Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats








télécharger 0.53 Mb.
titreLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats
page5/13
date de publication23.03.2017
taille0.53 Mb.
typeProgramme
ar.21-bal.com > documents > Programme
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

Alco - Petit Bard - Pergola Cévennes - Saint-Clément La Chamberte - La Martelle Montpellier village

Légende photo colonne

Le traditionnel tournoi de football initié par le club Arceaux Montpellier a réuni 200 jeunes poussins et benjamins, le 1er mai, sur le terrain synthétique de la cité Astruc.

Le billet de votre élu

Christian Bouillé, adjoint délégué au quartier et conseiller général

« Concrétiser sous ses moindres aspects la politique de la Ville. »

A Montpellier, être adjoint au maire, délégué à un quartier, c’est aider à concrétiser, tous les jours et sous ses moindres aspects, une politique de proximité, de solidarité et d’aménagement durable. Trois opportunités du “bien vivre ensemble”. C’est ce qui se passe au quartier Cévennes lorsque nos anciens quittent leur retraite pour mesurer avec les enfants des écoles le chemin parcouru en quelques décennies par la société. C’est ce qui arrive chaque fois que les habitants investissent les rues, places et parcs de leur spontanéité et créent l’événement. C’est le défi relevé au quotidien par les associations d’aide aux personnes dans nos cités, le rôle des centres de loisirs des maisons pour tous, attentifs à ce que chacun profite de vacances. Toutes les fois qu’une allée est éclairée, une évacuation d’eau récurée, une haie taillée... La transversalité entre les services est l’outil que la Ville a forgé, afin de remplir au mieux toutes ses missions. Sur place, avec vous, je m’y emploie.
Contacts

Christian Bouillé. Maison pour tous Paul-Emile-Victor,

1247 av. du Professeur Louis-Ravaz.

Tél : 04 99 58 13 58

Chargé de mission au cabinet du maire pour

le quartier : Arsène Bouakira. Tél : 04 34 88 71 76


Article 1

Plusieurs rencontres inter-générations entre des classes de cm1, cm2 et les résidants de l’établissement pour personnes âgées Montpellieret ont été programmées, depuis avril jusqu’à fin juin. Des générations pas si opposées que cela.
Simplement complices
En bons mousquetaires que rien n’effraie, ils sont trois résidants de l’établissement

pour personnes âgées Montpellieret, ce 9 mai, à honorer ce nouveau rendez-vous inter-générations avec les élèves de cm1 et cm2 de l’écoles Emile-Combes, du quartier Cévennes : une série de rencontres pour mieux se connaître, qui se termine le 20 juin avec un super loto.

A 84 ans, Anne-Marie est la benjamine ! Luce a 90 ans et Camille, le doyen, affiche 92 printemps. A eux trois, ils totalisent un plus grand nombre d’années que l’ensemble des 26 gamins qui, dans chaque classe, composent leur auditoire. Bien sûr, ils ne sont plus très lestes et un peu durs d’oreille... Bien sûr, la mémoire les trahit parfois. Mais le plaisir d’échanger et transmettre est bien là, qui illumine leur regard et instaure une disponibilité sans faille. « Ils m’apprennent beaucoup de choses », explique Christine Minodier, l’animatrice qui accompagne ces “vénérables”, lorsqu’elle les présente aux enfants. « Et nous, avec vous tous, nous continuons à apprendre ! », réplique Luce.

L’impact du témoignage fait mouche. L’école des années 1900 et, en ce lendemain de 8 mai, la 2e guerre mondiale, sont des thèmes évocateurs.
La réalité, c’est autre chose que du cinéma”

Les élèves montrent beaucoup de curiosité: « La guerre, ça vous a fait peur ? Qu’est devenue votre maison ? Les filles aussi, faisaient la guerre ? Les Allemands tuaient les enfants qui allaient à l’école ? Vous récupériez les armes des Allemands que vous aviez tués ? » Une vision somme toute cinématographique que notre trio tente de moduler. « Je suis heureuse si l’on peut apporter quelque chose, déclare Luce, l’école d’aujourd’hui, pour nous, c’est un autre monde !... C’est plus sympa. » Camille n’en reste pas moins lucide sur les limites de son action : « C’est compliqué. Mais il faut quand même que les enfants l’entendent. Cela va forcément se perdre, ce n’est plus qu’une image... La réalité, quand tout tombe autour de vous, c’est autre chose. Moi, cela me remue encore les tripes. »
Mamies et papis tuteurs

