Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la








télécharger 96.06 Kb.
titreLisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la
page1/3
date de publication01.07.2017
taille96.06 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3
UNITE IV. AU JOUR LE JOUR. LES ETUDES SUPERIEURES

DE LA LECTURE AU PARLER


  1. Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la.


La journée d'un Sorbonnard

La Sorbonne, vieille université située au cœur du Quartier latin à Paris, jouit d'une réputation internationale. Vision d'un étudiant qui la fréquente au quotidien.

Olivier traverse à grands pas la Cour d'Honneur de la Sorbonne où les statues de Pasteur et Victor Hugo veillent sur les « sorbonnards » réunis dans ce grand lieu de rendez-vous des étudiants. Il jette un coup d'œil sur la pendule de la Chapelle de la Sorbonne pour s'apercevoir qu'il n'y a que cinq minutes pour trouver l'amphithéâtre Michelet. Etudiant en licence d'Histoire, Olivier va assister à son premier cours dans un amphi du centre historique de la Sorbonne, au Quartier latin. Cela fait trois ans qu'il est inscrit à la Sorbonne, mais les cours des deux premières années d'histoire sont dispensés dans un centre de l'université situé au nord de Paris, fort loin du Quartier latin. « Quand je suis arrivé, j'étais très déçu de ne pas avoir cours dans les beaux bâtiments de la vieille Sorbonne », se souvient Olivier.

Les quatre Sorbonne

L'Université de la Sorbonne est une grande machine qui n'a plus grand-chose à voir avec le Collège de théologie fondé en 1257 par Robert de Sorbon pour accueillir seize étudiants démunis. Aujourd'hui les bâtiments du centre historique de la Sorbonne, reconstruits au XVII siècle sur l'ordre du cardinal Richelieu et réaménagés encore en 1901 par l'architecte Nenot, sont devenus trop petits. La solution a été d'installer les étudiants dans des centres annexes à la vieille Sorbonne. Dites plutôt « les Sorbonne », car il faut aussi savoir que l'Université de la Sorbonne regroupe depuis 1970, quatre facultés : Paris I (Panthéon-Sorbonne), Paris III (la Sorbonne Nouvelle), Paris IV (Paris-Sorbonne) et Paris V (René Descartes).

Les quatre « facs », forment ainsi un ensemble constitué d'une quarantaine de sites et presque autant de bibliothèques éparpillés dans Paris et région parisienne, accueillant 110 000 étudiants. Les étudiants parisiens peuvent tout faire ou presque dans une des facs de la Sorbonne : les cursus classiques cohabitent avec des plus exotiques, comme les langues rares, la linguistique ou le théâtre ; on peut y devenir médecin ou professeur d'éducation physique, bref la liste et longue et surtout, très variée.

La Sorbonne est également une communauté très diversifiée. Le quotidien d'un étudiant en philosophie n'a rien à voir avec celui d'un futur médecin, et pourtant, tous deux sont des «sorbonnards». Olivier, lui, a seize heures de cours par semaine, dont deux heures de sport qu'il a choisi de prendre en module. Il a beaucoup de travail personnel à fournir en dehors des heures de cours et, jusqu'à l’année dernière, vous étiez sûrs de le rencontrer à la bibliothèque du centre de Clignancourt « J'attends avec impatience de recevoir ma carte d'étudiant pour pouvoir finalement m'inscrire à la grande bibliothèque de la Sorbonne, située dans les bâtiments de 1a vieille Sorbonne ». dit-il. En effet, faute de place, cette bibliothèque inter-universitaire n'accueille que les étudiants à partir de la licence.

