Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005.








télécharger 185.88 Kb.
titreRésumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005.
page4/4
date de publication09.06.2018
taille185.88 Kb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > documents > Résumé
1   2   3   4

Tableau C. Résultats du test de causalité du CAC 40





Variables explicatives

Valeur du test à court terme

Causalité

Valeur du test à long terme

Causalité

Euribor 3 mois


2.619

(0.105)

oui

0.852

(0.358)

Oui

Oat 10 ans

1.782

(0.181)

oui

0.577

(0.449)

oui (faiblement)

Spread français

14.164

(0.0002)

oui

4.348

(0.044)

Oui

Dow Jones

0.762

(0.782)

non (faiblement)

0.024

(0.875)

Non


Tableau D. Résultats du test de causalité du Dow Jones





Variables explicatives

Valeur du test à court terme

Causalité

Valeur du test à long terme

Causalité

Treasury bill 3 mois

0.465

(0.494)

non (faiblement)

0.151

(0.698)

Non

Treasury bond 10 ans

0.206

(0.181)

oui

0.0672

(0.796)

Non

Spread américain

0.670

(0.418)

oui

0.218

(0.641)

Non



Figure 3. le CAC 40 et le Dow Jones sur une décennie (en base 100)





Bibliographie



Aglietta M., Rebérioux A., (2004), Dérives du capitalisme financier , Bibliothèque Albain Michel Economie.

Aglietta M., (2001), Macroéconomie financière : crises financières et régulation monétaire, Repères, Editions La Découverte.

Aglietta M., (1997), Marco-économie Internationale, Editions Montchrestien.

Aglietta M., Orléan A., (1984), La violence de la monnaie, 2ème édition, Puf.

Artus P., (1995), Anomalies sur les marchés financiers, Economica.

Brossard O., (2001), D’un Krach à l’autre Instabilité et régulation des économies monétaires, Grasset / Le Monde.

Borio C., Lowe Ph., (2002), “Asset prices, financial and monetary stability : exploring the nexus”, BIS working papers n° 114, juillet.

Boyer R., (1988), « D’un krach boursier à l’autre : Irving Fisher revisité », Revue française d’économie.

Campbel, Lettau, Markiel et Yexiao Xu, (2000), « Have individual stocks become more volatile ? An empirical exploration of idiosyncrastic risk”, Working Paper 7590, National bureau of economic research, mars.

Clerc L., (2002), « Le cycle du crédit, une revue de la littérature », Problèmes économiques n° 2747, 6 février.

Conseil d’Analyse Economique, (1999), Architecture financière internationale, rapport.

Conseil d’Analyse Economique, (2004), Les crises financières, rapport.

CMF (2002), « Rapport d’étape sur l’augmentation de la volatilité du marché des actions », CMF et COB.

Daniel K., Hirschleifer D., et Subramanyam A., (1998), “Investor Psychology and Security Market Under and Overreactions”, Journal of Finance, décembre.

De Ducla O., (2003), Le krach programmé Comment préserver votre patrimoine, Jean-Cyrille Godfroy

Fama E F., (1965), “Random Walks in Stock Market Prices”, Financial Analysts Journal, vol. 21, septembre / octobre.

Fama E F., French K. R., (1993), « Common risk factors in returns on stocks and bonds », Journal of Financial Economics 33.     

Filardo A., (2004), “Monetary policy and asset price bubbles : calibrating the monetary policy trade-offs”, BIS working papers n° 155, juin.

Flouzat D., (2003), Les stratégies monétaires, Que sais-je ?, Puf.

Grandin P., (2005), « La finance comportementale », Revue Banque & marchés n°76-mai –juin.

Gravereau J., Trauman J., (2001), Crises Financières, Economica.

Hunt L H., Hoisington D. M., (2003), « Estimating the Stock/Bond Risk Premium

An alternative approach », The journal of Portfolio Management, hiver.   

Ilmanen A., (1997), « Forcasting U.S. Bond Returns », The Journal of Fixed Income, juin.

Ilmanen A., (2003), « Expected Returns On Stocks and Bonds », The Journal of Portfolio Management, hiver.

Jovanovic F., (2002), Le modèle de marche aléatoire dans la théorie financière quantitative : fondements historiques, théoriques et épistémologiques, thèse de Doctorat, Université Paris 1.

Kahneman D., et Tversky A., (1979), « Prospect theory : an analysis of decision under risk », Econometrica, vol 47.

Keynes J.M., (1971), Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie, Petite Bibliothèque Payot, n° 139. 1ère édition 1936.

Kindleberger Ch-P., (1994), Histoire mondiale de la spéculation financière de 1700 à nos jours, Editions P.A .U. pour l’édition en langue française.

Litterman R., Scheinkman J., (1991), « Common Factors Affecting Bond Returns », The Journal of Fixed Income, juin

Maillet B., Michel T., (2002), « Mise en perspective des dernières turbulences de marché à l’aide d’un indice de crise », Bulletin Mensuel de la COB, n° 373, novembre.

Malkiel B. G., (2003), « The Efficient Market Hypothesis and Its Critics », Journal of Economic Perspectives, vol. 17, n°1, hiver, pp. 59-82.  

Markowitz H., (1952), “Portfolio selection”, Journal of finance, mars.

Moumni N., (1994), « Essai sur l’efficience de l’Ecu », Revue Banque & marchés n°13-mai –juin.

Moumni N., (2002), « Appréhender et prévenir le risque de crédit : une analyse critique dans la perspective de Bâle II », Revue BANQUEstratégie, n°199-décembre.

