Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé)








télécharger 166.51 Kb.
titreBmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé)
page5/6
date de publication12.07.2017
taille166.51 Kb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > comptabilité > Résumé
1   2   3   4   5   6

Un museau traduisant une vocation de routière dynamique.

Le style de la BMW X6 reflète l’image d’une automobile qui, sans nier le
moins du monde ses gènes BMW X, donne une interprétation sportive inédite
du caractère de ce type de véhicules. Quel que soit l’angle sous lequel
on l’observe, la BMW X6 est indéniablement une BMW et affiche le traité
sculp­tural caractéristique de tout modèle BMW X. Les parties avant, latérales
et arrière de la carrosserie se confondent les unes aux autres, les formes
et les surfaces forment un tout harmonieux.

Sur le nouveau Sports Activity Coupé, l’allure de la partie avant suffit déjà
à créer une belle prestance. La part des surfaces peintes dans la couleur de la carrosserie étant élevée, la BMW X6 donne cependant l’impression de ne
pas être très haute, soulignant par là sa vocation de routière dynamique. Les gènes BMW X s’expriment aussi dans le capot moteur, dans les phares
ronds doubles biaisés en haut et dans la structure des naseaux BMW quasi verticaux. Les grandes prises d’air repoussées vers l’extérieur ne signalent pas seulement le besoin d’air des moteurs puissants. Associées aux ailes avant
qui débordent les phares vers l’intérieur, elles aussi dirigent le regard vers les roues et montrent bien que le véhicule repose solidement sur la route. Les prises d’air latérales sont divisées horizontalement par des lames de couleur aluminium qui supportent aussi la monture des antibrouillards ronds.

Vue de profil : ligne de toit dynamique, surfaces musclées.

Les proportions uniques de la BMW X6 ressortent particulièrement bien en vue de profil. Le porte-à-faux avant réduit souligne l’allure dynamique du véhicule,
la ligne de toit légèrement plongeante vers l’arrière et le grand porte-à-faux arrière lui confèrent sa silhouette élancée de coupé. La ligne de toit culmine à hauteur de la première rangée de sièges. C’est ainsi que l’attention se porte
sur le conducteur – un effet en parfaite harmonie avec le style extravagant de la BMW X6.

La ceinture de caisse élevée et les passages de roue avant et arrière puis­sam-ment enflés, qui placent le centre de gravité optique au milieu et signalent
ainsi la transmission intégrale, extériorisent très nettement les gènes BMW X. D’étroites protections en matière synthétiques rapportées sur le bord inférieur des pare-chocs, des bas de caisse et des passages de roue soulignent
dis­crètement le naturel robuste de la BMW X6.

Vue arrière : épaules musclées et assise solide sur la route.

Il est fascinant de voir comment des traits dénotant élégance, sportivité et robustesse s’associent aussi sur la partie arrière de la BMW X6 pour former un tout harmonieux. Le pare-chocs massif et la protection revêtant le soubas­sement sont des éléments classiques du design de tout modèle BMW X. Les proportions typiques de coupé sont matérialisées ici dans une interprétation adaptée aux modèles BMW X. La partie vitrée de l’habitacle – la verrière – avec sa lunette arrière particulièrement inclinée va en se rétrécissant vers l’arrière. Le hayon intégrant une arête de décollement prononcée est un autre trait caractéristique de coupé.

Toute la partie arrière est structurée par des lignes horizontales lui conférant
une impression de largeur soulignant ainsi que le véhicule repose solidement sur la route. En dessinant les optiques arrière, les stylistes ont également
tenu compte du naturel unique de la BMW X6. Ils ont réinterprété la forme en 
L typique des optiques sur les modèles BMW X et lui ont donné un galbe dynamique.

Sportivité et exclusivité à bord.

