Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h








télécharger 0.52 Mb.
titreDrouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h
page12/18
date de publication27.03.2017
taille0.52 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   ...   18

Estimation : 200 / 300 €

182. [PREVOST (Claude Joseph) et MESLÉ (Jean)], La Maniere de poursuivre les crimes dans les differens tribunaux du royaume avec les loix criminelles. Depuis 1256 jusqu’à présent. Sur la compétence des juges royaux, celle des juges des seigneurs & des prevôts des maréchaux, soit en premiere instance, soit en cause d’appel, tant simple que comme d’abus, conflits, reglemens de juges, &c. (…) Le tout suivant la jurisprudence françoise civile et canonique, & l’ordonnance de 1670, Paris, Mouchet et Prault père, 1739. 2 tomes en un volume in-4 de (4) ff., XIV pp. d’avertissement, XLIV pp. de table, 390 pp. ; (1) f., 486 pp., (2) ff. Edition originale. Ex-libris ancien manuscrit sur le titre : Daude. Manques à la reliure, intérieur pur. [Dupin, Bibliothèque choisie des livres de droit, n° 1193.- Quérard, La France littéraire VII, 336].
Estimation : 150 / 200 €

183. LANGE (François), La Nouvelle Pratique civile, criminelle et bénéficiale ou Le Nouveau Praticien françois, réformé suivant les nouvelles ordonnances. Avec un traité du droit d'indult & de la jurisdiction ecclesiastique, trouvé dans les manuscrits de l'auteur et un nouveau stile des lettres de la chancellerie par M. Pimont. Quinzième édition, corrigée & augmentée considérablement, A Paris, chez Savoye, 1755. 2 volumes in-4 de (9) ff., 990 pp. mal chiffrées 965 pp. sans manque ; (5) ff., 680, 194 pp., (8) ff. de table : basane, dos à nerfs ornés, tranches rouges (reliure de l'époque). Edition définitive de cet ouvrage estimé pendant près d'un siècle. Coiffes usagées, épidermures.

[Dupin, Bibliothèque choisie des livres de droit, n° 1174.- Quérard, La France littéraire IV, 524].
Estimation : 200 / 300 €

184. [JOUSSE (Daniel)], Traité de la juridiction des présidiaux, tant en matière civile que criminelle. Avec un recueil chronologique des principaux edits, ordonnances, déclarations & autres réglemens concernant les présidiaux. Nouvelle Edition, revûe, corrigée & augmentée. A Paris, chez Debure, 1764. In-12 de (3) ff., LXIV, 681 pp., (1) f. : veau, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l'époque).

Le présidial fut créé par Henri II en 1551 pour faciliter l’administration de la justice et accélérer l’expédition des procès. C'était une juridiction intermédiaire entre le bailliage et le parlement. On en dénombra une centaine à la fin de l’Ancien Régime. Joli exemplaire en dépit d'un petit manque à la coiffe supérieure.
Estimation : 80 / 100 €

185. DUMONT (Jean-Charles-Nicolas), Nouveau Style criminel, contenant, 1° une instruction sur la procédure criminelle ; 2° les formules de tous les actes qui ont lieu en cette matiere ; 3° des procédures entieres sur le petit & grand criminel, le faux principal, le faux incident, la reconnoissance des ecritures, & l’instruction conjointe, Paris, Regnard, & Demonville, 1770. 2 volumes in-12 de XV, 558 pp., (1) f. ; XII, 596 pp., (1) f., 1 tableau dépliant : basane, dos à nerfs ornés (reliure de l'époque). Edition originale. Bon exemplaire en reliure de l'époque. Ex-libris manuscrit du temps sur le titre : Jean-Baptiste-Louis Escalupse, aîné.
Estimation : 80 / 100 €
186. [DESMARQUETS (Charles)], Nouveau Style du Châtelet de Paris et de toutes les juridictions ordinaires du royaume, tant en matière civile que criminelle, que de police : avec un recueil des principaux réglemens rendus, tant pour la juridiction du Châtelet que pour les officiers dudit siége & les différens tarifs des droits qui leur sont attribués. Nouvelle édition, revue, corrigée, & considérablement augmentée, Paris, Savoye, 1771. 2 parties en un volume in-4 de XVI, 218, 524 pp. : veau fauve, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l'époque).
Ancienne forteresse médiévale, le Châtelet devint le siège de la juridiction de la prévôté de Paris chargée principalement de la police et de la justice criminelle, comprenant prisons et salles de torture. François Villon, Clément Marot ou Cartouche y furent incarcérés. Des massacres y furent perpétrés en 1792. Charles Desmarquets (1698-1760) fut procureur au Châtelet.