Quand il ne révise pas, Olivier rencontre ses copains dans les cafés qui sont à la proximité de la Sorbonne. Le Bombardier, le Duc et le Reflet sont ses préférés, car les moins chers. « Je vais de temps en temps aux cafés qui sont sur la place de la Sorbonne, mais je ne trouve pas le cadre là-bas très sympa. En plus, ils sont souvent pleins », raconte-t-il. La plupart du temps, il croque un sandwich entre deux cours à midi. « Je n'ai jamais plus d'une heure pour manger à midi, ce qui ne me laisse pas le temps de me rendre à un des restaurants universitaires du quartier et d'affronter la queue ...»

Le mythe de la Sorbonne

Comme 54 % des étudiants, Olivier vit chez ses parents. Quand il fait beau, il se rend à la Sorbonne en roller ou à vélo. Branché sur l’internet, il peste contre le manque des moyens informatiques de cette vieille université.

Olivier reconnaît cependant, que la réputation de la Sorbonne rayonne encore en France et dans le monde. « Quand je dis que j’étudie à la Sorbonne, les gens ouvrent grands les yeux et sont très impressionnés …», témoignent plusieurs « sorbonnards ». Alors, est-ce vraiment meilleur qu'ailleurs ? « Je n'ai pas d'éléments de comparaison, mais je trouve que les enseignements sont de qualité. De bons professeurs, parfois très médiatisés, donnent des cours ici », raconte Olivier.

« Je me rappelle qu'un grand professeur nous conseillait de valider notre cursus par des stages. Il ne suffit plus d'aller à la fac, aussi bonne soit-elle, pour réussir dans la vie professionnelle. Un étudiant à la Sorbonne devra se battre plus tard comme tout le monde», dit Olivier. Une certitude donc, à la Sorbonne comme ailleurs, on ne réussit pas sans une réelle motivation.

D'après Le français dans le monde.
Autour du texte :

  1. Complétez les phrases suivantes par les mots du texte. Précisez leurs significations.

Olivier va assister à son premier cours dans __________du centre historique de la Sorbonne, au Quartier latin. Cela fait trois ans qu'il est ___________à la Sorbonne, mais les cours des deux premières années d'histoire sont ________________dans un centre de l'université situé au nord de Paris, fort loin du Quartier latin.
La solution a été d'installer les étudiants dans des centres _____________à la vieille Sorbonne.
Les quatre «________», forment ainsi un ensemble constitué d'une quarantaine de _______ et presque autant de bibliothèques ______________ dans Paris et région parisienne, accueillant 110 000 étudiants.
Olivier, lui, a seize heures de cours par semaine, dont deux heures de sport qu'il a choisi de prendre en ___________. Il a beaucoup de ______________à fournir en dehors des heures de cours et, jusqu'à l’année dernière, vous étiez sûrs de le rencontrer à la bibliothèque du centre de Clignancourt.
En effet, faute de place, cette bibliothèque _____________ n'accueille que les étudiants à partir de _____________________.


  1. Traduisez les extraits du texte et répondez aux questions.

Olivier traverse à grands pas la Cour d'Honneur de la Sorbonne où les statues de Pasteur et Victor Hugo veillent sur les « sorbonnards » réunis dans ce grand lieu de rendez-vous des étudiants. Il jette un coup d'œil sur la pendule de la Chapelle de la Sorbonne pour s'apercevoir qu'il n'y a que cinq minutes pour trouver l'amphithéâtre Michelet.

  • Avez-vous un lieu de rendez-vous dans votre université ?

  • Avez-vous des amphithéâtres ? Où se trouvent-ils ?

  • Avez-vous une chapelle dans votre université ? Connaissez-vous son histoire ?


L'Université de la Sorbonne est une grande machine qui n'a plus grand-chose à voir avec le Collège de théologie fondé en 1257 par Robert de Sorbon pour accueillir seize étudiants démunis. Aujourd'hui les bâtiments du centre historique de la Sorbonne, reconstruits au XVII siècle sur l'ordre du cardinal Richelieu et réaménagés encore en 1901 par l'architecte Nenot, sont devenus trop petits.

  • Répétez la date de la fondation de la Sorbonne et le nom de ses fondateurs.

