Présentation de l'équipe, effectifs et structure de l'école








télécharger 61.12 Kb.
titrePrésentation de l'équipe, effectifs et structure de l'école
date de publication09.09.2018
taille61.12 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
Conseil d'école élémentaire R. Vernaudon

Vendredi 7 novembre 2014
Participants :

  • M Vergeylen (Directeur) et les enseignants.

  • Parents d’élèves élus titulaires et suppléants : FCPE et PEEP

    • Mme Rouger : Adjointe au maire chargée de l'enfance et de la petite enfance (pour partie)

  • Mme Santos-Nunes, responsable du pôle logistique de la direction enfance-jeunesse (pour partie)


La séance est ouverte à 18h02
POINTS CONCERNANT L’EDUCATION NATIONALE


  1. Vote du règlement intérieur

M Vergeylen propose des corrections d’erreurs et des mises à jour :

  • L’école ouvre ses portes pour l’accueil l’après-midi « de 13h35 à 13h45 »

  • pour la sortie à « 11h45, 16h et 17h30 »

  • Horaires du mercredi : ouverture des portes de 8h35 à 8h45, classe de 8h45 à 11h45

  • Dans les articles 3, 5 et 10 Le terme « directrice » est modifié en « directeur »

  • A l’article 7, « manuscrit » est remplacé par « dactylographié » et « étude dirigée » par « étude surveillée »

Le règlement intérieur modifié est adopté à l’unanimité.


  1. Présentation de l'équipe, effectifs et structure de l'école

L'effectif total est de 422 élèves répartis de la façon suivante


CP


CPA : M. MAIZ

25 élèves

CPB : Mme ASTOUL

23 élèves

CPC : Mme CHIRIAC

24 élèves

CPD : Mme AMORY

24 élèves

CE1


CE1A : Mme ATZEI

25 élèves

CE1B : Mme KEBEDJIS (75%) ET M FAVREAU (25%)

25 élèves

CE1C : Mme DURAY (75%° et M FAVREAU (25%)

26 élèves

CE2


CE2A : Mme KAHAN

31 élèves

CE2B : Mme SUSSAN

31 élèves

CE2C : Mme DEFORGES

30 élèves

CM1

CM1A : M. SEBBAH

25 élèves




CM1B : Mme BATHELIER

26 élèves




CM1C : Mme CLADEN

27 élèves

CM2

CM2A : M. ROCH

27 élèves




CM2B : Mme DE BRABAN

26 élèves




CM2C : Mme CHEVOIR (50%) et M DANOUMBE (50%)

27 élèves



  1. Aides à destination des enfants

  • Les APC (Activités Pédagogiques Complémentaires) :

Elles se déroulent toutes sur le temps méridien, essentiellement les mardi et jeudi midi sauf pour quelques classes pour lesquelles elles ont lieu le vendredi midi. L’accord préalable des parents est nécessaire. L’activité unique et essentielle qui y est pratiquée est la remédiation. Il s’agit de revoir une notion ou un exercice qui n’a pas été compris. Selon les enfants, cette aide peut se dérouler sur une ou plusieurs séances.


  • Les AVS (Auxiliaires de Vie Scolaire)

Les auxiliaires sont au service d’enfants présentant un handicap ou un trouble de santé invalidant, rendant indispensable une aide humaine dans le cadre de la vie scolaire quotidienne. Les familles demandeuses doivent écrire au directeur de la MDPH (Maison départementale des Personnes handicapées) après la réunion et avec l'avis motivé de l'équipe éducative, réunie sous la responsabilité du directeur de l'école.

A l’élémentaire Vernaudon, cinq enfants sont concernés. Deux AVS présentes à temps plein assistent quatre d’entre eux (un mi-temps par enfant). Le recrutement d’une troisième AVS en cours pour le cinquième enfant. Les associations de parents d’élèves proposent leur aide pour appuyer la demande si le recrutement se fait trop attendre.

L’emploi du temps de ces personnes est organisé à l’année mais des modulations internes sont possibles selon les activités prévues en classe.

En fin d’année, l’équipe de suivi se réunit pour dresser un bilan et demander ou pas la reconduction de l’aide l’année suivante.


  • Le RASED (Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté)

Sur l’école Vernaudon, le réseau se limite à la psychologue scolaire, qui intervient aussi sur des écoles de St-Mandé et deux autres écoles de Vincennes. Il ne comprend ni maître G ni maître E. Pourtant, deux enfants par classe en moyenne nécessiteraient un suivi par un maître spécialisé. Les enseignants regrettent la disparition de ce personnel qui apportait une aide bien adaptée aux exigences de la classe.

