Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet.








télécharger 36.88 Kb.
titreBibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet.
date de publication07.06.2018
taille36.88 Kb.
typeBibliographie
ar.21-bal.com > documents > Bibliographie


U.F.R. ALLSHS

Département des Sciences et de l’Éducation

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/7/79/logo-aixmarseille-universite.jpg

MASTER Professionnel Éducation et Formation

2ème année

Spécialité : Encadrement dans le secteur sanitaire et social

Parcours C1 : Cadres de proximité dans le secteur sanitaire et le travail social




PROJET PROFESSIONNEL




BELKACEM Fouad

Année universitaire 2012-2013

SOMMAIRE


CONSTRUIRE MA FONCTION DE FORMATEUR 3

Le parcours de formation en MP.1 4

Mes attentes de la formation en MP2 au regard de mon projet professionnel 4

CONSTRUIRE MA FONCTION DE CADRE DE PROXIMITÉ 5

Compétences développées 5

Présentation des Unités d’Enseignements 5

La rédaction du mémoire de MP2 9

PERSPECTIVES 10

BIBLIOGRAPHIE 12




CONSTRUIRE MA FONCTION DE FORMATEUR




«  L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation... C’est ce que nous nommons le projet. » (Sartre, 1960).
Après le D.U., et la licence obtenue en 2001, je me suis présenté en 2005 et en 2006 pour préparer le master 1. En raison de difficultés personnelles et organisationnelles, ce projet a été suspendu, retardé mais sa réalisation n’a jamais été annulée. Entre-temps, la situation a évolué. Cette interruption/distanciation par rapport à mon projet a été l’occasion de sa remise à plat. En somme, un interstice propice à la réflexion et à la maïeutique, sorte d’accouchement des esprits qui a facilité le questionnement, la maturation et l’émergence de l’autre (ce projet), en devenir.
Fallait-il privilégier la routine professionnelle ou se lancer dans une nouvelle aventure universitaire ? Au-delà de la question dialectique qu’implique un choix, s’est posée celle de la pertinence et de la cohérence de ma démarche.
Tiraillé entre ces deux dimensions dialogiques : le désir de formation et conditions pour réaliser mon projet professionnel, il m’a fallu les combiner, les mettre en tension ou en d’autres termes, gérer :

  • d’un côté,  une visée : soif d’apprentissage et envie de me professionnaliser à travers l’acquisition de compétences nouvelles relationnelles et professionnelles,

  • de l’autre, programmatique : les moyens, les contraintes et mes obligations familiales et professionnelles.


Telles étaient les questions liminaires qui ont conditionné la réalisation de ce projet. Nous dirons, dixit cours en D. U de B. Donnadieu (2000) : que ce « (...) projet s’est construit en marchant, en cheminant » et que le reste n’est qu’une question de priorisation des objectifs.

Le parcours de formation en MP.1



Riche de 7 productions de recherche, le contenu du MP.1 m’a au départ paru fastidieux à assimiler mais au fur et à mesure de ma progression, l’architecture s’est révélée avec ses différents éléments qui ont pris corps sous la forme d’une ébauche du futur mémoire à réaliser en MP. 2. Cerner son contour a nécessité un long processus de déconstruction-reconstruction. Ce travail m’a permis de mieux appréhender les différentes dimensions et configuration de ma démarche d’apprenti chercheur. L’appropriation de nouveaux outils théoriques et méthodologiques a étayé mon projet de formation et a participé à ma professionnalisation.

A titre d’exemple, les entretiens réalisés dans le cadre de certaines activités de recherche ont favorisé des contacts fructueux avec des cadres de la formation en travail social. Les conflits cognitifs générés par ces échanges avec les T. S. m’ont au départ un peu déstabilisé (conditions d’exercice difficiles, opportunité et accès à l’emploi limité). Cependant ils m’ont permis d’objectiver et de préciser mes motivations pour les métiers de la formation.

Les interactions avec l’équipe pédagogique et les étudiants ont également été bénéfiques à l’élaboration de mon projet de formation. Dans l’ensemble, cette expérience m’a conforté dans l’idée que la démarche était la bonne et m’a renforcé dans mon choix même si j’ai conscience que le chemin à parcourir reste encore long et nécessite quelques ajustements.

Mes attentes de la formation en MP2 au regard de mon projet professionnel



De cette formation en MP2, j’attends qu’elle me permette de :

  • Élaborer mon projet dans une finalité d’apprentissage et une visée de professionnalisation aux métiers de la formation à travers l’acquisition de compétences relationnelles et professionnelles et de nouveaux outils pédagogiques et didactiques.

