C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira








télécharger 89.89 Kb.
titreC’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira
date de publication03.07.2017
taille89.89 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
GROUPES VACANCES

117 AVENUE DE LA MARNE

59420 MOUVAUX

TEL : 0971 52 00 06 PORT : 06 75 08 42 97

FAX : 03 20 70 50 29

E-MAIL : groupes.vacances@orange.fr

CIRCUIT RUSSIE 2011

COMBINE SAINT PETERSBOURG / MOSCOU

PARIS / PARIS

8 jours / 7 nuits





A travers ce double portrait, Moscou la cité qu’immortalise la silhouette de ses bulbes, l’ancienne capitale au cachet plus européen, si tuée quelques 700 km au nord ouest, vous apparaitront aussi différentes que le furent ces deux figures historiques, Ivan le Terrible et la Grande Catherine. Pourtant les 2 villes partagent ce même mode de vie qui donne un choc au visiteur venant de l’ouest. En laissant de côté toutes idées préconçues, les jouissances culturelles qui seront les vôtres se doubleront de la révélation, fût-elle partielle, d’une société en pleine mutation. Moscou, c’est d’abord le Kremlin, berceau de la cité, dont les chefs-d’œuvre, amassés sur 25 hectares suffiraient à faire de la métropole russe un haut lieu du tourisme. Mais la ville possède par ailleurs d’innombrables musées, galeries, salles de concerts et elle s’affirme comme la capitale économique, politique et intellectuelle d’une superpuissance.

Saint Petersbourg, surgie il n’y a pas trois siècles des marécages finnois de la Néva par la volonté d’un seul homme au prix de la vie de milliers d’autres, Leningrad, Petersbourg, Saint Petersbourg ou plus familièrement « Piter », la ville la plus abstraite et la plus préméditée du monde (Dostoïevski), est le résultat d’un défi.

Créée par Pierre le Grand en 1703 comme une « fenêtre sur l’Europe », posée sur la Neva, bâtie de force sur les marécages, Saint Petersbourg, classique et raffinée, baroque et froide, palladienne, grandiose enroulant les rubans de ses palais au long de la triple ceinture de ses canaux, éclate de mille couleurs pastels dans une unité parfaite reflétée dans ses vitres sa lumière indécise et son eau profonde. Elle est si belle, si incroyablement luxueuse qu’un vertige vous y guette à chaque quai de granit, à chaque pont veillé par des lions, des chevaux ou des griffons de bronze…

C’est alors, que comme Dostoïevski, il vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira.


1er JOUR  dimanche : PARIS  SAINT PETERSBOURG
Rendez vous des participants à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Arrivée à St-Pétersbourg.

Accueil à l’aéroport par votre guide francophone.

Transfert à l’hôtel.

Dîner à l’hôtel et nuit.
2ème JOUR  lundi : SAINT PETERSBOURG

Petit-déjeuner à l’hôtel.
Tour panoramique de la ville.




Magique, irréelle, fastueuse, la « Venise du Nord » continue d’éblouir par ses palais innombrables aux couleurs tendres, ses multiples églises et ses richesses culturelles inestimables. Cette ville de pierre et d’eau, rythmée par les canaux, dévoile un riche paysage architectural : la Perspective Nevsky, le Palais d’Hiver, les bords de la Neva, l’Amirauté, les Colonnes Rostrales sur l’île Vassilievsky, la Place des Décembristes, le cathédrale Saint Isaac, le Couvent Smolny, la cathédrale Nikolo Bogoïavlensky à l’architecture religieuse russe très baroque...

Visite de la Forteresse Pierre et Paul.

La Forteresse Pierre et Paul, située sur un îlot ceinturé par la Neva, sa flèche d’or domine le fleuve, sa crypte abrite les tombeaux de tous les tsars de Russie ainsi que celle, tout récemment du dernier Tsar Nicolas II.

