1- notre Dame d'Ubage, Ubajo








télécharger 53.14 Kb.
titre1- notre Dame d'Ubage, Ubajo
date de publication03.02.2018
taille53.14 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
1- Notre Dame d'Ubage , Ubajo :

Elle est datée de 1619 , deux clochetons . " ... Située à la sortie de Dauphin, sur la route de Saint-Martin-les-Eaux , cette chapelle fut un lieu de pélerinage à sa construction en 1619 pour demander à la Vierge de faire pleuvoir ou bien de rendre les récoltes fertiles ou encore de protéger les mineurs des mines voisines.

Ici, en provencal, on l'appelle
Nostro Damo d'Ubajo. Elle tient son nom Hubages ou Ubages du mot Ubac qui est le côté de la colline où elle se situe. Ayant, ce qui n'est pas banal, un clocheton au-dessus de la porte d'entrée et au-dessus du chevet, elle tomba dans l'oubli et s'abîma très rapidement.
Par bonheur, en 1926, l'abbé Reynaud vint à son secours en la rachetant la ruine à la commune de Dauphin qui voulait la démolir.
Mais ce n'est qu'en 1956 que les travaux destinés à la faire revivre purent réellement se faire. En souvenir de ceci, une plaque sur la façade, en provencal dit :


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

2- Villeneuve: est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le nom des habitants de Villeneuve est Villeneuvois[1],[2].

LA ROCHE AMERE:
Ne quittez pas VILLENEUVE sans avoir visité « La Roche Amère », que vous atteindrez à pied en empruntant le sentier pentu qui démarre à 100 mètres au nord du village. Visible de toutes parts, cet énorme rocher calcaire a été détaché de la montagne du Luberon par la rivière Le Largue.
La Chapelle Notre Dame de la Roque (XVIIème)

Au loin La chapelle Notre Dame de la Roque n'est qu'un point au milieu de la verdure. Cette chapelle est perchée au sommet du piton rocheux dominant le confluent du Largue et de la Durance. Elle fut donnée en 1150 à l'abbaye de Saint Gilles par l'évêque de Sisteron, Pierre de Sabran.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
3- VILLE DE Volx est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le nom de ses habitants est Volxiens[1],[2].

Communes limitrophes de Volx

Saint-Maime
Dauphin

Villeneuve

Villeneuve

Dauphin

volx

Villeneuve










Manosque

Manosque

Valensole

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

4- CENTRE VACANCES DE DE BIABAUX : Le centre de vacances de biabaux accueille depuis prés de 30 ans, des classes découvertes, séjours de vacances et tous groupes constitués au sein de ces bâtiments.

  • 3 Bâtiments ( 1880 ).

  • Ancienne mine de soufre.

  • Commune de st-Michel l'Observatoire.

  • Riviere le Largue.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

5- Le Largue :



  • Le Largue prend sa source à 1 360 mètres d'altitude sur le flanc sud de la Montagne de Lure, près du sommet de Néoures, à la limite entre les communes de Redortiers et de la Rochegiron. Il coule alors dans le ravin des Fraches, puis dans le ravin des Quatre combes. Il se dirige plein sud sur près de 35 kilomètres. Lorsqu'il quitte la commune de la Rochegiron, il est déjà à moins de 800 mètres d'altitude. Il passe largement à l'est du village de Banon, puis au pied de Revest-des-Brousses et d'Aubenas-les-Alpes. Après un long défilé il contourne le village de Lincel, et prend la direction de l'est. Son cours est alors intermittent.

Après Dauphin il reçoit son principal affluent, la Laye, et franchit par un vallon sinueux les dernières collines le séparant de la vallée de la Durance, dans laquelle il se jette à la limite entre Volx et Villeneuve, à 320 mètres d'altitude, après un parcours de 55 kilomètres[1].

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Saint-Maime

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Il subsiste quelques restes du château de Saint-Maime au sommet du village (XIIe siècle). Il appartenait aux comtes de Forcalquier, et les principaux restes sont le donjon octogonal, et la chapelle Sainte-Agathe. Celle-ci, signalée parmi les chapelles les plus intéressantes de Provence[50], date du XIIIe siècle, a un chevet aveugle[51], une nef voûtée en berceau, et son chœur est orné de rinceaux et de palmettes. Sa couverture de lauzes date de 1966[52]. La cuve est ornée d’une croix bifide et de mascarons[53]. Les fresques de l’abside, du XIVe siècle, sont en grande parties effacées[54],[55]. L’ensemble des restes du château et la chapelle sont inscrits monument historique[56], le site étant classé depuis 1943[55].

Au Roucas, un ancien logis seigneurial de la Renaissance conserve deux fenêtres à meneaux[57].

L’ancienne mine de lignite a laissé quelques vestiges. La structure la plus visible de la mine, le chevalement, avait cependant été démontée lors de la fermeture de la mine. Dans le cadre de son travail de conservation de la mémoire du passé minier de la commune, la municipalité a racheté le chevalet de la mine d’Alès pour le faire remonter sur le site du Puits neuf[58].

L’église paroissiale Saint-Maxime est d’abord construite au XIVe siècle. De cette époque sont conservées la chapelle latérale (dont les consoles sont sculptées de têtes humaines, d’un loup et d’un agneau[59]) et une partie des murs, dont la fenêtre trilobée de la façade occidentale[60]. Elle possède un campanile en ferronnerie remplaçant le clocher originel détruit par la foudre.