  • Mettre à profit la formation pour effectuer des missions de formation en institut. Cela permettra un premier contact et me donnera l’occasion d’une première expérience de terrain.

  • Obtenir un diplôme qui me facilite l’accès à un statut ou une fonction de formateur en travail social.

En plus de la réactualisation des connaissances, j’aspire en MP.2 à porter un regard réflexif sur les questions liées à l’apprentissage et la formation en lien avec l’évaluation.

J’espère enfin que, chemin faisant, les contours de la fonction cadre formateur se construiront progressivement en même temps que mon projet de formation se réalisera.

CONSTRUIRE MA FONCTION DE CADRE DE PROXIMITÉ



Le parcours de formation en MP2

« Encadrement dans le secteur sanitaire social »

Compétences développées


  • métiers visés : travailler dans des organisations

  • champs d’exercice professionnel : évaluation et travail social



Présentation des Unités d’Enseignements





  • Analyse du champ de la santé et du social

  • Accompagnement du changement

Responsable pédagogique : J-M. Revillot
Objectifs :

  • Développer une approche complexe des systèmes de santé, des terrains, des situations, de l’activité, des contextes institutionnels et sociaux

  • Accompagner le changement dans le souci des problèmes humains et sociaux en même temps que des problèmes économiques et organisationnels.

Contenus :

  • La question de la disciplinarité dans l’étude des problématiques de santé dont l’articulation du sanitaire et social

  • Les modèles de la santé (biomédicaux)

  • L’analyse stratégique et systémique d’un terrain, une situation, une population, un contexte, une commande en vue de proposer une action d’éducation, de formation ou de promotion de la santé

  • Les modèles de l’accompagnement

  • Les modèles du management

  • Le changement dans les organisations

  • Accompagnement à la professionnalisation

  • Construire et mettre en œuvre des projets

Responsable pédagogique : J-M. Revillot
Objectifs :

  • Construire et mettre en œuvre des projets

  • Acquérir une culture en gestion des compétences

  • Accompagner les parcours professionnels individualisés

Contenus :

  • Projets professionnels et projets institutionnels

  • Professionnalité et professionnalisation

  • Gestion prévisionnelle des emplois et des carrières

  • Approche ergonomique des situations de travail

  • Activité, fonction, tâches




  • Fonction formation et Didactisation des savoirs

Responsable pédagogique : Odile Thuilier
Objectifs :

  • Acquérir les fondements anthropologiques et pédagogiques des pratiques éducatives dans le champ de la formation des plus jeunes et des adultes. Construire, étayer son système de références pour argumenter ses conceptions en Education, ...

  • Construire, mettre en œuvre et évaluer un dispositif de formation

  • Elaborer des parcours d’apprentissage individualisés

Contenus :

  • Les modèles de la formation

  • Didactique professionnelle ; L’ingénierie de formation

  • Législation de la formation continue

  • Soutien pédagogique

  • Savoirs théoriques et savoirs d’action ; Apprentissage expérientiel

  • Création d’une base d’implémentation par l’insert de références assorties d’un commentaire critique (vers dialectisation), en écho des liens possibles entre la citation (référencée) et l’identification. Identification des liens ou absence de lien avec les situations vécues, la mission professionnelle envisagée (rapport de familiarité, rapport d’étrangèreté, positionnement contradictoire, spécification d’une intuition,...)

  • Modèle et méthode en évaluation - démarche qualité

Responsable pédagogique : Michel Vial
Objectifs/Compétences :

  • Construire des repères dans les modèles et les méthodes de l’évaluation : réflexion épistémologique et approche réflexive des pratiques d’évaluation

  • Evaluer les pratiques professionnelles

  • Elaborer des référentiels d’évaluation : compétences, critères et indicateurs

  • Mettre en œuvre des démarches qualité.

Contenus :

  • Rôles, fonctions, statuts et posture de l’évaluateur

  • Paradigmes, logiques et registres de pensée : les modèles de l’évaluation en éducation.

  • L’évaluation des pratiques : la démarche qualité, les dispositifs d’évaluation

  • Dispositifs d’évaluation des compétences

  • Compétences individuelles et collectives

Modalité de validation :

  • Elaboration d’un portfolio de compétences


Ces modèles de l’évaluation sont travaillés en lien avec les contenus traités à partir d’analyse de situations d’évaluation vécues et observées.

Le support des contenus de cours à travailler est l’ouvrage de Michel Vial (2012) Se repérer dans les modèles de l’évaluation. Bruxelles : de Boeck.