  • Connaissez-vous l’histoire de la fondation de votre université et le nom de son fondateur ?


Dites plutôt « les Sorbonne », car il faut aussi savoir que l'Université de la Sorbonne regroupe depuis 1970, quatre facultés : Paris I (Panthéon-Sorbonne), Paris III (la Sorbonne Nouvelle), Paris IV (Paris-Sorbonne) et Paris V (René Descartes).

  • Qu’est-ce que c’est que « les Sorbonne » ?

  • Combien de facultés compte votre université ?

  • Combien de sites ou de bâtiments a votre université ?


Quand il ne révise pas, Olivier rencontre ses copains dans les cafés qui sont à la proximité de la Sorbonne. Le Bombardier, le Duc et le Reflet sont ses préférés, car les moins chers. La plupart du temps, il croque un sandwich entre deux cours à midi. « Je n'ai jamais plus d'une heure pour manger à midi, ce qui ne me laisse pas le temps de me rendre à un des restaurants universitaires du quartier et d'affronter la queue ...»

  • Quand vous êtes libres, où rencontrez-vous vos copains ?

  • Comment sont organisés vos repas dans la journée ?

  • Où pouvez-vous déjeuner à l’université ? Est-vous satisfait de la qualité et du prix des repas ?




  1. Dites si c’est vrai ou faux.

Le Collège de théologie fondé en 1257 par Robert de Sorbon accueillit seize étudiants.

1150 000 étudiants font leurs études à la Sorbonne actuelle.

Le quotidien d'un étudiant en philosophie est le même que celui d'un futur médecin.

Comme 54 % des étudiants, Olivier vit chez ses parents.

Quand il fait beau, il se rend à la Sorbonne à pied.

La réputation de la Sorbonne rayonne encore en France et dans le monde.

Les enseignements sont de qualité, de bons professeurs, parfois très médiatisés, donnent des cours à la Sorbonne.

Pour réussir son parcours le Sorbonnard doit avoir une réelle motivation.

Il ne suffit plus d'aller à la fac, aussi bonne soit-elle, pour réussir dans la vie professionnelle, il faut valider le cursus par de nombreux stages.


  1. D’après vous, les études supérieures, facilitent-elles l’avenir d’une personne ? Pour réussir dans la vie, suffit-il de terminer la faculté ? Que faut-il faire encore ?

  2. Commentez la phrase du texte : « Un étudiant à la Sorbonne devra se battre plus tard comme tout le monde ».

  3. Etes-vous d’accord avec la phrase : « La réputation de la Sorbonne rayonne encore en France et dans le monde » ? Aimeriez-vous faire vos études à la Sorbonne ? Ayant lu le texte, avez-vous appris du nouveau sur le passé et le présent de cette université ?



  1. Lisez deux textes suivants qui parlent du même événement, unissez les détails présentés et dites comment se transforme l’Université Paris-VII qui occupait les lieux de Jussieu, dans le Quartier Latin.


PARIS RIVE GAUCHE : UNE UNIVERSITE DANS LA VILLE

Un grand pôle universitaire consacré aux sciences, aux langues et aux lettres s'installe, le long de la Seine, à Paris Rive Gauche. Cette Nouvelle Sorbonne, située dans la partie Est de la capitale, profitera de la complémentarité avec la Bibliothèque nationale de France, les centres médicaux et les entreprises de ce quartier. Paris Rive Gauche devient ainsi l'un des grands pôles parisiens de la culture, de la recherche et du savoir.

L'Université pluridisciplinaire Paris VII-Denis Diderot (sciences, lettres et sciences humaines), quitte donc Jussieu pour emménager le long de la Seine, dans le quartier Masséna, qui constitue la partie Est de Paris Rive Gauche. Paris VII occupe les bâtiments réhabilités des Grands Moulins et de la Halle aux farines, ainsi que des locaux neufs construits à proximité (pour des laboratoires de physique).