Moumni N., (2004), « Simulation de la VaR de marché : Monte Carlo versus Historique », La Revue du Financier n° 145.

Moumni N., (2005), « La détermination du taux moyen obligataire : une approche multifactorielle du marché de Paris», Revue Banque & marchés n°76-mai –juin.

Orléan A., (1999), Le pouvoir de la finance, Odile Jacob.

Parrat F., (2003), Le gouvernement d’entreprise, Les topos Dunod.

Roll R., (1977), « A critique of the Asset Pricing Theory’s Tests Part I : On Past and Potential Testability of the Theory », Journal of Financial Economics 4. 

Ross S. A., (1976), « The Arbitrage Theory of Capital Asset Pricing », Journal of Economic

Theory, 13.

Sgard J., (2002), L’économie de la panique faire face aux crises financières, éditions la découverte.

Shiller R. J., (2003 a),”From Efficient Markets Theory to Behavioral Finance”, Journal of Economic Perspectives, vol.17, n°1, hiver pp.83-104.

Shleifer A., (2000), Inefficient markets. An introduction to Bihavioral finance, Oxford, Oxford University Press.

Shleifer A., Summers L.H., (1990), “The Noise Trader Approach to Finance”, Journal of Economic Perspectives, 4, n° 2 printemps.

Tarashev N., (2003), “ Currency crises and the informational role of interest rates”, BIS working papers n° 135 septembre.

Trichet J.C., (2005), “Asset price bubbles and monetary policy”, discours du président de la BCE , Singapour, 8 juin.


1Shiller expose les principes de la théorie de l’efficience pour la critiquer par la suite.

2 Nous n’aborderons pas ici l’ensemble des différentes formes d’efficience identifiées par la littérature théorique.

3 Pour une synthèse sur la littérature, le lecteur peut se référer, notamment, à l’article de Pascal Grandin dans Banque & Marchés n° 76-mai-juin 2005.

4 Intitulé : « Asset price bubbles and monetary policy », prononcé le 8 juin 2005 à Singapour.

5 La controverse sur l’origine de l’inflation renvoie à la perception que les économistes ont de la monnaie : voile ou active. Ainsi dès le XVI siècle, s’est posée la question sur les causes de la hausse des prix. Pour Jean Bodin, elle est due à l’afflux de monnaies métalliques en provenance du Nouveau Monde. Depuis, le débat sur le rôle de la monnaie en économie connaît un mouvement de balancier entre « dichotomistes » pour qui la monnaie est un voile, et les « intégrationnistes » qui considèrent que la monnaie est active.

6 Traditionnellement mesurée par l’écart type des variations de cours d’une action ou d’un indice boursier.

7 Il s’agit de certaines clauses contingentes.

8 Série téléchargée à partir d’avril 1996.

9Série téléchargée à partir de mai 2002.

10 Nous avons calculé cette prime comme étant la différence entre le rendement d’obligations américaines dites investment grade notées AAA par l’agence de notation Moody’s et le Treasury bond 10 ans.

11 Nous avons dû calculer les moyennes mensuelles pour certaines séries quotidiennes. Nous avons téléchargé les séries utilisées à partir des sites suivants : Banque de France, ecomagic.com et afp.gouv.fr, à qui nous exprimons nos sincères remerciements.

12 Ce test utilise les trois modèles du processus : sans terme constant ni trend, avec terme constant et enfin avec terme constant et trend.

13 Nous n’avons pas reproduit dans ce texte les statistiques du test (que nous avons calculées) des autres variables explicatives du CAC 40 et du Dow Jones.

14 Nous ne disposions pas de spread français avant mai 2002.

15Cependant, à l’issue d’une réunion en octobre 2005, Jean- Claude Trichet laisse entendre la possibilité d’une adaptation, en 2006, des taux en fonction de l’état de l’inflation.



1   2   3   4

similaire:

Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005. iconRésumé Notre recherche consiste à présenter une étude sur les matériaux...

Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005. iconRésumé : Cette étude utilise une variété de courants de la littérature...

Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005. iconRésumé La présente recherche a pour objectif d’étudier dans quelle...

Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005. iconRecherche lexicale individuelle (5 minutes) autour du mot «ville»
«dans quelle mesure l’univers citation est poétique» et comment les poètes vont en faire un objet poétique à part entière

Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005. iconRésumé : Cette recherche est une réflexion théorique centrée sur...
«brevet a changé de statut et s’apparente de plus en plus à une arme cruciale dans le jeu de la concurrence» entretenant de fait...

Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005. iconPréface
«Je ne peux comprendre ce livre», lui dis-je. «Pouvez-vous me l'expliquer?» IL a mis sa main sur ma tête et sourit en me répondant,...

Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005. iconRésumé de l’étude documentaire 4
«Magazine de Marques». Leur périodicité est régulière. Elle fait l’objet d’une numérotation incluse dans une série. Leur diffusion,...

Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005. iconMichel Vinaver, Écritures dramatiques, Essais d'analyse de textes de théâtre, Actes Sud, 1993
«lecture au ralenti» consiste dans le pointage des actions d'une réplique à l'autre ou même à l'intérieur d'une réplique, c'est-à-dire...

Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005. iconDe la critique cinématographique du monde des affaires
«anti-business», j’étudie également la nature, la portée et l’origine des critiques enracinées au cœur de ces cinq points de fixation,...

Résumé L’objet de cette recherche consiste à essayer de comprendre dans quelle mesure les taux d’intérêt nominaux peuvent expliquer les cours des actions, en s’appuyant sur une étude quantitative du cac 40 entre 1995 et 2005. iconRésumé : Cette recherche, réalisée dans une galerie marchande de...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com