2 II- architecture du dispositif de formation








télécharger 405.87 Kb.
titre2 II- architecture du dispositif de formation
page1/12
date de publication30.03.2017
taille405.87 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12































couv_cahiers_ch_déclicc


Sommaire

I- Principes méthodologiques………………………………….…….......................................................... 2

II- Architecture du dispositif de formation ……………………………….…………………………………………… 3

III- Construction d’un parcours ………………………………………………………………………………………………… 5

IV- Cahiers des charges des modules DécliCC…………………………………………………………………………… 6I- Principes méthodologiques

  • Une approche situationnelle du Socle

Les parcours DécliCC ont été construits selon les situations professionnelles les plus fréquemment rencontrées par les salariés des premiers niveaux de qualification des entreprises adhérentes à AGEFOS PME. Ils permettent une approche par les compétences, c’est-à-dire la capacité pour un individu à agir dans une situation donnée.

Ce parti pris méthodologique a pour conséquence :

  • d’orienter prioritairement le salarié vers LE parcours se rapprochant de son activité.

  • de mobiliser, consécutivement ou de manière simultanée, plusieurs domaines du Socle au sein d’un parcours DécliCC (autant de domaines que la situation exige).

  • d’inviter les organismes de formation à rapprocher les objectifs pédagogiques visés dans le cadre de la formation aux situations effectivement rencontrées par les salariés.

  • d’impliquer les entreprises dans la nécessité et la pertinence à accompagner les individus vers la maîtrise du Socle.

  • Une modularisation des parcours visant la personnalisation des apprentissages

La mise en place de la certification CléA et du référentiel associé renforce l’évaluation et la valorisation des acquis des individus. Le positionnement initial doit contribuer à une personnalisation des apprentissages qui seront nécessaires pour l’acquisition de la certification dans son ensemble. Les parcours DécliCC répondent à cet enjeu et sont conçus de manière modulaire. Ainsi, dès lors que la thématique du parcours a été retenue, celui-ci se construit autour des modules suivants :

  • Module A des parcours (40h): il vise plus particulièrement l’ancrage des compétences permettant la réalisation de tâches simples au sein d’un environnement connu (degré 2 ANLCI) et le développement des compétences facilitant l’action dans des situations nouvelles et/ou variées (degré 3 de l’ANLCI). Les domaines 1, 2 et 5 du référentiel Socle sont plus particulièrement mobilisés.

  • Module B des parcours (40h): il vise plus particulièrement l’ancrage des compétences facilitant l’action dans des situations nouvelles et/ou variées (degré 3 de l’ANLCI) et le développement des compétences renforçant l’autonomie et la prise d’initiative au sein d’un collectif de travail. Les domaines 1, 2 et 4 du référentiel Socle sont plus particulièrement mobilisés.

  • Module de renforcement sur les savoirs de base (40 à 120h): il permet d’atteindre les compétences de premier niveau ciblées au sein du socle (écouter et comprendre, produire un message en respectant la construction d’une phrase simple, réaliser un calcul simple…). Ce module peut s’adresser aux salariés qui rencontrent des difficultés en lecture, écriture ou calcul (salariés en situation d’illettrisme, situation de type Français Langue Etrangère (FLE) – niveau A1/A2 du CECRL ou d’une situation d’alphabétisation ou post-alphabétisation).

Les domaines 1, 2 et 6 du référentiel Socle sont plus particulièrement mobilisés.

  • Complément de parcours  (20h): ils visent à centrer les apprentissages sur des compétences plus techniques (Informatique, Sécurité…) en fonction du besoin identifié lors de l’évaluation initiale - Les domaines 3, 6 et 7 du référentiel Socle sont plus particulièrement mobilisés.

  1. Architecture du dispositif de formation

déclicc#parcours_v3

La mise en œuvre d’un parcours, autour d’une thématique centrale (Organisation, Communication, Qualité, Relation client, Prévention des risques) permet, pour un bénéficiaire, de mobiliser l’intégralité des compétences visées par le SOCLE. Il n’est pas nécessaire de mobiliser plusieurs parcours thématiques pour atteindre le niveau de sortie prévu par CléA.
Chacun des cinq parcours DécliCC peut être constitué à partir :

  • d’un module A

  • d’un module B,

  • d’un module de renforcement sur les savoirs de base

  • de six compléments de parcours.