Pour les institutrices Françoise Roustit (cm1) et Viviane Garnier (cm2), ce type d’échanges « est à faire et à refaire ». On aborde les différences qui surgissent entre le vécu et les livres, le respect dû lorsque l’on apprend de l’autre. Vivianne remarque : « On travaille en tutorat avec des collégiens et des étudiants, pourquoi pas avec des papis et mamies tuteurs ? » Christine Minodier, qui s’occupe de 88 personnes, plus ou moins dépendantes n’est pas contre : « Les anciens sont très demandeurs d’activités. Organiser des jeux, des sorties. On manque quand même un peu de moyens... »

« Heureusement, on n’a pas vécu ça ! » concluent les enfants. Et, pour finir, la question à double tranchant : « Qu’est-ce que ça fait de vivre à notre époque ? »... Luce est la plus prompte : « c’est extraordinaire ! »

On termine avec le Chant des partisans... Une version “motivée”, genre Zebda, accompagnée à la flûte. Camille bat la mesure de son doigt. Après les applaudissements, Luce commente : « Elle est plus gaie cette version. Nous, on l’a connue avec les larmes... »

Tout est dit. D’un pas précis, les ambassadeurs de l’Histoire regagnent leurs pénates, forts de cette complicité créée avec les écoliers.
Légende

Luce, Anne-Marie et Camille avec les cm2 de l’école Emile-Combes.

Encadré

C’était comment il y a 100 ans ?

La rentrée des classes de l’école primaire se faisait en octobre, après les vendanges. Au début du xxe siècle, la maternelle n’existait pas encore. Il n’y avait que 3 sections : petits, moyens et grands (pas de cp, ce, cm).

Le mercredi était alors le... jeudi ! Les périodes de vacances se limitaient à Toussaint, Noël, Pâques et l’été. Pas de ramassage scolaire, le trajet se faisait le plus souvent à pied.

Les fournitures - plumier, crayons, règle, ardoise, cahier... - étaient distribuées par l’Etat.

Les punitions les plus courantes ? Une cinquantaine de lignes, le piquet, le coup de règle sur les doigts, le bonnet d’âne et le tour de la cour en récitant les tables de multiplication.

Les écoles mêmes, au-delà des classes, n’étaient pas mixtes. Il n’y avait pas de cantine.

Les enfants travaillaient très tôt à l’époque, vers l’age de 10, 12 ans. Le certificat d’études, passé entre 11 et 14 ans, était très important si l’on souhaitait continuer.


Encadré

Loisirs d’été

Maisons pour tous (MpT) et centres de loisirs sans hébergement (CLSH) ouverts comme suit :

- François-Villon, la MpT et les CLSH maternelle, primaire et ado : tout juillet.

- Fanfonne-Guillierme, la MpT et le CLSH maternelle : du 4 juillet au 29 août.

- Jacques-Prévert est fermé.

- Paul-Emile-Victor, la MpT : du 4 juillet au 31 août, le CLSH primaire du 1er juillet au 22 août et le CLSH ado, tout juillet.

- Jean-Pierre-Chabrol, la MpT : tout le mois de juillet et du 25 au 29 août. Les CLSH sont fermés.

- André-Chamson, la MpT : du 4 juillet au 31 août, les CLSH maternelle et primaire du 3 juillet au 22 août, le CLSH ado du 4 juillet au 1er août.

- Antoine-de-Saint- Exupéry, la MpT est ouverte du 4 juillet au 1er août et les CLSH maternelle et primaire, du 7 juillet au 1er août.

- Marcel-Pagnol, la MpT et les CLSH maternelle et primaire sont ouverts tout juillet.

Inscriptions à partir du 2 Juin pour tous les mercredis de l’année scolaire 2008-2009.

A partir du 1er septembre pour des fréquences ou des périodes particulières. Un mois avant chaque période pour les vacances scolaires. Ouverture : mercredi 3 septembre.

Brèves

Apprendre à aider

Le 12 juin, l’association Astrée propose une journée de sensibilisation gratuite

à l’écoute et à la relation d’aide. Plus de 15 000 personnes ont été concernées

par l’action de l’association depuis 20 ans. Plus de 150 associations et institutions

ont déjà bénéficié de la formation. Pourquoi pas vous ?

Infos et inscription : 04 67 03 28 53 et astreemontpellier@wanadoo.fr
Fiat lux !

La lumière inondera bientôt l’allée de La Martelle, petite voie étroite dans un écrin de verdure, serpentant de La Chamberte à la cité Paul-Valéry et parallèle à la voie rapide. Des travaux d’installation de l’éclairage public ont été initiés par la Ville, pour un coût de 83 000 €.
Grenier... à blé ?

