Recherche documentaire








télécharger 0.65 Mb.
titreRecherche documentaire
page11/23
date de publication28.03.2017
taille0.65 Mb.
typeRecherche
ar.21-bal.com > comptabilité > Recherche
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   23

1.2.Les MAS dans d’autres travaux (MIP et dir soin)




Mémoire de module MIP 2007: L'accès au logement et à des services sociaux ou médico-sociaux pour les malades mentaux présentant des troubles graves et persistants : besoin dans le champ et réciprocité


KANNAS, Serge (dir). L'accès au logement et à des services sociaux ou médico-sociaux pour les malades mentaux présentant des troubles graves et persistants : besoin dans le champ et réciprocité, ENSP, Module interprofessionnel de santé publique, 2007, 32 p.

a)Résumé(s)


L'observation des services psychiatriques en France permet d'identifier une population hétérogène de personnes présentant des troubles graves et persistants dont l'hospitalisation au long court semble inadéquate pour 25% d'entre elles selon les études.

En Haute-Normandie, ce phénomène de "chronicisation" des patients atteint 28,5% de la population hospitalisée et jusqu'à 30% au sein de l'arrondissement du Havre.

Ces hospitalisations au long court amoindrissent les chances de sortie réussie des patients et mobilisent des lits de psychiatrie dont les forts taux d'occupation entraînent un raccourcissement des durées moyennes de séjour - à la limite des normes de qualité - pour les patients en phase aiguë.

Pour répondre aux besoins de cette population l'accent est mis, selon les acteurs, sur les capacités insuffisantes d'hébergement en structures, en particulier au sein de MAS, ou sur la nécessité de développer des services d'accompagnement (équipes mobiles de psychiatrie pour les soins courants ou d'urgence, SAVS, SAMSAH ...) mais rarement sur l'articulation des deux.

L'offre médico-sociale pour les usagers psychiatriques présente une situation contrastée.

En effet, si la Seine Maritime et la ville du Havre apparaissent relativement bien dotées en foyers (FAM, foyers de vie, foyers d'hébergement), elles connaissent un déficit en MAS pour l'accueil des handicapés psychiques lourds.

Pour les patients les plus stabilisés, à côté de solutions d'accueil dans le secteur social, CHRS ou maisons-relais, le retour au logement de droit commun peut être envisagé dans la mesure où l'accompagnement sanitaire et social peut assurer le maintien à domicile.

La création d'une équipe mobile psychiatrique en décembre 2006 et le développement de SAMSAH et SAVS sont des facteurs favorables à cette évolution.

La régulation du système de l'accès au logement reste cependant perfectible.

Les représentations sociales auxquelles renvoie le handicap freinent l'intégration dans la cité et ce, d'autant plus que la préparation de la sortie aura été insuffisante et l'orientation inadaptée.

Par ailleurs, si la planification promeut l'articulation des secteurs sanitaire, social et médico-social, les pratiques révèlent encore un cloisonnement défavorable à un parcours résidentiel bien assuré pour les patients sortants.

Bien que les différents plans (SROS, PRIAC ...) procèdent d'une démarche unitaire dans leur élaboration, des dynamiques locales concurrentielles, voire contradictoires, ne favorisent pas l'engagement des bailleurs sociaux publics ou privés en attente de lisibilité et d'interlocuteurs bien identifiés.

Cependant, Le Havre, ville portuaire qui s'est nourrie depuis longtemps de l'apport de l'autre, du "différent", pour porter sa dynamique urbaine, offre un terrain favorable à la conduite d'expériences originales.

Ainsi, la réunion des quatre secteurs en un seul pôle psychiatrique favorise l'intersectorialité nécessaire à l'accompagnement de parcours étayés par la bonne appropriation des dispositifs récents tels que les SAMSAH et les GEM.

L'intégration d'un volet spécifique logement-handicap à la politique de la ville constitue également une avancée puisque une structure ad hoc vise à fédérer, au travers des projets résidentiels, l'ensemble des acteurs de la prise en charge.

L'efficacité de la planification pourrait être accrue en conditionnant le financement de nouvelles structures à un portage réellement partenarial des projets.

Par ailleurs, le parcours thérapeutique doit nécessairement s'inscrire dans une trajectoire de reconstruction sociale que le sanitaire doit étayer sans être une fin en soi.

A cet égard, une structure non sanitaire telle que la MDPH peut participer à la déstigmatisation du handicap mental, notamment au travers d'une (re) évaluation continue du handicap psychique.