  • Cimetière gallo-romain de Saint-Clair

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dauphin

La chapelle Notre-Dame d'Hubages, ou d’Ubages, sur la route de Saint-Martin est construite en 1619 et agrandie en 1669[76] pour atteindre les 71 m²[20]) : elle est une reconstruction d'une chapelle antérieure. Sa voûte a disparu. But d'un pèlerinage, pour sa Vierge miraculeuse, elle a été restaurée dans les années 1950[76] et décorée d’œuvres contemporaines[77]. Le site ombragé est en lui-même un but de promenade[77]. L’oratoire de ND-d’Ubages, construit en 1619, porte une triple inscription en latin, français et provençal[78].

Architecture civile

Du château des comtes de Provence, subsistent le donjon, au sommet surmonté d'une balustrade XVIIIe siècle et d’une statue de la Vierge, le corps de logis (fin XVIe siècle siècle) et un portail[61],[62].

Le village est entretenu de longue date. C’est ainsi que les fortifications, construites après 1419[63], sont encore largement conservées, avec tours (dont certaines prises dans des maisons[64]), corps de garde et les portail de la Vierge et de Pourcheirieu[2]. Le passage du Coulard est doté par un portail à chaque extrémité, dont un défendu par une bretèche du XVIe siècle siècle[65].
http://bits.wikimedia.org/static-1.23wmf18/skins/common/images/magnify-clip.png

Deux lieux de sociabilité des années 1900 : belvédère pour les hommes surmontant le lavoir pour les femmes.

Le lavoir situé à l’est du village est construit en 1905, dans le cadre de travaux de modernisation du village : l’adduction d’eau potable est réalisée cette année. La municipalité construit donc ce lavoir, qui facilite le travail de la lessive pour les femmes. Il est surmonté d’un belvédère où les hommes se retrouvent pendant que les femmes lavent le linge[67]

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bois d'Asson ANCIENNE MINE

Pendant plus d'un demi siècle, dans le bassin lignifère de Forcalquier Manosque, entre St Auban et Ste Tulle, ils étaient plus de 1000 hommes à travailler dans la mine.

Cette mine aujourd'hui désafectée reste dans le pays de Forcalquier et St Maime un symbole mais aussi une blessure.


------------------------------------------------------------------------------------------------------

FORET DOMANIALE DE PELISSIER

Stockage de petrole + gaz

Si vous entendez la sirène ou un bruit équivalent à un réacteur d’avion, ou en cas de feu ou de fumée, n’allez pas sur les lieux de l’accident… vous iriez au devant du danger… Quittez la zone immédiatement.

Quel effet croyez-vous que cela m’a fait quand, me promenant tranquillement sur les sentiers de Bellevue dans la forêt de Pelissier à Manosque, je découvre ce panneau à un carrefour de chemins ? dans ce département rural dont on n’entend jamais parler, serait-il possible que nous soyons dans une zone à risques ?

Une  lecture attentive du panneau m’apprend que sous mes pieds, à plusieurs centaines de mètres sous terre, des millions de m3 de pétrole brut venant de Berre, sont stockés dans des cavités souterraines.

Stockages d’hydrocarbures et de gaz en cavités salines

Ce système original d’utilisation du sous-sol est lié à l’histoire géologique locale de l’Oligocène inférieur : au fond du fossé subsident de Forcalquier-Manosque, en bordure de la faille de la Durance, d’énormes couches de sels se concentrèrent par diapirisme1 sur plus de 800 mètres d’épaisseur. C’est un matériau facile à extraire par dissolution à l’eau (lessivage) permettant ainsi la réalisation de vastes cavités souterraines artificielles, situées à des profondeurs comprises entre 200 et 2000 mètres. Dans 28 cavités souterraines, la société GEOSEL-MANOSQUE stocke 6 millions de m3 de pétrole brut et des produits raffinés amenés du complexe industriel de l’étang de Berre par oléoducs. Dans 8 autres cavités sont stockés plus de deux millions de m3 de gaz naturel sous pression (Géométhane).

Ces cavités profondes (entre 1000 et 1700 m) ont été creusées par dissolution du sel à l’eau douce [...]. La grande homogénéité de ces roches salines autorise une excellente étanchéité, toutefois, pour éviter leur effondrement, ces cavités ne sont jamais vides : un système de pompes maintient la pression en équilibre par injection de saumure en fonction des volumes de gaz ou pétrole stockés.

Stockage souterrain de gaz naturel et pétrole

Au retour, nous découvrirons les têtes de puits réparties dans la forêt de Pélissier, et une zone de regroupement de taille impressionnante. Ce sont des réserves stratégiques au plan national (pétrole) et des stocks de base pour les raffineries de l’étang de Berre (gaz). Depuis 1999, ce lieu est classé SEVEZO II comme l’usine AZF de Toulouse ou Cadarache.geosel_puits.jpg

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

similaire:

1- notre Dame d\Cathédrale de Notre-Dame Historique de la construction Le Parvis...

1- notre Dame d\Residence le clos notre dame

1- notre Dame d\Vitrail du Sanctuaire Notre-Dame d'Etchemin

1- notre Dame d\Cathédrale Notre Dame de la Treille – lille

1- notre Dame d\Eglise saint-laurent notre-dame d’ondres

1- notre Dame d\Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce

1- notre Dame d\Casa notre-Dame vous invite à découvrir Beauvais

1- notre Dame d\Atelier montage : Fountaine Pajot
«la Recouvrance 70ft» & «Notre Dame de Romingol 65ft» Brest (france) 1995& 1996

1- notre Dame d\I le frère Sam et le frère Sib
Ces messieurs ont appelé dame Bess, dit-il; mais dame Bess n’est pas au cottage

1- notre Dame d\Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce
«Village Champlain». Son design, marqué par un toit à double pente asymétrique, est représentatif de sa période de construction....








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com