4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques








télécharger 36.31 Kb.
titre4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques
date de publication23.12.2016
taille36.31 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos

NPC :

Plie et colle cette fiche page de gauche de ton cahier







Histoire 5e

Chapitre 4/ La place de l’Église

Fiche d’exercices

4.3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques




Exercice 1 :

Étudier le plan de l’abbatiale de Conques

Complète la légende du plan à l’aide des documents de la leçon (utilise l’ordinateur).









A
1

x

Plan de l’abbatiale de Conques (XIe-XIIe s.)
Organisation générale :

Plan en forme de croix latine

Orientée vers l’Est
Principales parties de l’église :

Nef

Transept

Chœur

Abside
Éléments d’architectures :

Tours-porches

Portail

Bas-côtés

Chapelles

Tour-lanterne
Objet sacré :

Reliquaire de sainte-Foy




Exercice 2 :

Décrire une église romane du XIe s.


Imagine que tu travailles comme guide pour l’office du tourisme de Conques pendant les vacances d’été. Tu commences demain. Prépare un petit texte qui te servira à faire la visite de l’abbatiale avec les touristes. Dans ce texte tu dois rappeler la date de construction et le style architectural de l’église, la fonction des différentes parties de l’abbatiale, décrire les éléments décoratifs, les éléments d’architecture et expliquer le sens religieux du bâtiment. Pour t’aider, utilise les documents de la leçon mais aussi le plan compété (ex.1) Suit l’itinéraire sur le plan (pointillés verts) comme sens de ta visite.
Je suis capable de reconnaître et de décrire un monument étudié en classe. Cette question peut servir à valider l’item 4 de la grille de compétences.
-------------------------------------------




Devoirs : Je travaille à la maison

Sur la page de droite du cahier

- je note le titre de la leçon

- je recopie le résumé de la leçon et je note les définitions de la leçon

Je relis

- Les documents du manuel et les réponses corrigées de la fiche d’exercices

Je sais

- Décrire une église romane (plan, orientation, différentes parties, décors, sens religieux)

- Le résumé et le vocabulaire : Un tympan, Une voûte en berceau, un arc roman, un chapiteau, un déambulatoire.

- XIe-XII siècles : Les église romanes.

J’approfondis

(ex. facultatifs)

- L’église de Saint-Nectaire (Manuel p 69 questions de l’activité).

- Je connais les parties d’une église (Manuel p 89 ex. 2)

- J’étudie le tympan de Conques (http://hetg.ac-reunion.fr/spip/spip.php?article126) télécharge le diaporama (P) et complète la fiche élève (W)

Le coin des curieux

- Visitez l’abbaye de Conques sur : http://www.tourisme-conques.fr/index.php en consultant les pages « histoire et patrimoine », « histoire », « église abbatiale », « trésor et musée », « bâtiments monastiques » ou virtuellement sur http://www.ecliptique.com/conques/ ; Le tympan est savamment étudié sur le site http://www.art-roman-conques.fr/



Organisation générale :

Plan en forme de croix latine

Orienté vers l’Est

Principales parties de l’abbatiale :

Portail

Tours-porches

Bas-côtés

Abside

Chapelles

Transept

Chœur

Nef

Tour-lanterne


Une église conçue pour le culte des reliques et le salut des âmes.
L’église de Conques est une abbatiale, c’est-à-dire l’église d’une abbaye (ou monastère), lieu où vivent des moines. Elle est édifiée entre 1031 et 1125 par les moines de Conques à la place d’une ancienne église grâce aux nombreux dons que les pèlerins laissaient à leur passage. L’abbatiale de Conques accueille aussi les gens du village pour les cérémonies.
Comme beaucoup d’églises romanes, l’église de Conques, a un plan en forme de croix latine. Elle est orientée vers l’Est, en direction de Jérusalem. C’est un lieu de pèlerinage mais aussi de rassemblement et de prières pour les chrétiens.
On y entrait, par l’ouest, en passant sous le portail ( ) qui était encadré par deux grosses tours-porches ( ). C’est à ce portail que se trouvait le tympan du Jugement des âmes. Cette sculpture en bas-relief rappelait aux chrétiens qui entraient dans l’église qu’ils seront jugés par dieu après leur mort.
Les pèlerins suivaient un parcours précis : ils longeaient les bas-côtés, s’arrêtaient pour prier devant des images saintes ou des statues dans les chapelles ( ) de l’abside ( ) suivaient le déambulatoire ( ), un passage spécialement aménagé derrière le chœur. Ce passage permettait de circuler (de déambuler) jusqu’au reliquaire ( ) contenant la relique de sainte Foy. Les pèlerins priaient devant la statue avant de ressortir par les bas-côtés opposés.
Le dimanche et les jours de fêtes religieuses, les fidèles assistaient à la messe dans la nef ( ). Les moines et le prêtre qui célébrait la messe se tenaient dans le chœur ( ). La voute en berceau de la nef et du chœur reposait sur des arcs plein-ceintre reposant sur des colonnes dont certaines étaient ornées de chapiteaux sculptés « historiés ».

Entre l’abside et la nef, les deux parties du transept ( ) étaient éclairés par une tour-lanterne ( ). La lumière apportée par les fenêtres de cette tour symbolisait la présence de Dieu.
















