E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06








télécharger 160.43 Kb.
titreE017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06
page1/6
date de publication03.07.2017
taille160.43 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6
E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06

de 9h45 à 12h00.

Entretien réalisé par Yentl AUDIBERT

Pendant tout l'entretien, j'ai acquiescée même si je ne les ai pas indiquée.
Alors, est-ce que, déjà, tu peux te présenter?

Je m'appelle Marion, j'ai 22 ans, euhm, chuis issue d'un bac L art plastique.

Ouai

Juste après chuis parti en architecture pendant deux ans.

Ouai

Hum, j'ai laissée tomber parce que, enfin c'était prévu comme ça en faite, parce que, en faite, j'veux, j'veux être scénographe et décorateur depuis que j'ai sept ans.

Ouai

Et donc j'ai fait de l'archi en premier, après chuis venu à la fac en licence théâtre pour pouvoir après euh partir en école de scénographie en Belgique.

D'accord, donc t'es en L2 … (je lui avait demandé avant)

Voilà, et j'ai perdu un an parce que j'ai été à l'hôpital, voilà.

D'accord, et donc pourquoi tu as choisis Paris 8, en particulier?

Hum à cause de la filière théâtre. Il faut savoir qui y'a que trois facs sur la région parisienne qui font filière théâtre.

Ouai

Censier, ils sont très très théoriques. Nanterre, ils sont très très comédien. Ici, ils sont pas mal comédiens mais y'a quand même des cours de scénographie et des structures pour ça.

Ouai c'était entre les deux quoi…

Voilà c'était plus pratique.

Mais y'a pas la Sorbonne, non plus, qui fait…

Non c'est Censier. Enfin, ils sont associés à la Sorbonne enfin c'est Censier- La Sorbonne, oh c'est pas très clair, c'est jamais très clair c'est truc là.

Et donc t'as l'intention de continuer jusqu'à…, jusqu'où?

Alors euh jusqu'à la fin e la licence. En faite j'ai deux possibilités hum je vais passer des concours de scénographie euh de Belgique.

Ouai

Pour une école qui dure 3 ans, enfin deux écoles qui durent 3ans. Si jamais je me plante (se racle la gorge) parce que bon faut l'envisager, je continuerai mon master en Chine, là par contre.

Où?

En Chine

En Chine! Pourquoi la Chine?

Pourquoi la Chine, bah parce que j'ai uuunne grande passion pour la Chine. Enfin, au départ, je suis quand même issue du milieu art plastique et j'ai appris par moi-même la calligraphie chinoise. J'ai pris des cours de linguistique et je prend des cours de chinois dans une autre uni…fac à Paris 7.

Ouai

Et j'ai toujours étudier énormément les pratiques spectaculaires chinoises et la culture chinoise euh pour mon master euh si jamais euh j'ai pas mes écoles de scéno. Et si jamais j'ai mon école de scéno, je pars en Chine après parce qu'on m'a proposé un truc euh après mes études, avec ma spécialisation scénographe pour partir pendant trois ans et étudier euh travailler avec des troupes sur place en Chine, à Taiwan, à Bali.

Ouai, ok! Ah c’est un beau projet…

Oui c'est costeau mais bon faut que j'apprenne le chinois sinon je suis dans la merde (rire de toute les deux)

Et donc comment ça c'est passé pour toi l'entrée à l'université?

Ca a été un choc, ça a été un gros choc pour moi parce que heu disons que j'ai fait des aller-retour… j'étais dans un lycée où c'était un lycée énorme, on était près de 8 milles élèves.

C'est où ça?!

A Mongenon dans le 91, on avait un parc de 28 hectares, un lycée mais vraiment énorme, un nombre par classe que t… qu'on ne peut imaginer.

C'est-à-dire…

Minimum 36 par classe. Donc moi, j'étais dans le classe d'art pla'. C'était bien, on avait beaucoup de possibilité: les installations à faire dehors, dans le parc, ça c'était géniale. Mais donc c'était un lycée très grand même si on se rendais pas compte qu'il y avait autant d'élèves parce que justement le lycée était grand aussi. Et après je suis passé en école d'archi' et l'école d'archi, c'était une petite école, on était 200 par promo c'était pas énorme dans l'absolu. C'était une école qui était très très neuve donc euh politiquement parlant elle était très active parce qu'il fallait qu'elle se construise et je veux dire… c'était notre maison quoi. On avait… c'était une école qui avait aucune tête, on était dans les beaux-arts mais on était pas du tout installé dans les beaux-arts… très intimiste avec des profs qui étaient vraiment très proche des élèves.

