voitures distinctes pour des acheteurs différents
Opel a la volonté de revenir au sommet du segment des petites voitures, le second en importance en Europe avec plus de 20% de toutes les immatriculations de véhicules particuliers. La clientèle doit déjà s’attendre à trouver des finitions atteignant les plus hauts niveaux qualitatifs, distillant en outre une atmosphère de bien-être à bord et de plaisir avec des teintes et des finitions exclusives.
C’est ainsi par exemple que la version Enjoy rompt radicalement avec l’uniformité du gris courant dans cette catégorie. Les coloris très frais des tissus de sièges et des contreportes s’harmonisent parfaitement avec les inserts de couleur de la planche de bord, en gris discret, rouge vif ou en bleu élégant. Que l’on considère la Corsa d’entrée de gamme Essentia, l’Enjoy, la Sport ou la Cosmo, la gamme Corsa offre toujours un compromis idéal pour chaque aspiration et chaque budget. La nouvelle venue peut être encore plus personnalisée grâce à des packs d’équipements spécifiques, des options novatrices ou de nombreux équipements parmi lesquels le client peut choisir selon ses goûts et préférences.
Sportivité exclusive
L‘Opel Corsa Sport tient une position particulière au sein de la gamme. Pour lui conférer un maximum d’agilité, Opel l’a équipée en première d’une originale direction assistée à démultiplication variable. Le châssis sport est abaissé de 18 mm à l’avant et de 15 mm à l’arrière, et les rapports rapprochés de la boîte de vitesses permettent aux accélérations d’être encore plus vives. En outre, l’habitacle de la Corsa Sport s’enrichit de détails comme une console chromée mat et un volant de direction à jante en cuir perforé. Son aspect extérieur se distingue par des éléments tels que des projecteurs à masque noir, des jantes équipées de pneus 195/55 R 16 et un embout d’échappement chromé.
Clef individualisée pouvant stocker les réglages personnels
Moderne ou classique : quels que soient ses goûts musicaux, la nouvelle Opel Corsa peut mémoriser les stations de radio favorites de son conducteur. Et ce n’est là qu’un exemple des possibilités de personnalisation offertes par la nouvelle venue. Les clefs de la voiture peuvent enregistrer les réglages individuels du système audio, de la climatisation et de l’électronique embarquée pour cinq conducteurs. De nouvelles options de confort permettent aux passagers de la Corsa de se sentir aussi à l’aise que chez eux.
Il s’agit par exemple du toit électrique panoramique (proposé en option) pouvant inonder de lumière l’habitacle en position fermée. Les mois d’hiver permettront d’apprécier le volant à jante chauffante – une innovation dans cette catégorie faisant partie du pack ‘Hiver’ – et le système Quickheat, permettant de réchauffer le flux d’air de l’habitacle avec des résistances électriques avant que l’eau du moteur n’ait atteint une température suffisante pour assurer la mise à température de l’espace passagers.
Opel se pose encore une fois en référence en matière de modularité
La Corsa est une voiture aux talents multiples. Que ce soit pour les loisirs, le sport ou la famille, elle est toujours parfaite. Grâce à l’intelligence de ses innovations, elle sait nettement mieux que d’autres s’adapter et répondre aux besoins de transport ou de confort de ses propriétaires. Un de ces innovations est la nouvelle solution de transport flexible offerte par le système de porte-vélos arrière intégré “FlexFix”. Il s’escamote de manière quasiment invisible dans le bouclier arrière, peut facilement se déplier dès que l’on en a besoin et recevoir deux bicyclettes. Dans la plus pure tradition Opel – comme le système d’assises variables “Flex7” du Zafira – le système de porte-vélos intégré “FlexFix” permet de préserver toute la fonctionnalité à bord, éliminant la complication d’avoir à monter, démonter ou ranger les éléments du système.
L’Opel Corsa dispose d’autres dispositifs fonctionnels, comme le double plancher de chargement “DualFloor”, facile à retirer. Ce robuste plancher de chargement est de série à partir du niveau d’exécution ‘Enjoy’ et peut être installé sur deux hauteurs, permettant alors un compartimentage horizontal du coffre. Une fois la banquette arrière rabattue, il offre en position haute une surface totalement plane jusqu’aux dossiers des sièges avant. En position haute, il facilite également le chargement et le déchargement. Le volume de coffre jusqu’au cache-bagages, qui peut être rangé verticalement derrière le dossier des sièges, atteint 285 litres, et 300 litres jusqu’au sommet des dossiers arrière. Si la banquette 2/3-1/3 est repliée, le volume de chargement passe à 700 litres et même au volume considérable de 1.100 litres si la voiture est chargée jusqu’au pavillon. Les dossiers des sièges arrière peuvent également être inclinés de 7,5 degrés, ce qui procure exactement les quelques centimètres d’espace qui font souvent défaut lorsque l’on charge un bagage encombrant, comme une poussette repliée.
Sobriété des moteurs essence, la puissance et le rendement des moteurs diesel
Pour son lancement, l’Opel Corsa est disponible avec trois moteurs essence et deux turbodiesels common rail ECOTEC, tous dotés de culasses à quatre soupapes par cylindre. Ils couvrent un éventail de puissance de 60 à 90 ch. Peu après le début de la commercialisation, un nouveau 1.7 CDTI 125 ch avec filtre à particules en série fera son apparition et chapeautera provisoirement l’offre. A 2.300 tr/mn, ce moteur dispose de 280 Nm de couple, permettant à l’Opel Corsa d’offrir une grande vigueur dans les reprises.
La faiblesse des consommations est une autre caractéristique traditionnelle des moteurs diesels modernes Opel. La nouvelle Corsa dotée du 1.3 CDTI de 90 ch se contente de 4,6 litres de carburant aux 100 kilomètres (en cycle mixte MVEG). La technologie avancée, comme le système TWINPORT, permet d’obtenir également une très grande sobriété sur les moteurs essence. L’Opel Corsa dotée du moteur TWINPORT ECOTEC 1,2 litre de 80 ch et de la boîte Easytronic ne consomme que 5,8 litres de carburant aux 100 kilomètres (en cycle mixte MVEG).
L’Opel Corsa reçoit des boîtes mécaniques à cinq et six vitesses (ces dernières étant montées avec les variantes les plus puissantes des moteurs diesel), ou la boîte robotisée Easytronic (en option avec le 1,2 litre essence). Dès le mois d’octobre la Corsa 1.4 sera également disponible avec une boîte automatique à quatre rapports.
Principales données des motorisations de l’Opel Corsa :


