Cours de langue internationale








télécharger 0.72 Mb.
titreCours de langue internationale
page1/22
date de publication02.04.2017
taille0.72 Mb.
typeCours
ar.21-bal.com > documents > Cours
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   22

cours de langue internationale

espéranto





Pluraj homoj kunlaboris por produkti ĉi tiun tekston: La Argentina Instituto de Esperanto, enretigis la bazon de ĉi tiu teksto kiel franclingvan version de la kurso, kiun ĝi prezentas en http://www.institutoesperanto.com.ar/. Indas danki ĝian direktoron, Marcelo Casartelli, kaj la urugvajan esperantiston, Daniel Bebelacqua, kiu komputile prilaboris la tekstojn. Prilaboris la tekstojn el la lingva vidpunkto Agnes Geelen, Belgujo, kaj Marie Helëne Desert, francujo. Grafike redaktis la libron Harnyos Ferenc el Hungarujo kaj finpretigis ĝin Joeri Juri el Nederlando, kunordigis Renato Corsetti el Italujo.

Cher lecteur, Chère lectrice,
Vous trouvez dans ce livre les textes des leçons qui vous permettront d'apprendre la langue internationale Espéranto.
Etudiez-les attentivement et si vous rencontrez des problèmes ou si vous désirez recevoir une aide plus approfondie, veuillez contacter :

Afrika Oficejo de UEA,

BP 416,

Lokossa-Mono,

République du Benin,

tel: +229 22 41 02 29

Courriel: afrika.oficejo@esperanto.org
Un des enseignants prendra contact avec vous pour corriger vos exercices, pour vous donner toutes les informations nécessaires et pour vous introduire dans le monde international des espérantophones.
Si vous avez des amis qui, eux aussi, sont désireux de recevoir les textes des leçons, il suffit de leur dire qu'ils envoient un message d'affiliation à
cours-d-esperanto-abonnement@yahoogroupes.fr
ou qu’ils s’adressent au Bureau Africain de l’Association Universelle d’Espéranto à l’adresse prémentionnée.
Bonne étude
Les préposés au cours


Manifeste du mouvement pour la langue internationale espéranto


Nous, membres du mouvement mondial pour la promotion de la langue internationale Espéranto, adressons ce manifeste à tous les gouvernements, à toutes les organisations internationales et à tous les hommes de bonne volonté, déclarons notre inébranlable attachement aux objectifs définis ci-dessous, et invitons chaque organisation et chaque individu à se joindre à nos efforts dans ce sens.

Lancé en 1887 comme projet de langue auxiliaire pour la communication internationale, l'Espéranto s'est rapidement développé pour devenir une langue vivante, riche en nuances. Depuis plus d'un siècle, l'Espéranto fonctionne et rapproche des hommes par delà les barrières linguistiques et culturelles. Entre-temps, les objectifs de ses utilisateurs n'ont rien perdu de leur importance ni de leur actualité. Ni l'utilisation au niveau mondial de quelques langues nationales, ni les avancées en matière de techniques de communication, ni même l'invention de nouvelles méthodes d'enseignement des langues ne permettront de concrétiser les principes suivants, que nous considérons comme essentiels dans un ordre linguistique juste et efficace.

DEMOCRATIE Un système de communication qui privilégie toujours certains citoyens, mais exige d'autres qu'ils consentent des années d'effort pour atteindre un degré moindre de compétence, est fondamentalement antidémocratique. Bien que l'Espéranto, comme toute langue, ne soit pas parfait, il dépasse de loin tous ses rivaux comme moyen de communication égalitaire à l'échelle mondiale.

Nous affirmons que l'inégalité linguistique entraîne une inégalité de communication à tous les niveaux, y compris au niveau international. Nous sommes un mouvement en faveur d'une communication démocratique.

EDUCATION TRANSNATIONALE Toutes les langues ethniques sont liées à certaines cultures et à certaines nations. Par exemple, l'élève qui étudie l'anglais découvre aussi la culture, la géographie et les systèmes politiques des pays anglophones, principalement des Etats-Unis et du Royaume-Uni. L'élève qui étudie l'Espéranto découvre un monde sans frontières où il se sent chez lui dans chaque pays.