La psychologue scolaire apporte son expertise au sein de l'équipe enseignante de l'école. Elle passe dans les classes pour observer les élèves identifiés par les enseignants, pour analyser leurs compétences et leurs difficultés et définir les aides éventuellement nécessaires (orthophoniste, psychologue, etc.). Elle peut dépister des problèmes pathologiques variés : retard de langage, troubles du comportement, difficultés relationnelles…

Un rendez-vous est alors proposé aux familles. La psychologue n’assure pas le suivi régulier de l’enfant mais oriente la famille vers une aide extérieure adaptée. Deux principales solutions existent : la prise en charge par le CMP (centre médico-psychologique), gratuit mais avec un temps d’attente élevé, ou le recours aux praticiens du secteur privé.


  1. Organisation et utilisation de la coopérative

La coopérative générale disposait d’un solde de 5102 € en début d'année scolaire 2014/2015. Elle est alimentée par la vente des photographies de classe et par les bénéfices de la fête de l’école. Elle peut compléter le financement des sorties et permet de réaliser des dépenses d’investissement ponctuelles. Par exemple, depuis le début d’année, des ballons et des tapis de sport ont été achetés. Les fonds de la coopérative viennent compléter les crédits alloués par la mairie (un montant fixe par élève, le même pour toutes les écoles de Vincennes).

La coopérative de classe est alimentée par les dons des parents, par l’intermédiaire de la carte de coopérative. Elle sert au financement des sorties et à l’achat de fournitures diverses, de livres, etc.

  1. Déclinaison locale du projet d’école

Le projet d’école se décline à partir des trois grands axes donnés par l’académie : Réussite, équité et solidarité. Au sein de ces trois axes, trois intitulés académiques prioritaires et obligatoires sont déjà inscrits : entrée de l’école dans l’ère du numérique, développement de la coopération avec les parents et mise en place de parcours culturels. L’école peut cependant ajouter un intitulé supplémentaire dans « Réussite » ou dans « Equité » ou dans « Solidarité » choisi parmi les priorités de l’école.


  • Entrée de l’école dans l’ère du numérique

L’école dispose d’une salle informatique. En parallèle, chaque classe est déjà équipée d’un ordinateur. Il manque encore les imprimantes dans les classes de CM12 et CM2 ; elles doivent être livrées au cours de l’année scolaire.

L’école investit cette année dans l’achat de 3 vidéoprojecteurs et d’un tableau numérique financés par la coopérative générale, la mairie et l’inspection académique. Des parents se proposent pour aider les enseignants à maitriser l’utilisation du tableau numérique.


  • Développement de la coopération avec les parents

La coopération avec les parent est mise en œuvre au travers de l’ensemble des relations parents enseignants développées sur l’école :

  • Réunion d’accueil dans chaque classe à la rentrée

  • Remise individuelle des bilans, au 1er ou au 2ème trimestre

  • Autres entretiens individuels sollicités par les parents ou les enseignants en cours d’année. Les associations de parents soulignent que les demandes d’entretien sont toujours bien accueillies par les enseignants.

M Vergeylen précise que le volume horaire de ces rencontres dépasse le quota de 108 heures-année alloué aux enseignants pour des activités complémentaires à l’enseignement.


  • Mise en place de parcours culturels

Prennent ici place l’ensemble des actions culturelles menées avec intervenants, les visites (château de Vincennes, musées parisiens, etc.) et les projets de classe sans intervenant.

Les intervenants sont financés par la ville :

  • théâtre pour 5 ou 7 classes (2 projets de classe en attente de validation)

  • Musique  pour 9 classes

  • Art visuel pour 4 classes

M. Vergeylen autorise les visites sur Paris avec utilisation des transports en commun.
Dans l’axe « réussite », le conseil des maîtres a choisi d’ajouter les deux intitules suivants :

  • Favoriser la lecture :

Sont prévues rencontres à la médiathèque, ateliers d’écriture de contes, de scénettes, rallye lecture, etc.

La PEEP Vernaudon propose aux classes de CM1 et CM2 de participer au concours de lecture organisé par la fédération PEEP. Outre le fait de favoriser la lecture, ce type de projet permet aussi de renforcer les liens entre parents et enseignants. Un aménagement local du concours pourrait être proposé, avec une remise de prix au sein de l’école par exemple. M Vergeylen propose de discuter de cette proposition en conseil des maîtres


  • Améliorer les stratégies pour résoudre un problème :

Défi-math entre les classes, participation au « kangourou des maths », classes échecs.



  1. Premiers retours sur les rythmes scolaires : points positifs/à améliorer

Les avis des enseignants divergent.

