Parcours Fonctionnements Linguistiques et








télécharger 0.58 Mb.
titreParcours Fonctionnements Linguistiques et
page9/13
date de publication31.03.2017
taille0.58 Mb.
typeCours
ar.21-bal.com > documents > Cours
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   13




3LFDYPGS

Pragmatique (6 ects)

CM 24h

Jean-François Jeandillou

jfjean@u-paris10.fr

A quoi bon parler ou écrire, si ce n’est que pour dire ? Toute prise de parole (tout silence aussi) constitue en soi un faire, donc un acte visant à agir sur autrui. Dans le cadre d’une théorie pragmatique du langage, on s’intéresse ainsi aux divers éléments linguistiques susceptibles, non seulement de faire sens de manière cohérente, mais surtout de déterminer une ré-action du destinataire dans une situation énonciative plus ou moins spécifiée.

Grâce à l’analyse méthodique de divers types de messages (publicitaire, journalistique, politique, instructionnel, etc.), on fera le point sur les éléments formels qui, explicitement ou non, font de l’énoncé un moyen de pression plus ou moins contraignant.

Bibliographie

Austin J. L. (1962), How to Do Things with Words. Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 2e ed., 20005 - Trad. fr. Quand dire, c'est faire, Paris, Editions du Seuil, 1991.

Butler Judith (1997), Excitable Speech. A Politics of the Performative, Routledge - trad. fr., Le pouvoir des mots : Politique du performatif, Editions Amsterdam, 2004.

Ducrot, O. (1985), Le Dire et le dit, Paris, Editions de Minuit.

Grice H. P. (1979), « Logique et conversation », Communication n° 30, pp. 57-72.

Mœschler J. et Reboul, A. (1998), La Pragmatique aujourd'hui, Paris, Éditions du Seuil.

Recanati, F. (1981), Les Enoncés performatifs, Paris, Editions de Minuit.

Searle J. (1969), Speech Acts, Cambridge University Press - trad. fr. Les actes de langage, Paris, Hermann, 1972.


Modalités de contrôle

Contrôle continu

Exposé ou dossier portant sur les points étudiés en cours.

Contrôle dérogatoire et session 2


Une épreuve sur table en deux heures (analyse de texte)




3LFD902S

Modélisation des langues (3 ects)

24 h CM

Sylvain Kahane

sylvain@kahane.fr

L’objectif est de présenter un modèle d’une langue naturelle, c’est-à-dire un dispositif permettant de simuler un sujet parlant, du sens qu’il souhaite communiquer au son qu’il produit (et notamment la prosodie). Nous aborderons la question des unités linguistiques élémentaires (morphèmes, unités lexicales, mots, constructions) et la question des différents types d’organisation de ces unités (organisation discursive et structure communicative, structure prédicat-argument, dépendance syntaxique, constituants topologiques, constituants prosodiques). Nous construirons ensemble un fragment de modèle pour le français et nous verrons comment lexique et grammaire s’articulent. Ce modèle s’inscrit dans le cadre des grammaires de dépendance et plus particulièrement de la Théorie Sens-Texte. Il emprunte aux grammaires lexicalisées le calcul de la structure d’un énoncé par la combinaison de structures élémentaires et aux grammaires d’unification le mode de combinaison de ces structures. Tous les outils mathématiques utilisés seront introduits et motivés par des questions théoriques.

Bibliographie

Bresnan Joan, 2001, Lexical-Functional Syntax, Blackwell.

Creissels Denis, 1995, Eléments de syntaxe générale, PUF.

Ducrot Oswald, 1995, Unités significatives, in Ducrot & Shaeffer, Nouveau dictionnaire encyclopédique des sciences du langage, Seuil.

Goldberg Adele, 1995, Constructions: A construction grammar approach to argument structure. Chicago: University of Chicago Press.

Kahane Sylvain, 2002, Grammaire d'Unification Sens-Texte : vers un modèle mathématique articulé de la langue, Université Paris 7, 82 pages, www.kahane.fr.

Mel’čuk Igor, 1997, Vers une linguistique Sens-Texte, Leçon inaugurale au Collège de France, 78 p.

Polguère Alain, 2008, Lexicologie et sémantique lexicale, Presses de l’Université de Montréal

Sag Ivan, Thomas Wasow, Emily Bender, 2003, Syntactic theory: A Formal Introduction, CSLI Publications, Stanford.

Tesnière Lucien, 1959, Eléments de syntaxe structurale, Klincksieck.

Modalités de contrôle

Contrôle continu

Exposé ou dossier portant sur les points étudiés en cours.