C’est sur « l’îlot aux lièvres » que Pierre le Grand fait poser la première pierre de Saint Petersbourg, en 1703. Très rapidement, la forteresse abandonne sa fonction stratégique et devient une prison politique, dans laquelle les Décembristes, Gorki, Dostoïevski seront enfermés. La Cathédrale Pierre et Paul s’impose au regard, par sa richesse baroque. Dominant St Petersbourg de sa flèche dorée de 122 m, elle est la magistrale concrétisation des rêves de Pierre le Grand. Dans la crypte impériale reposent trente tsars, tsarines et Grands-Ducs, de Pierre le Grand à Alexandre III.
Arrêt près du Croiseur Aurore, navire de l’ancienne marine de guerre impériale, dont les canons ont marqué le début de la Révolution russe le 25 octobre 1917. Son équipage rebelle s’est joint aux révolutionnaires négligeant l’ordre supérieur de quitter la ville. Ses troupes donnèrent non seulement le signal du siège du Palais d’Hiver, mais y participèrent également.




Visite de Notre Dame de Kazan.
La cathédrale Notre Dame de Kazan est l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture russe du XIXème siècle. En 1800, le Tsar Pierre 1er a ordonné la construction selon le modèle de la Basilique Saint Pierre de Rome. Ses plans ont été élaborés par l’architecte Voronikin, qui après avoir été serf du Comte Stroganov, a suivi une remarquable carrière pour devenir professeur d’architecture à l’Académie des Beaux Arts. Le héros de la guerre contre Napoléon, Kutuzov, a été enterré à cet endroit en 1813, puis sur sa tombe une célèbre épitaphe a été écrite par Pouchkine. Durant l’époque communiste elle a été transformée en musée de l’Athéïsme. Puis elle a été restaurée pour y célébrer à nouveau le culte, tout en étant aujourd’hui l’un des principaux centres du culte orthodoxe de la ville.

Déjeuner
Découverte de la cathédrale Saint Isaac. Elle fut construite en 1819-1858, par un architecte français, Auguste de Montferrand, tout à fait inconnu à l’époque a fait l'objet de l'un des derniers grands chantiers de Saint Petersbourg mobilisant 120000 hommes et des moyens énormes. Recouvert d'une centaine de kilos d'or, le dôme, ceint d'une colonnade, s'élève à 102 mètres d'où l'on découvre un panorama intéressant de Saint Petersbourg.

Troisième au monde par sa taille après la basilique Saint Pierre de Rome et la cathédrale Saint Paul de Londres. Murs décorés de 14 types de marbres et de 43 sortes de pierres semi-précieuses, la cathédrale abriterait pas moins de 16000 tonnes de Malachite!
Dîner et nuit à l’hôtel.

3ème JOUR  mardi : SAINT PETERSBOURG
Petit-déjeuner à l’hôtel.




Départ pour Petrodvoretz, s’étendant au bord du Golfe de Finlande à 29 km de Saint Petersbourg, cette ville de palais, de fontaines et de parcs en terrasses, a souvent été comparée à Versailles. Le site, mentionné pour la première fois en 1705, s’est développé à partir d’un modeste domaine rural qui accueillait les séjours de Pierre le Grand lors de ses inspections des travaux de Kronstadt. Fondée en 1774 par Pierre le Grand, le nouveau Peterhof, avec ses beaux jardins bruissants de fontaines et ornés de statues, et avec ses pavillons - le Marly, l’Ermitage, le Monplaisir – se devait de refléter dignement la puissance de l’Empire russe.

Après la victoire qu’il remporta sur les Suédois, en 1709, à Poltava, le tsar Pierre le Grand décida de construire un palais « à la hauteur du plus grand des monarques ». Sa visite de Versailles, en 1717, renforça ses ambitions. Plus de 5 000 ouvriers, serfs et soldats dirigés par des architectes, des hydrauliciens, des paysagistes et des sculpteurs travaillèrent sur ce chantier. Commencé frénétiquement en 1714, Peterhof fut inauguré en 1723. Le Grand Palais de Le Blond, achevé en 1721, fut considérablement remanié au cours des décennies suivantes. Dans les années 1770, la Grande Catherine chargea Iouri Velten de redécorer une partie de l’intérieur dû à Rastrelli, notamment la salle du Trône et la salle de Tchesma.

Le domaine de Peterhof se dresse au centre d’un magnifique parc paysagé, composé de jardins à la française et à l’anglaise. Le palais, avec ses vues sur la Baltique, est l’image même du triomphalisme impérial.

