Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés








télécharger 46.06 Kb.
titreBassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés
date de publication30.03.2017
taille46.06 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos


http://patrimoine.region-bretagne.fr/sdx/sribzh/main.xsp?execute=show_document&id=MERIMEEIA56002300
 

Inventaire général du patrimoine culturel

inventaire topographique (Etel)

Auteurs de la notice : Herbaut Claudie ; Toscer Catherine

Année de rédaction : 2005

Bretagne

Morbihan

Etel

Bourg (le)

Infrastructures et édifices portuaires






Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés






Désignation

Dénomination : port

Partie(s) contituante(s) : quai ; halle ; magasin coopératif ; usine ; ouvrage du génie civil (étudié)

Précisions sur la localisation

Numéro INSEE de la commune : 56055

Aire d'étude : Belz

Canton : Belz

Milieu d'implantation : en village

Latitude : 47.6548859

Longitude : -3.2077025

Elément de description

Commentaire descriptif : Implanté sur la rive gauche de la rivière d'Etel, le port est constitué d'un bassin principal, au nord, avec son môle à l'ouest. Au sud les quais de la criée et de la glacière se prolongent jusqu'à la station de sauvetage.
Sur les terre-pleins en arrière des quais on trouve successivement du nord vers le sud : la halle aux poissons (1957), l'ancienne criée (1888), la coopérative maritime (non repérée), la glacière municipale désaffectée (1946) avec, de part et d'autre au nord-ouest et sud-est, des cases de mareyeurs (1948, non repérées), et l'abri du canot de sauvetage (1962).
Seules les parties de quais au sud du bassin (vers 1850-1860), le long de la halle et de l'ancienne criée (1867), et leur prolongation vers la station de sauvetage (1939-1942), sont en pierre de taille. Les autres dont le môle ancien, sont tout ou partie, construits ou remaniés en béton armé.
Le reste des berges du port est aménagé de perrés ou de simples enrochements.

Eléments d'historique

Datation(s) principale(s) : 19e siècle

Commentaire historique : Sur le plan cadastral de 1811, les quais et circulations bordant le port d´Intel, épousent à l´ouest comme au sud, le rivage naturel de la rivière. Dès 1817, les archives font cas d´autorisations données ou renouvelées aux riverains de la côte, leur permettant de construire des quais, d´installer des aires de travail ou des bâtiments ainsi que des cales, sur des remblais gagnés sur la mer.
Les chantiers de construction navale tels qu´ils sont représentés sur le plan cadastral de 1850 sont de vastes espaces clos de murs.
A compter de la seconde moitié du 19e siècle, le port d'Etel gagné par l'expansion de la grande pêche et de la conserverie, n'aura de cesse de se développer.
Un premier môle protégeant un bassin est projeté à la fin des années 1850. Ce bassin est agrandi en 1887 tandis qu'une criée municipale est construite sur de nouveaux terre-pleins en 1888.
Au 20e siècle les aménagements portuaires se concrétisent par la construction d'autres quais au sud et en alignement de ceux de la criée. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale l'armement à la pêche côtière qui remplace celle du thon, engendre la construction d'infrastructures adaptées telles la glacière en 1946, ou la nouvelle halle aux poissons en 1957.
A compter des années 1970, et avec le déclin de la pêche ételloise, on assiste à une reconversion vers le tourisme. A cet effet l'anse du Pradic est fermée et aménagée en un bassin de loisirs. Quant au bassin du port il est doté de pontons pour bateaux de plaisance. Des agrandissements sont en cours, passant cette année 2005 par une phase de dragage du bassin pendant plusieurs mois.

Statut juridique

Statut de la propriété : propriété publique ; propriété privée

Intérêt et protection

Nature de la protection MH : édifice non protégé MH

Documentation

Documents figurés

AD56, S1166 (1836) : Pétitions de la veuve Plumette, de Marie-Louise Dano et de Pierre Le Port, pour concessions sur le DPM.
Plan joint au rapport de l'ingénieur des Ponts et Chaussées, du 14 décembre 1836. Echelle 1/1000e, p. .

