Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015








télécharger 471.97 Kb.
titreMercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015
page6/10
date de publication30.03.2017
taille471.97 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > comptabilité > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Transmission, train de roulement et sécurité active : un modèle Classe S à part entière

Le moteur V8 la S 500 Cabriolet développe 335 kW (455 PS) pour une cylindrée de 4 663 cm3 et un couple maxi de 700 Nm disponible à partir de 1 800 tr/min. En cycle mixte, il se contente de 8,5 litres de super et rejette 199 g de CO2 au kilomètre. La toute nouvelle boîte automatique à 9 rapports 9G-TRONIC autorise tout autant une conduite dynamique qu’économique.

La Classe S Cabriolet bénéficie de série du système de suspension pneumatique intégrale semi-active AIRMATIC qui mise sur une régulation en continu de l’amortissement pour poser de nouveaux jalons en termes de confort de roulement et de tenue de route. Si le conducteur le souhaite, le comportement du véhicule peut être modifié au profit d’une conduite plus sportive ou plus axée sur le confort. L’essieu avant à quatre bras de suspension se distingue par un confort de roulement maximal et une extrême précision de guidage des roues.

A l’instar des modèles Classe S Berline et Coupé, le nouveau cabriolet est proposé avec une myriade de systèmes d’aide à la conduite novateurs qui améliorent encore le confort et la sécurité. Parmi les systèmes « Intelligent Drive », on trouve notamment le frein PRE-SAFE® avec détection de piétons, DISTRONIC PLUS avec assistant directionnel et Stop&Go Pilot, le freinage d’urgence assisté BAS PLUS avec assistant de carrefour, l’avertisseur de franchissement de ligne actif, l’assistant de feux de route Plus ou encore l’assistant de vision de nuit Plus. Installé de série, le système COLLISION PREVENTION ASSIST PLUS associe le radar anticollision avec régulateur de distance et le freinage d’urgence assisté adaptatif qui intervient dès 7 km/h pour prévenir une éventuelle collision. Il offre en outre une autre fonction spécifique : si le risque de collision perdure et que le conducteur ne réagit pas, le système peut procéder à un freinage autonome jusqu’à une vitesse de plus de 100 km/h, afin de réduire la gravité des accidents avec des véhicules qui roulent plus lentement ou qui sont en phase d’immobilisation. Jusqu’à une vitesse de 50 km/h environ, le système freine également en présence de véhicules immobiles, ce qui permet d’éviter des télescopages jusqu’à 40 km/h environ.

Le système de protection préventive des occupants PRE-SAFE® est proposé dans sa version plus évoluée PRE-SAFE® PLUS. Celle-ci.permet de détecter un risque de télescopage et d’avertir les automobilistes qui suivent en activant le clignotement des feux de détresse arrière à une fréquence élevée. Lorsque le risque de collision persiste alors que la voiture est immobilisée, le système bloque les freins avant l’impact arrière et active les rétracteurs de ceinture PRE-SAFE® juste avant le choc, ceci afin de limiter les traumatismes au niveau des cervicales en réduisant la poussée provoquée par le choc et en maintenant les occupants dans une position appropriée.

L’intelligence au service des économies de poids : une structure étonnante de légèreté et extrêmement rigide

La nouvelle Classe S Cabriolet est la sixième variante de l’actuelle Classe S. D’une longueur, d’une largeur et d’une hauteur respectives de 5 027, 1 899 et 1 417 mm, elle vient agrandir la plus grande famille de modèles du segment prestige au monde. Elle partage la majorité de ses gènes avec la Classe S Coupé dont elle reprend une soixantaine de pièces de structure. Elle s’en distingue cependant par sa partie arrière réalisée pour la première fois en aluminium, portant ainsi la part de ce matériau léger dans le mix total à plus de 50 %.