Le chapiteau de la quatrième pile nord de la nef est consacré à la condamnation de sainte Foy, victime des persécutions de l'empereur Dioclétien. Six personnages s'alignent autour de la corbeille, à intervalles réguliers, les pieds posés sur l'astragale. Sur le côté droit, un ange porteur d'une croix pose la main sur l'épaule de sainte Foy (4), devant lui, comme pour l'encourager dans l'épreuve. Un homme (3) saisit la sainte par le bras et semble l'entraîner de force pour comparaître devant le pro-consul romain Dacien (1). A l'angle opposé, ce dernier est assis sur un trône et remet lui-même au bourreau (2) la longue épée qui servira au supplice de la décapitation. Sur le côté gauche de la corbeille, le mauvais génie de Dacien fait le pendant de l'ange gardien : il est représenté sous les traits d'un diable hideux tenant à deux mains un serpent.
Â

=

Statue reliquaire ou « chasse » de sainte Foy (hauteur 85 cm, or et pierres précieuses, abbaye de Conques, Aveyron). Cette statue contient la relique de sainte Foy. En l’occurrence, il s’agit ici du crâne de la sainte, visible par les fidèles à travers la grille située au dos de la statue.
L'ermite ou l'anachorète est une personne (le plus souvent un moine) qui a fait le choix d'une vie spirituelle dans la solitude et le recueillement. Les ermites étaient à l'origine appelés anachorètes, l'anachorétisme (ou érémitisme) étant l'opposé du cénobitisme.

L'ermite partage le plus souvent sa vie entre la prière, la méditation et l’ascèse et le travail. Dans l'isolement volontaire, il est à la recherche ou à l'écoute de vérités supérieures ou de principes essentiels. L'expérience érémitique, dans sa composante spirituelle, s'approche souvent du mysticisme.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ermite
chœur

L’église de Conques est une abbatiale, c’est-à-dire l’église d’une abbaye (ou monastère), lieu où vivent des moines. Elle est édifiée entre 1031 et 1125 par les moines de Conques à la place d’une ancienne église grâce aux nombreux dons que les pèlerins laissaient à leur passage. L’abbatiale de Conques accueille aussi les gens du village pour les cérémonies.
Comme beaucoup d’églises romanes, l’église de Conques, a un plan en forme de croix latine. Elle est orientée vers l’Est, en direction de Jérusalem. C’est un lieu de pèlerinage mais aussi de rassemblement et de prières pour les chrétiens.
On y entrait, par l’ouest, en passant sous le portail qui était encadré par deux grosses tours-porches. C’est à ce portail que se trouvait le tympan du Jugement des âmes. Cette sculpture en bas-relief rappelait aux chrétiens qui entraient dans l’église qu’ils seront jugés par dieu après leur mort.
Les pèlerins suivaient un parcours précis : ils longeaient les bas-côtés, s’arrêtaient pour prier devant des images saintes ou des statues dans les chapelles de l’abside puis suivaient le déambulatoire, un passage spécialement aménagé derrière le chœur. Ce passage permettait de circuler (de déambuler) jusqu’au reliquaire qui contenant la relique de sainte Foy. Les pèlerins priaient devant la statue avant de ressortir par les bas-côtés opposés.
Le dimanche et les jours de fêtes religieuses, les fidèles assistaient à la messe dans la nef. Les moines et le prêtre qui célébrait la messe se tenaient dans le chœur. La voute en berceau de la nef et du chœur reposait sur des arcs plein-cintre reposant sur des colonnes dont certaines étaient ornées de chapiteaux sculptés « historiés ». A l’étage, les tribunes éclairent une galerie de service qui fait tout le tour de l’église.

Entre l’abside et la nef, les deux parties du transept étaient éclairés par une tour-lanterne. La lumière apportée par les fenêtres de cette tour symbolisait la présence de Dieu.

similaire:

4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques iconIntroduction générale : de quoi parle-t-on ? Quelles sont les questions...
«désordre physiologique» (par exemple une carence minérale), ou à l’action d’un agent pathogène

4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques iconQuelles sont les caractéristiques de la modernité occidentale et son lien au capitalisme?

4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques iconAvant de vous plonger dans la lecture de ce dossier, IL est préférable...
«comtois» indique une origine. C'est en effet en Franche-Comté qu'est née cette horloge. Mais alors, quelles sont les spécificités,...

4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques iconUne église romane au fond d’une vallée. Construite aux temps lointains...

4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques iconFr 324 Dossier
«musée» ? Quelles sont les fonctions d’un musée ? Quelles sont les disciplines associées avec un musée ?

4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques iconProduire du logement à quel prix ?
«fabriquent» les équilibres d’opération sur le terrain, quel bilan peut-on en tirer, quelles sont sur un plan plus macro les grandes...

4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques iconFiche d’analyse d’une œuvre picturale
«sur le motif». L’église du village où Van Gogh a passé les 2 derniers mois de sa vie. Une église construite au xiiie siècle dans...

4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques iconQuelles sont les conséquences de ces migrations sur les territoires ?

4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques iconUne «Cité internationale universitaire»
«Où sommes-nous ?», à savoir quelles sont les particularités contextuelles, urbanistiques, architecturales, mais aussi historiques,...

4. 3/Quelles sont les caractéristiques d’une église romane ? L’exemple de Conques iconIn alphabetical order; contributions to Round Table
«hontes». Les récits enchâssés dans Guiron le Courtois: caractéristiques générales et analyse d’un exemple (ms de Paris, B. N. F.,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com