Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie








télécharger 304.27 Kb.
titreMercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie
page2/6
date de publication20.03.2018
taille304.27 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6

© Agnès Mellon
enaud-Marie Leblanc récitant

Orchestre symphonique de l’OpÉra De TOULON

Raoul Lay – Ensemble tÉlÉmaque direction



Penard La chèvre de Monsieur Seguin

Prokofiev Pierre et le loup
En s’appuyant sur le célèbre conte d'Alphonse Daudet, le compositeur contemporain Olivier Penard nous emporte à la découverte de l'orchestre symphonique. Les instruments et le récitant racontent les aventures de la petite chèvre intrépide et c’est en même temps une réflexion sur les nécessités de l’apprentissage, pour les petits et les grands. On ne présente plus le Conte musical « Pierre et le Loup » du compositeur soviétique Serge Prokofiev. Grâce aux instruments de l’orchestre le courage et l’esprit d’entreprise du jeune Pierre est mis en valeur : c’est le triomphe des idées nouvelles face aux peurs ancestrales. Un concert proposé pendant les vacances scolaires afin de permettre au public de venir assister en famille à cette rencontre entre le monde de l’orchestre et les récits de l’enfance… (Monique Dautemer)



Raoul Lay (chef d’orchestre)

Chef d’orchestre et directeur artistique de l’Ensemble Télémaque, Raoul Lay partage son temps entre la création et la diffusion des musiques d’aujourd’hui. En 1998, le Prix Paul-Louis Weiller de l’Académie Française lui est remis pour son travail de compositeur. Élève de Peter Eötvös, il mène simultanément une carrière de chef d’orchestre et dirige dès 1995 de nombreuses formations en France comme à l’étranger : l’ensemble Asko (Pays-Bas), le Savaria Orchestra (Hongrie), l’ensemble Modern (Allemagne), l’ensemble Capricorn (Angleterre), le philharmonique de Lecce (Italie), les orchestres des opéras de Bordeaux, Toulon, Avignon, Marseille... Parallèlement il reçoit – entre autres – des commandes de l’Yonne-en-scène, du Concours International d’Instruments à Vent de Toulon, de l’Opéra de Bordeaux, du GMEM, de l’Opéra de Marseille, du Manège de Mons, de la fondation André Boucourechliev et du festival Présences à Radio-France. Lauréat de la fondation Beaumarchais (SACD) en 2001, il compose des opéras de chambre avec Olivier Py, Anne-Laure Liégeois, le cirque Plume, Catherine Marnas…, il obtient en 2007 une commande d’Etat pour le Cabaret des valises. Entre 2006 à 2009, il est nommé artiste associé au Théâtre le Cadran de Briançon et compositeur associé (Sacem – Ministère de la culture) au Théâtre des Salins, Scène nationale de Martigues. En 2011, il crée l’E.C.O. (European Contemporary Orchestra), une formation acoustique et électrique de 33 musiciens réservée à la création. Il ouvre en 2013 le P.I.C. (Pôle Instrumental Contemporain), lieu pour les musiques d’aujourd’hui à Marseille.

Ses œuvres sont éditées chez Gérard Billaudot à Paris.

Olivier Penard (compositeur)

Né en 1974, Olivier Penard est avant tout un autodidacte dont la musique est au carrefour de la création

contemporaine, des courants minimalistes, du jazz et de la musique de films. Ayant bénéficié des conseils de Philippe Capdenat et Guy Reibel lors de ses premières années d’écriture, il se réclame aujourd’hui de compositeurs tels que Ravel, Honegger, Stravinsky, Dutilleux, John Adams ou encore John Williams. Harmonie sensuelle et lumineuse, mélange de timbres aux multiples couleurs, puissante énergie rythmique, forte densité dramatique, tels sont les différents visages de ses œuvres qui sont composées pour l’orchestre, la voix soliste ou chorale, la musique de chambre, le théâtre et la danse. Son amour de la poésie le conduit à mettre en musique des auteurs tels qu’Edgar Poe, Louise Labé, Michel-Ange, Hermann Hesse, Jorge Luis Borges et à s’inspirer des Saintes Ecritures. Sensible à l’univers du conte, il est également l’auteur d’une trilogie pour la jeunesse qui fait l’objet de plusieurs enregistrements discographiques en collaboration avec Lorànt Deutsch, Virginie Ledoyen, Jacques Bonnaffé.