AD56, S 218 (1837) : Plan accompagnant la pétition du sieur Louis Le Gloahec, négociant à Intel, qui souhaite faire construire un magasin à sel sur le DPM, en face de la maison de la veuve Le Gloahec, à l'extrémité du port d'Intel.
Plan levé par l'ingénieur de l'arrondissement, signé et daté du 10/03/1837. Echelle : 5mm/m, p. .

AD56, S 218 (1860) : Pétition du sieur Kerhino pour alignement de la façade d'une maison projetée sur le port.
Plan accompagnant la pétition, dressé par l'ingénieur des Ponts et Chaussées, le 26 octobre 1860, échelle 1/1000e.
Sur ce plan figure les trois chantiers les plus importants du port, appartenant aux sieurs Soymié, Bédex et Le Port, p. .

AD56, S 169 (1867) : Construction d'un quai avec cale de débarquement au port d'Etel.
Plan accompagnant le projet, dressé par l'ingénieur des Ponts et Chaussées, le 21 mai 1867, échelle 1/1000e.
Sur ce plan figure le môle déjà achevé et les quais et cales en cours de construction au sud (en rouge), p. .

AD56, S 169, (1884) : Plan du port d'Etel, accompagnant le rapport de l'ingénieur des Ponts et Chaussées sur l'état du port et les travaux à envisager.
Plan signé C Baum, daté du 11 mars 1884.
A noter l'absence de halles (créées) pour la vente du poisson qui se fait à ciel ouvert sur un espace noté Marché aux poissons.
Les quais et perrés avec mentions particulières pour ceux qui ont été construits par des privés. Le nouveau quai et son terre-plein (noté A - F). La présence de chantiers occupant l'ancien espace maritime tel celui des Soymié. Enfin, au nord du port d'échouage, l'abri du canot de sauvetage et sa cale de lancement, p. .

AD56, S 169 (1899) : Travaux du port. Projet d'ouverture d'un pertuis à l'enracinement du môle et construction d'une passerelle, afin de désenvaser le port et faciliter la sortie des bateaux qui sont placés au fond du bassin.
Plan accompagnant le projet, n.s., daté à Lorient du 16 janvier 1899, p. .

AD56, S 811 (1902) : Concession à la commune d'Etel d'un terrain situé entre deux chantiers sur le port.
Plan accompagnant l'acte de concession, levé par l'ingénieur des Ponts et Chaussées, daté du 20 août 1900, p. .

AD56, S 3076 (1939) : Projet d'un bassin d'hivernage pour thoniers dans l'anse du Pradic et construction d'un terre-plein avec murs de quais et perrés dans le prolongement de ceux de la criée.
Plan accompagnant le projet, par l'Etablissement Limousin à Paris, daté du 9 mars 1938, p. .

AD56, 49J 405 (1948), fonds Caubert (architecte).
1948, projet d'agrandissement de la criée d'Etel et construction de cases pour les mareyeurs.
Plan de situation, tirage sur papier, échelle 1/500e, signé G. Caubert.

Bibliographie

Ogée, Marteville, A. et Varin, P. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne, 1778-1780, nouvelle édition revue et augmentée, Rennes, 1845, réédition Mayenne, 1979.
Article : Erdeven.
Population totale 1550 habitants.
Agriculture et pêche (réédition de 1845) :
Intel ou Etel est un petit port avec bureau des douanes. Il compte plusieurs presses à sardine. On exporte celle-ci au loin ainsi que l´oignon dont la culture est très développée dans ce pays. L´entrée de la petite rivière qui donne son nom à ce port est fermée par un rocher que l´on a appelé la barre d´Intel, et qui ne permet l´accès qu´aux barques et aux navires d´un faible tonnage ; encore ceux-ci sont ils forcés de profiter des grandes marées, p. 267.