Nous affirmons que l'éducation dans une langue, quelle qu'elle soit, impose une certaine vision du monde. Nous sommes un mouvement en faveur d'une éducation transnationale.

EFFICACITE PEDAGOGIQUE Seul un faible pourcentage de ceux qui étudient une langue étrangère la maîtrisent vraiment. En Espéranto, l'acquisition d'une aisance complète est possible, même en autodidacte. Diverses études ont montré que l'Espéranto est utile comme préparation à l'apprentissage d'autres langues. Il a aussi été recommandé comme élément essentiel dans des cours de sensibilisation aux langues étrangères.

Nous affirmons que la difficulté des langues ethniques présentera toujours un obstacle pour de nombreux élèves qui tireraient cependant profit de la connaissance d'une deuxième langue. Nous sommes un mouvement en faveur d'un enseignement efficace des langues.

PLURILINGUISME La communauté espérantophone est une des rares communautés linguistiques à l'échelle mondiale dont tous les membres sont, sans exception, bilingues ou plurilingues. Chacun a fait l'effort d'apprendre au moins une langue étrangère jusqu'à

un niveau suffisant de communication. Dans de nombreux cas, cela conduit à la connaissance et à l'amour de plusieurs langues et, en général, à un élargissement de l'horizon personnel.

Nous affirmons que les locuteurs de toutes les langues - celles qui sont largement diffusées et celles qui le sont moins - devraient jouir d'une réelle possibilité d'apprendre une deuxième langue et de l'utiliser comme moyen de communication de haut niveau. Nous sommes un mouvement en faveur de l'octroi de cette possibilité a tous.

DROITS LINGUISTIQUES La disparité de pouvoir entre les langues est de nature à susciter une constante insécurité linguistique, voire même l'oppression directe par la langue pour une grande partie de la population mondiale. Dans la communauté espérantophone, que leurs langues maternelles soient largement diffusées ou non, qu'elles soient officielles ou non, toutes les personnes se retrouvent sur un terrain neutre grâce à la volonté réciproque de réaliser le compromis. Un tel équilibre entre les droits linguistiques et les responsabilités constitue un point de référence pour la recherche et l'évaluation d'autres solutions à l'inégalité et aux conflits linguistiques.

Nous affirmons que les disparités importantes de pouvoir entre les langues minent les garanties - exprimées dans tant de textes internationaux - d'égalité de traitement sans discrimination fondée sur la langue. Nous sommes un mouvement en faveur des droits linguistiques.

DIVERSITE LINGUISTIQUE Les gouvernements nationaux tendent à traiter la grande diversité des langues dans le monde comme un obstacle à la communication et au progrès. Dans la communauté espérantophone pourtant, la diversité linguistique est vécue comme une source permanente et indispensable d'enrichissement. Par suite, chaque langue, comme toute espèce vivante, est porteuse de valeur et digne de protection et de soutien.

Nous affirmons que les politiques de communication et de développement, si elles ne sont pas fondées sur le respect et le soutien de toutes les langues, condamnent à mort la majorité des langues dans le monde. Nous sommes un mouvement en faveur de la diversité linguistique.

EMANCIPATION HUMAINE Chaque langue libère et entrave à la fois ses usagers, en leur donnant la possibilité de communiquer entre eux, mais en leur empêchant la communication avec d'autres. Élaboré comme un moyen de communication universellement accessible, l'Espéranto est un des grands projets d'émancipation humaine qui fonctionnent - un projet destiné à permettre à chaque citoyen de participer individuellement à la communauté humaine, en conservant son profond enracinement dans son identité culturelle et linguistique propre, mais non limité par celui-ci.

Nous affirmons que l'usage exclusif des langues nationales pose inévitablement des limites aux libertés d'expression, de communication et d'association. Nous sommes un mouvement en faveur de l'émancipation humaine.

