L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014








télécharger 218.39 Kb.
titreL es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014
page1/5
date de publication30.01.2018
taille218.39 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5
Les Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014
Editorial


Un festival au fil des saisons…
Créé en 1951, le Festival de musique de Toulon et sa région fait partie des six plus anciens de France, -avec Aix-en Provence, Besançon, Menton, Prades et Strasbourg. Mais il est le seul à avoir une activité tout au long de l’année. C’est donc au fil des saisons que le Festival égrène sa programmation.
La déclinaison automne, hiver, printemps des Classiques du Festival 2013 / 2014 fera la part belle au violon. Les précédentes saisons ayant privilégié le piano, ce dont on ne s’est jamais plaint, bien au contraire. Le violon sera donc le roi de nos fêtes musicales entre novembre et mai.
Laurent Korcia, soliste inspiré et si généreux que nous accueillons toujours avec tant de plaisir, interprètera, en compagnie de l’Orchestre de Cannes, le célébrissime Concerto en sol mineur de Max Bruch. Quant à l’orchestre, qui sera dirigé par Wolfgang Doerner son nouveau Directeur musical, il a mis au programme les deux joyaux que sont l’Ouverture « d’Egmont » de Beethoven et la Symphonie « Ecossaise » de Mendelssohn.
David Grimal dirigera du violon Les Dissonances, la formation de chambre qu’il a créée en 2004, au sein de laquelle la « Démocratie participative » est la règle. Il nous gratifiera de trois des cinq concertos pour violon de Mozart, notamment le Cinquième qui est incontestablement le plus beau de la série. Ces œuvres seront revisitées sur instruments d’époque par des musiciens passionnément engagés dans cette aventure musicale. Ce concert est programmé en coréalisation avec le Théâtre Liberté qui devient un partenaire privilégié du Festival.
Toujours fidèle, Renaud Capuçon reviendra avec l’Orchestre de chambre de Bâle dont il sera tout à la fois le chef et le soliste. Entre deux concertos de Jean Sébastien Bach et Franck Martin, cette soirée permettra d’apprécier Métamorphoses de Richard Strauss, son ultime œuvre orchestrale « pour vingt-trois cordes solistes » et son suprême chef-d’œuvre.
L’église Saint-Paul au Mourillon accueillera deux grands programmes de musique sacrée. Tout d’abord la version originale pour piano, chœur et solistes du « Stabat mater » de Dvořák avec Jean-Claude Pennetier et Les Solistes de Lyon sous la direction de ce sculpteur d’art vocal qu’est Bernard Tétu. Ensuite, pour le temps de Noël, Franck-Emmanuel Comte et le Concert de l’Hostel Dieu seront de retour avec le si beau « Gloria » de Vivaldi, un concerto grosso de Corelli « Fatto per la notte di Natale » et des Noëls populaires des provinces italiennes, répertoires qu’ils magnifient toujours avec un plaisir communicatif.
Dans la série « Grand piano à Neptune », Lise de la Salle viendra pour la première fois avec un magnifique programme où Bach voisinera avec Brahms et Chopin. Quant à Abdel Rahman El Bacha, il retrouvera sûrement avec joie le grand Steinway du Festival, qu’il avait tant apprécié lors de ses précédentes venues. Il avait aimé sa sonorité profonde et la douceur de son clavier avec ses touches en ivoire. Deux compositeurs seront à l’honneur pour ce récital, Beethoven avec les sonates « Waldstein » et « Clair de lune », Ravel avec quatre pièces majeures.
Une fois de plus, la saison des Classiques du Festival se terminera par une « résidence » et un concert dans un établissement scolaire de Toulon. Après le Quatuor Parisii, le Concert impromptu et Polychronies, Fouad Didi avec son ensemble Tarab passera trois jours au Collège Django Reinhardt. Originaire de Tlemcen, Fouad Didi puise tout aussi bien dans le fonds musical arabo-andalou vieux de treize siècles que dans le chant soufi d’Afrique du Nord. Il aborde aussi avec un égal bonheur des formes plus populaires telles que le hawzi, le cha’bi ou le madh.

Les Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014
Sommaire


« Présentation de la saison »

Lundi 07 octobre 2013 / 18h / Union Patronale du Var (Toulon)
suivie d’un apéritif offert par les Amis du Festival.

