Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com








télécharger 69.99 Kb.
titreTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com
date de publication01.04.2017
taille69.99 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos

Tél. 02 53 35 70 10 - Fax 02 53 35 70 11


contact@zen-fr.com

Tél. 02 53 35 70 10 - Fax 02 53 35 70 11


Sous le charme des sites

en Ouzbekistan



Circuit culturel - 12 jours/11 nuits

avec une nuit sous les yourtes

L’Ouzbékistan d'hier, d'aujourd'hui et de demain est un circuit touristique incontournable destiné à une clientèle éprise de découverte et de culture. Des étapes équilibrées et un rythme agréable pour une approche approfondie de l’Ouzbékistan.

Perle de l’Orient, Royaume de steppes libres et infinies, Pays de milliers de légendes et mythes... –Ce pays attire les voyageurs par ses paysages variés et l’histoire ancienne. On peut trouver tout en Ouzbékistan: vallées fertiles et pittoresques, énormes massifs montagneux, déserts arides et rivières larges.

Entre deux fleuves Amoudarya et Syrdarya qui coulent à travers toute l’Asie Centrale demeure l’Ouzbékistan où il y a milles ans ont apparus les foyers de civilisation humaine. Les gens y ont édifié les villes qui n’ont rien à envier à Rome ni à Babylon par leur éclat et splendeur. Ces villes ont fasciné les pèlerins et des marchands qui traversaient la Route de la Soie, par la beauté et l’infrastructure extrêmement développée. Les points importants de croisement des routes caravanières sont devenus par la suite les plus belles villes d’Ouzbékistan: Samarkand, Boukhara, Khiva qui continuent de nous fasciner !
Pendant des siècles, les bazars plurilingues d’Orient faisaient du bruit, la route poussiéreuse était parcourue par des commerçants venants en Europe chargés de soieries multicolores et de pierres précieuses, d’épices et de matières colorantes, d’or et d’argent, d’oiseaux et d’animaux exotiques d’Orient.

 Pays qui a éveillé la curiosité et qui est devenu le rêve pour de grands capitaines et des explorateurs: Dariy, Alexandre le Grand, Gengis Khan qui venaient conquérir cette terre dans les différentes époques. C’est ici où Tamerlan a fondé son empire. L'Ouzbékistan demeure tel qu'hier, un rêve dressé sur le sable éternel.

Entre les guerres destructrices et les conquêtes, les régents ont trouvé le temps pour le mécénat et le développement de la science, de la culture et de l’art, posant ainsi la première pierre à toute une pléiade des grands savants, des artistes et des hommes de lettres en Asie Centrale.
Carte du circuit :


Etapes :
Q* Tachkent Q OURGUENTCH – KHIVA – BOUKHARA – GUIJDUVAN – Nourata – camp des yourtes – lac Ayadarkoul – SAMARCANDE – CHAKHRISABZ - SAMARCANDE – TACHKENT Q

1er jour - PARIS Q TACHKENT



Rendez-vous à l’aéroport de Paris.
Envol pour Tachkent via Istanbul.
Dîner et nuit à bord.

2e jour - TACHKENT Q OURGUENTCH KHIVA (30 km – 30 min)



Arrivée à Tachkent. Accueil par notre guide local francophone.
Transfert chez l’habitant pour le petit déjeuner.



