Jean-pierre rodrigo subirana








télécharger 17.71 Kb.
titreJean-pierre rodrigo subirana
date de publication02.02.2018
taille17.71 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
JEAN-PIERRE RODRIGO SUBIRANA

Né le 19 Juin 1947 à Brive la Gaillarde (France).

Parents exilés républicains espagnols, père madrilène et mère catalane.

Pratique précoce du dessin et de la musique puis, études techniques et de dessin industriel. Parcours musical autodidactique (trombone, flûte) en orchestre de variétés et de jazz..

En 1969 à Brive, Jean-Pierre Rodrigo fait la connaissance de France Labertrandie, petite-fille de Pierre Betz, directeur-fondateur de la revue artistique et littéraire Le Point (1936 -1962) à Souillac, ville où ils s'unissent en 1971.

Installation à Cahors en 1973. Chargé de la création de l'Ecole Municipale de Musique qu'il dirige de 1973 à 2007. Leader et arrangeur depuis 1975 du Swing Machine Big Band de Cahors.
Parallèlement à son activité de musicien, Jean-Pierre Rodrigo se remet à dessiner, abordant dès 1976 la peinture avec pour thème essentiel l'architecture. Arts de construction, la musique et l'architecture ont défini les éléments structurels, réels ou imaginaires, qui constituent son vocabulaire pictural.
De 1976 à 2000, ses principaux thèmes, déclinés sous la forme de séries, voire de suites, sont inspirés par l'architecture -précaire, antique-, la renaissance italienne, l'Espagne romaine et baroque, et l'archéologie; mais aussi à partir de 1999, par Cervantes ( Molinos para el Quijote,1999-2003) Goya (Escenografia, 2002) et Greco (Toledo, 2005).

L'année 2003 est marquée par le décès de son épouse France (Youyou). Jean-Pierre Rodrigo lui rend hommage dès 2003 dans une suite toujours en cours, Les cactus de Youyou. Le thème du Càntir (gargoulette catalane), contrepoint à celui des cactus, lui a permis de développer, en parallèle des peintures sur le sujet, le travail de la terre sous la forme de sculptures céramique (Cactus, Càntirs, Castells d'aigua, Escudos, Arqueologia, Làlilàba).
La plus grande partie de son oeuvre est réalisée sur papier, réservant la toile et le bois aux grands formats, avec une prédominance de la gamme des ocres, des gris et du noir. Le blanc, utilisé en marquage, apparaît souvent en réserve. Il peint à l'acrylique et à l'encre et emploie fréquement rubans de masquage, rouleaux d'imprimeur, raclettes et tampons.

EXPOSITIONS COLLECTIVES

1977: La Crypte, Rédoulès, Rodrigo, Zachariou, Ateliers Clément Marot, Cahors

Mostra du Larzac

Mourani, Rédoulès Rodrigo, Le Bougayrou, Lacave

1978: Nationale 20, Musée Henri Martin, Cahors avec Clareboudt, Untel, Isnard, Laksine, Louttre B, Nouyrit, Pagès, Pincemin, Rédoulès, Rodrigo, Viallat, Wakhévitch, Zachariou

1990: Galerie de Nesles, Paris

Centre Cultural Sant Lluc, Barcelona

Foire Internationale d'Art Contemporain, Toulouse

1998: Dialogues Européens, Maison des Arts Georges Pompidou, Cajarc

2003: N20 - Que s'est-il passé? 1978/2003, Musée de Cahors Henri-Martin

2004: Le Trait, Musée Henri Martin, Cahors

2007: Nuits composites, Château de Hauteserre, Cieurac

2008: Intérieur Jardin, Grenier du Chapitre, Ville de Cahors
PRINCIPALES EXPOSITIONS PERSONNELLES

1988: Galerie Atelier 18, Bruxelles

1989: Centre Culturel Mutualité, Bruxelles

Galerie Carré Brune, Cahors

1991: Galerie Nelly l'Eplattenier, Lausane

1992: Madrid / Barcelona series, Galerie-librairie Mollat, Bordeaux

1993: Omaggio a Bramante, Grenier du Chapitre, Cahors

1996: Arquitecturas latinas, La Chantrerie, Ville de Cahors

1999: Tàrraco / Itàliques, Museu d'Art Modern, Tarragona

2006: Toledo, Office Communautaire Européen, Angers

2009: Cactus et Càntirs, Galerie Sépia, Villefranche de Rouergue

Musée Urbain Cabrol, Villefranche de Rouergue

Museu del Càntir, Fira Internacional de Ceramica, Argentona (Barcelona)