L’Inalco (Institut national des Langues et civilisations Orientales) appelé communément "Langues'O", grand établissement à caractère scientifique et culturel chargé de l'enseignement et de la recherche de 88 langues d'Asie, d'Afrique ou d'Océanie, s'installera pour sa part, dans le même quartier. Dispensant son enseignement de haut niveau depuis 1795, cette institution unique en France qui a pour vocation de former les «cadres d'Orient», s'inscrit dans le mouvement de modernisation des grandes écoles parisiennes. Aujourd'hui, les deux tiers des étudiants de l'Inalco suivent un deuxième cursus universitaire, à côté des langues orientales, ce qui facilite leur insertion dans le monde professionnel.

Par ailleurs, des décisions et des arbitrages sont en cours quant à l'installation d'une école d'architecture et de l'Ecole pratique des hautes études (EPHE). La Ville de Paris et l'Etat ont décidé de contribuer à la création de 600 logements étudiants et d'équipements sportifs. Depuis 1996, un travail a été mené avec une parfaite convergence sur l'idée de réaliser une «université dans la ville», au milieu d'un quartier où voisinent des entreprises, des habitations, des services publics, des équipements de loisirs et de restauration, des commerces, des bureaux.

D’après Actualité en France.
PARIS-VII QUITTE LE QUARTIER LATIN POUR L’EST PARISIEN

«De la lumière, du matériel neuf, plus de tags : c'est difficile de se plaindre, lorsqu'on a étudié entre les murs lépreux de Jussieu. » Stéphane Mounier, 23 ans, a suivi son premier cours de biologie la semaine dernière dans les locaux flambant neufs de Paris-VII, surgis de terre dans le XIIIe arrondissement. Il est ravi de «quitter la forteresse du Quartier latin ».

Pour Benoît Eurin, le président de l'université Paris-VII, la priorité était de partir de Jussieu le plus rapidement possible : «Il s'agit d'une question de santé publique.» Aujourd'hui, environ 40% des locaux sont en effet encore amiantés.

Le déménagement de Jussieu a été décidé dans les années 1995-1996, lorsque l'amiante a été détectée dans les murs de l'université. Après de nombreux atermoiements politiques, l'emplacement a été choisi, loin du Quartier latin. « Les universitaires étaient à l'époque furieux de partir», se souvient François Montarras, le vice-président en charge de l'aménagement du campus Paris-Rive gauche. Les affiches : «Non à la déportation!» ont longtemps fleuri. «Aujourd'hui, tout le monde nous envie », assure-t-il.

L'idée de la présidence de Paris-VII est d'inaugurer un bâtiment «exemplaire» alors que le bâti universitaire est souvent insuffisamment entretenu et pas toujours respecté : « Tout cela va changer parce que ce sont de beaux bâtiments, sans câbles apparents, avec un minimum de faux plafonds : ils vont plaire, donc il va y avoir du respect. Désormais, dès qu'il y a un tag, on l'enlève dans le quart d'heure. »

Les étudiants handicapés seront particulièrement bien accueillis, avec des locaux spécialement dédiés à leurs soins et des places handicapés dans les amphis. Pour cet habituel bastion de la contestation étudiante, il sera par ailleurs plus difficile de faire grève ou de bloquer l’université, puisque les bâtiments du nouveau campus sont éloignés les uns des autres et entourés de locaux d'habitation.
Une université délibérément ouverte sur la cité

Les Grands Moulins de Paris comme la Halle aux farines ont été réhabilitées. En décidant de s'installer en bord de Seine, dans le nouveau quartier qui se développait à l'est de la Bibliothèque nationale, l'université entendait ne pas recréer un bloc monumental et isolé comme ce campus de Jussieu qu'elle allait quitter.

«Au contraire, la circulation des étudiants et des chercheurs devait contribuer à la richesse de la vie urbaine», explique François Montarras, le vice-président de l'établissement en charge de cet aménagement. Le nouveau campus se rêvait en « univer-cité ».