Tachkent a été fondé il y a près de 2000 ans à l’intersection des voies commerciales entre l’Asie, la Méditerranée et l’Europe. Sa situation privilégiée éveilla la curiosité de nombreux conquérants (Gengis Khan au XIIIe siècle). Elle fut presque totalement détruite en 1966 par un terrible tremblement de terre. L'URSS décida alors d'en faire un véritable symbole de sa capacité de reconstruction et envoya sur ce chantier des milliers de "volontaires". Tachkent est aujourd'hui une ville moderne de 2 millions d'habitants mais elle a un cachet certain avec ses vastes avenues et ses parcs.
En fin de matinée, découverte de la capitale de l’Ouzbékistan: la Medersa Barakhan, magnifique monument du XVIe siècle et le centre du grand mufti d’Asie Centrale; le mausolée Abu Kaffal Chachi (XVIe s.).
Visite de la très belle medersa Koukeldach, construite dans la deuxième moitié du XVI siècle, sous le règne d’Abdulhah Khan II.
Visite du Musée des Arts Appliqués, l‘ancien palais du diplomate Polovtsev transformé en musée en 1938. Dans les salles d‘exposition sont présentés des „suzanné“ (draps brodés), des „do‘pi“ (calottes brodées), des poteries et des céramiques, des sculptures sur bois, des instruments de musique et des bijoux.
Tour de ville panoramique: la Place de l’Indépendance, la Place d’Amir Timour, le théâtre d’opéra et de ballet d’Alisher Navoi.
Déjeuner en cours de visites dans un restaurant.
Transfert à l’aéroport et envol vers Ourguentch.
Arrivée à Ourguentch. Transfert à Khiva, dernière capitale du Khorezm, Khiva offre l'apparence d'une ville en parfaite état, telle qu'elle était entre le XVIIIe et le début du Xxe s., avec 2 200 m de murailles intactes qui forment Kounia Ark, "la vielle citadelle" et limitent la ville intérieure. Khiva fut l'un des marchés d'esclaves les plus importants de l'Asie centrale et celui-ci fut actif jusque vers les années 1915-20.
Dîner et nuit à l’hôtel. (3*)

3e jour KHIVA



Petit déjeuner.
Une visite guidée vous permettra d'avoir les détails de tous les monuments à visiter. Le plus ancien monument est le mausolée de Seyid Alaouddin (XIVe s.) mais l'essentiel date des XVIIIe et XIXe s. Khiva est réputée non seulement pour ses monuments historiques uniques, mais aussi pour un ensemble architectural parfait qui n’a pas d’équivalent en Asie Centrale. Les traditions semblent encore aujourd’hui très enracinées. Le visiteur est projeté soudain hors du temps, dans un univers de mirages et de miracles.
Découverte d’Itchan Kala qui est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.
La visite s’effectue à partir de son entrée Ouest : la Porte Ata Darvaza, (une des portes, élevées au XIXe s. aux quatre points cardinaux). On suit, l’une des deux artères principales de la ville. Vous ne vous arrêterez que pour la visite des monuments les plus riches d’art et d’histoire. D’autres, ont été transformés en musées, ateliers de restauration, hôtels ou restaurants.

- Kounya–Ark («vieille forteresse») 1686-1806. La nécessité d’un palais fortifié s’imposa pendant la période la plus agitée de l’histoire de Khiva, mais la forteresse servit bien vite de résidence au gouverneur. En 1686-1688, on ceintura un grand terrain rectangulaire d’un haut mur.

- Kournych-khana (1825), là s’accomplissait le cérémonial des réceptions officielles ; en son centre une petite cour, avec un aïvan (véranda) à deux colonnes dont les murs sont entièrement recouverts de carreaux de majolique peints, exécutés sous le règne du khan Alla-Kouli (1825-1842).

- la Médersa Mouhammed Rakhim Khan (1871), et la Medersa Islam-Khodja (1908-1912) avec son minaret de 44,5m de hauteur et 9,5 de diamètre, le plus haut minaret de Khiva.
Un peu plus loin, toujours à droite, presque au centre d’Itchan-kala, un long mur aveugle flanqué d’un minaret sert en réalité de façade à la mosquée Djouma ( de vendredi), la principale mosquée de Khiva.
Déjeuner dans un restaurant typique.
Derrière la mosquée Djouma s’élève le monument le plus célèbre de Khiva: le mausolée de Pakhlavan-Makhmoud (1810 - 1825), qui occupe l’emplacement de son atelier de fourreur.
En prenant la deuxième « grand rue » d’Itchan-Kala, vous arriverez au Palais d’Alla-Khouli, plus connu sous le nom de Palais Tach Khaouli (« le palais en pierre), datant du XIX siècle, la résidence des khans de Khiva (1838).