Bureau Africain de l'Association Mondiale pour l'Espéranto, AFRIKA OFICEJO de UEA,

BP 416, Lokossa-Mono, République du Benin, afrika.oficejo@esperanto.org, www.esperanto.net
L’espéranto à l'ordre du jour
Dans un monde de plus en plus conscient des droits des minorités et de la diversité linguistique et culturelle, apparaît chez les décideurs un regain d’attention pour la langue internationale espéranto.

Des organisations et des associations non gouvernementales font pression pour que le problème d’une langue internationale soit mis à l’ordre du jour des Nations Unies et de l’ Union Européenne....

A partir de juillet 1996, des groupes d’experts et de politiques indépendants se sont réunis dans le cadre des “Symposiums Nitobé” - la dernière fois en 2005 à Vilnius en Lituanie - afin d’analyser les problèmes de politique linguistique qui se posent dans le monde et le rôle que peut y jouer l’espéranto. Le “Manifeste de Prague” est la réaffirmation moderne des valeurs et des objectifs qui inspirent le mouvement espérantiste. Il met l’accent sur la démocratie en matière de langue et sur le maintien de la diversité linguistique.

Parmi les espérantophones qui ont fait l’actualité ces derniers temps, on compte Reinhard Selten, Prix Nobel d’économie en 1994, ainsi que François Grin, professeur à l’Université de Genève, qui étudie les retombées économiques des politiques linguistiques, et qui est l’auteur d’un rapport sur ce sujet, demandé par les instances françaises de l’éducation et paru en 2005.

Peuples Indigènes” est un programme pour promouvoir un dialogue permanent entre les peuples indigènes de par le monde. Il évite l’usage des langues ex-coloniales en utilisant l’espéranto comme moyen de communication.

Une Langue de la Paix” est une organisation qui intervient pour conforter la paix dans des régions où une guerre vient d’avoir lieu ou dure encore. Elle s’est occupée récemment des réfugiés afghans et des centrafricains.

Mais l’intérêt de l’espéranto peut aussi trouver sa source dans la volonté de faciliter la communication internationale sur les sujets les plus divers, de tisser des liens d’amitié à travers le monde, de s’intéresser aux aspects linguistiques de ce modèle unique de projet en train de devenir une langue à part entière.

On trouvera par ailleurs ci-après un certain nombre de faits sur l’état actuel de l’espéranto.
Objectifs et origines.
L’idée d’une langue internationale planifiée (connue également sous le nom de “langue universelle” ou de langue auxiliaire internationale) visant, non pas à remplacer les langues ethniques, mais à servir comme deuxième langue auxiliaire pour tous, est très ancienne. Au cours des siècles, les motivations à créer diverses langues planifiées ont d’abord été d’ordre philosophique : rechercher une langue parfaite pour aider à un processus parfait de pensée et à une prise de conscience du monde ; puis elles furent d’ordre politique : changer les relations interethniques. Mais dès la Renaissance des hommes ont réfléchi au problème, et de célèbres scientifiques comme Coménius, Descartes, Leibnitz, etc. s’en sont préoccupés. Les fondements de ce qui allait devenir la langue internationale espéranto ont été lancés à Varsovie en 1887 par le docteur Ludovic-Lazare Zamenhof. Celui-ci a senti qu’une telle langue devait se développer par un usage collectif, aussi a-t-il limité sa proposition de départ à une grammaire minimaliste et à un lexique réduit. L’espéranto, aujourd’hui, est une langue pleinement développée avec une communauté de locuteurs répandue dans le monde entier et un ensemble complet de moyens d’expression. Bien des idées de Zamenhof ont anticipé - p