Réservation indispensable au 04 94 93 55 45 avant le 02 octobre.
« Stabat mater dolorosa »

Vendredi 18 octobre 2013 / 20h30 / Eglise Saint-Paul (Toulon)

Jean-Claude Pennetier (piano) / Yuree Jang (soprano) / Sarah Jouffroy (alto) / Jérôme Billy( ténor) / Stephan Imboden (basse) / Les Solistes de Lyon – Bernard Tétu / Bernard Tétu (direction)

Dvořák « Stabat Mater »
« Grand piano à Neptune »

Mardi 19 novembre 2013 / 20h30 / Palais Neptune (Toulon)
Lise de La Salle (piano)

Bach / Brahms / Chopin
18h / Hôtel Ibis Styles : « Une heure avec l’art de la transcription » animée par Monique Dautemer.
« Gloria pour la nuit de Noël »

Vendredi 20 décembre 2013 / 20h30 / Eglise Saint-Paul (Toulon)

Heather Newhouse (soprano) / Anthéa Pichanick (mezzo-soprano) / Franck-Emmanuel Comte (clavecin & direction) / Orchestre et chœur de chambre du Concert de l’Hostel Dieu / Hugo Peraldo (chef des chœurs)

Corelli / Vivaldi « Gloria »
« Le Concerto de Max Bruch »

Mardi 21 janvier 2014 / 20h30 / Palais Neptune
Laurent Korcia (violon) / Orchestre Régional de Cannes Provence-Alpes-Côte d’Azur /

Wolfgang Doerner (direction)

Beethoven / Bruch / Mendelssohn
18h / Hôtel Ibis Styles : « Une heure avec le Concerto de Max Bruch » animée par Monique Dautemer.




« Les Concertos de Mozart »

Vendredi 21 février 2014 / 20h30 / Théâtre Liberté (En coréalisation avec le Théâtre Liberté)
David Grimal (violon & direction) / Brice Pauset (clavecin) / Les Dissonances

Mozart
« Grand piano à Neptune »

Mardi 11 mars 2014 / 20h30 / Palais Neptune
Abdel Rahman El Bacha (piano)

Beethoven / Ravel
18h / Hôtel Ibis Styles : « Une heure avec le piano de Ravel » animée par Monique Dautemer.
« Métamorphoses »

Vendredi 11 avril 2014 / 20h30 / Palais Neptune
Renaud Capuçon (violon & direction) / Orchestre de Bâle

Bach / Martin / Strauss
18h / Hôtel Ibis Styles : « Une heure avec Richard Strauss et Les Métamorphoses » animée par Monique Dautemer.
« La tradition arabo-andalouse »

Mercredi 21 mai 2014 / 20h30 / Lieu précisé ultérieurement
Fouad Didi & l’Orchestre Tarab (violon, alto, luth, kouitra, mandoline, mandole, derbouka et tar)

De Grenade à Tlemcen : Nouba / Cha’bi / Hawzi / Madh…

Les Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014
Informations pratiques




Lieux


Palais Neptune (Place Besagne, Toulon)

Théâtre Liberté (Place de La Liberté, Toulon)

Eglise Saint-Paul (Le Mourillon, Bd Michelet, Toulon)

Hôtel Ibis styles (Place Besagne, Toulon)

Union Patronale du Var (Place de la Liberté, Toulon)



Tarifs concerts


26€, réduit 22€, spécial 12€ (+ frais de location / place)

Concert du 21 février 2014 : 26€, réduit 20€, spécial 14€

Concert du 21 mai 2014 : 16€, réduit 12€, spécial 9€

+ frais de location / place (1,50€ au bureau de location du Festival)
Réduit (sur justificatif) : Amis du Festival, adhérents Fnac, professeurs du CNRR TPM, groupes (minimum 10 personnes par concert).

Spécial (sur justificatif) : Etudiants et élèves du CNRR TPM de moins de 25 ans, demandeurs d'emploi.

Tarif collectivités : renseignements au 04 94 93 55 45



Abonnement


3 concerts achetés simultanément au bureau de location du Festival =

le 3ème au tarif spécial (+ frais de location par place)

En vente exclusivement au bureau de location du Festival, par correspondance et par internet.



La Carte jeune

à validité permanente


Pour les moins de 25 ans, 4 concerts = 15€

Achat de la carte et réservation des places auprès du bureau de location du Festival.

La carte doit être présentée au guichet « carte jeune » le soir du concert pour obtenir un billet d’entrée.



« Une heure avec »



Entrée libre pour les adhérents aux Amis du Festival

3€ pour les non adhérents



Location

à partir du 1er octobre


Bureau de location du Festival :

(Office du Tourisme de Toulon, Place Louis Blanc) 04 94 18 53 07

Office du Tourisme de Six-Fours : 04 94 07 02 21

Fnac, Carrefour, Géant, Système U, Intermarché :

0 892 683 622 (0,34€ / min.) www.fnac.comwww.carrefour.fr – www.francebillet.com

Réseau Ticketnet : Auchan, Cora, Cultura, E. Leclerc,

0 892 390 100 (0,34€ / min.) www.ticketnet.fr



Renseignements


Bureau administratif du Festival

Téléphone 04 94 93 55 45 / Télécopie 04 94 24 16 10

musiquetoulon@wanadoo.frwww.festivalmusiquetoulon.com
Association loi 1901 du 22 novembre 1963

Licences de spectacle cat 2-135757 et 3-135758

N° SIRET : 391 186 657 00022 / N°APE : 9002 Z



Président : Henri Tiscornia

Trésorier / Administrateur général : Claude Pinet

Vice-Présidents : Franck Brignand / Yves de Kermel

Secrétaire : François Luiggi

Administrateurs : Marie-Jo de La Serraz / Benoît Mignon
Direction Artistique : Daniel Bizien