Devant la médersa du khan Moukhammed-Amin, la plus grande de Khiva ( 78 x 60 m), se dresse le curieux Kalta-Minor ( minaret court, 1855).
En descendant la rue principale, on trouve sur la droite l’un des plus anciens monuments de Khiva : le mausolée de Sayid Alaouddine, érigé peu de temps après la mort du cheikh en 1303.
A 17:00 – thé du soir avec des fruits secs (sucreries ouzbeks) accompagné de danses khorezmiennes « Lyazgui» dans le palais de Tachkhaouli Khan. Pour les départs entre fin octobre et début avril le concert se déroulera lors du dîner dans une médersa couverte à cause de la météo)

Dîner dans un restaurant typique et nuit à l’hôtel.

4e jour: KHIVA BOUKHARA (450 km – 9-10 hrs)



Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ en autocar pour Boukhara, traversée du désert Kizyl Koum (Sables Rouges). Arrêt près du fleuve Amou-Darya.
En cours de route, déjeuner pique-nique dans un restaurant en plein désert.
Arrivée à Boukhara et installation.
Détente à l’hôtel. S’il reste de temps, premières visites à Boukhara.
Dîner et nuit à l’hôtel.
Considérée comme une des plus anciennes cités d'Asie centrale, Boukhara est célèbre pour ses 360 mosquées (une par rue) et ses minarets. Elle fut, dit-on, sur une colline sacrée utilisée au printemps pour les sacrifices par les zoroastriens et est mentionnée dans l'Avesta, leur livre sacré.

Le nom de Boukhara serait une déformation du mot "vihara" qui signifie "monastère" en sanscrit. Au cours des siècles la ville aura plusieurs noms: Numiykat, Madina-ut-Tudjar ou Fahira. Elle aurait été fondée au XIIIe s. avant notre ère durant la domination des Suyavouchids, près de 1000 ans avant la conquête d'Alexandre.

5e jour: BOUKHARA



Petit déjeuner à l’hôtel.
Découverte de Boukhara dont le centre historique est classé Patrimoine mondial de l’UNESCO.
Départ en autocar en ville et visite à pieds :
L’ensemble Liabi Khaouz (XVI-XVII s) comprenant la médersa et khanaka Nodyr-Divan- Beghi et la médersa Koukeldache construite au XVI-ème siècle. Découverte de la Mosquée Magoki Attari, Tokki Sarrafon, la coupole des bijoutiers et la coupole du change.
La Médersa d’Ouloug Beg (XV s), construite par Oulougbeg, le prince astronome de Samarkand. Médersa d’Abdoulaziz Khan (XVII s). L'architecture et la décoration de l'imposante médersa bâtie sous les Cheibanides furent réalisées par les meilleurs maîtres artisans de l'époque.
La Médersa d’Abdoulaziz Khan (XVII s). L'architecture et la décoration de l'imposante médersa bâtie sous les Cheibanides furent réalisées par les meilleurs maîtres artisans de l'époque (non restaurée).
Déjeuner dans une famille boukhariote.
Puis poursuite des visites avec :
L’Ensemble Poi Kalon des XII s et XVe ss. qui comprend le minaret surnommé "minaret de la mort", servant 'à appeler les fidèles à la prière, la mosquée et la medersa de Miri Arab, exemple exquis de l’architecture en briques;
Le Réghistan : Derrière la mosquée Baliand, une petite rue typique ramène vers l’Est sur les bords de l’Aryk, qui enserre la vieille ville ; en suivant son cours, à gauche, on arrive sur la place du Réghistan. Le Réghistan de Boukhara est encore aujourd’hui dominé par ce qui fut le noyau de la ville: la Citadelle (Ark) (visite extérieure), résidence de l’émir jusqu’en 1920.
En cours de visite, vous aurez l’opportunité de visiter des ateliers de broderie en or près des coupoles marchandes 1 et 3, de fabrication des articles en cuivre et en argent près de la coupole 3, du forgeron près de la coupole 2, de tissage près de Tim Abdoullah Khan.