celles du fondateur de la linguistique moderne, le structuraliste Ferdinand de Saussure (dont le frère René était espérantiste).
Caractéristiques.
L’espéranto est une langue parlée et écrite. Ses lexèmes viennent principalement des langues d’Europe occidentale, alors que sa syntaxe et sa morphologie révèlent de fortes influences slaves. Les morphèmes espéranto sont invariables et combinables quasiment à l’infini en des mots différents. Il en découle que la langue a beaucoup de points communs avec les langues isolantes comme le chinois, alors que la structure interne de ses mots présente des affinités avec les langues agglutinantes comme le turc, le svahili ou le japonais. En tous cas, dans la pratique, l’espéranto est une langue largement utilisée.
Développement.
A l’origine, la langue comprenait environ 1000 racines, qu’on pouvait combiner pour construire de 10000 à 12000 mots. Aujourd’hui, les dictionnaires d’espéranto contiennent de 15000 à 20000 racines, avec lesquelles on peut former des centaines de milliers de mots, et la langue ne cesse d’évoluer : l’Académie d’Espéranto contrôle les tendances du moment. L’espéranto, avec la plus grande souplesse, s’adapte aux nouveaux besoins de communication et fait évoluer ses formes d’expression (tournures, phraséologie). Au fil des temps, la langue a été utilisée à toutes les fins imaginables, parfois marquées de polémiques, et souvent de problèmes. La langue est également utilisée en famille et il existe actuellement sans doute un millier d’espérantophones de naissance. La langue fut interdite, à cause des buts humanistes de ses utilisateurs, et ceux-ci furent persécutés, aussi bien par Staline qui la considérait comme langue de “cosmopolites”, que par Hitler pour qui elle était langue de juifs (Zamenhof, le créateur de la langue, était juif non pratiquant).
Usagers.
L’association Universelle d’ Espéranto (UEA), dont les adhérents constituent la partie la plus active de la communauté espérantophone, a des associations nationales dans 62 pays et des membres individuels dans environ 120 pays. D’après le nombre de livres de cours vendus et d’après les statistiques sur les effectifs des associations locales, le nombre de personnes qui ont fait dans une certaine mesure connaissance avec la langue s’élève à des centaines de milliers ou plutôt à des millions. Il y a des espérantophones dans le monde entier, avec des points forts notamment dans des pays aussi divers que la Chine, le Japon, le Brésil, l’Iran, le Togo, la Bulgarie et Cuba. Le site internet “www.esperanto.net” est un centre d’information multilingue sur l’espéranto, avec 62 langues. La communauté espérantophone fait montre d’un engagement particulier pour les modèles alternatifs de communication, contre les discriminations ; en même temps, elle reflète les tendances les plus diverses en religion et en politique, à l’exception de tout racisme et de tout nationalisme. Les locuteurs de l’espéranto sont les porteurs de valeurs culturelles tirées à la fois d’une culture mondiale internationale, de diverses cultures nationales et de fragments de culture originaux de la communauté elle-même.
Enseignement de l’ espéranto.
L’espéranto permet de se mettre rapidement à communiquer, et il représente de ce fait une introduction idéale à l’étude des langues étrangères. Il est possible d’utiliser l’espéranto, après quelques semaines d’étude pour la correspondance, et après quelques mois pour des voyages à l’étranger. Des résultats expérimentaux et des constats informels démontrent qu’une étude préalable de l’espéranto a des effets positifs dans l’apprentissage de la langue maternelle elle-même, et aussi dans celui d’autres langues étrangères. Bien qu’il soit enseigné dans certaines écoles, on l’apprend le plus souvent en autodidacte, ou bien par correspondance (échanges postaux ou électroniques), ou encore par les clubs locaux d’espéranto. Il existe des manuels et autres supports pour autodidactes en plus de cent langues. Un récent réseau internet pour les enseignants d’espéranto, “http://www.edukado.net”, donne une certaine idée de l’action actuelle dans le domaine de l’enseignement.
Reconnaissance officielle.
En 1954 la Conférence Générale de l’ Unesco reconnaissait que les objectifs atteints par l’epéranto coïncidaient avec les buts et les idéaux de l’ Unesco, et des relations officielles étaient établies entre l’ Unesco et l’ UEA. La collaboration continue entre les deux organisations. En 1977 le directeur général de l’ Unesco, Monsieur Amadou-Mahtar M’Bow, s’adressait au 62ème Congrès Mondial d’ Espéranto, et aujourd’hui les Congrès Modiaux d’espéranto reçoivent régulièrement les salutations de l’Unesco, en 2005 par son directeur général. En 1985 la Conférence Générale de l’ Unesco appelait ses états-membres et les organisations internationales à promouvoir l’enseignement de l’espéranto dans les écoles ainsi que son emploi dans les affaires internationales. L’ UEA a également des relatios consultatives avec les Nations Unies, l’ UNICEF, le Conseil de l’ Europe, l’ Organisation des Etats d’Amérique, et l’ Organisation Internationale de Normalisation (ISO).
Rencontres et voyages.
Plus de cent conférences et réunions internationales ont lieu chaque année en espéranto - sans traducteurs ni interprètes. Il s’agit là d’un modèle d’organisation internationale exempt de toute discrimination. Le plus important de ces événements est le Congrès Mondial d’Espéranto ; parmi les plus récents citons Tel Aviv (Israël en 2000), Zagreb (Croatie en 2001), Fortaleza (Brésil en 2002), Gotenburg (Suède en 2003), Pékin (Chine en 2004), Vilnius (Lituanie en 2005). Les prochains Congrès Mondiaux auront lieu à Florence (Italie en 2006) et à Yokohama (Japon en 2007). Le sixième congrès panaméricain a eu lieu à La Havane en 2004, et le quatrième congrès asiatique à Katmandou en 2005. Les espérantistes arabes ont leur propre liste internet où l’on trouve des adresses des pays arabes de l’ouest et de l’est. Le “Pasporta Servo”, est un service géré par la section jeunesse de l’ UEA L’édition 2005 de son annuaire contient les adresses de 1364 hôtes de 84 pays, prêts à accueillir pour des nuitées gratuites les espérantophones au cours de leurs voyages.
Recherches et bibliothèques.
Dans de nombreuses universités l’espéranto est inclus dans le cours de linguistique ; quelques unes le proposent comme objet d’étude indépendant. Il convient de signaler en particulier l’université Eötvös Lorand de Budapest qui a une option d’espéranto sanctionnée par un diplôme ; ainsi que l’université de Poznan en Pologne où l’espéranto figure dans un programme de linguistique comparée. Depuis plus d’un siècle, la langue et sa communauté linguistique font l’objet d’études systématiques, internationales et