De la Cité de la musique à la Halle aux grains de Toulouse en passant par la salle Pleyel, ses pièces sont interprétées entre autres par l’Orchestre national de Montpellier (Fabien Gabel), l’Orchestre national du Capitole de Toulouse (Christophe Mangou), l’Orchestre national d’Île-de-France, l’Orchestre de Cannes, l’Orchestre Divertimento (Zahia Ziouani), les chœurs et l’orchestre de la radio Flamande. Il s’associe également à des interprètes tels que le quatuor Debussy, l’ensemble Contraste, Jonas Vitaud, Alice Ader, Geneviève Laurenceau, Fabrice Bihan, Ayako Tanaka, Dana Ciocarlie, Roland Daugareil, Patrick Langot et collabore avec des chanteurs tels que Dame Felicity Lott (Royaume-uni), Ariane Douguet, Christophe Crapez et Matthieu Lecroart (France), Stacie Dunlop (Canada) et Stephan Van Dyck (Belgique). Ancien artiste en résidence de l’abbaye de la Prée, il est aujourd’hui lauréat de la fondation Banque populaire.

En 2014 et 2015, il publie deux disques chez le label DUX, consacrés à ses œuvres de musique de chambre. Il crée par ailleurs la musique du premier film d’Alfred Hitchcock, intitulé The Lodger, avec l’Orchestre régional Avignon-Provence, sous la direction de Sébastien Billard

Renaud-Marie Leblanc (comédien)

Metteur en scène, comédien, directeur de Didascalies and Co, Renaud Marie Leblanc traque l’architecture de la langue en menant un travail résolument orienté vers le texte, qui le conduit à explorer les écritures contemporaines ; mais il s’intéresse aussi depuis quelques années aux écritures classiques du répertoire, dans lesquelles il retrouve cette même singularité et cette même intensité.

Renaud-Marie Leblanc a d’abord débuté sa carrière en tant que comédien. De 1990 à 1995, il travaille entre autres avec Marcel Maréchal et Philippe Minyana. Il sera ensuite assistant à la mise en scène de Caterina Gozzi, Jean-Claude Fall et Marcel Maréchal. En 1994, il signe sa première mise en scène avec Mélite ou les fausses lettres de Corneille au TNM La Criée à Marseille.

Après la fondation en 1995 de Didascalies and Co. à Marseille, il travaille sur les écritures contemporaines de Thomas Bernhard (L’ignorant et le fou, 1996), Noëlle Renaude (Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux, fragments, 2000 / Ceux qui partent à l’aventure, 2008), Bernard Chartreux (Dernières Nouvelles de la peste, 2001), ou encore Albert Cohen (Belle du Seigneur, Théâtre des Treize vents CDN, 2005). Il consacre la saison 2006-2007 à Lars Norén avec Froid, au Théâtre des Halles à Avignon et Bobby Fisher vit à Pasadena au TNM La Criée à Marseille. En 2010, il crée deux textes de Christophe Pellet, Erich Von Stoheim au Théâtre du Merlan, Scène Nationale de Marseille et La Conférence au Théâtre de Lenche à Marseille, pièce avec laquelle il remonte sur scène après seize années.