Surtout, pour éviter de donner une image monolithique de l'institution, chacun des édifices se distingue de ses voisins. «Il devait s'identifier par sa fonction mais aussi par son aspect architectural », note François Montarras. Des bâtiments à fort tempérament, Paris-VII en a déjà récupéré en décidant de conserver les Grands Moulins de Paris, construits à partir de 1917, et la longue Halle aux farines voisine, qui date des années 1940. Il fut aussi décidé que chaque pièce du dispositif, rénovée ou construite, serait attribuée à un architecte différent.

Pour satisfaire cette ambition, des concours furent lancés en 2000. La réhabilitation du bâtiment un brin solennel des Grands Moulins est l'œuvre de Rudy Ricciotti. L'architecte a préservé son aspect. En revanche, à la place de la minoterie et des silos sont en train de s'installer la bibliothèque qui a toujours fait défaut à l'université et des services administratifs, dont la présidence.

À côté, Nicolas Michelin a eu la délicate mission de transformer ce vaste entrepôt qu'était la Halle aux farines en locaux d'enseignement. L'architecte admet qu'il a gavé l'édifice avec treize amphithéâtres de 160 à 300 places et une cinquantaine de salles de cours. Une légère structure vitrée s'est amarrée en paquebot de béton pour accueillir un restaurant universitaire.

Pour être encore plus ouverte sur la ville, l’université a imaginé d’installer des commerces et des services dans les rez-de-chaussée de ses locaux ou de rendre utilisables, à l’avenir, certains de ses équipements par d’autres publics que les étudiants.

D’après le Figaro.
Commentaires.

1. tag m – mot angl. « Insigne » Signature codée formant un dessin d’invention décorative, sur un mur ou une voiture de métro. Graffiti m.

2. amiante m – Matériel fibreux, asbeste.
Autour des textes :

1. Relevez toutes les dates et nommez les événements qui y correspondent. Reconstituez l’ordre chronologique des événements.

2. Relevez tous les noms propres, associez-y les fonctions des personnes. Citez ce qu’ils ont dit à propos de la nouvelle université.



  1. Lisez le texte et
  1   2   3

similaire:

Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la iconLa figure du roi
Toute puissance, toute autorité réside dans la main du roi […], extrait du texte de Bossuet sur le droi divin

Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la iconTracé de carrière artistique
«le neon» à Paris, offre son concours à toute réalisation concernant l’association son-couleurs. 1987

Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la iconCe manuel est destiné à toute personne de l’entreprise, ou extérieure...
«transformation de support d’information matériel (support papier) en fichier numérique». L’action de dématérialiser une information...

Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la iconTexte établi pour Maupassantiana
«Maup Index». Une fois enlevées d’une copie du texte, on ne pourra pas y récréer l’index, mais IL sera possible de revenir à la version...

Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la icon3D : contrairement à la 2D, en 3Dimensions le travail se fait dans...
«intertitre». C’est un texte filmé (le mot «carton» fait référence au support du texte que l’on filmait aux débuts du cinéma) utilisé...

Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la iconRelevez les informations du texte concernant Jean-Pierre et Hél è ne
«personne» la plus importante de notre histoire : Idéfix, un petit fox-terrier au moins aussi intelligent que le chien d’Obélix....

Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la iconFlorilege des questions / reponses
«s’applique aux surélévations ou aux additions de bâtiments existants.» Par défaut, la rt 2012, s’applique donc à toute nouvelle...

Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la iconNotes sur l’histoire de l’écriture du texte par Roland Fichet texte à venir

Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la iconActivité 2 : écoutez le commentaire et soulignez, dans chaque phrase,...

Lisez le texte et dégagez toute l’information factuelle concernant la Sorbonne, soulignez-la iconRédiger un texte bref, cohérent, construit en paragraphes, correctement...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com