Ce total porte au nombre de 17 les modules faisant l’objet des cahiers des charges détaillés en annexe. La structure des cahiers des charges est construite selon la logique ci-après :

Structure des cahiers des charges des modules DécliCC 2016

1 - Contexte et finalité de la formation :

Objectifs du module

2 - Domaines de connaissances et compétences du socle visés :

Liste des domaines et attendus ciblés a minima par le module

3 – Public prioritaire :

Rappel de la priorité émise en direction des salariés de premiers niveaux de qualification

4 – Savoirs généraux et appliqués à mobiliser en formation :

Liste d’objectifs organisés par rubrique du RCCSP1 afin d’inciter à une approche pédagogique centrée sur les situations telle que proposée par le RCCSP

5 - Exemples de situations à utiliser en formation :

Situations professionnelles variées illustrant les possibles

6 – Organisme de formation :

Information sur l’habilitation d’OF par AGEFOS PME et exemples d’attendus. L’exhaustivité des attendus à l’égard des OF est précisée dans la convention passée entre l’OF et AGEFOS PME.

III- Construction d’un parcours

La construction d’un parcours DécliCC se fonde sur deux éléments :

  • L’évaluation initiale qui précise les acquis et les besoins en compétences.

  • L’activité ou le projet professionnel de la personne pour contextualiser la formation.

Le positionnement sur les domaines 1, 2, 4 et 5 du Socle (capacités transversales à communiquer, s’adapter et s’organiser) définit le démarrage du parcours. De manière simplifiée et schématisée :


Module A du parcours

Module A du parcours

Module B du parcours

Module B du parcours

Module de renforcement

Module B du parcours
Pour un individu qui validerait moins de 20% des critères d’évaluation du Socle sur les domaines cités, et/ou avec de grandes difficultés dans la communication en Français (situation d’illettrisme – degré 1 ou 2, situation de type FLE, situation d’alphabétisation ou post-alphabétisation), le parcours suivant est préconisé :

Selon le niveau de difficultés en lecture, écriture ou calcul, le module de renforcement peut être positionné en amont du module A, en tant que prérequis pour le suivi d’une formation, ou bien en parallèle du module A afin de contextualiser les apprentissages sur les compétences de base.

  1. Pour un individu qui validerait entre 20% et 50% des critères d’évaluation du Socle sur les domaines cités, et/ou avec une maîtrise partielle de la lecture, de l’écriture et du calcul (degré 3 de l’ANLCI), le parcours suivant est préconisé :



  1. Pour un individu qui validerait plus de 50% des critères d’évaluation du Socle sur les domaines cités, avec une maîtrise de la lecture, de l’écriture et du calcul, le parcours suivant est préconisé :

Les compléments de parcours permettent de finaliser les parcours au regard notamment du positionnement de l’individu sur les domaines 3, 6 et 7.

Pour une construction plus fine des parcours selon les résultats des individus sur l’ensemble des critères d’évaluation du référentiel Socle, AGEFOS PME a réalisé l’outil Excel de correspondance ci-dessous qui sera mis à la disposition des organismes habilités :



(cliquez sur l’icône pour ouvrir l’outil)

  1. Cahiers des charges des modules DécliCC




Être acteur de la qualité 11

Être acteur de la relation client 18

Savoir s’organiser 25

Mieux communiquer dans l’entreprise 30

Prévenir les risques professionnels 36

Maîtriser les compétences de base 42

Utiliser un support informatique 45

Gérer une transaction, un encaissement 47

Se préparer à suivre efficacement une formation courte, 49

Apprendre en situation professionnelle 51

Intégrer les codes de l’entreprise 53

Agir pour la sécurité et l’environnement 55


(Table de matière active : Ctrl + clic pour accéder au parcours souhaité)Développer ses compétences clés pour
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

2 II- architecture du dispositif de formation iconLe lieu theatral comme dispositif rapide parallele avec le dispositif cinematographique
«l’impérial» à Montréal (théâtre & cinéma) à une scène, un rideau rouge, IL n’y avait parfois qu’1 séance (de 3h en moyenne)

2 II- architecture du dispositif de formation iconEducation / formation le projet des Socialistes
«formation initiale» et «formation tout au long de la vie». IL doit y avoir totale complémentarité

2 II- architecture du dispositif de formation iconFormation
«Diplôme national en Arts et métiers» spécialité architecture d’intérieur et scénographie, mention «bien»

2 II- architecture du dispositif de formation iconNote sur le dispositif scénique

2 II- architecture du dispositif de formation iconNote sur le dispositif scénique

2 II- architecture du dispositif de formation iconDispositif de mobilité exceptionnelle d’urgence organisationnelle

2 II- architecture du dispositif de formation iconL’ensam education ecrit par: Chaymae
«Habitat, Architecture et Urbanisation des Territoires»; La formation du desa dure deux années

2 II- architecture du dispositif de formation iconBrésilienne et Suissesse em même temps, Claudia Leroy a consacré...

2 II- architecture du dispositif de formation iconMémoires Dispositif capable de mémoriser et/ou de stocker et de restituer l’information

2 II- architecture du dispositif de formation iconRéunion nationale des Commissions Régionales de Formation
«formation» : B. Simonin, Maurice vidal, Adrien dodu, Gérard elizagoien, Pierre salaun, et Alain scolan








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com