Pour quelques enseignants la matinée supplémentaire permet de travailler dans de meilleures conditions.

Cependant, la plupart des enseignants signalent des enfants plus agités que l’an passé à la reprise de la classe après la pause méridienne. Ils relèvent aussi une fatigue accrue le jeudi matin et le vendredi. Certains sont en retard sur le programme par rapport à l’année dernière. Des enseignants font aussi part de leur propre fatigue suite à la disparition de la coupure du mercredi.

Pour les enseignants, l’amélioration des conditions d’apprentissage passe par un allégement des programmes, jugés bien trop denses actuellement et non par un remaniement des horaires.


  1. Sport et pollution

En cas de beau temps sans vent, une alerte pollution est déclenchée par l’académie. Un arrêté préfectoral impose alors de réduire et reporter les activités physiques et sportives intenses (obligeant à respirer par la bouche) en plein air ou en intérieur : les activités sportives sont donc suspendues.

Deux alertes ont été déclenchées depuis le début de l’année.


  1. Sortie des enfants à l’ouverture des portes de l’école

Les parents exposent que suite aux travaux de la rue Lamartine et de la place P Sémard, l’enfant qui sort de l’école à 16h repère difficilement la personne qui vient le chercher et peut s’éloigner des portes de l’école pour tenter de la trouver.

M Vergeylen explique qu’à la différence de l’école maternelle, l’enfant sort seul de l’école élémentaire, la responsabilité étant alors transférée aux parents dès la porte franchie. Les enseignants, notamment ceux des plus petites classes font cependant de leur mieux pour surveiller la sortie et vérifier que l’enfant ne part pas seul mais un enfant peut échapper à leur surveillance. Il faut donc bien recommander aux enfants de rentrer dans l’école s’ils ne voient pas la personne qui doit venir les chercher.

POINTS CONCERNANT L’EDUCATION NATIONALE ET LA MUNICIPALITE


  1. PEDT : contenu

Mme Santos-Nunes explique que le PEDT (Projet EDucatif Territorial) ne peut pas être rendu public pour l’instant pas car il doit auparavant être validé par plusieurs institutions (Inspection académique, CAF, Conseil général). Ce sont les techniciens de la mairie qui ont élaboré le PEDT sur la base des demandes formulées par les élus, notamment le principe de d’équité de service proposé aux familles :

  • Mêmes horaires pour toutes les écoles,

  • Mêmes propositions pour tous les enfants




  1. Classes découvertes, classes in-situ, intervenants, animations sogeres : quantification, évolution par rapport à l’an passé, demandes non satisfaites

  • Classes découvertes : les trois classes de CM2 partiront en classe de neige du 14 au 23 janvier.

Les parents d’élèves remercient les enseignants de s’être portés volontaires suite à la suppression des classes rousses par la mairie, ce qui permet à l’ensemble d’un niveau de partir en classe découverte.


  • Intervenants : cf §5.

  • Classes in situ : elles sont financées par la ville

  • 4 classes échec avec le club « Les échecs de vincennes » 

  • 2 classes visiteront le château de Vincennes

  • 2 classes « sensibilisation au handicap » avec l’école de chiens et guides d’aveugles située dans le bois de Vincennes (durée 1 journée chacune)




  • Interventions Sogeres : les enseignants avaient demandé 20 heures d’intervention de la diététicienne et en ont finalement obtenu 11. Elles concernent 7 classes. Thèmes : « je construis mon corps », « équilibre et variété dans l’alimentation », « anti-gaspillage », « équilibre et petit-déjeuner ».


Les enseignants regrettent le gaspillage constaté au niveau de la cantine. Les parents PEEP qui ont visité dernièrement la cantine ont constaté que les enfants mangeaient plutôt bien mais qu’une partie des aliments allaient néanmoins à la poubelle. Ils informent le conseil d’école que la mairie prévoit très prochainement le lancement d’une opération anti-gaspillage.


  1. Créneaux de piscine et de gymnase

  • Piscine :

L’enseignement de la natation fait partie des programme de l’Education nationale, à raison d’une trentaine de séances sur les niveaux CP-CE1, et d’une dizaine de séance en CM2, avec un rythme minimum d’une séance par semaine.

Sur Vernaudon, la fréquentation de la piscine se découpe en deux semestres : au premier semestre, ce sont les CM2 et une partie des CE1 qui vont à la piscine, sur le second semestre, le reste des CE1 et les CP. IL y a au total 10 créneaux de piscine sur l’année.