interdisciplinaires (espérantologie). Les résultats (littérature spécialisée) sont conservés en bibliothèques et enregistrés en catalogues et bibliographies. La bibliogaphie de l’ Association des Langues Modernes aux Etats-Unis enregistre chaque année plus de 300 éditions spécialisées sur l’espéranto. La bibliothèque de l’ Association Espérantiste Britannique possède plus de 20000 ouvrages. Et encore d’autres grandes bibliothèques parmi lesquelles le Musée International d’ Espéranto de Vienne (qui fait partie de la Bibliothèque Nationale d’Autriche), la bibliothèque Hodler au siège central de l’ UEA à Rotterdam, et la collection “Espéranto” à Aalen, Allemagne. Il est possible de consulter des collections de Vienne et de Aalen par Internet et d’utiliser le système de prêt international.
Contacts professionnels et centres d’intérêts spécifiques.
Les espérantophones ont des associations spécialiées, comme celles des médecins, des écrivains, des cheminots, des scientifiques, des musiciens et beaucoup d’autres. Elles éditent souvent leurs propres revues, organisent des conférences et aident à l’expansion de la langue dans le cadre de son usage à des fins professionnelles et thématiques. L’ Académie Internationale des Sciences de San Marino facilite la collaboration au niveau universitaire. Des ouvrages originaux et traduits sont régulièrement édités dans des domaines tels que la linguistique, l’astronomie, l’informatique, la botanique, l’entomologie, la chimie, le droit et la philosophie. Il existe des organisations destinées à des groupes spécifiques tels que les scouts, les aveugles, les joueurs d’échecs ou de go ; et la section jeunesse de l’ UEA, la TEJO (Organisation Mondiale de la Jeunesse Espérantiste), organise de fréquentes rencontres internationales et édite ses propres périodiques. Programmeurs, physiciens, bouddhistes, catholiques, mathématiciens, bahaïs et enseignants ont leurs propres organisations, et de nombreux mouvements sociaux utilisent la langue.
Littérature et traductions.
La florissante tradition littéraire en espéranto est reconnue par le PEN-club international, qui a accueilli une section espéranto lors de son 60ème congrès de septembre 1993. Parmi les écrivains actuels les plus célèbres en espéranto, citons les romanciers Trevor Steele (Australie), Istvan Nemere (Hongrie) et Spomenka Shtimec (Croatie) ; les poètes William Auld (Ecosse), Mikail Gishpling (Russie-Israël) et Abel Montagut (Catalogne) ; les essayistes et traducteurs Probal Dashgupta (Inde) et Kurisu Kei (Japon). Auld a été proposé à la candidature pour le prix Nobel de littérature en 1999 et 2000 pour ses contributions à la poésie.