Ouai

Je suis arrivée ici, j'ai fait "watch hou", l'usine (rire), oh la vache. C'était impressionnant de voir tout ça, c'est, c'est… bon alors ce que je préfère ici c'est la bibliothèque.

Ouai

Parce que chuis très enfin, chuis très très théorie et les trucs tangent…je peux passer ma journée dans des… le nez dans des bouquins et ça j'avoue que la bibliothèque, elle est extraordinaire pour ça. Comparée à mon école d'archi où c'était un grenier, là c'est "Ouah". Mais c'est vrai que pour moi c'était un grand choc parce que dans mon école d'archi on se connaissait tous, de la première année à la sixième quoi. On avait l'habitude de travailler ensemble, on faisait des voyages à Lyon dans des ateliers et tout… et je suis arrivée ici, j'ai fait "oula"

Ouai surtout que tu ne retrouves jamais les mêmes personnes dans les cours…

Non, non, en théâtre si encore ça tourne quand même pas mal mais euh sur le coup j'ai eu une barrière, c'était, c'était un fonctionnement complètement différent euh, le système des U.V en plus est quand même particulier. C'est, ça a été… j'étais habitué à des journées de travail de ouf an archi et là chuis arrivée et j'ai fait "ouah vacances" et pis jusqu'à s'que j'me rende compte qu'ici la question travail était une question d'impulsion personnelle. Mais le fonctionnement pour moi ça a été (silence 2 secondes) ouai ça a été un choc ouai et pis bon la différence d'âge quand t'arrive en première année parce que y'a pas une équivalence aussi en archi ça fou les nerfs parce qu'on fait quelque chose qui est très très large

Ouai

De l'histoire de l'art, de l'histoire simple, bête et méchante, euh, de la sociologie, de la physique, des maths, on fait de tout dans l'archi et je suis arrivée ici avec aucune équilavence alors que… en première année je me suis fait chier, faut dire honnêtement. Ah je me suis emmerdé. Bah j'avais déjà dix ans de pratique derrière, quoi donc j'me suis embêtée.

Ouai c'est vrai que la différence d'âge ça joue pas mal…

Bah? Pas les même préoccupations quoi. Chuis arrivée ici moi j'étais déjà dans mon appartement, j'travaille à côté.

Tu fais quoi à côté?

Ah un travail de merde mais bon ça paye le loyer et ça s'adapte très bien aux heures de cours. J'travaille euh au Quick, en tant que équipière, mais c'est très adaptable. A chaque semestre, je change mes horaires en fonction de mes cours. Ça, c'est très pratique quoi. Et puis c'est juste à côté de chez moi donc c'est bien…, enfin non c'est pourrie, ça me saoule mais bon ça paye le loyer c'est s'qui faut, p'tit taffe de merde quoi.

Et donc par rapport à tes U.V, c'est quoi un peu s'que t'a choisit?

Moi autant que possible, nous ça se joue surtout sur la pratique pas trop sur la théorie parce que les cours de théorie on y revient à un moment ou à un autre. Et puis c’est plus facile pour moi la théorie parce que vu que je me suis vraiment plongé dedans y’a six ans déjà.

Ouai t’as fais de l’histoire du théâtre, et tout ça…

Voilà et par moi-même quoi, c’était même pas ma prof de théâtre qui nous à demander ça, c’était moi, donc euh. C’est vrai que en théorie on s’y retrouve à peut près tous en définitif mais c’est sur les cours de pratique qu’il y a la différence et euh là je fait tout se que je peux pour éviter les cours de pratiques, de comédie.

Ouai.

Mais je lutte quoi je suis obligée d’y passer à un moment ou à un autre. C’est chiant.

Bah oui parce que pour valider ta licence t’es…

Je suis obligé de passé par là.

Normalement, en plus, y’a plus d’heures de pratiques que de théorie d’après ce que j’ai compris.

Ouai ouai largement ouai.