Annexe

Historique des infrastructure portuaires :

Dès la fin du 18e siècle, le hameau d´Intel, est réputé pour son activité maritime et notamment par la présence de presses à sardines, et d´un poste des douanes (cf. Ogée). Sur le plan cadastral de 1811, figurent divers bâtiments au bord du rivage de la rivière, construits sur des remblais ou des quais. Ils ont été aménagés par les propriétaires des presses, des chantiers navals ou par des armateurs, tels les quais ouest (actuelle place René Cassin) ou sud (actuelle place Saint-Louis) dessinés avec leurs perrés, cales et entrepôts en 1836 et 1837 (AD56, S 1166 et S 218).

Dès 1817, les archives font cas d´autorisations données ou renouvelées aux riverains de la côte, leur permettant d´augmenter ces quais et d´y installer des aires de travail sur des remblais gagnés sur la mer. Ainsi, les chantiers de construction navale tels qu´ils sont représentés sur le plan cadastral de 1850 et sur un plan de 1860 (AD56, S 218), sont de vastes espaces clos de murs. Sur l´emprise des trois terre-pleins les plus importants à l´époque, se trouvent aujourd´hui la place des Thoniers et la Criée, la coopérative maritime, et l´îlot de jardins clos situés au bout de la rue de la Glacière.

Sur le bassin du port à proprement parler, un premier môle est projeté à la fin des années 1850 au nord des chantiers Soymié. Toutefois les travaux d´aménagement des quais et terre-pleins de ce premier bassin ne seront achevés que dix ans plus tard, comme le confirment le dossier des Ponts et Chaussées dont un plan levé en 1867 (AD56, S 169).

Vingt ans plus tard, le projet d´allongement du môle sur une longueur de 80m, est approuvé en préfecture. Les travaux sont adjugés le 28 septembre 1887 à Antoine Chamard, entrepreneur à Quiberon.

En 1899, afin de remédier aux problèmes d´envasement du bassin, un pertuis est ouvert dans la partie sud du môle, et une passerelle construite au dessus (AD56, S 169).

Le terre-plein situé au sud servira de base à la construction, en 1957, de la nouvelle halle aux poissons.

Dans la partie sud du port, au-delà de la criée, un terre-plein et un quai sont aménagés à compter de 1902, entre deux anciens chantiers. Il s´agit de l´emplacement actuel de la Glacière. En 1939, un ambitieux projet prévoyait d´une part l´aménagement d´un bassin d´hivernage pour thoniers dans l´anse du Pradic, et d´autre part l´aménagement d´un nouveau terre-plein et de quais dans le prolongement sud de ceux de la criée et perpendiculairement à la cale de lancement du canot de sauvetage de l´époque (AD56, S 659 et 3076). L´aménagement des nouveaux quais et terre-pleins sera réalisé pendant la guerre. La glacière construite en 1946 et le nouvel abri du canot de sauvetage en 1962.

Quant au projet de fermer l´anse de Pradic, il sera repris dans les années 1970, non plus en tant qu´infrastructure portuaire, mais pour l´aménagement d´un plan d´eau de loisirs.

Illustrations



Plan cadastral d'Erdeven, 1811, section A (extrait) : Kerévin et Intel



Plan dLes quais et cales en cours de construfonction, en 1867.



Plan du bassin, levé le 16 janvier 1899.



Les quais côté rivière d'Etel, vus depuis le nord. Carte postale vers 1920.



La passerelle au départ du môle, construite vers 1899. Vue est-ouest. Carte postale vers 1920.



Vue aérienne sur le port depuis le nord-est. Carte postale vers 1960.