Parmi les nouvelles pièces, on retiendra tout particulièrement les longerons en aluminium coulé en coquille selon une technologie empruntée à la construction de l’actuel SL. Pour ce faire, on utilise un noyau de sable pour couler le longeron creux d’une seule pièce. Cette technique permet d’intégrer différents éléments dans le longeron et d’obtenir différentes épaisseurs de paroi. Résultat : optimisé sur le plan de ses fonctionnalités, le longeron l’est aussi en termes de poids. Pour pouvoir satisfaire aux exigences fonctionnelles très élevées posées à la structure (bruits, vibrations, résistance aux contraintes d’utilisation et en cas de collision), le logement multifonctions, appelé jusqu’ici logement de la roue de secours, est soudé solidement à la caisse brute.

Autre nouveauté tangible, la paroi insérée derrière les sièges arrière contribue à la rigidité de la structure tout en servant de support aux arceaux de sécurité à mécanisme de déclenchement pyrotechnique. Cette même paroi intègre une trappe permettant le chargement d’objets longs depuis le coffre arrière. La paroi est constituée de profilés en aluminium dont la forme caractéristique lui a valu le surnom de « but de hockey » en interne. Les deux éléments d’absorption des efforts en poussée, à savoir la paroi en magnésium et sa structure de couverture en profilés d’aluminium, garantissent la rigidité extrême de ce sous-ensemble. La paroi arrière est reliée aux flancs par deux autres pièces en fonte d’aluminium imposantes. De même, le soubassement présente nombre de renforts pour accroître la rigidité de la carrosserie du cabriolet quatre places.

Au final, les ingénieurs carrossiers sont parvenus à concilier deux objectifs contradictoires. En effet, la Classe S Cabriolet atteint les valeurs de rigidité de structure de la Classe S Coupé remplacée l’an passé tout en conservant le poids de la caisse brute de la version fermée actuelle. Pour gérer les masses, les ingénieurs ont eu recours à des idées astucieuses telles que l’amortisseur de vibrations qui utilise la pompe hydraulique de la capote automatique comme masse supplémentaire et permet d’économiser à lui seul près de 7 kg.

Le système de protection antiretournement de série : un travail d’artificier

Dès qu’un capotage menace, le système de protection antiretournement en est averti par un signal envoyé par le calculateur de l’airbag. Celui-ci se dresse alors en un temps record derrière les appuie-tête arrière pour protéger l’espace de survie des passagers dans l’habitacle. Dans ce contexte, les arceaux de sécurité ne se déclenchent pas par la force de ressorts mais, pour la première fois chez Mercedes-Benz, par l’action d’un générateur de gaz pyrotechnique.

Cette solution a pu être mise en place grâce à des capteurs de lacet modernes qui, contrairement aux capteurs à cône basculant utilisés précédemment, évitent tout déclenchement intempestif ou presque. Conformément aux ambitions stylistiques de la Classe S Cabriolet, l’habillage situé derrière les appuie-tête arrière ne présente aucune ligne de rupture visible.

Véhicules de collection : les modèles de rêve des années 1960 très recherchés

La nouvelle Classe S Cabriolet entend perpétuer la longue tradition des cabriolets de prestige Mercedes-Benz. Dès les années 1920, les cabriolets de luxe carrossés à Stuttgart allient la liberté procurée par la conduite à ciel ouvert au confort et à la sécurité d’une berline Mercedes-Benz. Depuis la reprise de la production après la Seconde Guerre mondiale, les modèles haut de gamme Mercedes-Benz sont également proposés en version cabriolet d’une exclusivité absolue. A titre d’exemples, on citera la 170 S (W 136) de 1949, la 220 (W 187) de 1951 ou encore la 300 S (W 188) le 1952.

Après le cabriolet 220 S (W 180) « Ponton » construit entre 1956 et 1960 et la 220 SE (W 128), Mercedes-Benz lance en 1961 la 220 SE Cabriolet de la série W 111, un cabriolet quatre places particulièrement élégant dont la silhouette est toujours aussi intemporelle.

Au cours des dix années de production, Mercedes-Benz déclinera cinq modèles sur la base de cette série et de celles qui en découleront, à savoir les 220 SE, 250 SE, 300 SE (W 112), 280 SE et 280 SE 3.5, une version haut de gamme huit cylindres apparue tardivement. Au total, Mercedes-Benz fabriquera 7 013 unités de ces cinq cabriolets dans ses ateliers de Sindelfingen. Après le changement de génération, les décapotables de prestige sont retirées du programme de modèles MercedesBenz. Le nouveau SL de la série 107 lancé en 1971 semble alors reprendre le flambeau en perpétuant la culture de la conduite à ciel ouvert chère au constructeur de Stuttgart, mais en version deux places.