Les enseignants se plaignent de la brièveté de la baignade, notamment sur le 2ème créneau de l’après-midi suite au raccourcissement de la journée scolaire : si les CM2 parviennent à rester 25 à 30 minutes dans l’eau, les CP et CE1 n’y sont qu’une quinzaine de minute car il leur faut plus de temps pour se préparer. Pourtant, le créneau de piscine, avec les allers et retours, monopolise quasiment ½ journée par semaine. Il faut donc que la mairie et l’Inspection revoient les créneaux et le parcours des cars. Les cars sont à l’heure, il faut compter environ 25 minutes de trajet.

Il faut souligner que les textes prévoient une durée optimale de 30 à 40 minutes de pratique effective dans l'eau.

Les enseignants demandent à la mairie la présence d’un maître-nageur supplémentaire dans un but sécuritaire. Actuellement, en cas de problème, l’enseignant est obligé de faire sortir le groupe dont il a la charge du bassin et de le confier au parent présent. Il n’est pas normal que les séances de piscine soient dépendantes de la présence de parents ni de devoir confier des élèves à un parent en dehors de la surveillance de l’enseignant.


  • Gymnase

  • 9 créneaux de gymnase avec intervenant d’une durée d’environ ¾ d’heure

  • 3 créneaux de gymnase sans intervenant

Les demandes de trois enseignants, qui souhaitaient un créneau sans intervenant, n’ont pas été satisfaites.


  1. Equipement informatique : investissement et maintenance

  • Investissement : voir §5.




  • Maintenance : le nouveau prestataire est réactif et donne entièrement satisfaction pour le moment.




  1. Santé : médecin scolaire, infirmière, aides sanitaires

Il n’y pas de médecin scolaire affecté sur Vernaudon pour le moment. Dans l’attente d’un recrutement, la secrétaire médicale présente au collège St-Exupéry peut s’adresser à trois médecins scolaires de l’académie qui assurent une continuité de service sur la semaine.
L’infirmière assure la visite médicale de tous les enfants de CM2 (acuité auditive et visuelle, contrôle des vaccins), ce qui permet de dépister certains troubles avant le passage en 6ème.
Il y a 2 aides sanitaires sur le groupe scolaire Vernaudon. M Vergeylen souligne l’avantage et le confort que cela représente pour les enfants, les enseignants et le directeur de l’école.

POINTS CONCERNANT LA MUNICIPALITE


  1. Organisation du temps méridien : nombre d’animateurs, organisation

Les deux animateurs absents ont été remplacés : il y a maintenant 18 animateurs en élémentaire sur le temps méridien.

Les parents FCPE demandent une réunion de présentation du temps méridien à destination de tous les parents. La mairie explique que les responsables d’association de parents d’élèves ont rencontré les responsables de centre de loisir et que les parents PEEP ont pu tout récemment visiter la cantine : une communication doit donc être faite prochainement à l’ensemble des parents.

Cependant, le principe d’une réunion générale à 19h est acté.

Les parents d’élèves demandent à ce que le directeur du centre de loisirs soit invité au prochain conseil d’école.


  1. Effectif de la cohorte CE2 et vigilance

L’effectif dans deux classes de CE2 atteint 31 enfants ce qui retentit sur la qualité de l’enseignement. Les classes sont trop petites sur Vernaudon pour accueillir autant d’élèves. Cela empêche également l’organisation de visites car la plupart des musées accueillent des groupes de 35 personnes au maximum, accompagnateurs compris.

Les enseignants s’étonnent que 4 enfants arrivés sur Vincennes pour la rentrée 2014 aient été affectés à Vernaudon et non à l’école du Sud où les classes de CE2 sont peu chargées (2 classes de 26 enfants). Mme Rouger explique que les affectations font l’objet de la plus grande attention et qu’il n’était pas possible de procéder différemment, pour cause notamment de rapprochement de fratrie. Le faible effectif des classes de l’école du Sud s’explique par une surcharge d’enfants à handicap. Toutefois, neuf nouveaux arrivants qui auraient dû être affectés à Vernaudon ont été dirigés vers l’école du Sud.
Les parents d’élèves demandent une vigilance particulière pour les futures classes de CM1, tout nouvel arrivant sur le secteur de Vernaudon devant être affecté de préférence au Sud étant donné la proximité des deux écoles.


  1. Contrôle des entrées/sorties (livraisons déménagements)

Les parents PEEP demandent à ce qu’une personne soit de surveillance lors d’opérations de livraison ou de déménagement rue d’Estienne d’Orves. Il est arrivé que la porte reste ouverte sans surveillance ce qui n’est pas tolérable dans un établissement scolaire. La PEEP rappelle qu’il y a déjà eu des intrusions de personnes étrangères à l’école dans d’autres écoles de Vincennes.