Carte postale vers 1960. Le bassin d'échouage avant sa fermeture. Sur les quais on distingue d´est en ouest : le 1er abri du canot de sauvetage, l'enclos de l'école Sainte-Anne, les cases des mareyeurs, l´abri de 1939. (AD Morbihan, 5 Fi)



Vue aérienne de la partie sud du port vers 1962 : l'abri du canot de sauvetage, la glacière, l'ancienne et la nouvelle criées, les cases des marayeurs.



Vue aérienne depuis le sud. Carte postale des années 1970.



Vue générale depuis le nord, sur le bassin du port, en cours d'agrandissement (juillet 2005).



Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés.



Abri du canot de sauvetage, vue générale nord.



Vue générale sud-ouest du terre plein du port de pêche : la glacière et une partie des cases de mareyeurs.



L'ancienne criée : Vue générale nord-est depuis la place des Thoniers.



Cases de mareyeurs, construites dans les années 1960, à l'arrière de la coopérative de pêche. AK 300, non repéré.



Alignement de cases de mareyeurs, construites suivant le projet de l'architecte Caubert en 1948. Vue nord (AK 296-297). Non repérées.











Voir

Bretagne, Morbihan, Etel, Bourg (le), Bourg d'Etel (document hors requête)

Bretagne, Morbihan, Etel, Bourg (le), Quartier du port dit Etel (document hors requête)

Bretagne, Morbihan, Etel, Bourg (le), Glacière municipale (document hors requête)

Bretagne, Morbihan, Etel, Bourg (le), Station de sauvetage en mer (document hors requête)

Bretagne, Morbihan, Etel, Bourg (le), cours des Quais, Halle aux poissons (document hors requête)

Bretagne, Morbihan, Etel, Bourg (le), place des Thoniers ; rue du 8 Mai 1945, Criée municipale et école de pêche, actuellement immeuble (document hors requête)

Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne / Service Régional de l'Inventaire). (c) Inventaire général ; (c) Conseil général du Morbihan. Renseignements : Centre de documentation de l'inventaire du patrimoine culturel (02 22 93 98 40 / 24)

Page principale

Avertissement : Toute demande motivée de retrait d'illustration sera examinée par le service.

Conception de l'application : Pierrick Brihaye, Malo Pichot, Alain Jenouvrier, Guillaume Lécuillier

similaire:

Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés iconTalents du bassin (54)
«Bassin d’Arcachon. Petits secrets et grandes histoires. Guide du promeneur curieux». (Ed. Sud-Ouest)

Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés iconLe marché résidentiel haut de gamme
«beau 8e» : de l’Etoile au boulevard Malesherbes jusqu’à la Madeleine, et du boulevard de Courcelles aux quais de Seine

Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés iconArticle 2 origine de propriete le terrain figurant aux plans ci-annexés...
«Plan de composition d’ensemble du projet». Les distances de cette zone constructible aux différentes limites entre lots, aux propriétés...

Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés icon1 René pinard la cale aux moules Estampe signée, numérotée 112/180 et datée 1929 150/200

Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés iconMaîtrise d'œuvre relative à la construction d’une halle des sports aux Trois îlets

Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés iconSelarl cabinet draillard
«swanee», amarré au nouveau port de vallauris golfe juan, Port Camille Rayon, emplacement 5118

Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés iconCe Plan Assurance qualité définit les normes, les règles, les méthodes,...

Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés iconProgramme des excursions lors des escales pour les croisières
«(visite extérieure seulement) et découvrirez la «Cisterne del Ducale» où vous attendra une dégustation avec des spécialités Génoises...

Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés iconSamedi 20 juin 2015
«peint’à Ganne» grâce aux meubles et aux décors laissés dans leur état d’origine, avec les murs recouverts de dessins et de pochades...

Bassin du port et halle aux poissons. Au premier plan et en retour au fond : quais et cale maçonnés iconCorsica Dream Sud (8 Jours/7 Nuits)
«pouffins» qui nidifient au creux de ces vastes rochers et les nombreux poissons abrités dans ses eaux turquoise. Jusqu’à son plus...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com