L’intérieur de la BMW X6 séduit jusque dans le moindre détail en associant
sous une forme unique prestige exclusif, dynamisme sportif et modelé vigou­reux. Des surfaces respirant le prestige flattent l’œil et le toucher. A l’instar de tout modèle BMW X, le nouveau Sports Activity Coupé offre une position assise rehaussée qui donne au conducteur le sentiment d’avoir dans chaque situation la parfaite maîtrise de la BMW X6. De plus, le véhicule se démarque des autres modèles BMW X par les deux places arrière individuelles d’une conception sportive. Séparées par la console centrale, elles offrent un grand maintien latéral et un appuie-tête intégré.

La BMW X6 est le seul modèle du peloton concurrentiel des BMW X
à disposer en série d’un volant sport doté de palettes de commande. Ces dernières servent au passage manuel des rapports de la boîte automatique
à six rapports également de série. Les nouveaux grippe-genoux sur la console centrale sont un autre détail d’équipement soulignant le naturel sportif. Ils

offrent un maintien supplémentaire au conducteur et à son passager avant – dans les manœuvres d’évitement en ville comme lors des sorties offroad sur des pistes cahoteuses.

Grande habitabilité, moult possibilités de personnalisation.

S’ouvrant en grand, les portes arrière facilitent l’accès aux deux places arrière. La garde au toit dont profitent les passagers arrière est remarquable pour
un coupé. Atteignant 944 millimètres, elle garantit un maximum de confort, même aux passagers de grande taille. Depuis les places arrière, les vitres
de la BMW X6 affichent un graphisme créant une sensation d’ouverture sur l’avant et, donc, une sensation d’espace généreux.

Comme il se doit dans un coupé, l’habitacle et le coffre à bagages sont
claire­ment séparés l’un de l’autre sur la BMW X6. Le volume du coffre disponible derrière les sièges arrière de la BMW X6 atteint 570 litres, soit nettement plus que le volume proposé sur des coupés classiques. Il est
ainsi possible, entre autres, de loger quatre sacs de golf dans le coffre d’une BMW X6 transportant quatre personnes. Pour augmenter les capacités de transport, il est possible de rabattre le dossier de la banquette arrière selon un rapport asymétrique. Le volume de chargement peut ainsi être porté à
un maximum de 1 450 litres. Le vérin à gaz à deux étages compris dans la dotation standard permet de définir individuellement la position fin de
course du hayon à l’ouverture. Il est ainsi possible de minimiser le risque d’endommagement, par exemple dans un parking souterrain présentant
un plafond de faible hauteur.

Mariage parfait entre dynamisme souverain et confort.

Quant au dynamisme de conduite, le premier Sports Activity Coupé ouvre
de nouvelles dimensions définies par une agilité nettement accrue,
une stabilité unique dans les virages négociés à vive allure et une traction de tous les instants sur des sols glissants. Des moteurs pleins de punch, la transmission intégrale intelligente du type BMW xDrive, l’aide à la conduite
DSC (Contrôle dynamique de la stabilité), les fonctions optionnelles direction active et Adaptive Drive, le Dynamic Performance Control inauguré sur la BMW X6 sur laquelle il est de série ainsi que la voie arrière élargie – c’est sur cette base que repose le potentiel dynamique magistral de ce véhicule.

Gérer le dynamisme avec intelligence :
Integrated Chassis Management.


Les systèmes de transmission et de châssis sont parfaitement mis en scène grâce à leur interconnexion via le système de gestion intégrée du châssis Integrated Chassis Management (ICM). La gestion électronique performante permet d’adapter les différentes fonctions de la transmission et du train
de roulement les unes aux autres en quelques fractions de seconde, de sorte qu’elles assurent stabilité et performance maximales dans toute situation
de conduite. Même si les conditions changent brusquement – par exemple sous l’effet d’un changement d’adhérence, d’un braquage abrupt, d’une accéléra­tion ou d’un freinage inopinés – l’ICM, en interaction parfaite avec les sys­tèmes xDrive et DSC, réagit par des interventions précises sur les actuateurs
du Dynamic Performance Control et de la direction active, si cette option a
été choisie.

