Etude du contexte physique du projet d’architecture








télécharger 286.71 Kb.
titreEtude du contexte physique du projet d’architecture
page2/8
date de publication28.03.2017
taille286.71 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > comptabilité > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

« De la création d’une nouvelle unité paysagère, ou de la modification durable d’un système écologique urbain préexistant par l’insertion d’un projet architectural.»



Ce titre plus explicite que celui intitulé "le contexte" en tête de ce travail donne le ton du développement qui suit.
Il est un support à vocation pédagogique il n'est pas aussi "réaliste" que le serait un travail issu de la pratique professionnelle libérale.

Nous resterons dans les cas d’utilisation optimale des potentialités du terrain inclus dans un territoire urbain plus vaste dont nous ferons successivement l’analyse et le diagnostic.

Le développement du travail d’analyse urbaine et les conclusions opératives que nous déduisons des diagnostics effectués constituent, par leur insertion et leur dépassement dans l’acte de composition, de véritables outils de conception pour l’architecte.
L’apprentissage de cette démarche correspond, pour l’étudiant architecte, à un moment fort du développement de la méthodologie du projet architectural et urbain.

Cette façon d’interpréter l’analyse urbaine n’est pas étrangère aux travaux de Saverio Muratori12 et de Carlo Aymonino13 et Aldo Rossi14 sur notre capacité de compréhension des sociétés à travers l’analyse que nous faisons de leur production la plus complexe: l'artefact ville.

Ce travail se propose d’effectuer un renversement conceptuel et de se servir de cette analyse consciente, issue des études menées par les chercheurs italiens de l’école de Venise, pour agir pendant la conception du projet architectural en réalisant l’intégration de toutes les dimensions culturelles de la forme urbaine prises comme éléments actifs de la programmation.

Le site urbain, notion faisant appel et se nourissant de celle de paysage urbain,qui avec ses structures spatiales est le lieu d’accueil du projet d’architecture, mais il est aussi:


  • le théâtre des usages quotidiens de la ville par et pour l’homme,

  • l’image de la ville que l’habitant peut reconnaître et s’approprier par le regard lors de la déambulation.

  • une entité spatiale à géométrie variable qui peut être superposée à la notion de quartier, d’unité d’habitation de grandeur conforme concept mis au point par Le Corbusier 15ou encore par référence à la tradition au gros village.



Les échelles du projet urbain
A propos du choix de la meilleure dénomination de ce site urbain il est intéressant de parler de la notion de « fragment de ville ». Cette notion renfermant celle d’unicité développée par Louis Khan16 qui permet, à partir d’un fragment d’une œuvre architecturale, de reconstituer mentalement le lieu plus vaste, le projet d’architecture global auquel cette partie appartient. C’est une notion qui porte en soi celle de la lisibilité de la ville construite sur la ville, de la ville gigogne, de la durée d’adaptation de la ville à la société, de la ville dans l’histoire et d’une ville fortement hiérarchisée

La notion d’appartenance du projet architectural et urbain aux différentes échelles de lecture de la ville que nous avons rencontrées en donne des représentations successives qui sont enchâssées les unes dans les autres et qui s’étagent passant successivement par les niveaux urbains suivants:

  • la parcelle,

  • la rue,

  • l’îlot,

  • le quartier,

  • la ville,

Elle nous guidera dans l’analyse des différentes réalités physiques que nous rencontrerons.

Il est cependant délicat de définir, les limites, les frontières que le fragment de ville qui nous préoccupera de manière opérationnelle occupe et qui le délimitent par rapport au contexte urbain environnant auquel cependant il appartient.

Les réalités subtiles et complexes de ce lieu et de ses relations avec l’ailleurs peuvent demeurer vagues et difficile à cerner. Incertaines, indéfinies, floues, ces limites varieront, dépendront pour partie des critères choisis dans les différents moments de l’analyse.

Ces critères dépendent du programme architectural et des usages qu’il faudra permettre sur ces lieux. Le travail proposé prendra en compte un grand nombre de ces critères, il ne sera pas toujours utile de les analyser tous.

