1. master 2 geopolitique et securite internationale








télécharger 101.84 Kb.
titre1. master 2 geopolitique et securite internationale
date de publication20.03.2018
taille101.84 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos



Règlement pédagogique annuel

FASSE

Master 2 Géopolitique et sécurité internationale

ENTREE EN APPLICATION

1er SEPTEMBRE 2014

SOMMAIRE


1. MASTER 2 GEOPOLITIQUE ET SECURITE INTERNATIONALE. 3

1.1. Discipline générale. 3

1.2. Participation et assiduité. 3

1.3. Remise des devoirs et respect des délais. 4

1.4. Sanction du plagiat. 4

1.5. Méthodes d’évaluation des cours et séminaires. 4

1.6. Calcul des moyennes. 5

1.7. Rattrapages au sein des unités d’enseignement. 5

1.8. Attribution des crédits ECTS. 6

1.9. Conditions d’obtention du diplôme. 6

1.10. Conditions de passage en école doctorale. 6

1.11. Le stage. 6

1.12. Les ateliers « professionnels ». 7

1.13. Les conférences « professionnelles ». 7

1.14. La simulation de fin de cycle. 8

1.15. Le mémoire. 8

1.16. Nomenclature des unités d’enseignement au 1er septembre 2013. 8

1.17. Disposition propre au master : le comité pédagogique. 8

2-ANNEXES : ARCHITECTURE Du DIPLÔME Master 2- Géopolitique et sécurité internationale. 10



Avertissement

Ce règlement intérieur annule et remplace le précédent. Ses dispositions reprennent les décisions arrêtées au 1er juillet 2011 par le Conseil des masters de la Fasse, au titre des dispositions réglementaires inter-masters. Il fera l’objet d’une mise à jour périodique. Il prend effet à compter du 1er septembre 2014.

1.MASTER 2 GEOPOLITIQUE ET SECURITE INTERNATIONALE.




1.1.Discipline générale.


Il est rappelé, conformément au règlement général en vigueur au sein de la Faculté des sciences sociales et économiques de l’Institut Catholique de Paris, qu’une attitude correcte est exigée dans l’intérêt de la bonne réalisation des taches d’enseignement.

A cet égard, la ponctualité est une qualité requise pour l’ensemble des étudiants, comme pour chacun des membres du corps enseignant. En cas de retards répétés, les professeurs et chargés de cours sont libres d’avertir d’abord, puis d’exclure temporairement les étudiants fautifs. Un signalement est fait auprès de la coordonnatrice pédagogique.

Les écarts de langage répétés ou le manque de respect manifeste envers toute personne étudiante ou membre de l’ICP seront sanctionnés par une convocation devant le comité pédagogique du master siégeant en session disciplinaire (voir infra. paragraphe 1-17).

1.2.Participation et assiduité.


La présence au cours est obligatoire, sauf absence due à une motivation sérieuse, justifiée auprès des professeurs et chargés d’enseignement.

Un état des présences est assuré au début de chaque cours et régulièrement remis à la coordinatrice pédagogique pour enregistrement.

Une seule absence injustifiée sera acceptée dans chaque enseignement du master. En cas de comportement renouvelé, l'enseignant avertit la coordinatrice pédagogique et l'étudiant que seront retirés 2 points par absence non justifiée à la moyenne générale de l'enseignement.

Est considérée comme absence injustifiée :

  1. Un défaut de pièce justificative crédible et ;

  2. Un défaut de compte-rendu ou d'avertissement auprès du professeur empêchant d'apprécier la pertinence de l'absence ou ;

  3. Un défaut d'accord avec le professeur dans le cas d’aménagements pédagogiques ou de stages. Il est rappelé que ces dispositions doivent être transmises obligatoirement par écrit à la coordinatrice pédagogique pour enregistrement administratif. Dans le cas contraire, l’absence est considérée comme injustifiée.

Ces dispositions couvrent toutes les activités pédagogiques entraînant l’octroi d’un crédit ECTS (conférences professionnelles, ateliers rédactionnels, simulations...).

Les étudiants admis en formation professionnelle sur deux ans doivent prendre contact avec le directeur du master et le secrétariat pour préciser, dès la première rentrée, les matières suivies en année 1, puis en année 2. Les professeurs intéressés seront ensuite avisés par courrier officiel du secrétariat.