Donc ta pris quoi toi comme …, tu les choisis comment tes U.V

Bah tout ce qui est en rapport avec l’art en général, par exemple, pour, pour les cours d’esthétiques ou euh cours de théorie, j’aime les choses qui ouvrent à l’art parce que ça me refait faire se que je faisait quand j’était en art pla parce que j’ai pas quitté cette amour là de l’art plastique. Je dessine toujours autant. Et puis si je veux être scénographe, j’ai intérêt mais bon euh je choisi mes cours euh… Bah d’abord j’ai mes coups de cœurs après je prend par défaut donc en 1er année j’ai pris tout ce qui était pratique spectaculaire et extra européenne. Alors ça c’était sur tout se qui est pratique spectaculaire asiatique. Ça c’était géniale, je me suis éclaté comme une folle, avec un prof extraordinaire et puis ils ont sucrés le cours après, il existe plus. Je suis arrivée au bon moment. Mais euh enfin j’ai pas pu le finir parce que après j’ai été à l’hôpital mais bon au moins je l’ai suivie. J’ai pris les deux, les deux seuls cours de scénographie qu’il y a en 1ère année (rire) mais bon, un que j’ai pas pu finir, pareil parce que j’ai été à l’hôpital euh après euh je me lâche plus sur mes E.C Découverte parce que c’est vrai y’a beaucoup de théorie pour lesquels je me sois ennuyée. Donc c’est vrai que c’était vraiment par défaut bon c’était des truc obligatoire à prendre bon je les aient pris comme tout le monde. Mais sinon, je me suis lâchée sur euh, parce que j’ai fait aussi du cinéma quand j’était au lycée, j’ai fait de la danse pendant près de, pendant près de 10 ans et de la chorale pendant près de 12 ans donc euh c'est, c'est, je me lâche un peu donc j’ai pris des cours avec un prof qui, qui travail aussi avec le chant dans la section théâtre. Euh du chant et de la parole en fait, c’était bien, j’était toute seul avec lui pendant un semestre mais (rire) euh on a beaucoup discuté. Et euh j’ai pris, ouai je prend des cours de cinéma chaque années euh j’aime beaucoup travailler euh sur l’histoire du cinéma. C’est se que je préfère, surtout le cinéma des années 30. Grande fan de Chaplin et des films de gangsters de l’époque ça me fait rire parce que j’ai une petite passion pour le période de la prohibition, je trouve que c’est une période très amusante, mais bon euh après y’a les cours, ouai euh, les cours de linguistique chinoise, j’avais pris des cours de linguistique tibétaine l’année dernière, ah c’est terrible ça…

Mon père, il a essayé de l’apprendre mais par lui-même, par cassette.

Euh c’est chaud franchement, moi je suis contente d’avoir pris d’abord les cours de linguistique parce que je comprend d’abord comment fonctionne la langue et après je pourrai apprendre la langue mais faut apprendre d’abord phonétiquement, parce que nous, nous on apprend avec la phonétique en premier pas avec l’écriture on peut pas quoi.

Ouai

C’est pas possible pas, pas pour bien comprendre comment fonctionne la langue mais déjà rien que pour la prononciation parce que c’est une langue chantée. C’est une langue à ton, les sens passe par le ton et par une certaine prononciation. Donc on se plante, le sens change, est complètement changé. Je me souviens une fois la prof hum elle nous faisait prononcer un mot, dans l’absolu ça fais cane et nous on avait dit caanne et en faite le mot véritable c’était cAne et en faite elle nous avait regardé quand on lui avait dit le truc en plat, elle fait « vous venez de me traiter de salope » (rire de toute les deux) « ha merde, excusez nous » c’est parce qu’on est pas habitué, c’est quelque chose qui est très difficile pour les européens, très très difficile. Mais bon c’est marrant à apprendre, c’est une rigueur de l’esprit qui est complètement différente, c’est, c’est intéressant… ouai donc je me lâche sur mes E.C Découverte, je retourne en art pla, j’retourne en cinéma, ça m’rappel mes… mes trucs que je faisais avant.

Ouai

Et puis ça m’permait de voir autre chose quoi parce que bon parfois ils s’prennent la tête en théâtre, hein, quand même.

Et comme cours pratiques, t’es obligé d’en prendre…

Hum bah cette année, j’ai pris un autre cours de scénographie avec des profs par contre que j’adore.