Le parc supérieur, le parc inférieur et le parc Alexandria forment l’ensemble de ce domaine d’environ 607 ha, bordant la baltique. Il comprend de nombreux palais et fontaines, des avenues bordées d’arbres et des sentiers boisés. Le Blond dessina le parc à la française situé près du Grand Palais, avec ses massifs de fleurs géométriques, ses sculptures, ses pergolas et ses pavillons d’été.

A 11 heures en été vous serez le témoin de la scène magnifique du réveil des fontaines sous l'accompagnement de la musique de Gliere "Hymne au Grand Ville". Les fontaines de Peterhof sont une véritable symphonie de l'eau. Durant tout l'été, du petit matin jusqu'à très tard dans la nuit, plus de deux milles jets d'eau de 140 fontaines les plus diverses s'élancent vers le ciel dans les parcs de Petrodvoretz. L'eau provient d'un système d'étangs reliés par des tuyaux à toutes les fontaines du parc; les étangs se trouvant a une altitude plus grande que les fontaines, l'eau jaillit de ces dernières sans l'aide d'aucune pompe.
Déjeuner
Visite guidée du musée de l’Ermitage.

On ne le présente plus : avec trois millions d’œuvres, ce musée est sans doute l’un des plus célèbres du monde.

On connaît moins par contre l’histoire et la beauté des murs qu’il enferme : dans le Palais d’hiver se succédèrent jusqu’à Nicolas II, Tsars et Architectes. Construit de 1754 à 1762 par Bartoloméo Rastrelli, ce palais de plan carré, cantonné de pavillons, est organisé autour d’une énorme cour en forme de croix grecque.

Commandé par Elisabeth, fille de Pierre I, et construit sur les plans de Bartolomeo Rastrelli, resta la résidence des tsars jusqu’en 1917. Cet édifice baroque vert pâle, orné de colonnades, frontons, moulures et couronné de statues, couvre une superficie de 9 hectares.

Soixante mille œuvres des maîtres des plus grandes écoles du monde sont exposés dans 400 pièces. Certaines salles, somptueusement décorées, mêlent le mobilier, les objets d’art, la sculpture et la peinture, et réservent de leurs fenêtres de superbes points de vue sur la Neva ou la Place du Palais ; au centre de laquelle s’élève l’immense Colonne Alexandre : 47 m de granit rose érigé en 1834 pour commémorer la victoire russe sur Napoléon.





Dîner et nuit à l’hôtel.

4ème JOUR  mercredi : SAINT PETERSBOURG
Petit-déjeuner à l’hôtel.
Visite du palais de Pavlovsk

Le Palais de Pavlovsk fut le cadeau de Catherine la Grande à son fils Paul, futur tsar Paul Ier, en 1977. L’endroit prit le nom de Pavlosk et s’enrichit rapidement avec de nombreuses œuvres d’art grâce à l’épouse du Tsar, Maria Federovna, une amatrice d’arts qui fut mécène de nombreux artistes. Vous pourrez apprécier le raffinement des salons, l’harmonie des couleurs, l’élégance des cheminées en marbre de Carrare, la grande collection de porcelaines, les peintures et les objets en ivoire … Le Grand Parc de 600 hectares, originalement réserve de chasse impériale, est un chef d’œuvre européen d’architecture paysagiste.
Déjeuner



Continuation par le palais de Pouchkine.