Les étudiants admis en stage hors de la région parisienne ou à l’étranger, ne pouvant donc pas physiquement se déplacer pour participer aux cours et séminaires devront :

  • Aviser les professeurs concernés et le secrétariat de leur absence aux dates prévisibles ;

  • S’informer auprès de chaque professeur ou chargé de cours des travaux pédagogiques à mener à bien et des conditions et délais de validation ;

  • Tenir informé de ces arrangements le directeur du master par copie de message.



1.3.Remise des devoirs et respect des délais.


Afin d’éviter les abus et les inégalités de traitement entre étudiants, les professeurs et chargés de cours veilleront à sanctionner les remises tardives de travaux pédagogiques, hors justification vérifiable.

Les modalités pratiques de cette sanction doivent être communes à l’ensemble du corps professoral, connues de tous les étudiants et ne pas prêter le flanc à critique ou discussion. Pour ces motifs, la procédure suivante a été retenue :

  • Chaque professeur ou chargé de cours fixe une date limite de remise des travaux au-delà de laquelle la sanction s’applique. Il en avise les étudiants et secrétariat par message.

  • Les travaux non remis à la date fixée font l’objet d’un point de retrait par jour de retard.

  • L’application des pénalités cesse le jour du dépôt de la version papier et de la version électronique du travail en retard auprès du secrétariat. Les étudiants doivent donc délivrer une copie à la coordinatrice pédagogique qui la transmettra au professeur. Seule la date de dépôt au secrétariat fait foi.

  • Les enseignants notent les travaux en retard avec le même barème que les autres et transmettent la notation au secrétariat, lequel applique les pénalités de retard lors de l’enregistrement administratif de la note.

1.4.Sanction du plagiat.


L'utilisation avérée de textes existants en s'en attribuant la paternité (« plagiat ») entraîne la note 0 et la convocation devant le Conseil de Discipline de la Faculté.

Une instruction sur les risques de sanction sera organisée le jour de la prérentrée. Les enseignants veilleront à rappeler constamment cette règle de comportement et à la faire appliquer.

1.5.Méthodes d’évaluation des cours et séminaires.


La notation est numérique de 0 à 20, les notes sont attribuées au centième près.

Les intervenants définissent le type d’évaluation qui s’applique à leur(s) matière(s). Ils sont encouragés à prendre en compte la présence et la participation au cours de chaque étudiant (contrôle continu).

Les notes sont attribuées pour des épreuves écrites et/ou orales. Les travaux peuvent être individuels ou collectifs. Dans ce dernier cas, ils sont assignés à des équipes de deux ou plusieurs étudiants. La notation des membres de l’équipe peut être différente compte tenu de la possibilité d’identifier clairement les travaux et apports individuels (note de présentation orale par exemple, lors d’exposés communs). Les différents travaux d’évaluation notés concernent :

  • L’exposé oral avec ou sans version écrite à rendre ;

  • La dissertation ;

  • L’étude de cas ;

  • Le jeu de rôles / simulation ;

  • L’examen sur table ;

  • Le rapport de stage ;

  • L’atelier professionnel.

1.6.Calcul des moyennes.


La moyenne par matière est calculée à partir des notes fournies par les professeurs et chargés d’enseignement. Ceux-ci précisent les modalités de notation au début des cours. Une matière est validée avec une note supérieure ou égale à 10/20. Les moyennes de matière se compensent à l’intérieur d’une unité d’enseignement.

La moyenne par unité d’enseignement (UE) est calculée à partir des moyennes obtenues dans chaque matière. Les UE sont validées avec une note supérieure ou égale à 10/20. En cas d’échec, il est prévu une session de rattrapage dans les conditions déterminées au paragraphe 1.7.

La moyenne annuelle est composée des moyennes d’UE dans chacun des deux semestres, lesquelles ne se compensent pas. La validation de chacune des UE et des deux semestres est donc obligatoire pour obtenir le diplôme. La note est arrondie à deux décimales près.

1.7.Rattrapages au sein des unités d’enseignement.


En cas de note inférieure à 10/20 dans une UE, il est prévu d’organiser un examen de rattrapage dans la ou les matières défaillantes.

Compte tenu de la répartition des UE sur l’ensemble de l’année universitaire, les épreuves de rattrapage seront organisées dans le cadre d’une journée particulière après la fin des enseignements.