En fonction de la situation de conduite et de manière entièrement variable, le couple n’est plus seulement réparti entre les essieux avant et arrière grâce à
la transmission BMW xDrive, mais aussi entre les roues arrière gauche et droite grâce au Dynamic Performance Control. A chaque instant, un surplus de couple est ainsi envoyé là où il peut être transmis sur la route le plus efficace­ment. Cette technologie unique dans la concurrence améliore l’agilité, la motricité en virage, la précision directionnelle et la tenue de cap du véhicule en virage ainsi que la motricité sur revêtement glissant tout en augmentant nette­ment le dynamisme. L’effet stabilisant du DSC par intervention sélective sur les freins de roue ne s’imposera ainsi qu’aux limites dictées par la physique. C’est ainsi
que le premier Sports Activity Coupé au monde fascinera son conducteur par une découverte grisante : il est en effet difficile de maîtriser des situations routières exigeantes de manière plus sportive qu’au volant d’une BMW X6.

C’est la conception du train de roulement, inédit dans le segment des mo­dèles BMW X, qui en jette la base. A l’avant, le train de roulement fait appel à
un essieu à doubles triangles et double articulation. Il permet des accélérations transversales dynamiques, stabilise la marche en ligne droite et minimise
la remontée des chocs engendrés par les aspérités de la route dans le volant.
A l’arrière, la BMW X6 est dotée de l’essieu Integral IV, un essieu protégé
par un brevet qui fait rimer confort élevé et dynamisme exceptionnel. Pour se conformer au Sports Activity Coupé, cette conception allégée s’est vue optimiser sur de nombreux détails. Tout le train arrière a ainsi été adapté aux exigences spécifiques à ce modèle en matière de comportement sportif.

La BMW X6 évolue de série sur des roues en alliage léger de 19 pouces.
Les pneus antidéjantage également de série permettent au conducteur de poursuivre sa route même en cas de dégonflage total d’un pneu. L’indicateur
de dégonflage (RPA) surveille par ailleurs en permanence la pression de
gon­flage des pneus et avertit le conducteur dès que la pression descend de plus de 30 pour cent en dessous de la valeur idéale.
BMW xDrive : la transmission intégrale intelligente pour un surcroît
de dynamisme et une traction optimale.


En répartissant le couple de manière variable entre l’essieu avant et l’essieu arrière, la transmission intégrale permanente à gestion électronique ne confère pas seulement une motricité souveraine aux modèles BMW X, mais accroît
de plus leur dynamisme. Le système BMW xDrive doit son statut de transmission intégrale intelligente à sa faculté d’envoyer à tous moments
le couple à celui des deux essieux dont les roues bénéficient de la meilleure adhérence au sol, via une boîte de transfert à embrayage multidisques
piloté par l’électronique, en tenant compte de la situation momentanée et
du dosage qui lui convient.

Dans les situations de conduite normales, BMW xDrive répartit le couple dans un rapport de 40 à 60 entre l’essieu avant et l’essieu arrière. Des capteurs
re­levant en permanence le patinage sur les roues avant et arrière, le système est en mesure de moduler la répartition du couple en quelques fractions de
se­conde. A la différence des systèmes de transmission intégrale conven-tionnels, BMW xDrive réagit aussi de manière proactive au lieu d’intervenir seulement lorsqu’une roue s’emballe. Fort de ces aptitudes, xDrive renforce le dyna­misme de la BMW X6 parce qu’il détecte très tôt toute tendance du véhicule à survirer ou à sous-virer pour s’y opposer avec efficacité. Grâce au nouveau Dynamic Performance Control, les réactions seront désormais encore plus promptes et encore mieux adaptées à la situation.

Agilité et tenue de cap exemplaires grâce aux systèmes xDrive
et Dynamic Performance Control.