Puis vous pourrez prendre une tasse du thé au petit musée, installé dans la maison de Faïzoulla Khodjaïev, marchand prospère et premier dirigeant de la république soviétique d’Ouzbékistan, tout en appréciant une présentation des costumes traditionnels ouzbek.



Dîner en musique dans un restaurant typique.
Nuit à l’hôtel.

6e jour: BOUKHARA



Petit déjeuner à l’hôtel.
Départ en autocar en ville et visite de la Médersa Tchor Minor (XIXe s).
Transfert à l’ancienne partie de la ville et suite des visites à pied:
- Le Mausolée des Samanides (IX s) surnommé "la perle de l'Orient", construit par Ismail Samani pour son père Akhmad, ce tombeau dynastique est le plus ancien mausolée musulman d'Asie Centrale.
- Le Mausolée de Tchachma Ayoub (la source de Job ) date des XIVe-XVIe siècles. La source, réputée pour ses vertus curatives, est censée guérir les maladies de peau.
- L’ensemble Bolo Khaouz comprend une mosquée (XVIIIs), un minaret (1914-17) et un bassin.
- Le marché couvert du XVI s : vous apprécierez ici cette ambiance « persane » qui règne dans les bazars des tapis, des étoffes …. Visite du marché de la ville, il est très animé; les étoffes, les tissus, les foulards sont partout ….les épices , les légumes , les fruits secs aussi ….

Déjeuner en ville.
Après-midi libre au grand marché de la ville, il est très animé; les étoffes, les tissus, les foulards sont partout ….les épices , les légumes , les fruits secs aussi ….
Promenade vers l’ancienne Medersa Divan Beghi pour la soirée de danses et de chants avec le dîner dans la Medersa Nodir Divan Beghi. (Pour les départs entre fin novembre et début avril le dîner avec le concert se déroulera dans un restaurant en ville à cause de la météo).
Nuit à l’hôtel.

7e jour : BOUKHARA/ GUIJDUVAN/ nourata/ CAMP DES YOURTES (220km– 5hrs)



Petit déjeuner à l’hôtel.
Départ pour Nourata, porte entre la vallée du Zeravchan et le monde nomade du grand désert de Kizilkoum.
Arrêt à Guijdouvan pour visiter l’atelier des céramistes, réputé dans tout l’Ouzbékistan et protégé par l’UNESCO. Cette dynastie d’artisans céramistes travaille suivant une technologie ancestrale en son genre. Continuation vers Nourata.
Visite des vestiges du fort d’Alexandre le Grand, de la mosquée et du bassin aux poissons sacrés (son origine est magique et religieuse). C’est un lieu de pèlerinage important.

Perchées sur la colline, les ruines d'une antique citadelle sogdienne appelées Nour dominent la plaine. C'est dans ce fort qu'Alexandre le Grand installa une partie de ses garnisons, en préparation de la prise de Samarkand. La cité qui daterait du IVe siècle av. J.-C., n'a pas encore fait l'objet de fouilles. Son plan est une réplique du contour de la Grande Ourse, réputé être très efficace contre les attaques. Nourata était la porte nord de la vallée de Zeravchan.




Vers 13h00 - Déjeuner chez l’habitant.
Départ vers le campement des Yourtes à proximité du Lac Aidarkoul et accueil par les nomades.
Promenade à dos de chameau pour goûter à la vie nomade perché sur un «vaisseau du désert» … (cette promenade peut aussi se faire tôt le lendemain matin)
A 19h00 – 19h30 - Dîner accompagné de vodka. Feu de camp (sous les étoiles) accompagné par des chansons de «Akyn» - chanteur kazakh.
Nuit sous les tentes yourtes (tentes traditionnelles nomades).

Les yourtes sont propres et bien décorées, elles accueillent 6 à 8 personnes ; matelas au sol, couette, oreiller; «couvre lit ». Pensez à prendre un petit bagage pour ne pas avoir à ouvrir les valises, une lampe de poche ou frontale pour les promenades nocturnes !  Pour la meharée, nous recommandons de prevoir un pantalon large pour monter à dos de chameau.