Assistante artistique & Relations publiques : Séverine Baume - festival.artistique@wanadoo.fr

Administration / Finance : Franck Fabre - festival.administration@orange.fr

Communication / Correspondant collectivités : Sébastien Rétali - festival.communication@wanadoo.fr

Secrétariat : Monique Brousse - festival.secretariat@wanadoo.fr

Chargé de Production : Thierry Zinn – festival.technique@orange.fr

Locationnaire : Béatrice Wagner – festival.billetterie@orange.fr

Musicologue : Monique Dautemer

Accueil des artistes : Françoise Fiat








« Stabat mater dolorosa »
V
© Ghislain Mirat

© Jonathan

Grimbert-Barre
endredi 18 octobre / 20h30 / Eglise Saint-Paul



Jean-Claude Pennetier piano

Yuree Jang soprano / Sarah Jouffroy alto

Jérôme Billy ténor / Stephan Imboden basse

Les Solistes de Lyon – Bernard Tétu

Bernard Tétu direction
Dvořák « Stabat Mater »

C’est après la mort de trois de ses enfants que Dvořák composa son Stabat Mater. Il reprend le texte traditionnel de la séquence écrite au XIIIème siècle par Iacopo da Todi. Cette évocation sonore de la souffrance d’une mère devant son fils sacrifié oscille entre la douleur parfois presque insoutenable et la sérénité, voire l’espoir, la foi, la lumière.

Le Stabat Mater contribua grandement à la renommée internationale de Dvořák, qui le dirigea lui-même à Londres en 1884 dans sa version orchestrale.

Les Chœurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu proposent cette œuvre dans sa version originale pour piano de 1876. Elle est d’une très grande densité et se rapproche d’une cantate baroque avec ses chœurs puissants enveloppant les airs et récitatifs pour solistes.


Jean-Claude Pennetier (piano)

Brillant représentant de l’école française, riche d’un parcours musical varié (musique contemporaine, pianoforte, direction d’orchestre, musique de chambre, composition), Jean-Claude Pennetier trouve son expression privilégiée dans ses activités de pianiste soliste et récitaliste. Après avoir été formé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il se distingue dans les plus grands concours internationaux : Premier Prix Gabriel Fauré, Deuxième Prix Marguerite Long, Premier nommé du Concours de Genève, Premier Prix du Concours de Montréal.

Il se produit avec des orchestres de renommée internationale : Orchestre de Paris, Staatskapelle de Dresde, NHK de Tokyo, Orchestre de la Radio de Lugano, Orchestre de Séville, Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, Orchestre de Chambre de Paris, English Chamber Orchestra… Et lors d’importants festivals. Chaque saison, il est en tournée aux Etats-Unis et au Canada et est invité régulièrement en Asie : Japon, Hong Kong, Corée.

Ses disques Beethoven, Schubert, Schumann, Brahms et Debussy chez Lyrinx ont reçu les plus grandes distinctions de la presse musicale. Au nombre de ses enregistrements récents figurent des disques avec Michel Portal, le Quatuor Ysaÿe. En 2009 est paru le premier volume de l’Intégrale qu’il consacre à l’œuvre pour piano seul de Gabriel Fauré dont il est aujourd’hui l’un des plus grands interprètes. Cet enregistrement gravé chez Mirare a été récompensé d’un « Diapason d’Or » et a été très chaleureusement salué par la presse internationale. Son double disque consacré à Schubert paru en 2010, toujours pour le label Mirare, fut un événement récompensé lui aussi d’un « Diapason d’Or ». En 2011, le deuxième volume de l’Intégrale Fauré était dans les bacs. Vient de paraître un disque Liszt avec des œuvres solo et le Via Crucis avec le chœur estonien Vox Clamantis.
  1   2   3   4   5

similaire:

L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014 iconMercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie
«Concours International d'Instruments à vents» par Catherine Tiscornia et du partage d'un gâteau offert par les Amis du Festival...

L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014 iconParcours culturel cycle 3 Arblade-le-Haut 2011-2012/2012-2013/2013-2014

L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014 iconL iste des stages d’Automne 2013 (du lundi 28 octobre au jeudi 31 octobre)
«Enfants contents, Parents aussi» propose le stage «Dessine-moi le cousin de Marcel …» pour les enfants de 2,5 à 7 ans

L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014 iconLa 4ème édition du Festival International de la Photographie à Jaffa...
«Marathon des photographes» (présentation du travail de plusieurs photographes invités) le mercredi 27 avril à 21h. IL animera également...

L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014 icon17-18-19 octobre 2014

L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014 iconBulletin n° 7 mai 2013

L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014 icon12 jours / 10 nuits mai juin septembre octobre 2011

L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014 iconCommunique de presse octobre 2013

L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014 iconNotes mensuelle d’analyses de janvier 2016 d’
...

L es Classiques du Festival du 18 octobre 2013 au 21 mai 2014 iconAnnée scolaire 2013 / 2014








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com