Bel exemplaire, sauf un coin fortement accidenté. Sur le titre, ex-libris manuscrit du temps : Archambault avocat. Au contre-plat, étiquette du temps du libraire Billault à Tours.
Estimation : 120 / 150 €
187. BEAUFORT (Louis de), Recueil concernant le tribunal de nos seigneurs les maréchaux de France, les prérogatives et les fonctions des officiers chargés d'exécuter ses ordres, les matières de sa compétence, la forme d'y procéder ; avec les diffèrents edits, déclarations et réglements intervenus sur ces matières, Paris, chez l'auteur, 1784. 2 volumes in-8 de XXX pp., (1) f. d’approbation, 377, (3) pp. ; (2) ff., 427 pp. : veau, dos à nerfs ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et vert (reliure de l'époque). Edition originale, publiée à compte d'auteur.

Le tribunal des maréchaux était une juridiction spéciale de conciliation, sous la responsabilité, dans chaque bailliage et sénéchaussée, d’un lieutenant des maréchaux de France, chargé de mettre fin aux différends d’honneur et d’éviter les duels. En cas d’échec de la conciliation, l'affaire fut portée à Paris au tribunal des maréchaux de France qui se réunit chez le plus ancien d'entre eux. L'ouvrage contient un important ensemble de documents sur les duels depuis le XVIème siècle. Quelques notes autographes à l'encre de l'époque à la Liste des maréchaux de France. Ex-libris Jul. Fontaine au titre. Défaut à une coiffe. Petite mouillure en tête.[Dupin, Bibliothèque choisie des livres de droit, n° 637].
Estimation : 120 / 150 €


188. LA POIX DE FREMINVILLE (Edme de), Dictionnaire ou Traité de la police générale des villes, bourgs, paroisses et seigneurs de la campagne. Dans lequel on trouvera tout ce qui est nécessaire de savoir & de pratiquer en cette partie par un procureur fiscal (…) & où l'on a rapporté toutes les ordonnances, arrêts et réglemens à ce sujet. Nouvelle édition, revue et corrigée, Paris, chez les associés, 1775. In-8 de XIV pp. de préface et table, (1) f. d’approbation, 735 pp. : basane fauve, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l’époque).
Voulu plus pratique que le fameux Traité de la police de Delamare, l'ouvrage résume le contenu de toutes les ordonnances et règlements dont la connaissance est nécessaire à tous ceux qui sont chargés d’assurer le repos et la tranquillité des habitants des campagnes. Paru pour la première fois en 1758, il connaîtra un succès remarquable et conservera son utilité jusqu’à la nouvelle législation napoléonienne. Coiffe inférieure arrachée. Petits manques à la reliure.
Estimation : 180 / 250 €

189. DAREAU (François), Traité des injures dans l’ordre judiciaire. Ouvrage qui renferme particulièrement la jurisprudence du petit-criminel, Paris, Prault, 1775. In-12 de XXIV, 501 pp., (1) f. : basane, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l'époque). Première édition.

L'avocat François Dareau (1736-1789) devait participer au Répertoire de jurisprudence publié par Joseph Guyot entre 1784 et 1786. Bon exemplaire. Ex-libris manuscrit du temps sur le titre : Deloue, procureur du roi à Civray. [Dupin, Bibliothèque choisie des livres de droit, n° 1197].
Estimation : 80 / 100 €

190. FOURNEL (Jean-François), Traité de la séduction considérée dans l’ordre judiciaire. Paris, Demonville, 1781. In-12 de XVI, 462 pp., (1) f. : veau, dos lisse orné, tranches rouges (reliure de l'époque). Edition originale. Corps complet de doctrine concernant les conséquences entraînées par la séduction et les droits des filles abusées. Jean-François Fournel (1745-1820) fut nommé avocat au parlement en 1771, puis bâtonnier de l'ordre en 1817. Bon exemplaire. Cachet ex-libris du XIXe siècle sur le faux titre : L. Labrousse, Ch(anoine) H(onoraire) Curé de Saint-Ausonne. [Dupin, Bibliothèque choisie des livres de droit, n° 1201].
Estimation : 100 / 120 €

191. RICHER (François), Traité de la mort civile, tant celle qui résulte des condamnations pour cause de crime, que celle qui résulte des vœux en religion, Paris, Durand, 1755. In-4 de (1) f., 935 pp. : basane fauve, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l'époque). Edition originale. Bel exemplaire.[Dupin, Bibliothèque choisie des livres de droit, n° 1009].
Estimation : 120 / 150 €