Après avoir mis en lumière les langues singulières d’auteurs d’aujourd’hui, Renaud-Marie Leblanc poursuit son travail sur les écritures du passé avec l’envie de ré-entendre des langues oubliées. En 2004, Eschyle lui avait ouvert la voie avec Une Orestie, trilogie présentée au Théâtre du Merlan Scène nationale de Marseille. Depuis 2009, il s’aventure sur les terres du classicisme français, avec Racine et Molière. Il crée d’abord Phèdre de Jean Racine au Théâtre des Treize vents à Montpellier et en parallèle, Racines de Noëlle Renaude à Lieux Publics. En 2011, il met en scène Le Malade Imaginaire de Molière au Théâtre du Jeu de Paume à Aix-en-Provence. Pour l’année Capitale Européenne de la Culture 2013, il met en scène le projet MP 2013 : l’Arlésienne. En novembre 2013, il mettra en espace la lecture de Chef d’oeuvre de Christian Lollike. En mars 2014, il crée la version plateau du texte Fratrie [il me ressemble comme l’hiver] de Marc-Antoine Cyr précédemment mis en lecture en 2012 dans le cadre du Festival ActOral à Marseille.

De janvier 2015 à juin 2016, la compagnie est en longue résidence au Théâtre Joliette-Minoterie, Scène Conventionnée pour les expressions contemporaines à Marseille. Également auteur, il co-signe l’adaptation de Mourir d’Arthur Schnitzler, avec Nicolas Lartigue en 1993, sous le titre L’Ephémère. Membre des Commandos d’écritures dirigés par Madeleine Laïk, il signe deux textes: Scène d’hôpital et « Ich Habe genug », Cantate. Il adapte le roman de Jean-Luc Payen XCA, le Camp en 2002 - dont sa mise en scène lui vaut le prix de la Biennale des Compagnies en Région - et L’Orestie d’Eschyle. Il signe également le livret de La mort de Kikky, opéra. Passionné par la musique, notamment l’opéra et les musiques de films, Renaud-Marie Leblanc est aussi collaborateur artistique et metteur en scène d’ œuvres musicales : il a été assistant sur la création du Comte Ory de Rossini au Festival international d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence en 1995. Avec le Concert de l’Hostel-Dieu à Lyon, il met en scène deux opéras baroques: Actéon de Marc-Antoine Charpentier en 1995 et Didon et Enée de Purcell en 1999. Il réalise également la mise en scène d’Offenbach’s en 1997, spectacle musical d’après Offenbach, La Mort de Kikky en 2005, opéra (Jamot/Leblanc) créé au Théâtre Le Sémaphore, et plus récemment, en 2010, Zoroastre de Rameau avec l’ensemble Baroques-Graffiti et Le Pierrot Lunatique d’après Schoenberg, puis L’Histoire du Soldat de Stravinsky avec l’ensemble Télémaque.

Renaud Marie Leblanc intervient également comme formateur dans différents cadres : il a assuré entre autres des stages Afdas autour des écritures contemporaines, Intervenant dans la section Théâtre de la faculté d’Aix-en-Provence, il est aussi en charge des classes Option Théâtre au Lycée Marseilleveyre.

Orchestre de l’Opéra de Toulon

L’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon est désormais une formation dynamique et remarquée dans le paysage musical français. Son répertoire très éclectique s’étend sur quatre siècles de musique. Des chefs prestigieux ont dirigé cette phalange : Giuliano Carella (son directeur musical émérite), Steuart Bedford, Serge Baudo, Laurent Petitgirard, Claude Schnitzler, Antonello Allemandi, Friedrich Pleyer, Wolfgang Doerner, Thomas Rosner, Emmanuel Joël-Hornak, Jean-Christophe Spinosi, Dmitri Liss, Laurence Equilbey, David-Charles Abell, Rani Calderon, Alexander Briger, Rinaldo Alessandrini… Elle a accompagné de très grands interprètes comme Shlomo Mintz, Vladimir Spivakov, Brigitte Engerer, Laurent Korcia, Nicholas Angelich, Gary Hoffman, Nemanja Radulovic, Anne Queffélec, Abdel Rahman El Bacha, Alexandra Soumm, Mickaël Rudy, Cédric Tiberghien, Jean-Efflam Bavouzet, Alina Pogostkina, Bertrand Chamayou, Andrei Korobeinikov, Alexandre Tharaud, Valeriy Sokolov, Yossif Ivanov…