Ce travail analytique est partiel et « partial », souvent subjectif, il induit une dissection du fragment spécifiquement redéfini en fonction des objectifs retenus. Il est à maintenir en opposition opérative, conceptuelle et dialectique avec la notion de ville globale, de ville organique, de la ville comme artefact complexe qu’il est utile de percevoir et de comprendre dans son intégralité physique, dans son mouvement fonctionnel permanent, dans ses relations complexes et foisonnantes.

Certaines parties de l’analyse essaieront de faire référence à ces notions de complexité et de perception plus analogiques qu’analytiques.

Les objectifs et le déroulement de l’analyse.
La pertinence et la définition des objectifs permettront de déterminer les critères de l’analyse, ils seront fonction du propos particulier introduit pédagogiquement et des qualités du programme architectural à intégrer.

Les échelles auxquelles l’analyse devra avoir lieu dépendront de la complexité du programme envisagé et des implications fonctionnelles que l’on imagine qu’il assumera dans le contexte urbain.

Une analyse purement théorique peut s’imaginer de façon linéaire. Notre travail étant par définition une lecture d’un lieu concret suppose des retours des enrichissements de certains moments de l’analyse par d’autres. Ils introduisent une itérativité permanente du processus.
L’analyse sera présentée en regroupant des critères donnant une homogénéité à certains moments, à certaines facettes particulières de l’espace urbain considéré. La finalité de l’analyse, je le rappelle, n’est pas d’accéder à une exhaustivité théorique et illusoire mais d’assurer une opérativité de l’analyse à travers le projet qui va servir d'outil pour la composition d'un projet architectural et urbain.

En utilisant la métaphore de l’acte médical pour les soins à apporter au corps, et en l’appliquant à la ville nous pouvons retrouver dans l’opérativité nécessaire de l’analyse urbaine le passage incontournable par les phases suivantes:


  • L’analyse:

Elle effectuera une observation attentive permettant d’explorer de sonder de disséquer la réalité. Elle nous servira à porter un jugement, une conclusion sur ces observations et sur le caractère complexe mais synergétique qu’il représente.

  • Le diagnostic

Il mettra en évidence les disfonctionnements mais aussi les bons fonctionnements du contexte et nous conduira à imaginer la différente thérapie à appliquer pour un état des lieux donnés

  • Les soins

Ils peuvent être appliqués à plusieurs niveaux, ils peuvent appartenir au domaine de l’entretien, de la réhabilitation, du curetage, mais ils peuvent aussi être plus radicaux et faire appel à la chirurgie nous aurons affaire alors à des restructurations, des restaurations, des greffes ou à des rénovations partielles du tissus urbain.
C’est dans cette logique de conception et d'effectuation que le travail d’analyse est présenté par la suite.
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Etude du contexte physique du projet d’architecture iconEtude du contexte physique du projet d’architecture

Etude du contexte physique du projet d’architecture iconRéunion n°3 Gestion de Projet charte du projet tic 9 juillet 2008...
«Phase de définition ou pré-étude» du projet et permet, après validation par le Comité de Pilotage, de lancer le projet

Etude du contexte physique du projet d’architecture iconContexte et enjeux de l’etude

Etude du contexte physique du projet d’architecture icon1 Préambule : contexte et objectifs de l’étude 8

Etude du contexte physique du projet d’architecture iconI contexte du projet : II – Plan réseau

Etude du contexte physique du projet d’architecture icon1. 3Le Contexte du projet BtoB de ucanss objectifs

Etude du contexte physique du projet d’architecture icon1. 3Le Contexte du projet BtoB de client objectifs

Etude du contexte physique du projet d’architecture iconCahier des charges contexte Le contexte utilisé est le contexte gsb,...

Etude du contexte physique du projet d’architecture iconGestion de projet Contexte ’afpa (Association de Formation Professionnelle Adulte)

Etude du contexte physique du projet d’architecture iconBA3 • Projet pédagogique pour l’enseignement du projet d’architecture • 2013-2014








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com