B. DÉMONS, MAGES & SORCIERS

192. BODIN (Jean), De la démonomanie des sorciers. A monseigneur Chrestophle de Thou, chevalier seigneur de Coeli, premier president en la cour de parlement & conseiller du Roy en son privé conseil, Paris, Jacques du Puys, 1580. In-4 de (14), 252 ff. : veau brun glacé, dos à nerfs orné de caissons dorés, double encadrement à froid sur les plats, coupes décorées, tranches rouges (reliure du début du XVIIIe siècle). Edition originale, peu commune. Marque d’imprimeur sur le titre, élégants bandeaux et lettrines.
Ouvrage capital sur la sorcellerie. Jean Bodin (1530-1596) "croit aux pactes faits avec les démons, à l'évocation des morts et à la copulation charnelle avec les démons". Il préconise également la torture, puis l'élimination par le bûcher. L’ouvrage se termine par la Réfutation des opinions de Jean Wier, médecin qui considérait les sorciers comme des malades. Bel exemplaire en reliure ancienne. Annotations marginales du temps. Les trois derniers feuillets restaurés en marge sans atteinte au texte. [Rahir, Bibliothèque de l'amateur, 328.- Caillet, Manuel bibliographique des sciences psychiques et occultes I, n° 1269].
Estimation : 2 500 / 3 500 €
193. NICOLAS (Augustin), Si la torture est un moyen seur a verifier les crimes secrets ; Dissertation morale et juridique, par laquelle il est amplement traitté des abus qui se commettent par tout en l'instruction des procés criminels, & particulierement en la recherche du sortilège, Amsterdam, Abraham Wolfgang, 1681. Petit in-8 de 224 pp. et (4) ff. de table : vélin à recouvrement (reliure de l'époque). Edition originale, peu commune. L'un des rares ouvrages antérieurs au siècle des Lumières s’élevant contre les "abus épouvantables qui se commettent partout dans la pratique de la torture" et plus particulièrement en matière de sortilège, combattant vigoureusement l’opinion des criminalistes et particulièrement la Démonomanie de Bodin. Exemplaire modeste. Reliure usagée. Galerie de vers.

[Caillet, Manuel bibliographique des sciences psychiques et occultes III, n° 7986, pour l'édition de 1682 : "Petit chef-d'œuvre de dissertation juridique"].
Estimation : 300 / 400 €

194. [AUBIN (Nicolas)], Histoire des diables de Loudun et de la possession des religieuses ursulines, et de la condamnation & du suplice d’Urbain Grandier, curé de la même ville. Cruels effets de la vengeance du Cardinal de Richelieu, Amsterdam, aux dépens de la compagnie, 1716. In-12 de 1 frontispice, (3) ff. dont le titre, 378 pp. (1) f. : basane brune, dos à nerfs orné de caissons dorés, chiffre doré, pièce de titre de maroquin rouge, tranches marbrées. "Bonne édition de ce fameux ouvrage sur le procès de sorcellerie d'Urbain Grandier, brûlé vif à Loudun en 1634" [Caillet, Manuel bibliographique des sciences psychiques et occultes I, n° 509]. Frontispice gravé figurant Urbain Grandier devant ses juges ; titre imprimé en rouge et noir orné d’une vignette. Dos frotté. Coiffes et coins usagés.
Estimation : 250 / 300 €
195. SAINT-ANDRÉ. Lettres de Mr de Saint-André, conseiller-médecin ordinaire du Roy, à quelques-uns de ses amis au sujet de la magie, des malefices et des sorciers, Paris, Robert-Marc Despilly, 1725. In-12 de (8) ff., 446 pp., (1) f. : veau brun, dos à nerfs orné, tranches rouges. Première édition de cette réfutation des thèses de Bodin. Bon exemplaire.

[Caillet, Manuel bibliographique des sciences psychiques et occultes III, n° 9750].
Estimation : 200 / 300 €

C. LE MOUVEMENT DES IDÉES AU SIECLE DES LUMIÈRES & LA CRITIQUE DES ABUS DE L’ANCIENNE PROCÉDURE

196. BECCARIA, Traité des délits et des peines, traduit de l’italien d’après la troisième edition, revue, corrigée et augmentée par l’auteur. Avec des additions de l’auteur, qui n’ont pas encore paru en italien, Lausanne, 1766. In-12 de XXXI, 286 pp. : veau blond, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin vert, dentelle dorée en encadrement des plats, supra libris doré. La première édition française avait parue la même année, à l'adresse fictive de Philadelphie. L'ouvrage fondateur du droit pénal moderne.
Admirateur de Montesquieu et des philosophes français, Beccaria fait la synthèse de tous les arguments visant à réformer le système pénal, mais, contrairement à ses prédécesseurs sans recours aux références religieuses, posant en principe la séparation du religieux et du judiciaire. Il y établit les fondements et les limites du droit de punir, établit le principe de proportion de la peine et du délit, dénonce la cruauté des peines, estime "barbare" la pratique de la torture et la peine de mort, interdit au juge criminel d’interpréter la loi pénale et recommande de prévenir le crime plutôt que de le réprimer. L'ouvrage connut un franc succès. Il fut rapidement traduit et provoqua de vifs débats. (Lumières!, Un héritage pour demain, Bnf, n° 197.- Voltaire, Bruxelles, 1978, n° 86 : "le succès du traité fut extraordinaire, tant en Italie que dans le reste de l'Europe. (…) la première traduction française de l'ouvrage de Beccaria fut l'œuvre de l'abbé Morellet et parut en 1766").