  1. Travaux

  • Travaux demandés :

  • Fourniture de 4 poteaux à sangle bien lestés pour délimiter la sortie des élèves à 16h

  • Installation de piques à pigeon au 1er étage.

  • Installation d’un auvent dans la cour pour protéger les vélos des enseignants : Mme Rouger informe que cela doit être soumis au budget.

  • Installation d’une sonnette modulable en salle des maîtres pour pouvoir ouvrir la porte lors de la pause méridienne de la gardienne.

  • Réfection de la cour : Mme Rouger expose que d’autres cours d’école sont en plus mauvais état et que la cour de l’élémentaire Vernaudon n’est donc pas prioritaire.

  • Peinture de certaines classes du « nouveau » bâtiment : Mme Rouger indique que cela pourrait être réalisé assez rapidement car il ne s’agit pas de gros travaux.




  • Travaux effectués cet été

  • Aménagement de la loge et du bureau du directeur.

  • Peinture du sol et des murs des réserves de la cuisine et de la salle de restauration adulte.

  • Travaux dans les locaux de la maternelle.


Les enseignants déplorent que le ménage de fond n’ait pas été fait l’été dernier : les sols sont sales malgré le travail consciencieux de la personne qui nettoie l’école dans la journée. Mme Rouger répond que le contrat d’entretien prévoit maintenant un ménage de fond seulement un an sur deux. Une solution sera trouvée pour un meilleur nettoyage des sols.
Les parents PEEP demandent l’origine du film apposé sur les fenêtres donnant sur la rue Lamartine. Il s’agit d’une demande du centre de loisirs : suite au rehaussement des trottoirs, les enfants sont devenus visibles de l’extérieur. Le film permet une plus grande intimité et évite le repérage des enfants par des personnes extérieures.


  1. Nouveau groupe scolaire

L’appel d’offre lancé concerne une opération pleine. La réponse doit donc tout inclure de la conception du projet à la réception des travaux.

Le choix des architectes est en cours ; il ne reste plus que 3 architectes en concurrence. On peut raisonnablement envisager une livraison du nouveau groupe scolaire pour 2017 ou 2018. Des délais précis pourront être définis lorsque l’élaboration du projet commencera.

Ce nouvel établissement permettra d’aérer les écoles existantes mais les effectifs par classes ne baisseront pas beaucoup car ils doivent respecter des seuils définis par l’inspection académique.

La séance est levée à 21h30

Compte Rendu Conseil d'école Elémentaire Vernaudon 7/11/2014.
Page /7 -

similaire:

Présentation de l\Chapitre 1 management nrc 2
«structure» dans l'entreprise: struc­ture du capital, structure juridique, structure financière, structure de coûts, structure de...

Présentation de l\Chapitre 1 management nrc 2
«structure» dans l'entreprise: struc­ture du capital, structure juridique, structure financière, structure de coûts, structure de...

Présentation de l\Une ecole bilingue pour enfants 3-11 ans. Portes ouvertes 18 nov et 2 dec
«Le fait d’être une petite unité avec de très petits effectifs favorise énormément la communication et privilégie les relations parents,...

Présentation de l\Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg
«Architecture, Structure et Projet Urbain» en co-habilitation avec l’insa, l’Université Marc Bloch et l’Université Louis Pasteur

Présentation de l\Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg
«Architecture, Structure et Projet Urbain» en co-habilitation avec l’insa, l’Université Marc Bloch et l’Université Louis Pasteur

Présentation de l\Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg
«Architecture, Structure et Projet Urbain» en co-habilitation avec l’insa, l’Université Marc Bloch et l’Université Louis Pasteur

Présentation de l\L’équipe française Atlantic Challenge remporte le deuxième prix final...
«Efficacité énergétique» pour son projet Symbcity. L’équipe roumaine buc et l’équipe indienne Shunya, ont remporté le prix d’honneur...

Présentation de l\Historique du projet d’extension de l’ecole massillon – 1994 2004 Etat juillet 2004
«Croyez que vos inquiétudes ont retenu tout l’attention de Monsieur Bertrand delanoe. La conservation du patrimoine sera en effet...

Présentation de l\Synthèse des compétences fonctionnelles
«Winform» sous forme modulaire. Ceci facilite ainsi la création de tests unitaires (grâce au model mvp) et permet au reste de l’équipe...

Présentation de l\Structure d’un système à microprocesseur : ( Structure minimal )
«instruction» dans une «mémoire programme» où le programme est rangé sous forme d’une suite d’instructions codées en binaire. Les...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com