Le 18 mai dernier, parc Bartolomé de las Casas, avenue Saint-Clément, le comité de quartier Saint-Clément organisait son vide grenier annuel. Une belle journée pour une belle opportunité de faire de la place chez soi, apporter au voisin « le truc introuvable qu’il cherche depuis des années » ou encore, alimenter la tirelire du petit...


Agenda Les manifestations signalées par sont gratuites
Maison pour tous François-Villon 04 67 45 04 57

Gala de fin d’année. Le 27 juin de 18h à 22h.

Fête de quartier. Le 28 juin de 15h à 18h30. Avec le collectif Rimbaud.
Maison pour tous Fanfonne-Guillierme 04 67 04 23 10

Vide-grenier. Le 14 juin de 8h à 12h.
Maison pour tous Paul-Emile-Victor 04 99 58 13 58

Les rendez-vous de l’histoire : la cour et les courtisans en France. Le 10 juin de 14h30 à 16h. Avec Françoise Pezziardi.

Après-midi récréative senior. Le 10 juin de 14h à 18h (Repas de fin d’année le 17 juin).

Peinture sur porcelaine. Le 16 juin dès 10h.

Sculpture sur siporex. Le 16 juin à 14h.

Ecole des grands parents européens. Assemblée générale le 19 juin de 9h30 à 15h.
Maison de quartier Jean-Pierre-Chabrol 04 67 57 56 67
Maison pour tous André-Chamson 04 67 75 10 55

Gala de fin d’année : Les petites notes. Le 13 juin à 20h.

Gala de fin d’année de théâtre enfants et d’éveil musical. Le 20 juin à 18h30.

Gala de fin d’année : Quand les jouets s’animent. Le 25 juin à 20h30 au Théâtre Jean-Vilar. Spectacle des ateliers d’éveil corporel, de danse jazz, hip hop, de cirque et de GRS.

Fête de fin d’année : Bienvenue en Tziganie.

Le 27 juin à 19h. Spectacle des enfants du centre de loisirs. Avec Tzigane Traio Romano.
Maison de quartier Antoine-de-Saint-Exupéry 04 67 47 30 90

Gala de fin d’année. Le 11 juin à 16h.

Spectacle de l’atelier théâtre. Le 13 juin de 19h à 20h. Avec l’association Athome.

Audition des élèves de l’atelier piano. Le 21 juin de 15h à 16h.

Gala de fin d’année de l’atelier guitare. Le 21 juin de 17h à 20h.
Maison pour tous Marcel-Pagnol 04 67 42 98 51

Gala de fin d’année de danses et de musiques. Le 20 juin à 19h.

Fête de quartier : Cévennes et Chamberte. Le 21 juin dès 15h. Avec le comité de quartier de la Chamberte. Infos : 04 67 27 90 89

Sortie familiale au Salagou. Le 22 juin (Départ à 9h30).

Gala de fin d’année de danse Modern jazz. Le 27 juin à 20h30. Au Théâtre Jean-Vilar.


Pages 24 et 25

Vies de QUARTIER
Croix d’argent

Estanove - Pas du loup - Lepic- Tastavin - Mas Drevon - Croix d’argent - Bagatelle - Puech d’argent
Légende photo colonne

La rénovation des 535 logements de la cité Paul-Valéry est bien entamée. Cette opération, pilotée par ACM, durera plusieurs mois.
Le billet de votre élu

Marlène Castre, adjointe déléguée au quartier

« Combattre les discriminations, au profit des valeurs d’humanisme. »

Le mois de juin tiendrait son nom du latin Junius, donné en l’honneur de la déesse romaine Junon, protectrice des femmes et associée à la fécondité. Cette étymologie me permet de rendre hommage à toutes les femmes de notre quartier, qu’elle soient mamans, épouses ou grand-mères, à ces femmes engagées dans les associations, qui se battent au quotidien contre toutes les discriminations dont elles sont victimes encore aujourd’hui. Au-delà, nous nous devons tous ensemble de combattre pour que les valeurs d’humanisme, de respect et d’égalité triomphent dans notre société. Nous avons tous un devoir de vigilance. Avec joie,

je rends hommage à Suzanne Arnal.

Cette Montpelliéraine âgée de 85 ans, maman de 8 enfants, a reçu le 25 mai, jour de la fête des mères, de la part de la Ville, la médaille de la famille française nombreuse et méritante.

Contacts

Marlène Castre. Maison pour tous

Albert-Camus. 118, allée Maurice-Bonafos.

