Paris le lundi 24 février 2016








télécharger 72.17 Kb.
titreParis le lundi 24 février 2016
page1/3
date de publication10.07.2017
taille72.17 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3
Jean-michel YOLIN Paris le lundi 24 février 2016
Le 2 Avril 2016: Le président de la République pour les 25 ans de " PARISTECH (par notre envoyé spécial Marc Collomb-Bani)

En ce 2 avril 2016, jour du 25ème anniversaire de la création de Paristech et du 10éme anniversaire de la signature de la Charte qui a marqué le véritable départ de la "French Elite University", le Président de la République a tenu a manifester par sa présence l'importance pour notre Pays d'un succès sur lequel, en 2006 encore peu de monde pariait : Aujourd'hui Paristech est rentré dans le "top ten" des établissements d'enseignement supérieurs mondiaux, que ce soit dans le classement de Jiao Tong ou celui du Financial Times

La cérémonie se tient dans le splendide siège social de Paristech, qui fait aujourd'hui fonction de centre de séminaires internationaux de haut niveau, remarquablement rénové et situé dans des lieux historiques juste en face du Sénat

On remarque la présence aux premiers rangs de l'assistance des ambassadeurs des plus grands pays et de tous les Présidents des Universités partenaires de Paristech, membres de la "World league" (Tsing-Hua, aujourd'hui première université mondiale, du MIT, de l'IIT de Bangalore, d'Oxbridge, de Todai, de Harvard, mais aussi du tout nouveau président Quiang Li de Stanford) symbolise le statut international de Paristech aujourd'hui

Les Présidents des universités françaises et des grands organismes sont également là illustrant l'excellence des relations et des collaborations qui ont pu s'établir avec Paristech. De même la présence des Ecoles des Mines, des Télécom, et des Ecoles Centrale de province soulignait l'importance pour celles-ci que leur "tête de réseau" fasse partie de la French Elite University

On notait aussi dans ce prestigieux parterre le commissaire Européen à l'enseignement Supérieur et à la Recherche, le président de la Banque Centrale Européenne, les grands noms de l'industrie, de la banque, de la politique et de la science dont bon nombre d'anciens Elèves de toutes les nationalités symbolisant ainsi l'étroitesse des relations de Paristech avec le monde économique mais aussi avec la "société civile". La présence inattendue d'un Cardinal africain illustrait l'éclectisme des destins des Anciens

Le président de Paristech, Carlos d'Escatha-Desmaret, lui-même PDG d'un grand groupe industriel international et membre de l'académie des sciences a souligné avec satisfaction dans son discours que Paristech avait réussi sur ces 10 années a acquérir une visibilité et une lisibilité internationale sans pour autant avoir "perdu son âme" en singeant la pédagogie des universités anglo-saxonne, et il notait qu'en 2006 c'est la moitié des élèves mais aussi des professeurs et des chercheurs qui sont internationaux

De son coté le Président de la République a tenu à réaffirmer devant cette prestigieuse assemblée l'importance stratégique d'un tel pôle de rayonnement pour l'Europe tant sur le plan Economique que scientifique et culturel: les établissements supérieurs d'enseignement et de recherche doivent être considérés comme des "entreprises" clé, à vocation mondiale. Ils ne doivent plus être simplement conçus comme des services publics nationaux : ce sont aussi des activités économiques, de véritables entreprise en charge de la création et la propagation du savoir qui contribuent par leurs travaux et par les relations qu'ils ont su nouer à la compétitivité des entreprises, mais aussi a la pertinence des décisions publique

Le Président s'est aussi réjoui de constater que depuis 10 ans c'est plus de 2000 entreprises qui ont été créées par les anciens Elèves dont 3 sont déjà cotées au Nasdaq et ceci grâce aux incubateurs de Paristech et au réseau de Business-angels des Anciens Elèves qui comporte aujourd'hui 1500 membres actifs et qui ont permis le décollage en amont de l'action du Venture Capital: C'est ainsi 50Milliards d'Euros d'activités nouvelles créées a travers le monde (a rapprocher du budget de Paristech de 2 Milliards d'Euros dont 700M€ de crédits budgétaires)

Mais que d'évènements en 10 ans!