  • Analyse des pratiques

  • Médiation des apprentissages et régulation de la formation

Responsables pédagogiques : Chantal Eymard - Caroline Ladage
Objectifs :

  • Préparer et réguler le projet de stages

  • Négocier un contrat de travail

  • Communiquer ses compétences professionnelles

  • Réguler le projet professionnel et de formation

  • Elaborer un portfolio de compétences

  • Réalisation d’une situation d’évaluation en lien avec Travail Social

Contenus :

  • Les modèles de l’analyse de la pratique

  • Les démarches de négociation

  • Projet professionnel, projet de formation et projet de stage

  • Le portfolio de compétences

  • Analyse des expériences

  • Régulation des projets et réajustements des stratégies

Modalité de validation :

  • Elaboration d’un portfolio de compétences

  • Réalisation d’une situation d’apprentissage en lien avec Travail Social




  • Analyse des pratiques


Ethique et déontologie : JM Revillot

  • Les modèles de l’éthique

  • Règles déontologiques

  • Études de cas


Gestion financière : Alice Teil

  • Législation dans les secteurs sanitaires et sociaux

  • Notions de responsabilités civiles, pénales et administratives

  • Les modèles de l’éthique




  • Médiation des apprentissages et régulation de la formation

Responsable pédagogique : Chantal Eymard
Objectifs :

  • Problématiser les phénomènes et situation

  • Concevoir et mettre en œuvre des dispositifs d’interventions

Contenus :

  • Les méthodes de rechercher d’enquête et d’intervention

  • Epistémologie des connaissances : savoirs théoriques et savoirs d’action

  • Dispositif de terrain dans les méthodes quasi expérimentales, différentiel, clinique, historique et les méthodes de l’éthnos

Modalité de validation :

  • Conjointe avec UE Recueil et traitement des données : rédaction d’un article susceptible d’être publié dans une revue professionnelle.




  • Médiation des apprentissages et régulation de la formation

Responsable pédagogique : Roger-Pierre Giorgi
Objectifs :

  • Acquérir des techniques et maîtriser les outils pour réaliser une étude et/ou une intervention dans le champ de la santé et du travail social

  • Acquérir une pratique dans le codage et le traitement des données

Contenus :

  • De la commande à la question d’étude

  • Approches qualitative et quantitative des données d’enquête

  • Logiciels de traitement des données qualitatives et quantitatives : Intérêts et limites

  • Rapport d’étude

Modalité de validation :

  • Conjointe avec UE Recueil et traitement des données : rédaction d’un article susceptible d’être publié dans une revue professionnelle.



La rédaction du mémoire de MP2



Le mémoire du Master Professionnel 2ème année s’adresse autant à la communauté professionnelle du secteur social qu’à une communauté scientifique. Il donne à lire et à entendre mon processus de professionnalisation. En ce sens, il témoigne de mon processus d’implication/distanciation et de référenciation dans une pratique d’encadrement et de formation dans le champ professionnel du Secteur du Travail Social.

Ainsi entendu, ce mémoire nous a permis de connaitre les courants de l’évaluation disponibles (Vial, 2012) pour rendre intelligibles les postures du cadre socio-éducatif, de naviguer dans les trois périodes correspondant aux « trois grands modèles », avec trois types d’objets à évaluer. Ces modèles qui ont chacun produit des dispositifs, nous ont permis d’opérer une transposition didactique avec notre problématique. Cette dernière est consacrée aux nouvelles missions dévolues aux fonctions des professionnels de l’encadrement dans le secteur social en référence au cadre législatif et réglementaire de la loi du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale. Enfin, ce mémoire nous a permis de travailler dans une position éthique en rapport avec une problématique de l’évaluation en lien avec les pratiques professionnelles du cadre socio-éducatif.

PERSPECTIVES



Ouverture sur la recherche.