Contrôle dérogatoire et session 2


Une épreuve sur table en deux heures (analyse de texte)

Enseignement accessible aux étudiants ERASMUS / d’échanges : OUI




3LFD002S

Le bilinguisme des enfants (6 ects)

24 h CM

Maria Kihlstedt maria.kihlstedt@u-paris10.fr

L’objectif de ce cours est de spécifier les mécanismes qui sous-tendent l’acquisition de plusieurs langues (simultanément ou successivement) par l’enfant et les facteurs qui peuvent ou non faciliter cet apprentissage à différents moments de son développement.

Plus précisément, le cours s’articule autour des 5 points suivants :

1) l’âge critique chez les enfants bilingues simultanés vs successifs

2) l’âge critique vs degré d’expertise : quantité /qualité de l’input (facteurs externes) ; langue

faible/langue forte (facteurs internes)

3) mélanges des langues : pourquoi, comment, nocif ou pas ?

4) ressemblances / différences entre bilinguisme et dysphasie

5) conseils pour maintien du bilinguisme (milieu scolaire, milieu familial)

Bibliographie

ABDELILAH-BAUER, B. 2008. Le défi des enfants bilingues. Paris:La Découverte

BAKER, C. 2006 Foundations of Bilingual Education and Bilingualism. Clevedon: Multilingual Matters

DALGALIAN, G. 2000. Enfances plurilingues. Témoignage pour une éducation bilingue et plurilingue. Paris:Harmattan.

GENESEE F. 2001. Trends in bilingual acquisition. Amsterdam:John Benjamins

GROSJEAN, Francois, 2015 Parler plusieurs langues. Albin Michel.

Liste à compléter en cours

Espace coursenligne : OUI

Modalités de contrôle

Contrôle continu

50 % note : devoir sur table d’une durée de 2H avec des questions théoriques sur le cours

50% note : devoir maison, soit un compte rendu d’un article scientifique, soit une mini-enquête et analyse d’une population bilingue.

Contrôle dérogatoire et session 2

Une épreuve sur table de deux heures avec des questions théoriques sur le contenu du cours.

Enseignement accessible aux étudiants ERASMUS / d’échanges : OUI




3LFD704S

Acquisition du langage et linguistique développementale

(6 ects)

CM 24 h

Anne Lacheret

L’objectif de ce cours est de spécifier les mécanismes qui sous-tendent l’acquisition de plusieurs

langues (simultanément ou successivement) par l’enfant et les facteurs qui peuvent ou non

faciliter cet apprentissage à différents moments de son développement.

Plus précisément, le cours s’articule autour des 5 points suivants :

1) l’âge critique chez les enfants bilingues simultanés vs successifs

2) l’âge critique vs degré d’expertise : quantité /qualité de l’input (facteurs externes) ; langue

faible/langue forte (facteurs internes)

3) mélanges des langues : pourquoi, comment, nocif ou pas ?

4) ressemblances / différences entre bilinguisme et dysphasie

5) conseils pour maintien du bilinguisme (milieu scolaire, milieu familial)

Bibliographie

Bernicot J. & al. (2010) : Interactions verbales et acquisition du langage, Paris, l’Harmattan.

Boysson-Bardies B. (1996) : Comment la parole vient aux enfants, Paris, Odile Jacob.

Brigaudiot M., Danon-Boileau L. (2002) : La naissance du langage dans les deux premières années, Paris, PUF.

Bruner J. (1987) : Comment les enfants apprennent à parler, Paris, Retz.

Dortier J.F. (2010). Le langage : introduction aux sciences du langages, Ed Sciences humaines.

Kay M. & Fayol M. (2000 éd.) L’acquisition du langage, T1 : “Le langage en émergence : de la naissance à 3 ans »; T2 : « le langage en développement : au-delà de 3 ans », Paris, PUF.

Piattelli-Palmarini M. (1979 éd) Théories du langage, théories de l’apprentissage, le débat entre Jean Piaget et Noam Chomsky, Paris, Seuil

Tomasello M. (2005) : Constructing a language, Havard, university Press, England.


Espace coursenligne : NON

Modalités de contrôle

Contrôle continu

1° Synthèses de documents

2° Devoir sur table (2h):  réponse à des questions théoriques de cours pour évaluer la compréhension des étudiants

Contrôle dérogatoire et session 2

Un contrôle sur table, (2h) : Commentaire de texte

Enseignement accessible aux étudiants ERASMUS / d’échanges : OUI




3LFDYPCS

Phonologie cognitive : le traitement de la liaison et de ses erreurs en phonologie cognitive (6 ects)

CM 24h

Bernard Laks

bernard.laks@u-paris10.fr

Le français oral présente un phénomène assez rare dans les langues du monde, une consonne finale de mot se prononce à l'initiale du mot suivant si ce dernier commence par une voyelle : En dehors de cette condition, cette consonne ne se prononce pas.