Après avoir pendant les premières années privilégié "l'approfondissement" des coopérations entre les Ecoles, ce qui ne s'est pas fait sans crise (un des Directeurs a été révoqué par son ministre pour son refus de jouer loyalement le jeu collectif), les 5 dernières années ont été consacrées à l'élargissement

Celui-ci s'est réalisé dans le cadre des grands principes arrêtés par Paristech en accueillant des Grandes Ecoles au recrutement très sélectif, ayant développé une activité de recherche mondialement reconnue, désireuses de s'ouvrir encore plus largement sur l'international et acceptant les règles de subsidiarité définies dans la charte fondatrice de 2006

Paristech s'est ainsi élargie en 2009 à Centrale, Supélec, Normale-Sup mais aussi tout récemment a une Ecole de management : HEC (sans compter l'Ensia de Massy qui s'est subrepticement introduit dans Paristech par le biais d'une fusion avec l'Agro). Le cas de l'Essec est toujours pendant, son campus étant fort décentré par rapport au tripôle "Paris rive gauche, Marnes et Palaiseau" … mais certaines rumeurs évoquent d'autres motifs

Un accord mutuellement profitable a également été trouvé avec Supaero, "moteur" du pôle Aerotech de Toulouse : dans le catalogue de la graduate school Paristech figurent des cours de master et de doctorat de cette Ecole permettant ainsi a Paristech d'offrir des diplômes dans toutes les disciplines et inversement des modules de Paristech complètent le catalogue de l'Aeropole notamment en mathématique, physique, sociologie et management

Interview d'Alain Gamberger, Directeur de l'enseignement de Paristech : pourquoi un tel succes?

Le succès de Paristech est largement lié à celui de ses anciens Elèves parfaitement adaptés au monde d'aujourd'hui : tant dans les entreprises que dans les administrations (locales, nationales, européennes et internationales) l'impérieuse nécessité pour les décideurs et les chefs de projet est aujourd'hui de savoir manager des systèmes complexes, perpétuellement mouvants ayant la plupart du temps une composante humaine et technologique. Il implique de savoir animer des équipes pluridisciplinaires (technologie, droit, finance, marketing, …) et pluriculturelles

Leurs qualités tant appréciées sont dues

  • A une très rigoureuse sélection a l'entrée qui garantit une base scientifique solide, une large culture générale et une forte capacité de travail. Le concours, ouvert maintenant dans tous les Pays, permet d'attirer les meilleurs étudiants du monde

  • A un enseignement de haut niveau scientifique, laissant une large part aux projets interdisciplinaire et à la recherche, mais aussi formation générale et humaine préparant au management et à la conduite de projet complexes.

Les formations de spécialisations ne sont pas conçues pour "enfermer" les Elèves dans un métier. L'objectif reste celui qui a toujours été celui de nos plus Grandes Ecoles, former des Ingénieurs Généralistes, mais, Ingénieur Généraliste ne veut pas dire Ingénieur formé aux généralités, mais ingénieur qui a approfondi un domaine, non pas pour s'y spécialiser, mais pour maîtriser les méthodologies transposables aux autres métiers

Il en va de même pour les formations de phd qui se sont considérablement développés: alors qu'il y a 10 ans les Ecoles doctorales peinaient à recruter des Elèves se destinant à l'entreprise, aujourd'hui ce sont les meilleurs qui choisissent celle de Paristech. Les entreprises se les arrachent pour leur proposer des carrières qui, certes commencent la plupart du temps à la R&D mais qui permettent d'accéder aux plus hautes responsabilités comme le montre l'exemple du président Carlos d'Escatha-Desmaret. Bien entendu cela ne s'est pas fait sans une très profonde évolution du "doctorat Paristech" : des recherches sur des sujets impliquant une forte pluridisciplinarité, des enseignements théoriques de haut niveau, mais aussi des formations nécessaires au management de projets scientifique (droit, gestion, communication, …)

Une part notable de la formation se réalise dans des équipes pluriculturelles (ce que permet le grand nombre de nationalités présentes parmi les Elèves), leur apprenant ainsi a travailler avec des camarades formés différemment, avec des mode d'appréhension des problèmes différents et des valeurs différentes notamment dans les modes de travail collectif

Des stages dans les entreprises offrent très tôt de premières expériences professionnelles permettant de suivre avec profit les cours de management

Tous les Elèvent maîtrisent au moins 3 langues et au minimum un semestre d'étude se réalise à l'étranger dans les universités partenaires de l'IDEA League et de la World League (un an pour les formations Phd dans un laboratoire partenaire)

Un programme de MBA unique au monde, réservé aux étudiants ayant un haut niveau scientifique, dédié au management d'entreprise technologique (NTIC, biotech, nucléaire, aero, …) avec un accent particulier sur la création d'entreprises ou de nouvelles activités