La petite ville de Pouchkine, située à 30 km de Saint Petersbourg a été nommée ainsi e n l’honneur du célèbre poète russe. Elle s‘appelait jadis Tsarkoïe Selo (hameau des Tsars). Elle accueille l’une des plus belles résidences impériales, le Palais Ekaterinsky, dédié à Catherine I, épouse de Pierre Legrand. Il fut dessiné par l’architecte italien Bartoloméo Rastrelli, auteur des plus importants palais et monuments de la ville, et fut construit au XVIIIe siècle pendant le règne de 5 Tsars. Lieu de prédilection de Catherine II la Grande, son incomparable succession de salons culmine dans la Cabinet d’Ambre, entièrement recouvert d’ambre de la baltique. A l’abri des regards pendant presque un siècle, elle a été entièrement restaurée en 2003. La magnifique architecture trouve son égal dans le parc qui entoure le palais, où vous pourrez vous promener (en fonction de la saison) parmi les bois de bouleaux et sapins, lacs et étangs, ruisseaux, ponts, sculptures, pergolas… L’inoubliable beauté des lieux a été décrite par une multitude de poètes et artistes.
Retour à St-Pétersbourg.
Dîner.
Transfert à la gare. Et trajet de nuit pour Moscou en train couchettes par 4.
5ème JOUR  jeudi : MOSCOU
Arrivée à la gare de Moscou et accueil par votre nouveau guide.
Petit-déjeuner.
Départ pour un tour de ville de Moscou : les perspectives du Nouvel Arbat et Tverskaya, l’Université Lomonossov, Vieille et Nouvelle Arbat, Place des Théâtres, rue Tverskaia, l’ancien quartier de Kitaï-Gorod, la place Rouge avec la Cathédrale de Basile-le-Bienheureux et le Mausolée de Lénine …
Capitale de la Fédération de Russie, Moscou reste le plus grand centre politique, économique, culturel d'un pays grand comme trente fois la France. La ville s'est développée en cercles concentriques autour d'un noyau central : le Kremlin ("kreml"-forteresse en russe). Trois ceintures de boulevards correspondant aux anciennes enceintes militaires, témoignent des étapes de l'agrandissement de la petite ville fortifiée du XIIème siècle blottie sur la rive gauche de la Moskova.
En septembre 1997, Moscou a fêté son 850ème anniversaire, célébrant le renouveau de cette ville dont le centre a été entièrement rénové et qui brille désormais de tous ses feux une fois la nuit tombée.

Moscou «aux cent coupoles» comme l’évoquait Pouchkine, Moscou «la Belle», Moscou la Sainte présente aujourd’hui l’image d’une capitale cosmopolite.
Arrêt près du monastère Novodievitchi.
Tour à pied du centre historique.
Cathédrale Basile-le-Bienheureux ou Saint-Basile
En 1552, à la suite de la prise de Kazan, le tsar Ivan IV, dit le Terrible, souhaite bâtir un monument pour commémorer sa victoire contre les Tatars. Différentes théories existent quant à l'architecte responsable de la construction. La première attribue l'œuvre à l'architecte Postnik Yakovlev de Pskov, surnommé Barma. Une seconde dit que Postnik et Barma étaient deux architectes distincts travaillant ensemble et la troisième version donne la paternité de la cathédrale à un architecte occidental inconnu (probablement un Italien puisque des Italiens ont édifié une grande partie des bâtiments du Kremlin). La construction de la cathédrale de l'Intercession-de-la-Vierge débuta en 1554 et s'acheva en 1563. À l'époque les dômes étaient dorés et en forme de casque. Selon la légende, face à une telle beauté, le tsar ordonna que l'on crève les yeux de l'architecte, pour qu'il ne puisse pas reproduire un tel édifice. Postnik ne fut probablement pas aveuglé puisqu'il participa aux travaux du Kremlin de Kazan quelques années plus tard.

En 1583, à la suite d'un incendie, les dômes furent remplacés par les bulbes que nous connaissons aujourd'hui. Cependant, ils ne devinrent bariolés qu'en 1670.

On l'appelle communément Saint-Basile, car elle abrite le tombeau de Basile le Bienheureux dans une chapelle latérale adjointe par Postnik Yakovlev en 1588.
Déjeuner.
Promenade dans le métro de Moscou, l’un des plus rapides, des plus profonds et des plus économiques du Monde. C’est à l’instigation de Staline que l’on entreprit dès 1935 de faire des stations des véritables palais souterrains, d’aménager ce lieu essentiellement fonctionnel en Versailles pour le peuple, d’où cette débauche de marbres, stucs, vitraux, mosaïques et lustres de cristal gigantesques. Les plus importants artistes de l’époque participèrent à sa décoration et utilisèrent des matériaux en provenance de tout le pays, voulant symboliser l’unité des peuples soviétiques. Il est encore aujourd’hui le principal moyen de transport dans la capitale et l’un des plus importants au monde avec 200 km de lignes et 145 stations. Visite des plus importantes d’entre elles.

Dîner et nuit à l’hôtel.

6ème JOUR  vendredi : MOSCOU
Petit-déjeuner à l’hôtel.
Découverte d’une partie du territoire du Kremlin.