L’influence positive du Dynamic Performance Control sur l’agilité de la
BMW X6 se révèle déjà dans les situations routières quotidiennes. Même
à vitesse modérée, le véhicule amorce les virages avec une précision
et une aisance nettement plus élevées de la direction. A la différence d’un autoblo­quant conventionnel, le Dynamic Performance Control se charge
par exemple d’accélérer la roue extérieure au virage. Le surcouple ainsi produit est converti en un mouvement de lacet ou de braquage du véhicule. En outre,
le Dynamic Performance Control fournit un surcroît de souveraineté en cas
de braquages abrupts et dans les virages parcourus à vitesse particulièrement élevée.

D’une manière générale, à la limite de l’adhérence, le véhicule peut tendre vers l’extérieur du virage en se dérobant par les roues arrière ou par les roues
avant, en fonction de l’état du revêtement, du rayon du virage et de la vitesse. Le système BMW xDrive comme le système Dynamic Performance Control permettent de contrecarrer les deux tendances. S’il détecte une tendance
au survirage, xDrive réduit la transmission du couple aux roues arrière risquant de déraper. De plus, le Dynamic Performance Control soustrait désormais une partie du couple de la roue arrière extérieure au virage qui est particulièrement soumise à la force centrifuge, pour le diriger vers la roue arrière intérieure
au virage et engendrer ainsi un couple de lacet dirigé vers l’extérieur. Cette intervention stabilisatrice est tellement rapide et dosée si finement que
le conducteur ne s’en aperçoit même pas. Il sent pourtant que la BMW X6 se dirige avec une précision inédite même en cas de conduite dynamique.

Toute tendance éventuelle au sous-virage est contrée à l’inverse : xDrive réduit la transmission du couple aux roues avant risquant de déraper, en même temps le Dynamic Performance Control envoie le couple vers la roue arrière extérieure au virage afin de stabiliser le véhicule encore plus efficacement et de créer
un couple de lacet dirigé vers l’intérieur. Le véhicule suit la trajectoire imposée par le conducteur en faisant preuve d’une agilité et d’une tenue de cap accrues.

Unique en son genre : le Dynamic Performance Control accroît la précision directionnelle même lorsque le conducteur lève le pied.

Autre particularité du Dynamic Performance Control : la répartition variable du couple entre les deux roues arrière n’est pas seulement assurée sous charge, mais aussi en décélération et, donc, indépendamment du couple moteur.
Dans le différentiel arrière, une unité supplémentaire dite de superposition, composée d’un engrenage épicycloïdal double et d’un frein multidisques
géré par un moteur électrique de chaque côté, veille à assurer la répartition variable du couple même lorsque le conducteur lève le pied de l’accélérateur.
La BMW X6 est le premier véhicule au monde à pouvoir se vanter d’un tel
effet stabilisateur indépendant de l’état de charge du moteur.

Le Dynamic Performance Control assure par ailleurs une nouvelle optimi-
sation de la traction sur sol glissant et dans les situations dans lesquelles
le véhicule repose sur un sol peu homogène, par exemple au bord de la route
avec le côté gauche sur asphalte et le côté droit sur de la neige. Le Dynamic Performance Control compense les différences du coefficient d’adhérence entre les roues gauches et les roues droites (que les experts appellent µ-split) par une modu­lation ciblée de la répartition du couple sur l’essieu arrière.

Un coup d’œil jeté sur le combiné d’instruments suffira au conducteur pour suivre l’intervention du Dynamic Performance Control et du système xDrive des yeux. Une représentation graphique qui s’affiche sur simple pression sur le levier au volant en alternative aux autres informations fournies par l’ordinateur de bord, renseignera sur la répartition instantanée du couple.

Le DSC n’intervient plus qu’à la limite de l’adhérence.

La différence de couple parvenant aux deux roues arrière sous l’action
du Dynamic Performance Control peut atteindre 1 800 Newtons-mètres.
Pour le conducteur, l’intervention se traduit tout simplement par une
nette augmen­tation de l’agilité, de la motricité et de la stabilité directionnelle.
Il se rendra aussi compte de l’action du Dynamic Performance Control par
le fait que le Contrôle dynamique de la stabilité DSC doit intervenir nettement moins souvent.