L’Orchestre participe à de nombreux concerts décentralisés dans le cadre d’une politique de diffusion musicale pour tous, au service d’une dynamique territoriale. A ce titre, il se produit aussi bien dans l’agglomération toulonnaise, et le département du Var, qu’en région et à l’étranger. A Paris, il se produit régulièrement au Théâtre National de l’Opéra Comique. L’Orchestre a développé une politique d’actions pédagogique et sociale avec des partenaires tels que le Conservatoire à Rayonnement Régional, l’Inspection Académique, l’Université du Sud Toulon-Var, le Centre Hospitalier Intercommunal Toulon-La Seyne, le Centre pénitentiaire de Toulon-La Farlède…

L’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon est membre de l’Association Française des Orchestres (A.F.O.).



« Concert de Noël »

L

undi 12 décembre 2016 / 20h30


Eglise Saint-Paul





Accentus

Stanislas Delannoy percussion

Lise Baudouin piano

P
© Jean-Baptiste Millot
ierre Jeannot chanteur leader



Voyage autour des chants de Noël :

de l’Europe de l’Est en passant par l’Allemagne, la France, et l’Angleterre jusqu’en Amérique du Nord…
The little drummer boy (Katherine K. Davis – 1941)

Noëls d'Europe du Nord

République Tchèque : Nesem Vam Noviny / Hajej, Nynej, Jezisku

Suède : Jul, jul, strålande jul

Ukraine : Carol of the bells
Noëls traditionnels allemands

Stille Nacht (Franz Xaver Gruber - Joseph Mohr - 1818) / Ihr Kinderlein, kommet (Franz Xaver Luft - 1837) /

O Tannenbaum (Melchior Franck 1615 - Ernst Anschütz 1824)
English Christmas carols

Introduction : Carillon de Big Ben / Christmas is coming (trad. anglais – Walford Davies) / The first nowell (trad. anglais Cornouailles -18ème) / Lully Lulla (trad. anglais – 16ème) / We wish you a merry Christmas (trad. anglais – 16ème) / Hush you my baby (T.Dudley Smith – W.Llewellyn – 1926) / Greenleeves (What child is this ?)
Noëls français

Noël nouvelet (trad. français – 16ème) / Joseph est bien marié (trad. Champagne – 16ème) / Noël des ramasseurs de neige (Jacques Prévert – Jean Wiener - 1964) / Trois anges sont venus ce soir (Augusta Holmes - 1870) / La marche des rois (trad. français – 18ème)
American Christmas Crooner

Introduction cinéma i.e. Twentieth Century Fox / It’s beginning to look like Christmas (Meredith Willson – 1951) / Jingle bells (James Pierpont - 1857) / White Christmas ( Bing Crosby - 1941) / Holly jolly Christmas (Johnny Marks – 1965) / Santa Claus is coming to town (John Frederick Coots - Haven Gillespie -1934

Noël se chante traditionnellement dans toutes les langues, échappant au Latin habituel de la liturgie chrétienne. Joyeux Noël, Merry Christmas, Buon natale… saluent à la fois la joie de la naissance du Christ et l’arrivée de jours meilleurs avec le solstice d’hiver. C’est le moment où la lumière du jour recommence à croître. Pour la nature et pour les humains, c’est le renouveau et l’espoir qui s’annoncent.

Certains « tubes » de notre enfance ne manqueront pas de nous donner envie de fredonner. (Monique Dautemer)


accentus

accentus est un chœur de chambre professionnel très investi dans le répertoire a cappella, la création contemporaine, l'oratorio et l'opéra. Fondé par Laurence Equilbey il y a plus de vingt ans, il se produit dans les plus grandes salles de concerts et festivals français et internationaux.