Relié avec :

[MARESCOT (Michel)]. Mahulem, Histoire orientale, La Haye, 1766. XVI, 198 pp. Edition originale. Joli exemplaire en veau blond du temps. De la bibliothèque Raget de Champbonin, avec mention sur les plats. Pièce de titre récemment modifié.
Estimation : 300 / 400 €
197. BOUCHER D’ARGIS (André-Jean), Observations sur les loix criminelles de France, Amsterdam et Paris, Leboucher, 1781. Petit in-8 de (2) ff., 195 pp. (2) ff. : basane fauve, dos lisse orné, tranches rouges (reliure de l'époque). Première édition.
Adepte de la philosophie des Lumières, l'auteur appelle à la réforme du système judiciaire. Bon exemplaire.
Estimation : 80 / 100 €

198. [DUPATY (Charles-Marguerite-Jean-Baptiste Mercier)]. Mémoire justificatif pour trois hommes condamnés à la roue, Paris, de l'imprimerie de Philippe-Denys Pierres, 1786. In-4 de 1 portrait, (1) f., 251 pp. : broché, couverture muette de papier marbré. Edition originale.

Portrait gravé par Gaucher en frontispice. Titre orné d'une allégorie de la justice. Fervente défense de trois condamnés à mort appelant à la réforme du système pénal. L'ouvrage fut vendu au profit des victimes, selon une mention manuscrite de l'époque.
Charles-Marguerite-Jean-Baptiste Mercier Dupaty (1746-1788) fut avocat général, puis président à mortier au parlement de Bordeaux. Couverture moderne. Manque au frontispice restauré grossièrement.
Estimation : 150 / 200 €


199. LINGUET (Simon-Nicolas-Henri), Mémoires sur la Bastille et sur la détention de M. Linguet ecrits par lui-même, A Londres, de l’imprimerie de T. Spilsburry, 1783. Petit in-8 de 1 frontispice, 151 pp. Suivi de : [SERVAN (Antoine-Michel-Joseph)], Apologie de la Bastille pour servir de réponse aux Mémoires de M. Linguet sur la Bastille. Avec des notes politiques, philosophiques & littéraires, Philadelphie [Lausanne], 1784. Petit in-8 de VI pp., (3) ff. de table et 232 pp. : demi-veau glacé souris, dos à faux nerfs fileté or et à froid (reliure du XIXème siècle).

Editions publiées l'année de l'originale.

Les Mémoires de Linguet sont ornés d'un célèbre frontispice gravé à l'eau-forte figurant La Bastille foudroyée. Ce libelle en forme de mémoires est un plaidoyer en faveur de l’abolition des lettres de cachet et des détentions arbitraires dont l'auteur fut lui-même victime. Simon-Nicolas-Henri Linguet (1736-1794), journaliste, éditeur des très populaires Annales politiques, civiles et littéraires du dix-huitième siècle fut embastillé du 27 septembre 1780 au 19 mai 1782. La réponse de Servan, avocat dauphinois, tente d'attenuer les outrances de Linguet. Bel exemplaire, relié vers 1860.
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   ...   18

similaire:

Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h iconParis drouot richelieu – salle 4
«De V [quinque] erroribus quae sane fidei adversantur» (Des cinq erreurs qu’une sainte foi doit combattre)

Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h iconVendredi 18 Juin de 14h à 18h

Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h iconPrésence d’un consultant le vendredi 3 avril pour tout renseignement par téléphone de 14h à 18h

Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h iconRÉsultats samedi 28 FÉvrier 2009 le monde de l’enfance jeux jouets...

Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h iconExpositions publiques vendredi 10 décembre 2010 de 14h à 18h et le...

Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h iconVendredi 25 juin de 18h à 20h Samedi 26 juin de 10h à 12h et de 14h...

Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h iconGuy drouot

Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h iconLettre d’information de la sfes # 97 Décembre 2009 Si vous disposez...
«Les réfugiés dans les carrières», réalisée en partenariat avec l'Agence régionale de conservation de l'image et du son a fait étape,...

Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h iconExpositions vendôme, sur rendez-vous jusqu’au 18 février. Tours,...

Drouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h iconL’homme à l’étui
«C’est défendu, IL suffit !» Dans la permission ou le congé, IL y avait pour lui quelque chose de suspect, de vague et d’incomplet....








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com