L’objet de ce séminaire est :

1. de poser les bases d’une description structurale du phénomène (la liaison comme sandhi externe).

2. d’explorer ce phénomène à travers le regard des phonologies cognitives, en particulier les modèles à contraintes, la théorie de l'optimalité et les modèles exemplaristes, tout en interrogeant la plausibilité neurobiologique des formalisations phonologiques proposées.

3° de proposer une analyse nouvelle du phénomène de la liaison qui s’inscrit dans le cadre théorique des grammaires de construction. Cette approche accorde une place majeure aux contraintes phonographiques et aux représentations mentales du lexique qui en découlent.

4° de montrer comment le cadre constructionnel permet de rendre compte des erreurs de segmentation à l’écrit dans des contextes de dyslexie notamment (un navion, un avire, etc.), mais, plus surprenant, également et d’abord en acquisition du langage dans des productions orales où l’écrit n’est pas encore là.

Bibliographie

Encrevé, Pierre. 1988. La liaison avec et sans enchaînements : phonologie tridimentionnelle et usages du français Paris: Le Seuil.

Laks, Bernard. 2005. « La liaison et l'illusion ». Langages 158.101-26.

Laks, Bernard & Basilio Calderone. 2013. « La liaison en français contemporain : approches lexicales et exemplaristes ». La liaison: approches contemporaines, ed. by A. Coquillion & C. Soum, 32-49. Berlin: Peter Lang. Durand, Jacques, Bernard Laks, Basilio Calderone & Atanas Tchobanov. 2011. « Que savons-nous de la liaison aujourd'hui? » Langue Française 169.103-35.

Espace coursenligne : NON

Modalités de contrôle

Contrôle continu

Dossier de synthèse

Contrôle dérogatoire et session 2

Dossier de synthèse

Enseignement accessible aux étudiants ERASMUS / d’échanges : OUI




3LFDYPDS

Ecrit, écriture, littératie (6 ects)

CM 24h

Julie Lefebvre

Le cours propose d’apprendre à repérer les différents secteurs de la sphère de « l’écrit » qui, regroupant l’analyse de produits graphiques s’offrant à la lecture avec l’analyse des usages qui en sont faits, réunit sous une même étiquette des objets et des points de vue d’analyse distincts.

Ce travail de cartographie sera mené à travers l’observation de produits graphiques divers (écrits publiés et édités, écrits personnels, écrits professionnels, écrits scolaires, inscriptions dans l’espace public) mettant en jeu des supports matériels et des techniques d’écriture variés. On montrera comment ces produits graphiques doivent être compris, d’une part, comme en relation avec un système graphique lié à des spécificités linguistiques (on parle ainsi de « l’écriture japonaise », de « l’écriture arabe » ou encore de « l’orthographe du français ») et, d’autre part, comme en relation avec des pratiques langagières, pour l’étude desquelles la notion de littératie et l’idée de l’écrit comme univers culturel offrent un cadre.

On se basera sur les apports des recherches récentes menées sur l’écrit en linguistique (linguistique de l’écrit, sociolinguistique, psycholinguistique, génétique textuelle, analyse des textes et des discours, didactique de l’écrit), et dans d’autres disciplines (sociologie, anthropologie, psychologie cognitive).
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   13

similaire:

Parcours Fonctionnements Linguistiques et iconLes écoles de linguistiques

Parcours Fonctionnements Linguistiques et iconContenus linguistiques: (vocabulaire, grammaire…)

Parcours Fonctionnements Linguistiques et iconConcepts, actions et outils linguistiques

Parcours Fonctionnements Linguistiques et iconObjectifs communicationnels, culturels et linguistiques’

Parcours Fonctionnements Linguistiques et iconAdos le spécialiste des séjours scolaires linguistiques et aventures

Parcours Fonctionnements Linguistiques et iconNotes relatives au tableau 2 : Programmation et bilan d’une année...
«Projet» fédérateur. Cette fiche-classe constituera une des traces du Parcours d’éducation artistique et culturelle, à côté de l’outil...

Parcours Fonctionnements Linguistiques et iconParcours sisr  Parcours slam 

Parcours Fonctionnements Linguistiques et iconParcours Urbains
«Parcours urbains» qui s’est tenu à l’Université de Cergy-Pontoise les 2 et 3 avril 2009 a été rendue possible grâce au soutien financier...

Parcours Fonctionnements Linguistiques et iconParcours n°3 Génétique

Parcours Fonctionnements Linguistiques et iconParcours pédagogique








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com