L’ensemble collabore régulièrement avec chefs et orchestres prestigieux (Pierre Boulez, Andris Nelsons, Eric Ericson, Christoph Eschenbach, Orchestre de Paris, Ensemble intercontemporain, Les Siècles, Concerto Köln, Akademie für Alte Musik Berlin, Insula orchestra, etc.). Il participe également à de nombreuses productions lyriques : Perela lHomme de Fumée de Pascal Dusapin et LEspace Dernier de Matthias Pintscher à l’Opéra de Paris, Le Barbier de Séville de Gioachino Rossini au Festival d’Aix-en-Provence, Lakmé de Léo Delibes, Ciboulette de Reynaldo Hahn à l'Opéra-Comique.

accentus poursuit une résidence importante à l’Opéra de Rouen Normandie, articulée autour de concerts et d'opéras. Il est également ensemble associé à l'Orchestre de chambre de Paris depuis 2009 et partenaire privilégié de la Philharmonie de Paris. Christophe Grapperon est chef associé de l’ensemble depuis 2013.

Tous ses disques ont été largement récompensés par la presse musicale. « Transcriptions », vendu à plus de 130 000 exemplaires, a été nominé aux Grammy Awards 2004 et a obtenu un Disque d'Or en 2008. « Manoury Inharmonies » (2011) a été récompensé par 5 Diapasons. En 2014 / 2015, accentus a sorti chez Naïve le Requiem de Mozart aux côtés d’Insula orchestra, Le Désert de Félicien David et la Petite Messe solennelle de Rossini avec l’Orchestre de chambre de Paris et « Mantovani voices ». Le disque Orfeo ed Euridice de Gluck avec Franco Fagioli est sorti le 18 septembre 2015 chez Deutsche Grammophon (Archiv Produktion).

accentus a été consacré Ensemble de l'année par les Victoires de la musique classique en 2002, en 2005 et en 2008.
accentus.fr | facebook.com/accentus | twitter.com/accentus
erda | accentus bénéficie du soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France, Ministère de la culture et de la communication ; est subventionné par la Ville de Paris, la Région Ile-de-France ; et reçoit également le soutien de la SACEM. accentus est en résidence à l’Opéra de Rouen Normandie. Les activités de diffusion et d'actions culturelles d'accentus dans le département bénéficient du soutien du Conseil départemental des Hauts-de-Seine. Le cercle des mécènes d'erda | accentus accompagne son développement. La Fondation Bettencourt Schueller est mécène d'erda | accentus.
1   2   3   4   5   6

similaire:

Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie iconExpositions publiques : le Mardi 12 octobre de 11h 00 à 18h 00

Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie iconSéances tout public Mardi 18 octobre 19h Mercredi 19 octobre 15h Dossier pédagogique
Dans ce Zoo, le mouvement est partout, c’est entre artistes du cirque et de la danse, notre langage commun

Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie iconSociete immobiliere picarde
«sipimmo» Rubrique : Professionnel – Appel d’Offres en Cours, à compter du Mercredi 7 octobre 2015

Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie iconBibliographie expositions : Mardi 16 Mars de 10h à 12h et de 14h...

Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie iconExpositions : mardi 16 et mercredi 17 juin de 10h a 12h et de 14h a 18H
«Le Costume» par Jacques Ruppert et un sur «La Tapisserie» par Louis Guimbaud (ed. Les Arts Décoratifs), un volume «L’art de la dentelle...

Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie iconJour 1 – Mercredi 22 octobre 2008 : lyon paris ho chi minh ville ex-saigon
«une cité de la nuit où les enseignes électriques en caractères chinois brillent comme des rubis»

Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie iconL’emergence de la notion de «theatre de la cruaute» dans le theatre...
...

Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie iconU22 Voyage à Venise-Bâle Agenda Mercredi 29/10/08 Depart de Flagey...

Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie iconVernissage à monopoli : Mercredi 11 avril, 18h Après la pluie, les maisons poussent
«Dis, papa, est-ce que les maisons aussi poussent après la pluie, comme les fleurs?», demandait un jour la fillette à son père Normand...

Mercredi 12 octobre / 18h / Théâtre de la Porte d’Italie icon* Culture & loisirs Musique
«Je fais le travail de Dieu», Bruno Meyssat répond que la finance n’est pas affaire divine, mais affaire d’hommes, donc affaire de...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com