Les cabriolets Mercedes-Benz comptent aujourd’hui parmi les véhicules de collection les plus recherchés sur le marché, un phénomène qui se reflète dans l’évolution de leurs prix. On citera à titre d’exemple les valeurs établies par le célèbre barème de la compagnie d’assurances américaine Hagerty pour les cabriolets de la série 111. Selon les estimations des spécialistes, une 280 SE 3.5 de 1971 (dernière année de production) à l’état 2 est évaluée aujourd’hui à environ 290 000 dollars US. Il y a dix ans, sa valeur n’était encore que de quelque 115 000 dollars US. Toutefois, nous sommes encore loin du record. Ainsi, un exemplaire en excellent état de ce modèle a été adjugé à 429 000 dollars US en août dernier par RM Auctions.

Un modèle 280 SE de 1969 dans un état équivalent, à savoir le dernier modèle à être proposé avec un six cylindres, est évalué aujourd’hui par Hagerty à environ 75 000 dollars US contre quelque 45 000 dollars il y a une décennie. Les premiers modèles 220 SE ne sont pas en reste puisque leur valeur actuelle est étalonnée à quelque 84 000 dollars US.


Interlocuteurs :
Michael Allner, téléphone : +49 (0)711 17-75846, michael.allner@daimler.com

Koert Groeneveld, téléphone : +49 (0) 711 17-92311, koert.groeneveld@daimler.com
Pour plus d’informations sur Mercedes-Benz, consultez les sites Internet : www.media.daimler.com et www.mercedes-benz.com
Nouvelle Mercedes-AMG S 63 4MATIC Cabriolet

La déclinaison ultime de la voiture de rêve

S 63 4MATIC Cabriolet, telle est la désignation de la voiture de rêve au superlatif présentée par Mercedes-AMG. Pour la première fois au cours de ses 48 années d’histoire, la marque de voitures hautes performances et de voitures de sport de Mercedes-Benz insère dans son programme un cabriolet quatre places du segment Classe S pour offrir aux amateurs de belles voitures attachés au luxe et à la performance un modèle qui leur est totalement dédié. De plus, le nouveau modèle propose à son conducteur et ses trois passagers d’embarquer pour des escapades particulièrement remarquées. Il faut dire que le véhicule possède tous les gènes nécessaires pour faire tourner les têtes avec son moteur V8 biturbo AMG de 5,5 litres, qui développe 430 kW (585 ch) pour un couple maxi de 900 Nm, sa transmission intégrale de série 4MATIC Performance AMG avec répartition du couple à prédominance arrière, ses accélérations fulgurantes (de 0 à 100 km/h en 3,9 s) ou encore son système de freinage composite hautes performances pour des freinages ultra-efficaces.

Misant sur une technologie dédiée à la haute performance dissimulée sous une robe expressive, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, la nouvelle S 63 4MATIC Cabriolet révèle d’emblée qu’elle a été construite pour des passionnés de belles voitures par des passionnés de belles voitures. « La nouvelle S 63 Cabriolet est une autre voiture de rêve possédant tout le pouvoir de séduction des modèles AMG produits à Affalterbach », se réjouit Tobias Moers, président du comité de direction de la société Mercedes-AMG GmbH. « Le nouveau modèle démontre de façon impressionnante que, cette année encore, nous souhaitons garder le pied sur l’accélérateur. Nous entendons poursuivre notre offensive produit avec dynamisme et ce, dans tous les segments de marché. »

Aucune prise de poids grâce au concept AMG Lightweight Performance

La structure de carrosserie particulièrement rigide ainsi que certaines innovations techniques telles que la paroi de séparation en magnésium entre l’habitacle et le coffre constitue la base idéale pour insuffler à la voiture un comportement aussi serein que dynamique.