8e jour: camp des yourtes/ lac Aydarkoul/VILLAGE/ Samarcande (240 km – 5hrs)



Petit déjeuner au camp.
A 08h00 - Départ vers Samarkand et passage près du Lac d’Aidarkoul.

Le lac AIDARKOUL s’étend sur 200 km à travers le désert. Il est alimenté par le Syr Darya; c’est une aire de nidification pour les migrateurs, elle s’étend dans un paysage de plaines broussailleuses, de tamaris et de dunes de sable ondulées.

Sur la route de Samarkand, vous vous arrêterez dans un village. Rencontres avec des villageois : vous partagerez du pain ouzbèk «non», du thé autour d’une table familiale et participerez à la préparation du pilaf (plat traditionnel ouzbek). Continuation vers Samarkand. Installation à l’hôtel.




Samarcande, avec une histoire de 25 siècles, c'est une ville de légendes. Samarcande était le centre de la Sogdiane. Elle survécue aux multiples invasions, d'Alexandre le Grand, qui a dit : "Tout ce que j'ai entendu dire de la beauté de cette ville est pure vérité" a écrit Alexandre le Grand après la conquête de Samarkand en 329 avant notre ère, "outre cela, elle est encore plus belle que ce que j'ai pu imaginer".
Timour le Grand en fit sa capitale, qu'il voulait capitale du monde. A travers toutes ces périodes, la culture de Samarcande se développa, s'entremêlant au fil des siècles avec celles de l'Iran, de l'Inde, de la Mongolie, de la Chine et de bien d'autres. Elle a gardé de son passé une forte influence tadjik, les ouzbeks ne prenant le contrôle de la ville qu'au XVIe s. Samarcande est un véritable «seuil du paradis » au nom magique, un peu mystérieux, une longue invitation au voyage pour les artistes et les rêveurs, qui a conservé ses coupoles vernissées, ses murs aux couleurs vives et ses mausolées qui constituent autant de joyaux de l’architecture d’Asie Centrale.
Découverte de Samarcande, classé Patrimoine mondial de l’UNESCO.
Départ pour les visites du mausolée de Tamerlan :

Le Gour Emir. Il est le plus célèbre monument de Samarkand et en même temps symbole de la ville; le Gour Emir, déformation de «Gouri-Mir» ou «tombeau de l’Emir», c’est-à-dire de Tamerlan.
Visite du Mausolée Roukhabad (extérieur).
Vue panoramique sur le site archéologique d’Afrossiab. Sur un plateau de 220 hectares au nord de Samarkand, repose l'antique cité d'Afrossiab dont la fondation remonte à la fin du VIIIe siècle avant J.-C. Depuis le XIXe siècle, des générations d'archéologues ont étudié les traces des différentes civilisations qui y ont vécu, de l'âge de fer ancien jusqu'à la conquête mongole.
Visite du musée de la fondation de la ville – Afrossiab.
Présentation de costumes haute couture dans un atelier de vêtements en soie de Valentina Romanenko.

Dîner dans un restaurant en ville et nuit à l’hôtel.

9e jour  SAMARCANDE



Petit déjeuner à l’hôtel.
Départ en autocar jusqu’à l’ensemble Reguistan et visite à pieds jusqu’au marché.

Découverte de la Place de Reguistan, la plus belle place d’Asie Centrale, entourée de trois medersas imposantes: médersa d’Oulougbeg (XVe s.), médersas Cher Dor et Tillya Kori (XVIIe s.);
Puis vous ferrez une pause pour déguster du thé avec des khalwa (friandises ouzbekes).

Visite de la Mosquée Bibi Khanym (XVe s.). C'est en 1399, au retour de Tamerlan de sa campagne en Inde a décidé la construction de la mosquée, connue aujourd'hui sous le nom de sa femme Bibi Khanym;
Et découverte du marché Kolkhosien : bazar central de Samarkand, lieu de rassemblement d’une foule bigarrée. Les galettes de “non”( pain sans levain ) y arrivent par brouettes. Sacs d’épices multicolores, montagne de fruits….
Déjeuner de brochettes dans un restaurant typique.