Cette décennie partagée entre le terrain et l’université a été l’occasion d’obtenir le D. U., la licence puis les masters professionnels 1 et 2. Au-delà des titres, les productions universitaires et la réalisation du mémoire nous donnent de la « hauteur de vue ». L’autre caractéristique de la recherche universitaire est qu’elle permet le travail sur les références qu’on se donne pour étayer notre opinion et pour pouvoir, à partir des interactions vécues dans les organisations sociales, communiquer et informer par un retour d’expérience les praticiens. Ces références s’acquièrent par le contact avec la recherche et par la formation. Ces deux années de master, montrent le besoin pour le praticien de se former à la recherche et pour la recherche.
En ce sens, le contact avec la recherche nous apprends à lire la recherche, à lire les travaux scientifiques. Il permet cela en plus d’acquérir certaines références et d’étayer notre questionnement de professionnel à des textes divers, pris ailleurs que dans les formalisations de praticiens. De ce fait, l’initiation à la recherche (et notamment la distinction des différentes méthodes possibles ainsi que l’apprentissage de la production d’un discours méthodologique) non seulement donne des repères et des cadres de références mais aussi « désenglue » le praticien que nous sommes de la doxa propre à notre corps professionnel. La recherche nous nous permet de relativiser les dysfonctionnements qui pourraient sans cela n’être conçus que dans la résolution de problèmes, la prise de décision rationnelle et la remédiation pour l’éradication des symptômes, sans se préoccuper de les relier à des projets plus vastes qui engagent pourtant le devenir de notre profession. En effet, notre expérience professionnelle, les enquêtes et entretiens réalisés en master, montrent que les cadres socio-éducatifs confrontés à des situations singulières, n’empruntent pas suffisamment à d’autres disciplines, notamment celles des sciences de l’éducation, les références, le discours méthodologique et théorique pour rendre intelligibles des pratiques professionnelles.
De ce constat m’est venue l’envie de réaliser un mémoire de recherche en MR2 et poursuivre vers une thèse. Ainsi, mon projet de recherche scientifique s’élabore autours de questions vives et à partir de problématiques de terrain. C’est dans cet esprit que j’aspire modestement contribuer à une recherche qui permet un travail de conceptualisation, de mise en tension, de problématisation pour mieux les travailler, les postures du cadre social. Enfin, c’est conscient que ce projet de formation nécessite de la rigueur, de la volonté, de la détermination et une capacité à mobiliser des compétences intellectuelles, relationnelles importantes, que je me lance sur ce chemin.

BIBLIOGRAPHIE



DONNADIEU, B., GENTHON, M. & VIAL, M. (1998). Les théories de l’apprentissage. Paris. : Masson.

SARTRE, J-P. (1960). Critique de la raison dialectique. Question de méthode. Paris : NRF.

VIAL, M. (2012). Se repérer dans les modèles de l’évaluation. Méthodes, Dispositifs, Outils. Bruxelles : De Boeck.



similaire:

Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet. iconLe passé ne meurt jamais complètement pour l'homme. L'homme peut...
«Le passé ne meurt jamais complètement pour l'homme. L'homme peut bien l'oublier mais IL le garde toujours en lui. Car tel qu'il...

Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet. iconA l'orée de la célébration de son centenaire, nous rendons hommage...
«La Nation a prouvé sa totale solidarité en honorant un homme qui avait fait de l’unité nationale son ambition première et même son...

Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet. iconMémoires ’’ de Saint-Simon, qui furent une de ses grandes lectures,...
«Il m’est impossible de t’expliquer dans une lettre ce que j’ai voulu faire dans mon livre». Cependant, lui qui, rarement dans les...

Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet. iconMetropolis : Louis Moinet marie horlogerie et architecture urbaine
«Son style allie l’ergonomie au design, la fonction au style. Nous avons dépassé les conventions néoclassiques pour adopter un parti...

Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet. iconNous vous présentons ce que les Amis du Parc ont fait en novembre...
«retours» à la fois pour alimenter le site et pour ne pas travailler «dans le vide». Cette lettre a été envoyée le 27 novembre sans...

Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet. iconChevrolet lance le tout nouvel Equinox 2018
«Nous tenons à adopter la même approche axée sur le client pour faire croître nos activités dans le secteur des multisegments/vus,...

Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet. iconChevrolet lance le tout nouvel Equinox 2018
«Nous tenons à adopter la même approche axée sur le client pour faire croître nos activités dans le secteur des multisegments/vus,...

Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet. iconLa fabuleuse et mystérieuse histoire de l’homme révélée et narrée par lui-même
«La fabuleuse et mystérieuse histoire de l’homme révélée et narrée par lui-même»1

Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet. iconRésumé 12é partie. (Scénario 13) Retour à Eliandrilh
«Héros» Machin fini par lui faire confiance et lui avoue qu’il est à la recherche du groupe de Claudius et qu’ils vont arriver par...

Bibliographie 12 construire ma fonction de formateur «L’homme se caractérise avant tout par le dépassement d’une situation, par ce qu’il parvient à faire, de ce qu’on a fait de lui-même s’il ne se reconnait jamais dans son objectivation C’est ce que nous nommons le projet. iconSommaire
«maison» est donc considéré, dans ce travail, dans son sens le plus large, c’est-à-dire un bâtiment construit par l’homme pour y...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com