Les modalités pratiques seront définies par les enseignants concernés, en accord avec la direction du master et transmises aux étudiants.

La note de rattrapage annule et remplace la note obtenue lors de la première session. Même si cette note est moins avantageuse que la première.

Il est fait mention sur le bulletin de notation de l’étudiant que l’UE a été obtenue à l’issue de l’épreuve de rattrapage.

Par définition, la validation des ateliers et conférences professionnelles, ne relevant pas d’activités traditionnelles de cours et séminaires, n’est pas susceptible de rattrapage.

1.8.Attribution des crédits ECTS.


Les crédits ECTS sont attribués aux unités d’enseignement et aux matières qui les composent, conformément au tableau récapitulatif figurant en annexe.

1.9.Conditions d’obtention du diplôme.


Pour l’obtention du diplôme, l’étudiant doit obtenir une moyenne supérieure ou égale à 10/20 dans toutes les unités d’enseignement à l’intérieur des deux semestres et avoir soutenu son mémoire pour un total de 60 crédits ECTS. Il est rappelé que les moyennes d’UE et de semestres ne se compensent pas (voir supra. paragraphe 1.6.).

Les mentions sont appliquées selon le barème suivant :

  • Très insuffisant : note inférieure à 7,00 ;

  • Insuffisant : de 7,00 à 9,99 ;

  • Moyen : de 10,00 à 11,99 ;

  • Assez Bien : de 12,00 à 13,99 ;

  • Bien : de 14,00 à 15,99 ;

  • Très Bien : de 16,00 et au-delà.



Note

Mention

A (20-18)

Summa cum laude

B (17-16)

Magna cum laude

C (15-14)

Cum laude

D (13-12)

Bene probatus

E (11-10)

Probatus


1.10.Conditions de passage en école doctorale.


Pour une inscription en thèse à l’école doctorale de la Fasse, l’étudiant doit être diplômé d’un master 2 avec la mention « bien » équivalent de « Cum laude ».

1.11.Le stage.


Le stage n’est pas obligatoire dans le cadre de ce master. Il est, cependant, fortement recommandé pour les étudiants ne souhaitant pas poursuivre en thèse. Il peut être effectué au sein d’une organisation non gouvernementale, d’un organisme international, d’une fondation, d’une entreprise, d’une institution territoriale, nationale ou internationale ainsi qu’au sein d’une université, d’un institut de recherche, en France ou à l’étranger.

Le stage, pour lequel il est établi une convention engageant la Faculté, l’employeur et l’étudiant, doit être entrepris dans un domaine d’activité relevant des disciplines enseignées dans le cadre du master.

Il ne sera accepté qu’un seul stage par étudiant au titre de l’année universitaire. Il doit être achevé au 30 septembre de l’année universitaire en cours.

Le stage donne lieu à un rapport de fin de mission d’une dizaine de pages maximum rendant compte de la nature et des conditions d’exécution des tâches confiées à l’étudiant. Il contient une notation indicative sur 20 et une appréciation écrite du responsable de stage. Une grille de notation sera adressée à l’organisme partenaire.

Le rapport est remis à la coordinatrice pédagogique du master pour communication au directeur avant audition du stagiaire et validation finale. Le stage est validé avec une note supérieure ou égale à 10/20.

La validation du stage est concrétisée par un crédit ECTS prélevé sur les crédits ECTS du mémoire et ne donne pas lieu à une note chiffrée sur le relevé de notation finale.

1.12.Les ateliers « professionnels ».


Les ateliers « professionnels » sont obligatoires pour les étudiants n’effectuant pas de stage. Pour l’année en cours, ils seront organisés en partenariat avec une institution professionnelle : le Centre d’étude supérieure de la Marine. Les ateliers sont destinés à l’étude de dossiers et à la rédaction d’articles proposés à la publication dans des revues officielles de la Marine sur une liste de thèmes arrêtée annuellement.

Les ateliers sont organisés dès le premier semestre sous la responsabilité de professeurs volontaires et s’achèvent à la rentrée des vacances de Pâques de l’année en cours. Ils se réunissent selon un rythme déterminé par chaque enseignant.

Les ateliers professionnels sont validés de la même manière que les cours et séminaires (voir supra. paragraphe 1.6.) et donnent lieu à l’attribution de deux crédits ECTS.

1.13.Les conférences « professionnelles ».