Le Kremlin, sur un escarpement rocheux qui domine la Moskova, est le cœur de Moscou.

A l’origine forteresse en bois (la première enceinte date de 1156), la citadelle s’étendit peu à peu jusqu’à couvrir une superficie de 28 ha. Chacune des vingt tours est unique ; les aigles bicéphales tsaristes qui triomphaient à leur sommet ont été remplacés, après 1935, par des étoiles couleur rubis devenues l’un des symboles de Moscou.

Le roi des canons, coulé en 1586, n’a, bien qu’étant la plus grosse pièce d’artillerie existante, jamais tiré : il mesure 5,32m et pèse 40 tonnes. La Cloche Tsarine est également impressionnante : fondue en 1735, elle a un diamètre de base de 6,60m, mesure 5,80m de haut et pèse 210 kg.

Promenade sur la place des Cathédrales, aménagée au XVème siècle, fut pendant des siècles le centre de la vie au Kremlin. Elle ne peut mieux mériter son nom, entourée au Nord par la cathédrale de l’Assomption et celles des Douze-Apôtres, à l’Ouest par le palais à Facettes, au Sud par les collégiales de l’Annonciation et de l’Archange, et à l’Est par le clocher d’Ivan Veliki.
Déjeuner
Découverte de la galerie Trétiakov
Visite de cette incomparable pinacothèque, appelée ainsi en l’honneur de son fondateur, le célèbre marchand Pavel Tretiakov (1832-1898), grand mécène russe du XIXème siècle. Son rêve était la création d’un grand musée accessible à tout visiteur sans distinction de classe ou fortune, avec une grande collection de pièces permettant de comprendre et d’admirer l’histoire de l’Art russe. Le projet devint réalité en 1881 avec l’inauguration de la Galerie. Tretiakov fit don de plus de 2000 œuvres de sa collection privée à la ville de Moscou, constituant ainsi l’origine de ce qui est devenu aujourd’hui un impressionnant musée : il abrite plus de 13000 œuvres d’art créées par des artistes russes. Outre sa magnifique collection d’icônes, vous pourrez admirer un exceptionnel panorama historique de la peinture russe depuis le XIème siècle jusqu’à nos jours, dont les pièces les plus connues sont « La Vierge de Vladimir » de type byzantin et que la légende attribue à Saint Luc et le chef d’œuvre d’Andreï Roublev « La Trinité »

C'est actuellement la plus grande collection d'art russe au monde.

Visite de la cathédrale du Saint Sauveur, cette cathédrale imposante est la plus grande église orthodoxe jamais construite. Erigée en l’honneur de la victoire russe devant les troupes de Napoléon, elle fut terminée à l’occasion du couronnement du Tsar Alexandre III. De style néo-byzantin sur les plans et néo-classique dans sa construction, on trouve, en guise d’ornements, des représentations de batailles notamment contre les troupes napoléoniennes, le tout en marbre de Carrare. Staline a ordonné qu’on la dynamite en 1931 afin d’y ériger le futur « Palais des Soviets ». Finalement c’est la plus grande piscine du monde qui a été construite. Après la chute du communisme, la Cathédrale a été reconstruite conformément au modèle original. Son inauguration, en l’an 2000, coïncide avec la canonisation du dernier Tsar et sa famille, assassinés pendant la révolution bolchévique.
Dîner et nuit à l’hôtel.
7ème JOUR  samedi : MOSCOU