Adossée à des structures de coordination pluridisciplinaires, à l'instar des CLIC et des CRA, accessibles aux patients mais aussi aux professionnels des milieux sanitaires, sociaux (bailleurs inclus) et médico-sociaux, elle constituerait un levier efficace de l'accès au logement pour les handicapés psychiques. (R.A.).
Mots-clés BDSP Psychiatrie, Politique psychiatrique, Sectorisation psychiatrique, Hospitalisation psychiatrique, Filière soins, Devenir malade, Sortie, Logement adapté, Maison accueil spécialisée, Hébergement social, Malade mental, Trouble adaptation, SROS, Service aide ménagère, France, Dysfonctionnement

Mots-clés PASCAL Psychiatrie, Politique, Psychiatrie secteur, Hospitalisation, Hôpital psychiatrique, Sortie hôpital, Logement collectif, Malade, Trouble psychiatrique, Trouble adaptation, France

Psychiatry, Policy, Geographical district psychiatry, Hospitalization, Psychiatric hospital, Hospital discharge, Multi family dwelling, Patient, Mental disorder, Adaptation disorder, France

Mémoire MIP 2006 Aspects de l'articulation entre sanitaire, médico-social et social en psychiatrie et en santé mentale (Patients adultes).


KANNAS, Serge (coord). Aspects de l'articulation entre sanitaire, médico-social et social en psychiatrie et en santé mentale (Patients adultes), Mémoire ENSP de Module Interprofessionnel, 2006, 30 p.

a)Résumé(s)


Depuis les années 1970, le secteur sanitaire et les secteurs social et médico-social répondent à des logiques et à des organisations distinctes, sur les plans juridique, financier et aussi culturel.

La psychiatrie souffre tout particulièrement du défaut d'articulation entre ces différents secteurs, dans la mesure où elle se situe précisément entre "tentation médicale" et "tentation sociale" (G Swain).

En quoi l'articulation entre les champs sanitaire, médico-social et social en psychiatrie et en santé mentale, peut-elle impacter la prise en charge du patient, les financements, les identités professionnelles des différents acteurs et leurs représentations ? Ce cloisonnement met en difficulté l'institution psychiatrique dans la mesure où une part non négligeable de personnes hospitalisées le sont à temps complet et au long cours en psychiatrie alors qu'elles relèveraient en réalité d'un autre mode de prise en charge, en établissement médico-social ou à domicile avec un suivi psychiatrique.

L'expression "hospitalisations inadéquates" tend à qualifier ce phénomène.

La prise en charge dont ont besoin ces patients suppose des compétences sociales et éducatives, et non pas exclusivement sanitaires.

Par ailleurs, leur présence réduit les capacités d'hospitalisation pour les patients aigus.

Le problème des hospitalisations inadéquates se pose particulièrement dans le département de l'Eure, où le taux de patients adultes stabilisés encore hospitalisés à défaut de solutions alternatives s'élèverait à 40% environ, soit un pourcentage bien supérieur à la moyenne nationale (28%).

L'Eure souffre en effet d'une démographie médicale défavorable, d'un nombre insuffisant de places dans les établissements sociaux et médico-sociaux, d'une réticence de ces structures à accueillir des patients en souffrance psychique et d'une méconnaissance réciproque entre professionnels du secteur sanitaire et des secteurs social et médico-social.

Quel est le degré d'identification du problème par les acteurs dans l'Eure ? Quelles sont les possibilités et la réalité de réponses aux inadéquations en psychiatrie dans ce département ? Ce phénomène semble n'être que partiellement identifié par les acteurs rencontrés dans l'Eure (psychiatres, DDASS, ARH, Conseil Général de l'Eure, direction du CHS de Navarre).

Leur définition de l'inadéquation n'est pas homogène, selon qu'ils considèrent par exemple le motif ou la durée de l'hospitalisation.

Cependant, une amorce de réponse est apportée depuis quelque temps, sous l'impulsion de dispositions juridiques récentes, dont la loi du 11 février 2005, le Programme Régional de Santé Publique - volet Santé Mentale et le SROS 3.

Les réponses apportées sur le terrain se font essentiellement à l'initiative des pouvoirs publics.

Ainsi, la DDASS a-t-elle lancé un appel à projet pour la création de trois MAS, dont une dédiée aux patients en souffrance psychique.

Le CHS s'est pour sa part engagé dans une diversification des compétences professionnelles (éducateurs spécialisés, aides médico-psychologiques) au service des patients stabilisés présents au long cours dans ses murs.