Les conférences « professionnelles » font intervenir des praticiens et personnalités représentatifs des différents métiers de la sécurité internationale. Elles prennent la forme d’un exposé thématique de quarante minutes, suivi par une session de questions / réponses avec l’auditoire, d’une durée de vingt minutes.

Elles sont organisées pour donner aux étudiants les moyens de constituer rapidement un réseau professionnel personnel. La participation est donc obligatoire et répond aux mêmes conditions que la participation aux cours et séminaires (voir supra. Paragraphe 1.2.).

Les conférences professionnelles sont validées par vérification de l’assiduité et attribution de 2 crédits ECTS.

1.14.La simulation de fin de cycle.


A la fin du cycle pédagogique (première semaine de juin), une simulation est mise en place sur plusieurs jours afin de mettre en œuvre, dans le cadre d’ateliers thématiques, les méthodes et savoir-faire acquis au cours de l’année. La simulation donne lieu à notation des différents ateliers. La présence est donc obligatoire.

La validation est obtenue par la moyenne arithmétique des notes des ateliers « médias et conflits armés » et « processus décisionnel et gestion de conflits armés » si celle-ci est supérieure ou égale à 10/20. Deux crédits ECTS sont attribués.

La simulation ne peut donner lieu à rattrapage.

1.15.Le mémoire.


La soutenance du mémoire est la condition sine qua non de l’obtention du diplôme. L’étudiant dispose pour cela d’un encadrement spécifique lui permettant de le réaliser dans les meilleures conditions.

Un formulaire administratif est remis à chacun par le secrétariat. Il doit être renseigné avec le titre du mémoire, le nom et la signature du professeur ou du chargé d’enseignement acceptant la fonction de directeur de mémoire. Il est obligatoirement remis à la Coordinatrice pédagogique à une date préalablement indiquée.

La soutenance du mémoire doit avoir lieu avant le 30 septembre de l’année universitaire. La présence de membres extérieurs à la Faculté dans le jury de mémoire doit être autorisée par le directeur du master. Dans le cas où le mémoire est en relation étroite avec la réalisation d’un stage, le responsable du stage n’est pas autorisé à participer aux délibérations du jury de soutenance. Il peut toutefois être présent et apporter son témoignage.

Le report de soutenance pour l’année suivante est accordé limitativement après autorisation du Doyen de la Faculté. L’étudiant sollicitant ce report doit :

  1. Rédiger une lettre de motivation ;

  2. L’accompagner d’une approbation écrite du directeur de mémoire.

L’ensemble du dossier est adressé au directeur du master qui rédigera un avis pour les services du Doyen.

Le report de soutenance implique la réinscription pour l’année universitaire suivante.

1.16.Nomenclature des unités d’enseignement au 1er septembre 2013.


Voir infra. l’annexe 2.

1.17.Disposition propre au master : le comité pédagogique.


Le comité pédagogique est composé de l’ensemble des membres du corps professoral du master. Il se réunit au moins une fois par semestre en présence du directeur. Le Doyen est membre de droit. En début de cycle, les étudiants élisent un représentant assurant la fonction de porte-parole auprès du comité.

Le comité anime et conduit le projet pédagogique du master. Il lui appartient notamment :

  • Des suivre les progrès et performances des étudiants ;

  • De proposer des activités pédagogiques, d’en coordonner la conduite le cas échéant ;

  • De mettre en œuvre les décisions arrêtées pour l’ensemble des formations de la Faculté.

Le comité pédagogique se réunit au moins deux fois par an en jury de notation à la fin du premier et du second semestre.

Le comité pédagogique peut siéger en tant qu’instance disciplinaire du Master dans le cadre de manquements graves et répétés aux termes du règlement. Il se réunit à la demande d’un membre du corps enseignant ou du directeur. Il siège en format restreint comprenant le directeur ou son représentant, les membres du corps enseignant et l’étudiant concernés. Ce dernier peut être assisté, s’il le souhaite, par le représentant des étudiants. Après audition de l’étudiant, puis délibération hors de sa présence, le comité rend un avis transmis aux services du Doyen pour information ou action.

Le Directeur de la formation

Jean-Jacques Patry

2-ANNEXES : ARCHITECTURE Du DIPLÔME Master 2- Géopolitique et sécurité internationale.