Ouai

Qui est très intéressant, où en même temps donc que le projet scénographique, il nous font faire toute les démarches euh toute les démarches pour monter le projet en réel, une simulation en fait, donc on va…, on doit s’adresser au Ministère de la culture, au théâtre dans lequel on veut jouer euh à la préfecture de Paris pour créer des associations des trucs dans ce genre… c’est chiant, on se perd dans les méandres administratifs mais bon au moins on est préparé pour se qui va suivre, c’est… il faut, il faut le faire à un moment où a un autre.

Oui bah oui…

Donc c’était très intéressant, et puis bon je m’éclate quoi, c’est, c’est, c’est la scénographie. Bon ils ont repérés tout de suite que je venais d’archi par contre, ça…

Ah bon ?

Ah ouai direct

Pourquoi ?

Hum tout simplement parce que la chose que…, on ouai on avait fait un premier travail de scénographie pour habituer tout le monde à en faire, puisque que tout le monde ne veut pas être scénographe et euh ils, ils ont tous mis dans un…, dans une cage de scène et euh et pis ça se voit que se sont…, la majorité se sont des comédiens. Ils voient en surface de la scène. Moi je suis arrivée, j’avais fait une inst…, un dispositif sur un parking avec des grandes poutres métalliques, des trucs dans tout les sens, c’est, c’était une installation… c’était limite une construction. Et bon le prof y m’a dit « Toi, tu viens d’archi quoi » (rire) c’était grillé direct. J’ai fait « Oui, bah je suis désolé, excusez-moi quoi, c’est ma formation ». Il m’a fait  « Non mais c’est bien, au moins on en aura une qui saura lire des plans quoi » (rire) non mais c’est vrai que j’aborde la scè…, j’aborde l’espace complètement différemment. Et ç…, ça fait plaisir au prof d’une certaine manière parce que je vois pas en plat…

Oui bah oui, les comédiens c’est pas non plus, c’est pas leur boulot de toute façons…

Voilà… Non mais c’est important pour eux qu’ils considèrent… qu’ils prennent des cours comme ça pour justement considérer le reste. Je sais qu’on travaille en groupe, les filles avec qui je travaille veulent être comédienne aussi et elles se rendaient pas compte de tout ce qu’il faut penser quand on crée un espace. Parce que moi je pense à tout.

Ouai comme quoi.

Elles, quand on leur parle d’une scénographie, elle vont s’dire, alors moi je veux tel meuble, j’veux comme ci, j’veux que ça soit placé comme ça. Y’a pas que ça à penser. D’abord, au premier élément, à la couleur d’ensemble, s’qui va vraiment marquer, se que le scénographe va mettre en premier pour donner euh sa couleur à la pièce. Deux, faut penser à la circulation parce que bon c’est quand même pour les comédiens donc faut savoir comment les contraindre, comment les aider, quel déplacement on leur fait faire pour que nous, on leur donne leur sens. La scénographie se prend pour Dieu à la base, c’est pour ça qu’il y a beaucoup de problème avec les met…, entre metteur en scène et scénographe. Mais c’est, c’est une contrainte qu’il impose aux comédiens, c’est pas innocent de mettre un meuble en plein milieu, j’veux dire les comédiens sont obligés de le détourner, donc y’a un sens à tout ça. Faut penser aux matières, faut penser aux couleurs,… faut penser à la lumière alors ça la lumière, ça aussi ça passe au dessus un p'tit peu, faut penser au son.
  1   2   3   4   5   6

similaire:

E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06 iconPcsi 2 Programme de la semaine du 12 decembre au 16 decembre 2016 – colle n° 11

E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06 iconPcsi 2 Programme de la semaine du 05 decembre au 09 decembre 2016 – colle n° 10

E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06 iconExpositions publiques vendredi 10 décembre 2010 de 14h à 18h et le...

E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06 iconCe qui a ete realise et ce qu’il reste a construire

E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06 iconGros entretien 2015

E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06 iconEntretien Cafe GattoPardo

E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06 iconDossier réalisé et propos recueillis par Olivier Beaufays

E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06 iconB. Entretien avec des professionnels français

E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06 iconJe réalise illustrations, game assets et sculptures digitales de personnages et créatures

E017 – Entretien réalisé le 7 décembre 06 iconPréparer sa lettre de motivation pour l’entretien passpro








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com