This document is entirely translated into English on page 3








télécharger 27.33 Kb.
titreThis document is entirely translated into English on page 3
date de publication01.07.2017
taille27.33 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
(This document is entirely translated into English on page 3)
Appel d’offre du Laboratoire d’Excellence Futurs Urbains pour un

Appel d’offre du Laboratoire d’Excellence Futurs Urbains pour un

Post doc sur l’élaboration d’un observatoire urbain
1 Présentation du projet
Les acteurs urbains (élus, techniciens, prestataires, opérateurs divers) partagent assez largement un même constat : l’information dont on dispose sur les villes pour les gouverner, les gérer, les fabriquer ne convient plus. L’idée qu’il faudrait inventer de nouveaux dispositifs d’observation et de connaissance des villes est à l’ordre du jour.
Un diagnostic grossier montre que les problèmes rencontrés peuvent concerner l’absence de données importantes (ou la surabondance de celles qui ne le sont pas), les difficultés à accéder à celles qui existent ou à les rapprocher, ou encore les méthodes de production, de traitement ou de mise en œuvre des données existantes.

Ces différents facteurs contribuent à un malaise d’ensemble qui concerne au premier chef ceux dont le rôle est de produire ou gérer l’information urbaine. Parmi ces derniers, les agences d’urbanisme se trouvent en première ligne.

Le Labex souhaite donc développer, en partenariat avec la fédération nationale des agences d’urbanisme (FNAU) un programme de recherche –expérimentation ou recherche-développement sur l’observation urbaine. L’objectif de la démarche est de contribuer à un renouvellement de la méthodologie et des contenus d’observation de la ville, à l’usage de ceux qui la font et qui la font fonctionner.

Une première étape consiste à établir une description raisonnée des problèmes rencontrés et, autant que possible, des solutions utilisées par les uns et les autres pour les traiter. Tous les thèmes qui peuvent entrer dans l’observation urbaine (quelle que soit la discipline dont ils relèvent) sont au départ pris en considération.
2 Contenu de la mission
Le post-doc proposé s’inscrit dans cette perspective. L’objectif est de contribuer au montage général du programme par une étude spécifique de la production d’un échantillon d’agence d’urbanisme, dans une recherche exploratoire. Ces agences constituent avec les équipes de recherche les principales sources de production de connaissance à caractère non directement opérationnel (au sens de réalisation d’opérations) sur les villes. Elles commandent ou réalisent des études dites « générales » qui touchent à des domaines divers et qui peuvent alimenter des documents de planification ou la réflexion des élus. Il arrive qu’elles répondent, seules ou en collaboration, à des appels d’offres de recherche (PREDIT, PUCA, ADEME etc.). Par ailleurs, elles gèrent des dispositifs récurrents de production de données, par exemple des observatoires.
Il serait utile pour les différents acteurs concernés de disposer d’une meilleure vision de ce qui existe et pour les chercheurs d’identifier les axes autour desquels pourrait se développer une coopération entre eux et les producteurs d’analyses urbaines que sont les agences.
Dans cette perspective, l’objectif du post doc serait d’opérer une analyse de la production de connaissances (études et données récurrentes) réalisée par un échantillon agences d’urbanisme au cours de la période récente (une séquence d’environ cinq ans, mais dont les limites temporelles restent à définir exactement – mandats municipaux, périodes déterminées par des évènements législatifs ou autres ?). Il s’agit de caractériser des thématiques, des types de démarches, des résultats et apports, des modes de valorisation et de s’interroger plus particulièrement sur le rapport entre études et gestion de données récurrentes, ainsi que sur les relations entre études et recherche. La valeur ajoutée du post-doc portera non seulement sur l’information qu’il produira, mais sur les éléments de problématique et de méthode qu’il établira. Il pourra se focaliser plus sur les uns ou sur les autres, sur les approches qualitatives ou sur le maniement de grands dispositifs quantitatifs.
3 Profil du candidat
La personne retenue peut appartenir à n’importe lesquelles des disciplines s’occupant de l’urbain et redéfinira sa recherche dans le cadre présenté ci-dessus en fonction de ses compétences et de ses intérêts de recherche. En revanche, elle devra avoir une connaissance suffisante des dispositifs de la recherche urbaine et de l’étude en France, ainsi que du rôle des agences d’urbanisme.
Le ou la candidate devra s'intégrer dans une équipe pluridisciplinaire constituée au sein du Labex Futurs Urbains et comprenant des spécialistes des quatre domaines de l’Aménagement, de l’Architecture, du Transport et de l’Environnement. Hébergé dans un des cinq laboratoires du Labex associés au présent projet (LAB’URBA, LEESU, LVMT, LISA, CIRED), il participera activement aux travaux de l’équipe du projet.
Durée : un an renouvelable à partir du 1er juin 2012 Rémunération : 2.000 Euros net par mois

Contacts : Alain Bourdin (LAB’URBA) alain.bourdin@univ-mlv.fr ; Marie-Hélène Massot (LVMT) marie-helene.massot@ifsttar.fr
Le candidat doit prendre contact avec un des chercheurs dont le e-mail figure dans la liste ci-dessus, afin de discuter avec lui et de se faire parrainer par ce chercheur. Ce chercheur servira, pendant la durée du post-doc, de référent et de point d’entrée pour faciliter les contacts avec l’équipe pluridisciplinaire.
Documents à fournir (avant le 31 mars 2012)

à envoyer à frederic.deconinck@univ-paris-est.fr :
Résumé de la thèse + documents de soutenance (prérapports et rapport). Dans le cas où la soutenance n’a pas encore eu lieu, les prérapports suffiront.
Curriculum Vitae.
Une lettre de motivation sous la forme d’un exposé de la compréhension du sujet par le candidat, en deux pages.
Un document du chercheur qui confirme la proposition de parrainage.