Afin d'améliorer l'articulation entre sanitaire, social et médico-social et d'apporter des réponses au problème des hospitalisations inadéquates, il semblerait souhaitable de développer et diversifier les alternatives à l'hospitalisation en psychiatrie, d'informer et former les personnels médicaux, paramédicaux, sociaux et médico-sociaux, de mettre en oeuvre des réseaux, des coopérations et des partenariats entre les champs sanitaires, sociaux et médico-sociaux et de créer une unité spécialisée pour les patients au long cours au moment de la réorganisation des établissements en vue de la constitution des pôles. (R.A.).
Mots-clés BDSP Partenariat, Secteur sanitaire, Psychiatrie, Sectorisation psychiatrique, Hospitalisation, Inadéquation, Intégration sociale, Démographie médicale, Offre soins, Hôpital psychiatrique, Prise charge médicosociale, Suivi malade, Profession santé, DDASS, Compétence, Réseau, Maison accueil spécialisée, Adulte, Eure, France, Psychopathologie, Etablissement médico social, Coordination, Cloisonnement

Mots-clés PASCAL Psychiatrie, Psychiatrie secteur, Hospitalisation, Intégration sociale, Démographie, Médecin, Offre, Soin, Hôpital psychiatrique, Personnel sanitaire, Savoir faire, Réseau, Adulte, Eure, France, Psychopathologie, Centre médicosocial, Coordination

Psychiatry, Geographical district psychiatry, Hospitalization, Social integration, Demography, Physician, Offer, Care, Psychiatric hospital, Health staff, Know how, Network, Adult, Eure, France, Psychopathology, Medicosocial centre, Coordination

Mémoire Dir soin 2002 De l'articulation lieu de soins, lieu de vie dans un établissement de santé : comment construire un lien interprofessionnel au bénéfice de l'usager ?



MOLEINS, Gérard. De l'articulation lieu de soins, lieu de vie dans un établissement de santé : comment construire un lien interprofessionnel au bénéfice de l'usager ?, Mémoire ENSP Directeur des soins, 2002, 74 p.

a)Résumé(s)


Le développement de la notion de secteur, les effets de la psychothérapie institutionnelle, ont permis de déplacer les capacités d'aide et de réinsertion au bénéfice de la population, vers l'extérieur de l'hôpital psychiatrique.

Pour autant, une partie des patients sont restés en marge de cette évolution.

Les conditions de prises en charge au long cours dont ils bénéficient dans des services de psychiatrie, s'apparentent parfois à des services de "défectologie".

L'ordonnance de 96, par son article 51, met un terme à la séparation du sanitaire et du social, en donnant aux établissements publics de santé, la possibilité de gérer une structure à caractère social ou médico-social.

L'enjeu, tant pour les établissements que pour la discipline qui s'y exerce, est de réussir cette conversion d'une partie de leur activité dans un moment de restructuration générale du domaine sanitaire.

L'observation de quatre structures, M.A.S. et F.D.T. permet d'approcher les conditions données au développement de ce type de projet.

Le directeur des soins, membre de l'équipe de direction, participe à cette évolution du système de prise en charge tant en amont qu'en aval du projet.

Les équipes soignantes et éducatives doivent être confirmées dans leurs fonctions réciproques.

La dynamique soutenue à travers le projet de vie institutionnel aide à dépasser les organisations clivées autour des fonctions... (R.A.).

Mots-clés BDSP Hôpital psychiatrique, Psychiatrie, Système soins, Restructuration, Maison accueil spécialisée, Réglementation, Evolution, Historique, Foyer occupationnel, Prise charge médicosociale, Aide médicopsychologique, Personne handicapée, Enquête, France, Histoire de vie, Encadrement

Autres mots-clés DIRECTEUR SOINS, FOYER DOUBLE TARIFICATION, PROJET VIE

Mots-clés PASCAL Hôpital psychiatrique, Psychiatrie, Restructuration, Réglementation, Evolution, Historique, Handicap, Homme, Enquête, France, Biographie, Gestion personnel

Psychiatric hospital, Psychiatry, Restructuration, Regulation, Evolution, Case history, Handicap, Human, Survey, France, Biography, Staff management
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   23

similaire:

Recherche documentaire iconRecherche documentaire efficace
«La recherche documentaire ne se limite pas à l’utilisation d’outils de recherche. C’est un processus qui débute par la définition...

Recherche documentaire iconCompetences a developper pour une
«La recherche documentaire ne se limite pas à l’utilisation d’outils de recherche. C’est un processus qui débute par la définition...

Recherche documentaire iconRecherche documentaire

Recherche documentaire iconRecherche documentaire sur

Recherche documentaire iconEtat de la recherche documentaire

Recherche documentaire iconRecherche documentaire sur

Recherche documentaire iconTravail de recherche documentaire sur internet

Recherche documentaire iconRecherche documentaire en ligne : Comment les élèves et les étudiants associent un document à un
«traditionnels» de l’écrit et le repérage de lieux-ressources potentiels, tels que la bibliothèque, la libraire ou le centre de documentation...

Recherche documentaire iconRecherche documentaire
«ville idéale» et doit remplir un tableau à 6 colonnes : nom, architecte, date de construction, pourquoi ont-elles été construites...

Recherche documentaire iconRecherche documentaire et dictionnaires
«bricolage» : IL faut que dans la bibliographie IL y ait des références dans les trois ans précédents, si elles n’y sont pas, IL...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com