Tél : 04 67 69 93 47

Chargé de mission au cabinet du maire pour

le quartier. Stéphane Sauvion. Tél : 04 67 34 87 60

Article 1

Les agents de proximité travaillent sur le quartier depuis le printemps. Ils ont un rôle d’information et de sensibilisation et ont pour mission de signaler aux services municipaux les problèmes rencontrés par les habitants.
Proches au quotidien
Ils sont quatre à sillonner le quartier depuis le mois de février. Soria Bendahmane, Sarah Benhamida, Fatiah Ben Abbou et Steven Perez sont les agents de proximité de la Croix d’Argent. Ils sont faciles à reconnaître : ils portent un polo fuchsia l’été (comme Steven sur la photo) et un blouson beige clair l’hiver. Ils se définissent eux-mêmes comme des intermédiaires entre les habitants et les services municipaux et surveillent l’état de la ville.

« Nous allons au contact des gens, explique Soria. Nous sommes leurs interlocuteurs s’ils constatent un dysfonctionnement (problèmes de propreté, dégradations, etc.) et pour les sensibiliser à l’intérêt de respecter l’espace public ».
Une mission d’information et de prévention

Le but recherché est d’anticiper les plaintes et d’apporter une réponse (réparation ou explication) dans les quatre à cinq jours. 8 fois sur 10, les problèmes soulevés par les habitants du quartier concernent des questions de propreté. Quelques dégradations aussi, qui parfois entraînent des problèmes de sécurité : trottoirs défoncés, ferraille coupée. « Face à un problème que l’on nous signale, nous avertissons immédiatement le service compétent de la Ville, poursuit Soria. Nous gagnons ainsi beaucoup de temps. Nous pouvons ainsi en faire part directement à la personne qui nous a alerté. Ensuite, nous revenons voir si le problème a été effectivement réglé. » Une façon de faire qui permet d’établir un lien de confiance avec les habitants. Car si le problème tarde à se régler, ils sont tenus d’en informer les habitants.

Les quatre agents ont dû également se familiariser avec les termes techniques très précis des services de la Ville.

« Nous sommes des relais, ajoute Steven, mais attention, nous ne nous occupons

pas des problèmes de voisinage, ce n’est pas notre travail. Nous en profitons néanmoins pour rappeler les règles élémentaires de civisme, lorsque c’est nécessaire. »

Depuis le début de leur mission, les quatre agents se sont fait connaitre auprès des habitants. Les retours sont positifs « Les gens semblent contents de ce nouveau service, explique Steven. Ils sont assez demandeurs et satisfaits qu’on s’occupe d’eux. »

La mise en place d’agents de proximité est unique en France. Montpellier a lancé ce projet il y a deux ans sur les quartiers Mosson et Centre. Après la Croix d’Argent, l’objectif est de doter tous les quartiers de la ville d’agents similaires.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur \"International\" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats iconRésumé : Sur les joint-ventures internationales qui utilisent souvent...

Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur \"International\" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats iconVeille media
«Turquie : Acteur majeur des relations internationales ?», mené sous la direction de Didier Billion, directeur adjoint de l’iris,...

Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur \"International\" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats iconLes relations publiques et les relations presse
«Ce sont des activités professionnelles visant à informer l’opinion sur les réalisations d’une collectivité (entreprise) et à les...

Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur \"International\" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats iconProgrammes Histoire des arts Lycée 2010
«gothique international», les échanges entre Italie et Flandres au xve s et leurs conséquences sur la peinture et la musique; la...

Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur \"International\" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats iconInstitut du developpement durable et des relations internationales

Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur \"International\" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats iconLe rapport Laurent Grandguillaume sur l’entreprise individuelle (dont l’auto-entrepreneuriat)
«dangereuse»; les enseignant travaillant en lien avec les entreprises ont une représentation bien plus positive. Réseau National...

Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur \"International\" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats iconDans les communautés traditionnelles, les relations sociales étaient...
«morceler en plusieurs ‘’dèmoï’’ de nombreuses villes modernes étant donné leur gigantisme»3

Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur \"International\" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats iconSéminaire Paris/Londres
«Paris-Londres /London-Paris» qui s’est déroulé en janvier 2007 à Londres, ce séminaire s’articulera autour de deux problématiques...

Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur \"International\" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats iconUn territoire enclavé, une population peu mobile, des services éloignés et éclatés
«Maquis» de permanences d’où un problème de lisibilité pour le public; absence de lieu d’accueil, d’information, d’orientation et...

Le catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur \"International\" et consultez l’actu de la maison des relations internationales, les programmes d’échange d’étudiants en entreprises, les bourses, la liste des villes jumelles, des consulats iconPourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons...
«faire plaisir» à l’autre (ce qui n’est pas l’enjeu de l’échange lorsque, par exemple, on achète une baguette de pain). Ainsi, «l’échange»...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com