Petit-déjeuner à l’hôtel.
Excursion à Serguiev Possad et visite du monastère. Situé à quelque 70 km au nord est de Moscou, sur la Route Impériale de l’Anneau d’Or, Serguiev Possad (autrefois Zagorsk) est l’un des hauts lieux de la spiritualité orthodoxe russe. Sa construction fut commencée par Saint Serge qui établit en ces lieux un monastère-forteresse en 1340. Au fil des siècles le monastère devint l’un des plus importants centres spirituels de la Russie. Le monastère fortifié de la Trinité Saint-Serge est encore actif aujourd’hui et fait aussi les fonctions de séminaire, institut théologique, lieu de pèlerinage, siège et résidence du Grand Patriarche de Toutes les Russies, ce qui lui vaut le surnom de « Vatican Russe ». Parmi ses nombreuses église et cathédrales, il ne faut pas manquer la coupole bleue de la Cathédrale de l’Assomption ou la plus importante d’entre elles, la cathédrale de la Dormition qui abrite la tombe de Boris Godounov et de sa famille. Serguiev Possad est classé au patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.
Déjeuner
Visite d’Izmailovo. Situé à quelques kilomètres de Moscou, Izmailovo est un quartier célèbre pour son immense marché aux puces, où l’on peut acheter aussi bien des souvenirs et articles divers qui ne coutent que quelques roubles, que des produits raffinés des meilleurs artisans. Outre les traditionnelles poupées russes, on y trouve notamment des bijoux, des souvenirs de l’époque soviétique et aussi de l’artisanat de tout le pays. L’étendue des produits offerts et leurs multiples origines prouvent que l’on est au carrefour de l’Europe et de l’Asie. Plusieurs ateliers permettent de se familiariser avec les métiers traditionnels, tels que le travail d’orfèvrerie, de poterie ou encore de tissage. Plusieurs édifices représentant l’architecture typique russe y ont été reconstitués.

Visite du musée de la Vodka : afin de connaître l’historique de cette boisson tant appréciée en Russie : elle a servi de monnaie d’échange au début du XXème siècle, elle a été servie durant la Seconde Guerre Mondiale aux troupes se trouvant au front… Ses principes de distillation seront détaillés pour mieux comprendre comment on produit cet alcool de 40° (version commerciale). La visite est suivie d’une petite dégustation.
Dîner et nuit à l’hôtel.
8ème JOUR  dimanche : MOSCOU  PARIS
Petit-déjeuner à l’hôtel.
Transfert à l’aéroport Pulkovo. Formalités d’enregistrement et envol à destination de Roissy Charles de Gaulle.


CIRCUIT RUSSIE 2011

COMBINE SAINT PETERSBOURG / MOSCOU

PARIS / PARIS

8 jours / 7 nuits

Base de réalisation : 35/40 participants



DATES DE REALISATION



PRIX PAR PERSONNE


SUPPLEMENT SINGLE



Du 1er novembre au 31 décembre 2011

Et du 01er janvier au 15 avril 2011



Hôtel 3***


Hôtel 3***sup


Hôtel 3***


Hôtel 3***sup


1225 €


1179 €


180 €


220 €


Du 16 avril au 21 mai 2011

Et du 08 juillet au 31 octobre 2011



1 275 €


1 315 €


230 €


260 €


Du 22 mai au 07 juillet 2011



1 340 €


1 405 €


260 €


345 €



NOTRE PRIX COMPREND :
- Notre assistance à l’aéroport de Paris au départ

-Le transport aérien Paris/Saint-Pétersbourg/Moscou/Paris sur vols Air France en dimanche-dimanche

- Les taxes aéroport : + 128 € à ce jour (sous réserve de modification)

- Les transferts selon programme

- L’hébergement 6 nuits hôtels selon la catégorie choisie base chambre demi-double

- Les repas mentionnés au programme du dîner du 1er jour au petit déjeuner du dernier jour

- Les visites et entrées selon programme

- Le transport en véhicule climatisé

- Le trajet Saint Petersbourg / Moscou en train de nuit, couchettes par 4

- Les services d’un guide officiel local francophone pendant les visites et transferts

- L’assistance de notre correspondant sur place

NOTRE PRIX NE COMPREND PAS :
- Les boissons et dépenses à caractère personnel

- L’assurance assistance rapatriement (par vos soins ou par nos soins) ATTENTION l’assurance

assistance est obligatoire pour l’obtention du visa) : + 2 % du forfait par personne

- Les assurances bagages et annulation + 2 %

-Les frais de visa obligatoire (obtention par nos soins) + 79 € par pers. (à ce jour) pour les ressortissants de la CE si le passeport et le formulaire de demande de visa sont déposés impérativement 6 semaines avant la date de départ (passeport avec validité de 6 mois au-delà de la date de retour et formulaire signés, attestation d'assurance jointe)

- Supplément par personne base : 10/14 participants : + 102 € ;

15/19 participants : + 71 € ;

20/24 participants : + 54 € ;