Parmi les traductions littéraires éditées ces derniers temps, on mentionnera “Le seigneur des anneaux” de Tolkien, “Cent ans de solitude” de Garcia Marquez, “Rubaiyat” de Umar Khayyam, “Le tambour” de Grass, “Le livre des merveilles” de Marco Polo, le prix Nobel “Sans Destinée” de Kertesz, “Henri V” de Shakespeare, “Eugène Onéguine” de Pouchkine,, et les deux chef-d’oeuvre en trois volumes venus de Chine : la grande saga familiale de Cao Xuegin “Songe de la maison rouge” et un roman traditionnel sur un soulèvement héroïque contre un gouvernement oppressif “Au fond de l’eau”. On trouvera dans la série “Oriento-Okcidento” (Est-Ouest) qui paraît depuis 1961, des traductions de haut niveau des oeuvres les plus marquantes des littératures nationales. Pour les enfants, à Astérix, Winnie-l’Ourson et Tintin sont venus s’ajouter “Pierre l’ébouriffé”, “Pipi aux longs bas” ; et des livres de la “Vallée de Moumine” de l’auteur finlandaise mondialement connue Tove Jansson, de même que les livres d’ “Oz” de L. Frank Baum, sont accessibles par Internet. Parmi les traductions faites à partir de