  • Tous les cours et séminaires sont obligatoires ;

  • Les enseignements sont présentés par ordre alphabétique des intitulés.




ENSEIGNEMENTS

ECTS

COEF.

HEURES

INTERVENANTS

1er SEMESTRE

 

 

 

 

UNITE D’ENSEIGNEMENT POLEMOLOGIE

15

 

98

 

An introduction to Peace and Conflict Studies

5

1

28

Cécile DUBERNET

Approche sociologique du conflit armé (reporté au second semestre)

2

1

14

Jean-Jacques PATRY

Environnement et sécurité

2

1

14

Alexandre TAITHE

Guerre et société une histoire commune

2

1

14

Jean Jacques PATRY

Media et conflits armés

2

1

14

Beaudoin BOLLAERT

Opérations d’influence et conflits armés

2

1

14

François CHAUVANCY

UNITE D’ENSEIGNEMENT GEOPOLITIQUE REGIONALE

 15

 

 88

 

An Introduction to the Security Studies in the Arab World

2

1

18

Sihem TLEMSANI

Géostratégie du cyberespace : nouvelles menaces, nouveaux acteurs

2

1

14

Emmanuel MENEUT

Introduction à la stratégie opérationnelle

3

1

14

Jean-Jacques PATRY – Philippe GROS

La Chine et la perception de la sécurité régionale et internationale

5

1

28

Emmanuel LINCOT

Processus décisionnel et gestion des conflits

3

1

14

Philippe GROS

TOTAL 1er SEMESTRE

30

 

186

 

2ème SEMESTRE

 

 

 

 

UNITE D’ENSEIGNEMENT GEOPOLITIQUE REGIONALE

 6

 

 56

 

Mutations institutionnelles et défis de la paix et de la sécurité en Afrique contemporaine

2

1

28

Christian Edmond POUT

Politique de sécurité américaine

2

1

14

Nicole VILBOUX

The Politics and National Security of Israel

2

1

14

Corinne MELLUL

UNITE D’ENSEIGNEMENT METHODOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE

 10

 

118

 

Ateliers professionnels

2

1

28

MM. GROS, PATRY, Mme VILBOUX

Conférence professionnelles (six séances réparties en semestres 1 et 2)

2

 1

6

Intervenants extérieurs

Méthode de négociation

2

1

28

Gérard GOYER

Méthodologie de la recherche appliquée au mémoire

2

1

28

Sophie ROUAY-LAMBERT

Simulation de fin de cycle (deux journées).

2

1

28

MM. BOLLAERT, GOYER, GROS, PATRY

VALIDATION DU DIPLOME

14







 

Soutenance du mémoire

14 / 13

4







Stage non obligatoire (validation par crédit retiré au mémoire)

1

1







TOTAL 2ème SEMESTRE

30

 

174

 

TOTAL GENERAL

60

 

360

 



similaire:

1. master 2 geopolitique et securite internationale iconIt project manager master Chef de projet ntic // Master Finances–...

1. master 2 geopolitique et securite internationale iconQuestions clés sur la sécurité
«cloud computing» et des principes de base de la sécurité du nuage. Son but n'est pas de répondre à toutes les questions relatives...

1. master 2 geopolitique et securite internationale iconI. Qu’est-ce que la sécurité sociale ? La sécurité sociale, c’est...
«Toute personne en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale»

1. master 2 geopolitique et securite internationale iconLa picardie etude geopolitique

1. master 2 geopolitique et securite internationale iconUn tournant géopolitique vers le nouvel ordre mondial et la gestion de l’environnement ?

1. master 2 geopolitique et securite internationale icon2006 L’îmage à paroles, doc – 90 min – Compétition Internationale,...
«30° Mostra Internationale de São Paulo» 2006 «Cinema south Festival», Sderot, Israel, 2006 Compétition Internationale «Visions du...

1. master 2 geopolitique et securite internationale iconNote Paix et la sécurité
«architecture de paix et de sécurité» africaine au cours des quelques années à venir

1. master 2 geopolitique et securite internationale iconAdministration unifiée de la sécurité
«objets» réseaux, serveurs, utilisateurs, services, ressources et actions définis dans le cadre de la politique de sécurité sont...

1. master 2 geopolitique et securite internationale iconProposition de stage Master 1 ou 2

1. master 2 geopolitique et securite internationale iconMaster mention «Histoire et Territoires»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com