Moteurs essence ECOTEC

1.0 TWINPORT

1.2 TWINPORT

1.4 TWINPORT

Cylindrée (cm3)

998

1.229

1.364

Puissance (kW/ch à tr/mn)

44/60 à 5.600

59/80 à 5.600

66/90 à 5.600

Couple (Nm à tr/mn)

88 à 3.800

110 à 4.000

125 à 4.000




Moteurs diesel ECOTEC

1.3 CDTI

1.3 CDTI

1.7 CDTI

Cylindrée (cm3)

1.248

1.248

1.686

Puissance (kW/ch à tr/mn)

55/75 à 4.000

66/90 à 4.000

92/125 à 4.000

Couple (Nm à tr/mn)

170 entre
1.500 et 2.500

200 entre
1.750 et 2.500

280 à 2.300


Un comportement dynamique avec de fortes marges de sécurité
Comportement dynamique d’excellente facture, tenue de route hors pair : les objectifs visés par les ingénieurs Opel/GM lors de la conception de la quatrième génération de Corsa sont faciles à résumer. Grâce à une architecture totalement nouvelle, ils avaient tout en mains pour y parvenir dès la base du projet. L’Opel Corsa bénéficie d’une caisse plus rigide, sur laquelle vient se greffer un nouveau berceau avant de dimensions réduites, permettant de bénéficier de la meilleure géométrie possible, et d’un essieu de torsion arrière disposant de trois niveaux d’antiroulis. Selon la motorisation, cela permet d’avoir un équilibre idéal avec les différents poids sur l’essieu avant.
Les nouvelles générations des systèmes ABS et ESPPlus apportent des fonctions supplémentaires. Le système ABS, proposé de série, de l’Opel Corsa comprend un répartiteur de freinage électronique, la gestion du freinage en virage CBC (Cornering Brake Control) et le contrôle du maintien en ligne droite SLS (Straight-Line Stability Control). Le système ESPPlus, pouvant agir sur quatre roues, a été calibré de manière à laisser une maîtrise complète du véhicule au conducteur, même à des vitesses très élevées en virage. Il n’intervient que très progressivement lorsqu’il y a risque de perdre le contrôle de la voiture.
Les ingénieurs se sont également attachés à améliorer le système de direction de la nouvelle Opel Corsa. Ils ont rigidifié la colonne de direction, réglable en hauteur et en profondeur, et ont monté une assistance de direction électrique EPS (Electronic Power Steering) variable en fonction de la vitesse. La puissance de l’assistance évolue pour passer de 40 à 55 Nm (selon les motorisations) et réduire encore l’effort nécessité par exemple par les manœuvres de parking. Toutes les Opel Corsa équipées de motorisations dépassant 1,3 litre sont équipées du rappel variable en virage. L’Opel Corsa Sport reçoit en outre une première dans cette catégorie : une nouvelle direction à démultiplication progressive. Avec un rapport de démultiplication de 13 à 1, le système offre déjà une réponse précise en conduite en ligne droite. Si l’angle imprimé au volant augmente encore, la direction devient encore plus directe – le rapport de démultiplication passe à 12 à 1 – offrant alors le toucher de volant d’une sportive. La progression variable permet de retrouver une démultiplication plus importante à des angles plus importants au volant, de manière à assurer une bonne maniabilité et de faciliter les manœuvres.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa iconEn super forme : la nouvelle Opel Corsa se pose en référence sur le segment des citadines

Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa iconEn super forme : la nouvelle Opel Corsa se pose en référence sur le segment des petites voitures

Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa iconRésumé En super forme : la nouvelle Opel Corsa se pose en référence...

Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa iconNouvelle Opel Astra gtc : un comportement routier en phase avec une ligne acérée
«Toutefois, nous n’avons pas souhaité que l’émotion prenne le pas sur la fonctionnalité : l’Opel Astra gtc est une voiture de rêve...

Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa iconNouvelle Opel Astra: du style et du dynamisme

Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa iconLégère, élégante et innovante : la nouvelle Opel Astra, voiture plaisir

Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa iconLégère, élégante et innovante : la nouvelle Opel Astra, voiture plaisir

Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa iconLégère, élégante et innovante : la nouvelle Opel Astra, voiture plaisir

Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa iconNouvelle Opel Astra TwinTop : Un Coupé dans le monde du Cabriolet Sommaire

Belle, personnelle et dynamique : la nouvelle Opel Corsa iconSon nom est tout un programme: la nouvelle Opel Insignia Grand Sport








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com