Paristech forme ainsi

Des managers ayant une compréhension des technologies de leurs entreprises ce qui leur permet d'élaborer une stratégie pertinente à long terme, notamment pour des entreprises à fortes composantes technologiques ce que ne permet pas aisément des formations purement managériales

Des chefs de projets capables de conduire à bonne fin des opérations complexes faisant appel à des compétences dans plusieurs domaines technologiques, économiques et juridiques, prenant en compte les problèmes sociétaux et avec des équipes multidisciplinaires et multiculturelles (nucléaire, espace, environnement, …)

Des scientifiques de haut niveau mais capables de travailler efficacement avec des entreprises ou des responsables de politiques publiques

  • A une formation permanente performante permettant aux anciens Elèves, qui ont "appris a apprendre" dans leur cursus, de s'adapter en permanence. Il peuvent faire appel à la Grande Ecole Virtuelle de Paristech (Paristech Online) qui supprime les contraintes spatiale et temporelles et, pour certaines formations ou le présentiel s'impose le centre de séminaire "Pierre Laffitte" du boulevard Saint Michel offre les capacités nécessaires

  • A un réseau des Paritechniciens (réunissant Elèves et Anciens Elèves), doté d'outils Internet extrêmement performants développé par Paritech.org

Les associations d'anciens Elèves et la fédération des Alumni de Paristech, travaillent en étroite liaison avec les Ecoles et avec Paristech afin de permettre à ces établissements de s'adapter aux rapides évolutions, les Paritechniciens en sont les véritables ambassadeurs à travers le monde: ils mettent leurs relations a son service pour l'établissement de partenariats internationaux tant avec les Universités que les entreprises. Les prix remis chaque année aux plus prestigieux d'entre eux participe a la renommée de la "French Elite University"

Les Alumni étant présents dans la plupart des pays du globe, dans tous les secteurs professionnels, dans la recherche et les administrations, dans une économie mondiale en réseau paristech.org est un atout particulièrement important sur le plan professionnel pour les Elèves, les Anciens et les entreprises qui les emploient.

Le réseau des Alumni joue également un rôle majeur pour la gestion de carrières qui sont partout aujourd'hui de plus en plus mouvementées. En effet avec la mondialisation des entreprises, l'accélération des restructurations industrielles qu'elle implique, et les mutations technologiques incessantes, les carrières "linéaires" que l'on connaissait au siècle dernier ont disparu et la gestion de la mobilité professionnelle est devenue un impératif pour tous (même dans les administrations l'emploi a vie a disparu!) Manageurs.com, place de marché pour managers et spécialistes de haut niveau, un réseau très dense de "mentors" accessibles via Paristech.org et un bureau des carrières avec des antennes dans les principaux pays permettent aux alumni de gérer au mieux toutes les étapes de leur vie professionnelle (stages pendant la scolarité, premier job, évolution de carrière, création ou reprise d'entreprise, Business-Angel, consultant, partenariats professionnels).

Ce réseau a bien entendu aussi un rôle important en matière de solidarité : les mutations souvent brutales de l'économie mondiale, les crises politiques mais aussi les accidents de santé ne sont pas sans provoquer des situations parfois dramatiques. Le réseau des Paritechniciens s'emploie à ne pas laisser de camarades sur le bord de la route

  • Le très remarquable site Paristech.edu donne une visibilité mondiale à l'institution et joue un rôle important dans son rayonnement de: elle permet d'accéder non seulement à toutes les informations, les publications scientifiques, la possibilité de s'inscrire en ligne aux concours, … mais elle permet grace au maintenant célèbre "Paristech cours en ligne" a tous les organismes de formation et aux étudiants de tous les pays de profiter des ressources pédagogiques qu'elle a créées

Comme l'a rappelé avec quelque malice l'Ambassadeur de Chine, si les entreprises et les grands organismes de son pays apprécient fortement ces formations de cadres dirigeants a même d'appréhender des situations complexes associant intimement technologie, direction des hommes et finance (et pas seulement de bon spécialistes comme les formations anglo-saxonnes) , c'est peut-être aussi parce que le système mis en place depuis 2 siècles (une sélection rigoureuse s'assurant d'une large et profonde culture générale et d'un esprit fin et véloce associé a un enseignement de haute qualité adapté à des étudiants d'élite) prend sa source dans la grande tradition chinoise : historiquement les Grandes ecoles ont été conçues sur le modèle mandarinal, rapporté par les jésuites au 18ème siècle pour assurer au royaume de France les cadres de haut niveau dont elle avait besoin pour son administration et son industrie (et que la noblesse héréditaire ne pouvait pas toujours fournir):