Dans l’après-midi, départ pour visiter l’autre côté de la ville:

Les vestiges de l’observatoire géant d’Ouloug Beg, l'un de plus grands astronomes de son temps.
Visite du Centre de Papier de soie fabriqué à la main, avec démonstration de l’ancien procédé de fabrication, situé dans un village Koni Guil dans la région de Samarkand.
Au Centre de Papier, une exposition permet de découvrir des articles d'artisanat. L’atelier permet aux visiteurs de rencontrer les artisans. La visite dure 40 minutes.
A 18h00 – Dégustation de vins ouzbeks dans la cave de Khovrenko
Dîner dans un restaurant en ville ou à l’hôtel et nuit à l’hôtel.

10e jour : SAMARCANDE – chakhrisabz – samarcande (150 + 150 km, 2.5+2.5 hrs)



Petit déjeuner à l’hôtel.




Départ en autocar pour Chakhrisabz pour la visite de la ville natale de Tamerlan:
Ce voyage en autocar permet de découvrir un splendide paysage de steppes où des troupeaux évoluent dans un espace infini ou les villages traversés nous plongent dans un monde agricole oublié.
Arrivée à Chakhrisabz.
Déjeuner et visite de la ville:
Les Vestiges du palais d’Ak-Sarai, la Mosquée de Kok Mosquée de Kharzet Imam qui a pris le nom d'un saint du VIIIe siècle dont Tamerlan aurait rapporté le corps de Bagdad. Mausolée Gumbazi-Seidan.
Continuation vers Samarkand. En route, arrêt au village pour observer la préparation du pain ouzbek « non» et des kilims (calottes traditionnelles)
A 18h30 - Concert de musique classique dans une galerie d’art.
Le soir, vous irez à l’ancien caravan-serail pour le gala dîner accompagnée de danses folkloriques sur le thème « Mariage de Samarkand ».
Nuit à l’hôtel.

11e jour  SAMARCANDE tachkent (320 km – 5 hrs)


Petit déjeuner à l’hôtel.
Dans la matinée, visite du lycée local où vous rencontrez les lycéens francophones et le professeur et assisterez à la leçon de français (sauf dimanche, vacances d’été entre le 15 juin et le 02 septembre 2014)
Visite des vestiges de l’observatoire géant d’Ouloug Beg, l'un de plus grands astronomes de son temps.
Déjeuner à l’hôtel ou en ville.
Après-midi libre dans le marché couvert de la ville ; les étalages d’épices, de fruits secs vous séduiront.

Transfert à la gare pour prendre le train à grande vitesse ‘’Afrosiyob’’ à destination de Tachkent. Départ à 17h00/arrivée à 19h10
Transfert à l’hôtel.
Dîner et nuit à l’hôtel.

12e jour TACHKENT Q PARIS



Petit déjeuner à l’hôtel.
Transfert à l’aéroport de TACHKENT
Envol à destination de Paris.
A noter que les visites et excursions mentionnées au programme peuvent être modifiées ou inversées en fonction des particularités locales et des rotations aériennes




similaire:

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com contact@zen-fr com
«Old» Delhi fut la capitale de l’Inde musulmane, comme en témoigne ses nombreux monuments, forts et mosquées. Puis, les Anglais créèrent...

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com Grande decouverte de l’indonesie

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com Circuit...

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com Gratte-ciels, temples et jardins zen
«Lumière du Soleil» est un centre religieux qui regroupe des temples et sanctuaires de toute beauté et est inscrit depuis 1999 au...

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com iconContact@zen-fr com

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com iconContact@zen-fr com

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com iconContact@zen-fr com
«Colina da Penha» sur laquelle se trouve le Palais épiscopal puis du temple d’a ma, le plus vieux de la péninsule

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com iconContact@zen-fr com
«Saigon» est une ville tournée vers l’extérieur. Centre économique du Vietnam la ville est située au cœur de la Cochinchine dans...

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com iconTél. 03 29 79 20 64 – Fax : 03 29 79 65 71

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com