2010: Cactus et Càntirs, Ville de Montcuq

Cactus et Càntirs, Francoulès et Château La Roussille, Cahors

2011: Don Quijote, Sancho y los molinos, Instituto Cervantes, Toulouse

Château de Lacapelle Marival
OEUVRES DANS LES COLLECTIONS

Mutualité à Bruxelles, Galerie Nelly l'Eplattenier à Lausanne, Fondation Cartier à Paris, Museu d'Art Modern de Tarragona, Musée Henri Martin, Ville de Cahors, Office Européen de Variétés végétales à Angers.
EDITIONS / MULTIPLES

-Pigeonnier, 1991, 100 X 65, sérigraphie

-El patio amarillo, 1993, 65 X 100, monotype

-Trazado de violin, 1995, 76 X 56, monotype

-Pianta prospettica di Caorso – hommage à Clément Marot, 1996, 65 X 90, sérigraphie

-Càntir / Figa de moro, 2007, 63 X 48, monotype et collage

-Càntir / Figa de moro, 2007, 59 X 61, monotype et collage

-Càntir, 2009, 65 X 50, monotype et collage

-Pagina de molinos de la Mancha, 2010, 76X56, sérigraphie
TEXTES

-La pintura como evocación de lo arquitectónico, 1999, Raquel Medina, Doct. en histoire de l'art, Barcelone, texte en catalan, castillan et français, in Rodrigo, catalogue expo Museu Tarragona

-La non-équivalence de Jean-Pierre Rodrigo, 2009, Luc Rigal, peintre
CATALOGUES, LIVRES

Nationale 20, 1978, Musée de Cahors

Jean-Pierre Rodrigo,1999, Museu d'Art Modern, Tarragona

N20 – Que s'est-il passé? 1978-2003, Musée de Cahors Henri-Martin

Ces artistes qui ont choisi le Lot, 2010, par Annie Briet, Editions Un autre reg'art, Albi
DIVERS

Organisation de l'exposition Pierre Betz en son temps, 1978, Ville de Souillac

similaire:

Jean-pierre rodrigo subirana iconJean-Pierre bonduelle jean-Marc lancry

Jean-pierre rodrigo subirana iconLa Police Nationale d’Haïti (pnh): Une institution mangeuse d’hommes....

Jean-pierre rodrigo subirana iconIntervention du Président de la fnmf jean-Pierre davant

Jean-pierre rodrigo subirana iconAdresse : 5, cité de Phalsbourg 75011 paris
«Approches comparées de l´enseignement des langues», à l´initiative de Jean-Pierre Benoit

Jean-pierre rodrigo subirana iconMaîtres Jean-Pierre lelievre pascal maiche alain paris
«Portrait de femme noire debout en studio», «Petite fille et sa poupée», et «Vue d’un grand magasin»

Jean-pierre rodrigo subirana iconJean-Pierre Chrétien-Goni
«facile», une «fille facile»…Non, nous on tape dans le dur. Ad augusta per angustam, devise d’artiste s’il en est : IL n’y a pas...

Jean-pierre rodrigo subirana iconEt moi, je te dis aussi que tu es Pierre [grec petros, pierre, caillou],...
«Et moi, je te dis aussi que tu es Pierre [grec petros, pierre, caillou], et que sur cette pierre [grec petra, roc, rocher] je bâtirai...

Jean-pierre rodrigo subirana iconDocteur en Histoire des Mondes Anciens. Université Paris IV sorbonne
«Dynamique d’occupation et zones de confins à l’époque antique : la question du territoire carnute (Ier s av. J. C. –IVe s ap. J....

Jean-pierre rodrigo subirana iconBonjour Madame lamenardie
«en pierre» montrent un cas situé dans un tissu urbain d’architecture de pierre

Jean-pierre rodrigo subirana iconPierre-Jean giloux
«Invisible Cities» qui a reçu une première aide du cnc pour le développement (Dicream). Dans le cadre de ce projet, une collaboration...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com