Outre les interventions stabilisatrices, le DSC équipant la BMW X6 comporte une multitude d’autres fonctionnalités favorisant une conduite à la fois sûre
et dynamique. Ainsi, le système antiblocage des roues (ABS), l’antipatinage à régulation électronique (ASC), le Contrôle de stabilité de la remorque,
la Gestion de la motricité en descente (HDC, Hill Descent Control), le Contrôle dynamique du freinage (DBC) qui maximise automatiquement la pression
de freinage si une décélération importante s’impose, le Contrôle du freinage
en courbe (CBC), ainsi que la gestion du régulateur de vitesse avec fonction
de freinage. Le blocage automatique piloté du différentiel (ADB, Automatic Differential Brake) réalise, quant à lui, une fonction de blocage inter-roues,
alors que la fonction antifading veille à une augmentation ciblée de la
pression de freinage en cas de températures extrêmes des freins pour éviter l’évanouissement de l’effet de freinage. La fonction freins secs intervenant régulièrement sur route mouillée optimise les performances de freinage sous la pluie. L’assistant au démarrage facilite le démarrage en côte en empêchant le véhicule de reculer. La nouvelle BMW X6 dispose d’un frein de stationne­ment à commande hydraulique et électromécanique. Celui-ci comporte une fonction de maintien automatique améliorant le confort surtout dans une circulation
en accordéon. Conformément à son potentiel dynamique élevé, la BMW X6 dispose aussi du Contrôle de traction dynamique (DTC). Ce mode spécial
du DSC relève les seuils d’intervention du DSC, permettant ainsi une conduite particulièrement sportive et active tout en facilitant le démarrage par exemple sur de la neige peu tassée ou sur du sable en admettant un léger patinage des roues.

Soutenu par les vastes fonctionnalités du DSC, le système de freinage hautes performances de la BMW X6 assure d’excellentes décélérations dans toutes les situations. Sur les quatre roues, des disques ventilés absorbent l’énergie
libérée au freinage. Les freins allégés de conception nouvelle comprenant des disques de 385 millimètres et des étriers flottants en aluminium sur l’essieu
tant avant qu’arrière, assurent une endurance extrême et un agrément maximal au top modèle BMW X6 xDrive50i.
1   2   3   4   5   6

similaire:

Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé) iconBmw media Information 03/2008 Page bmw au 78 e Salon international...

Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé) iconBmw media Information 1/2008 Page bmw au Salon de Detroit (naias)...
«bmw efficientDynamics» qui a pour objectif de proposer aux automobilistes du monde entier des véhicules faisant référence en termes...

Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé) iconBmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de...
«bmw efficientDynamics» et sa mise en œuvre dans un grand nombre de nouveaux modèles constituent le centre d’intérêt de la présentation...

Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé) iconBmw media Information 9/2006 Page L e nouveau bmw table des matières....
«visage à six yeux» du nouveau bmw x3 se démarque par de nouveaux phares ronds doubles

Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé) iconBmw media Information 12/2004 Page L a nouvelle bmw table des matières....

Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé) iconBmw media Information 1/2006 Page L e coupé bmw z4 M. Table des matières....

Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé) iconBmw media Information 11/2006 Page L e nouveau bmw table des matières....

Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé) iconB mw media Information 9/2009 Page bmw au Salon international de...

Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé) iconBmw media Information 1/2008 Page 01. En bref. 2 02. La nouvelle...

Bmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. Table des matières bmw au Salon Auto China 2008 à Pékin. (résumé) iconB mw media Information 3/2009 Page La bmw x5 M. La Bmw x6 M. Table...
«Launch Control», qui permet d’atteindre les valeurs d’accélération maximales, peut être activée en mode M. La gestion moteur et...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com