Dû à des questions de structure, le surpoids « logique » du cabriolet a pu être maîtrisé en faisant appel à une batterie lithium-ion légère, des jantes alliage AMG issues d’un procédé de forgeage très sophistiqué et un système de freinage composite hautes performances AMG allégé. De plus, de nombreuses pièces de surface, mais aussi des parties avant et arrière de la structure, ont été réalisées en aluminium.

Le moteur V8 biturbo AMG de 5,5 l : un modèle de sérénité et d’efficience

En termes de puissance maximale, de couple et de consommation, le moteur V8 biturbo AMG de 5,5 litres reste l’un des V8 de série les plus efficients au monde. Avec une puissance de 430 kW (585 ch) et un couple de 900 Nm, ce 8 cylindres AMG satisfait aux exigences les plus extrêmes. Ceci vaut encore plus pour les performances de la voiture. Ainsi, la S 63 Cabriolet passe de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et sa vitesse maximale s’élève à 250 km/h (bridage électronique).

Avec une consommation de carburant de 10,4 l aux 100 km en cycle mixte, le modèle deux portes affiche une sobriété inégalée dans son segment. Cela prouve une chose : la performance, l’efficience et le respect de l’environnement ne sont pas nécessairement des notions antinomiques.

Les principales caractéristiques en un coup d’œil :





Mercedes-AMG S 63 4MATIC Cabriolet*

Cylindrée

5 461 cm3

Puissance

430 kW (585 ch)
à 5 500 tr/min

Couple maxi

900 Nm

à 2 250 - 3 750 tr/min

Consommation

selon nouveau cycle mixte européen

10,4 l/100 km

Emissions de CO2

244 g/km

Catégorie de consommation de carburant et d’émissions de CO2

F

Poids à vide
(selon DIN/CE)


2 110 kg**

2 185 kg***

Rapport poids/puissance

3,61 kg/ch

Accélération

0 - 100 km/h

3,9 s

Vitesse maximale

250 km/h****


* Disponible uniquement avec direction à gauche ** Véhicule en ordre de marche (réservoir de carburant rempli à 90 %, sans conducteur ni bagages) *** Véhicule en ordre de marche (réservoir de carburant rempli à 90 %, avec conducteur de 68 kg et 7 kg de bagages)  **** Bridage électronique.

Système d’échappement avec volets d’échappement automatiques

Que vous soyez amateur de conduite sportive à la recherche d’émotions fortes ou friand de croisières dans le calme et la discrétion, la S 63 Cabriolet répond à vos attentes les plus individuelles également en termes de sonorité. Le système d’échappement est en effet équipé de volets d’échappement à pilotage cartographique dans les deux silencieux de sortie d’échappement. En mode de boîte de vitesses « C » (Controlled Efficiency), les volets restent fermés dans la plupart des situations ; le 8 cylindres biturbo se veut ici discret sur le plan acoustique. En modes « S » (Sport) et « M » (Manuel), les volets d’échappement s’ouvrent généralement plus rapidement et de manière plus spontanée, en particulier si le conducteur privilégie un style de conduite dynamique. Résultat :
un son moteur générateur d’émotions qui porte la signature d’AMG.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015 iconBmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de...
«bmw efficientDynamics» et sa mise en œuvre dans un grand nombre de nouveaux modèles constituent le centre d’intérêt de la présentation...

Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015 iconB mw media Information 9/2009 Page bmw au Salon international de...

Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015 iconMini media Information 9/2009 Page mini au Salon international de...

Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015 iconMercedes-Benz au Salon de Genève 2015

Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015 iconMercedes-Benz au Mondial de l’automobile de Paris 2014

Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015 iconBmw media Information 03/2008 Page bmw au 78 e Salon international...

Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015 iconEn première mondiale au Salon de l'automobile de Francfort

Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015 icon1. Premières mondiales bmw au Salon de Francfort (iaa) 2003. 3 Le nouveau coupé bmw série 7

Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015 iconDébuts européens de la Mercedes-Benz Classe E

Mercedes-Benz au Salon international de l’automobile de Francfort (iaa) 2015 iconLa Mercedes-Benz Classe b electric Drive
«Alliant tradition et émotion, le concept Classe s coupé est la quintessence emblématique de notre style conceptuel aspirant à une...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com