25/29 participants : + 29 €,

30/ 34 participants : + 12 €

- Supplément déjeuner du dernier jour en fonction des horaires des vols : + 25 €

- Supplément train 1ère classe (2 personnes par compartiment + 87 €)
POSSIBILITE D'HOTELS 4 ETOILES

LES HOTELS :
Base 3* en chambre standard :
SAINT PETERSBOURG
Azimut : www.saint-petersburg.com/hotels/azimut-hotel-st-petersburg/

Lyra : www.saint-petersburg.com/hotels/lyra-hotel/ ,

Rossiya : www.rossiya-hotel.ru/index_eng.shtml

ou similaire
MOSCOU
Maxima Zarya : www.maximahotels.com/fr/index.htm

Slavia : www.moscowslaviahotel.com/

Izmailovo : www.hotelizmailovo.ru/eng/go.html

Okhotnik : www.moscow-hotels.net/okhotnik-hotel/

Ou similaire
Base 3* sup en chambre standard :
SAINT PETERSBOURG
Dostoevsky : www.dostoevsky-hotel.ru/about.en.html

Oktyabskaya : www.hoteloktiabrskaya.ru/eng/visa.html

Ibis : www.accorhotels.com/fr/hotel-6157-ibis-st-petersburg-centre/index.shtml
MOSCOU
Ibis : www.ibishotel.com/gb/hotel-7140-ibis-moscow-paveletskaya/index.shtml

Melody : http://eng.melody-hotel.com/

Arbat : www.russie-tourisme.com/hotel_Arbat-Hotel/hotels-moscou.html

Ou similaire


Autres tarifs 4**** supérieur ou 5*****, départs de province nous consulter

Prix établis en date du 15.09.10 sur la base des tarifs connus à ce jour sous réserve des disponibilités

aériennes et terrestres lors de la réservation et augmentation du coût du transport aérien.
GROUPES VACANCES

TEL : 0971 52 00 06 OU PORT : 06 75 08 42 97

Groupes.vacances@orange.fr

GROUPES VACANCES, N° LIC : 059 07 0006 , N° 497 899 229 AU RCS DE

ROUBAIX / TOURCOING. EURL AU CAPITAL DE 7500 €,


similaire:

C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira iconColomba
«Vous connaissez sans doute ce Raphaël du palais, à ? C’est ce qu’il y a de plus beau en Italie.» – Et c’est justement ce qu’on a...

C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira iconNotes sur l’éclaircie de l’être
«Mais où le Soir guide-t-il l'obscure pérégrination de l'âme d'azur ? Là-bas où tout est autrement assemblé, abrité et sauvegardé...

C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira iconNotes sur l’éclaircie de l’être
«Mais où le Soir guide-t-il l'obscure pérégrination de l'âme d'azur ? Là-bas où tout est autrement assemblé, abrité et sauvegardé...

C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira iconLes festivals de musique sont pour vous le symbole de l’été ? Alors...
«Trutnov» pour le programme, mais avant tout pour l’atmosphère. Celle-ci est unique, même à l’époque où le rock n’est pas l’ennemi...

C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira iconQ1  En suivant la méthode que je vous ai donnée, présentez de manière...
«Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part» et «Je l’aimais». Ses romans remportent très vite un grand succès. Ensemble c’est...

C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira iconA. La culture comme éducation de l’homme par la société 7
«la culture, c’est ce qui reste quand on a tout oublié»1, et que l’on peut insister, comme le fait Nietzsche, sur le lien étroit...

C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira iconA. La culture comme éducation de l’homme par la société 7
«la culture, c’est ce qui reste quand on a tout oublié»1, et que l’on peut insister, comme le fait Nietzsche, sur le lien étroit...

C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira iconMes débuts dans la presse
«Si l’idée est drôle, Allais fait un article. Si l’idée n’est pas drôle, IL fait un article. Et s’il n’a pas d’idée du tout, IL fait...

C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira iconChevrolet lance le tout nouveau Traverse 2018
«Ce vus intermédiaire est conçu pour assurer la sécurité et le confort des passagers, tout en leur permettant d'être connectés.»

C’est alors, que comme Dostoïevski, IL vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira iconRoyaume du Maroc
«très positive» pour tout le secteur. «Il est logique que la qualité prise en compte, car le côté technique ne révèle pas toujours...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com