l’espéranto signalons “Maskarado”, livre édité en espéranto en 1965 par Tivadar Soros, le père du financier George Soros : il raconte l’existence de sa famille pendant l’occupation nazie de Budapest. Cet ouvrage a été réédité récemment en anglais en Grande Bretagne (2000) et aux Etats Unis (2001), et il a paru également en russe, en allemand et en turc. Il faut signaler également la traduction en espéranto du roman “Un voyage extraordinaire” écrit par Jules Verne à la fin de sa vie et dans lequel l’espéranto est mis en lumière.
Théatre et cinéma.
Des pièces de théatre d’auteurs dramatiques aussi divers que Goldoni, Ionesco, Shakespeare et Alan Ayckbourg ont été représentées en espéranto au cours des dernières années. On trouve de nombreux drames de Shakespeare traduits en espéranto : l’une des représentations les plus récentes fut “Le Roi Lear” à Hanoï au Viet Nam en décembre 2001, par une troupe locale. Bien que plusieurs films mettent en scène l’espéranto dans leurs différents plans, depuis “Le Dictateur” de Chaplin jusqu’aux films récents comme “Gattaca” et “Blade III”, il est plus rare de trouver des films entièrement en espéranto. Une exception notable est le film culte “Incubus” de W. Shatner dont les dialogues sont exclusivement en espéranto. Il existe également des films doublés en espéranto, comme par exemple le film mondialement connu (détenteur d’un Oscar) “Méphisto”.
Musique.
Les genres musicaux en espéranto comprennent des chants populaires et folkloriques, du rock, du cabaret, des chants pour solistes et choeurs, ainsi qu’un opéra. Des compositeurs et artistes populaires, y compris le Britannique Elvis Costello et l’Américain Michael Jackson, ont enregistré en espéranto, écrit des morceaux inspirés par la langue ou ont employé celle-ci dans leurs lancements. Certaines chansons de l’album tout-espéranto de Warner Brothers “Espéranto” lancé en Espagne en novembre 1996 ont atteint les sommets au hit-parade espagnol. Dans le genre classique on trouve des morceaux pour orchestre et des choeurs avec des textes en espéranto, entre autres “La Kora Sutro” de Lou Harrison et la première symphonie de David Gaines, tous deux des Etats Unis. On trouvera de la musique en espéranto sur Internet, comme par exemple sur “http://www.vinilkosmo.com”, et y compris quelques sites consacrés au karaoké espéranto.
Périodiques.
Plus de 100 magazines et revues sont édités régulièrement en espéranto, parmi lesquels la revue mensuelle d’information “Monato” (Le mois), la revue littéraire “Fonto” (La source) et la revue de l’ UEA “Esperanto”. Le bihebdomadaire “Eventoj” (Les évènements) propose également une édition électronique, comme le fait également “Monato”. Les condensés de “Eventoj” (Evénements) se trouvent uniquement en éditions électroniques. La revue “Esperanto” ainsi que “Monato” et d’autes revues nationales et locales peuvent être lues sur le web et y mettent leurs archives à disposition. Il y a d’autres périodiques parmi lesquels des publications sur la médecine et la science, des magazines religieux, des périodiques pour les jeunes ou les enseignants, d’autres revues littéraires et éditions thématiques. La revue “Esperanto” est également accessible aux aveugles sur le mode vocal.
Radio et télévision.
Des stations radio en Pologne, en Chine, au Brésil, à Cuba, en Estonie, en Hogrie et en Italie émettent régulièrement en espéranto, comme le fait également Radio Vatican. Quelques programmes peuvent aussi être écoutés sur internet (www.radio-arkivo.org). Dans certains pays, des chaînes de télévision émettent des cours d’espéranto, y compris la dernière adaptation en 16 parties du cours de la BBC “Mazi en Gondolando” sur le réseau télévisé Canal Pologne 1. En 2005 a été lancée la première chaîne de télévision totalement en espéranto, ITV, “http://internacia.tv”.
Internet.
Les réseaux électroniques constituent, parmi les usagers de l’espéranto, un moyen de communication en pleine expansion. Il existe plusieurs centaines de listes de discussion en espéranto, qui traitent de sujets allant de l’usage de la langue à la théorie générale de la relativité. L’espéranto est largement utilisé dans les forums de discussion ICQ, IRC et Pal’Talk. Ces derniers temps, des espérantistes de plus en plus nombreux sont en contact par le système vocal internet Skype. Un ensemble de programmes déjà traduit en espéranto, les pages web en espéranto se comptent par centaines de milliers. On trouvera certaines d’entre elles par la Bibliothèque Virtuelle Espéranto sur “http//www.esperanto.net/veb”, d’autres en tapant “Esperanto” sur n’importe quel moteur de recherche.
Services de l’ UEA.
L’UEA édite des livres, des revues, ainsi qu’un annuaire avec la liste des organisations espérantistes et des représentants locaux de par le monde. La liste des publications, ainsi que des informations sur les disques, cassettes etc..., sont dans le catalogue de l’ UEA disponible sur papier et aussi sur le web (htp://www.uea.org/katalogo). Le service librairie de l’association a plus de 5000 titres en stock. Une série éditée par l’ UEA en espéranto, en anglais et en français, “Esperanto Dokumentoj” (Documents espéranto), comprend des études et des rapports relatifs à la situation actuelle de l’espéranto, et on peut les avoir auprès du Siège Central de l’ UEA à Rotterdam.
Pour toutes informations complémentaires sur l’ espéranto, contactez le:
Bureau Africain de l'Association Mondiale pour l'Espéranto

AFRIKA OFICEJO de UEA,

BP 416

Lokossa-Mono

République du Benin

afrika.oficejo@esperanto.org

www.esperanto.net

Leçon 1
* En espéranto chaque lettre correspond à un seul son.