La Chine a d'ailleurs mis en place un système de classes préparatoires réservées aux meilleurs étudiants qui leur permet, grâce à un travail particulièrement intensif, d'acquérir le bagage scientifique nécessaire a leurs futures études. Elle commence en outre à développer ses propres Grandes Ecoles avec le concours du service d'ingénierie pédagogique de Paristech

Ce modèle commence d'ailleurs à constituer pour bien des Pays comme l'Inde et les ex-Pays de l'Est, une alternative crédible aux formations technologiques anglo-saxonnes, très tôt extrêmement spécialisées donc mono disciplinaires, ou de leurs MBA qui n'ont pas la culture scientifique leur permettant une vision stratégique à long terme dans les entreprises à composante technologique

Interview du Président Carlos d'Escatha-Desmarest : comment Paristech a-t-il pu remonter ainsi ses handicaps?

Paristech a du pendant ces 10 ans surmonter plusieurs graves handicaps pour être compétitif avec les grandes universités Américaines … et avec celles qui ont émergé en Inde et en Chine

Le premier et non le moindre était celui des moyens financiers : les moyens budgétaires publics étaient bien évidemment incapable d'accompagner la croissance nécessaire pour attirer des enseignants chercheurs internationaux de haut niveau, recruter dans le monde entier et conduire une ambitieuse politique de notoriété.

Nous n'avons pu surmonter ce handicap que grace au financement des entreprises et la mise en place d'une politique de frais de scolarité en harmonie avec les pratiques internationales

Sur le premier point les entreprises n'ont accepté de financer que parce que le profil des étudiants formés était, en parfaite adéquation avec leurs besoins: de très haut niveau grâce a une sélection très sévère, avec des bases de formation scientifique et humaine permettant de leur confier très jeunes de hautes responsabilité dans la conduite de projets complexes et surtout une formation pluriculturelle1 leur donnat les capacités de conduire le développement des entreprises dans le monde entier, (et notamment là ou se fait l'essentiel de la croissance: l'Asie)

La création d'une Fondation Paristech leur a permis de développer des partenariats ambitieux, basés sur des projets de développement à l'international ou sur l'ouverture de nouveaux champs disciplinaires pour la formation et la Recherche (qui ont souvent pris la forme de Chaires ou d'équipes mixtes).

A noter que la création de cette Fondation a permis de lever un autre blocage : autant le fait de donner de l'argent à l'Ecole du Pdg pouvait être assimilé a un abus de biens sociaux, autant financer la fondation Paristech apparaît bien comme étant dans l'intérêt social de l'entreprise et ne pose plus problème Grâce aussi, Comme l'a rappelé le Président, a une fiscalité qui a très favorablement évolué en 2008 après sa première élection c'est près de 300M€ que cette fondation a pu investir chaque année.
  1   2   3

similaire:

Paris le lundi 24 février 2016 iconExpositions vendôme, sur rendez-vous jusqu’au 18 février. Tours,...

Paris le lundi 24 février 2016 iconNote mensuelle d’analyses de Février 2016 d’
«Synthèse» de la Note mensuelle d’analyses de Février 2016 d’

Paris le lundi 24 février 2016 iconNote mensuelle d’analyses de Février 2016 d’
«Synthèse» de la Note mensuelle d’analyses de Février 2016 d’

Paris le lundi 24 février 2016 iconWeek-end d’assemblée générale Le Mans – 6 et 7 février 2016

Paris le lundi 24 février 2016 iconRéunion du 2 février 2016
«P’tit Bréautais» présentera un jeu «énigme» pour les vacances de Pâques avec remise de lots

Paris le lundi 24 février 2016 iconC paris, le 20 septembre 2016 ommuniqué de presse

Paris le lundi 24 février 2016 iconBulletin n° 17 février 2016
«Les écoles dans les palais» avec la classe de cm1-b du Lycée français d’Alexandrie

Paris le lundi 24 février 2016 iconA pré Saint Gervais, le 22 février 2017 a paris, le 3 mars 201 a paris, le 3 mars 20
«Nous aimons dessiner les projets avec humour, créer des mises en scène, et soigner avant tout le détail dans un dialogue continu...

Paris le lundi 24 février 2016 iconRapport de mission Février Juillet 2016 Date de démarrage: 16 janvier...

Paris le lundi 24 février 2016 iconRésidence du 4 janvier au 20 février 2016
«chamanique» des aborigènes Marine Bouilloud a su créer son propre vocabulaire formel et un univers coloré intense nous invitant...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com