Urban Futures Centre for Excellence

Call for applicants for a postdoctoral fellowship,

dedicated to a research concerning the setting up of an urban observatory
1 Presentation of the project
Most urban actors (elected officials, technicians, service providers, various operators) largely agree that the information available for governing, managing and creating cities is no longer adequate. It is widely accepted that we need to devise new initiatives for observing and generating knowledge about cities.
A quick overview reveals that existing problems may be due to a lack of important data (or an abundance of unimportant data) and difficultly accessing or comparing existing data as well as the means available to produce, process and exploit existing data.

These different factors fuel the general sense of discontent which is felt first and foremost by those whose role is to produce and manage urban information. And urban planning agencies are centre stage in this respect.

In partnership with the national federation of urban planning agencies (FNAU), Labex would like to develop a research and experimental programme or a research and development programme focused on urban observation. The aim is to contribute to a renewal of the methodology and content for observing cities that is available to those who actually create and run cities.

The first stage of this process will involve establishing a well thought out description of existing problems and, as far as possible, the solutions adopted by the different players. Any topic that touches on urban observation (regardless of its discipline of origin) can potentially be taken into consideration.
2 Content of the mission
The proposed postdoctoral position is part of this process. The goal is to contribute, via exploratory research, to the overall programme through a specific study of the work produced by a sample of urban planning agencies. Along with research teams, such agencies are the main producers of urban knowledge that is not directly operational in nature (in the sense of carrying out operations). They commission or conduct so-called “general” studies in diverse fields which are often used in planning documents and influence the thinking of elected officials. Occasionally, they bid alone or in partnership with others in response to calls for proposals for research grants (PREDIT, PUCA, ADEME, etc.). They manage ongoing data production initiatives, such as observatories for example.
It would be useful for all actors involved to have a better overview of existing work and for researchers to be able to identify the themes around which cooperation could be pursued with such agencies, who are the producers of urban analyses.
In this respect, the goal of the postdoc is to conduct an analysis of knowledge production (recurrent data and studies) created by a sample of urban planning agencies over the course of a recent period (approximately five years; the exact timescale still needs to be determined – municipal mandates, periods determined by legislative or other events?). The aim is to describe the topics, different approaches, findings, contributions and how the findings are used, and to focus in particular on the relationship between the study and management of recurrent data, as well as the relationship between studies and research. The added value of this postdoctoral opportunity will consist not only in the information produced, but also in the approaches and methods adopted. The focus may be placed more on one or the other, i.e., on qualitative approaches or on the handling of large quantitative processes.
3 Candidate profile
The person selected may come from any of the disciplines that deal with urban matters. They will focus their research on the context outlined above based on their skills and research interests. The candidate must be sufficiently knowledgeable about urban research mechanisms and research in France and be familiar with the role of urban planning agencies.
The preferred candidate will join a multi-disciplinary team within Labex Urban Futures which includes specialists from the four fields of planning, architecture, transport and the environment. The person will be hosted by one of the five Labex research units associated with this project (LAB'URBA, LEESU, LVMT, LISA, CIRED) and will contribute actively to the project team’s research.
Duration: one year, renewable starting on 2012 June 1st

Stipend: 24,000 Euros for one year (including health insurance)

Contact people: Alain Bourdin (LAB’URBA) alain.bourdin@univ-mlv.fr ; Marie-Hélène Massot (LVMT) marie-helene.massot@ifsttar.fr
Candidates must contact one of the researchers whose email is listed above in order to discuss the project and be sponsored by the researcher. For the duration of the postdoc, this researcher will be a reference and provide a point of contact with the multi-disciplinary team.
Required documents (to be send before 2012 march 31st)

at frederic.deconinck@univ-paris-est.fr:
Thesis abstract + viva documents (pre-reports and report). If the viva has not yet taken place, the pre-reports will suffice.
Curriculum vitae
A letter of interest in the form of a two-page overview of how the candidate understands the subject
A document from the researcher confirming their sponsorship offer.





similaire:

This document is entirely translated into English on page 3 iconExamples of texts translated into English for agency sub-contracted or private clients

This document is entirely translated into English on page 3 iconEnglish version available, starting at page 11

This document is entirely translated into English on page 3 iconEnglish version available, starting at page 11

This document is entirely translated into English on page 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

This document is entirely translated into English on page 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

This document is entirely translated into English on page 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

This document is entirely translated into English on page 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

This document is entirely translated into English on page 3 iconInsertion of page title at the beginning of the document, the template puts it at the end

This document is entirely translated into English on page 3 iconDe ‘’À la recherche du temps perdu’’
«jeunes filles en fleurs» (page 17), Albertine (page 18) – dans ‘’La prisonnière’’ (page 21) – dans ‘’Albertine disparue’’ (page...

This document is entirely translated into English on page 3 iconNote: your cover page and your works cited page do not count as part...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com