* Les voyelles (a, e, i, o, u ) se prononcent: a, é, i, o, ou.
* Les consonnes (b, d, f, m, n, etc.) se prononcent comme en français, à l'exception de quelques-unes que nous travaillerons pendant le cours.
* Le substantif (les noms des animaux ou des choses. cheval, pain, fleur, table, etc.) se termine toujours en "o".
* L'adjectif (mot qui nous permet de dire comment est l'animal ou la chose: bon, joli, grand,etc.) se termine toujours en "a".
* L'article: il y a un seul article déterminant "la" (le, la, l', les): la pano, la floro, la tablo. L'article indéfini n'existe pas (un, une, des). Pour dire "un pain", "une fleur", "une table", on doit simplement supprimer l'article.
floro: une fleur

la floro: la fleur
tablo: une table

la tablo: la table
Le verbe indique l'état des animaux et des objets ou ce que quelqu'un fait. Quand l'état ou l'action sont au présent, le verbe se termine toujours en "as".
ESTAS: je suis, tu es, il est, elle est, on est, nous sommes, vous êtes, ils sont, elles sont
La pano esta bona: le pain est bon

La floro estas bela: la fleur est belle

La tablo estas granda: la table est grande
La terminaison "as" du présent est invariable pour toutes les personnes (je, tu, il, elle, on, nous, vous, ils, elles)
L'accent tombe toujours sur l'avant-dernière syllabe. Il n'y a pas d'accent écrit (´, `). Le nombre de syllabes d'un mot est déterminé par le nombre de voyelles. L'accent tombe donc sur l'avant-dernière voyelle.
es-tas

pa-no

flo-ro

ta-blo

JES (prononcé "ies",comme en anglais "yes") :Oui

NE: non
Pour transformer les phrases affirmatives (Vous parlez allemand) en interrogatives (Parlez-vous allemand? ), en Espéranto il n'est pas nécessaire de changer l' ordre des mots. Il suffit d'anteposer la particule " Ĉu " ( prononcée "chu" ) à la phrase affirmative. Cette particule n'a pas de traduction car elle équivaut à un signe d'interrogation écrit et oral. Sa présence nous indique, aussi bien à l'oral qu'à l'ecrit, qu'il s'agit d'une interrogation.
Ĉu la pano estas bona? Jes, la pano estas bona.

Ĉu la floro estas bela? Jes, la floro estas bela.

Ĉu la tablo estas granda? Jes, la tablo estas granda.

Petro ( Pierre ) estas bona.

María estas bela.

La lakto ( lait ) estas bona.

La elefanto estas granda.

Ĉu Petro estas bona? Jes, Petro estas bona.

Ĉu María estas bela? Jes, María estas bela.

Ĉu la lakto ne estas bona? Ne, la lakto estas bona.

Ĉu la elefanto ne estas granda?. Ne, la elefanto estas granda.
"L' Espéranto est la meilleure solution à l' idée d'une langue internationale".
Albert Einstein

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   22

similaire:

Cours de langue internationale iconCours de langue internationale

Cours de langue internationale iconCours et séminaire de monsieur le professeur Jean-Marie Delmaire...
«Langue, civilisation hébraïques et histoire du judaïsme», Université de Lille III, 1986-1987 à 1988-1989

Cours de langue internationale iconCours de langue quand on part à l'étranger; ce sont des services accessoires

Cours de langue internationale icon* Cours de langue
«Etude sur le système suffixal du grec», sous la direction de M. Jean-Victor vernhes, Maître de Conférences à l'Université de Provence...

Cours de langue internationale icon* Cours de langue
«Etude sur le système suffixal du grec», sous la direction de M. Jean-Victor vernhes, Maître de Conférences à l'Université de Provence...

Cours de langue internationale iconImmersion totale dans la langue de skaspeare
«espérons que ce séjour soit un vrai déclic pour des élèves parfois réticents à s’exprimer dans une langue étrangère» !

Cours de langue internationale icon2006 L’îmage à paroles, doc – 90 min – Compétition Internationale,...
«30° Mostra Internationale de São Paulo» 2006 «Cinema south Festival», Sderot, Israel, 2006 Compétition Internationale «Visions du...

Cours de langue internationale icon1. master 2 geopolitique et securite internationale

Cours de langue internationale iconDocumentation ovh du site C&s internationale

Cours de langue internationale iconProgrammation Maîtrise de la langue








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com