D. La formation professionnelle et la qualification de la main d'œuvre








télécharger 93.01 Kb.
titreD. La formation professionnelle et la qualification de la main d'œuvre
page4/4
date de publication03.07.2017
taille93.01 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d'oeuvre

Activité de service à forte intensité de main d'oeuvre, l'industrie du tourisme a des besoins spécifiques en matière de compétence et de qualifications professionnelles. Au regard des flux des effectifs des diplômés des centres de formation professionnelle, cette dimension est demeurée longtemps négligée. Depuis quelques années, un effort particulier dans l'augmentation des capacités des structures de formation aux métiers du tourisme. L'enseignement de niveau supérieur a été pris en charge par deux instituts, l'un destiné à la formation des cadres supérieurs en gestion hôtelière et touristique (Tanger), l'autre forme des techniciens supérieurs d'encadrement touristique et hôtelier, notamment en hébergement, animation, accueil...(Mohammedia). La formation des techniciens spécialisés (cuisine, restaurant, accueil, secrétariat) et du personnel qualifié (restauration, cuisine, services d'étages) est dispensée respectivement par une dizaine d'écoles et trois centres de formation professionnelle. Mais l'effectif des lauréats qui sortent annuellement des établissements de formation, tous niveaux confondus, ne suffisent pas à couvrir les besoins créés par l'augmentation de la capacité hôtelière moyenne par an.

L'effort déployé par les pouvoirs publics dans la formation hôtelière n'est donc pas suffisant. L'engagement du secteur privé dans ce domaine semble se limiter à la formation de profils qui ne nécessitent pas des investissements lourds comme les disciplines de la cuisine et de la restauration. La formation interne reste limitée aux grands établissements. Par ailleurs, La formation aux métiers de l'animation et du spectacle est insuffisante en quantité et en qualité et l'inadéquation de la formation par rapport à la pratique et aux attentes des professionnels devrait conduire à la recherche de nouvelles formules (formation alternée).

E. Les problèmes de la restructuration financière

Le secteur hôtelier est confronté à des besoins en financements externes importants, du fait de la saisonnalité des recettes touristique et de la durée d'amortissement des investissements de démarrage. L'âge moyen du parc hôtelier du Maroc implique également des frais de rénovation et d'entretien élevés. Le surendettement actuel de nombreux opérateurs entrave les possibilités de relance du tourisme qui, pour être durable, nécessite un ajustement de l'offre aux normes internationales en matière de qualité de service et d'hébergement. Le système bancaire national reste prudent dans l'octroi de nouveaux crédits tant que ses créances antérieures n'auront été que partiellement honorées.

F. La faiblesse de la coordination entre les acteurs

Une des caractéristiques de l'offre réside dans l'absence de visions globale, et partant d'action globale. Les dysfonctionnements les plus manifestes concernent:

• les liens entre les transports aériens et le tourisme (le souci des transporteurs d'équilibrer leurs comptes limite l'offre touristique et impose des prix constituent un handicap pour l'activité touristique),

• les relations tourisme - collectivités locales: à l'exception de quelques villes peu nombreuses, les services d'édilité ne tiennent que faiblement compte des besoins du tourisme (propreté des villes et des plages, dépôts d'ordures, etc.);

• les relations tourisme - urbanisme - agences foncières : là aussi, dans la majorité des cas, il n'y a pas de collaboration régulière entre les services de l'Urbanisme et les besoins touristiques; la pénurie de terrains et de réserves foncières pour des réalisations touristiques de qualité, les zones mal choisies affectées au tourisme en témoignent.

En outre, la faiblesse des liens entre les professionnels de la culture et ceux du tourisme fait qu'il devient difficile d'organiser des manifestations professionnelles et de mieux étudier les clientèles pour faciliter les montages de produits composés.

Par ailleurs, au sein même de la profession, les défauts de concertation et de coordination sont manifestes et les opinions divergentes retardent les actions les plus évidentes, notamment dans la classification des hôtels, la transparence des prix et les services de réservation. La médiocrité du système de suivi et de traitement de l'information et l'insuffisante organisation dans le domaine de la promotion / publicité expliquent en partie le fait que depuis dix ans, le nombre de « vrais touristes » n'ait pas augmenté sensiblement.

Conclusion

En conclusion, l'absence d'une vision globale du secteur a contribué à paralyser, durant une longue période, l'attitude de la profession ou à différer les actions individuelles. Aussi, la confiance de la clientèle s'est fortement érodée par l'effet d'une série d'incertitudes : insécurité quant au prix, à la ponctualité, voire à l'existence des vols à destination du Maroc, incertitudes sur la réservation (overbooking, réservations mal confirmées) et les prix des hôtels, sur la qualité des services connexes (voitures de location...), sur la qualité de l'environnement (propreté des stations et des plages ) et des infrastructures touristiques (pénurie d'eau potable), harcèlement sur tous les lieux de concentration touristique.

L'attente qui a caractérisé le comportement des investisseurs marocains et étrangers ces dernières années, semble se dissiper. Le renforcement de l'attrait des touristes, des tours opérateurs et d’investisseurs pour « le produit Maroc » et la relance de l'initiative locale dépendront des tendances d'évolution de la demande internationale mais également des transformations attendues avec les projets de réforme et de réaménagement juridiques, fiscaux et fonciers en cours.







Page

(P340 ; 361)






SNAT : Bilan-diagnostic actualisation des données
1   2   3   4

similaire:

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d\Cqp aps certificat de Qualification Professionnelle d’Agent de Prévention et de Sécurité

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d\Formation : Qualification au titre de Maître de Conférences 2010...

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d\Formation experience professionnelle

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d\Certificat de qualification professionnelle «Ouvrier qualifié en...
«Réalisation et entretien de plantations ornementales». Les entreprises du paysage ont connu leur essor à partir des années 70. Elles...

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d\Ministere de l’education nationale et de la formation professionnelle

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d\Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d\Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d\Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d\Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail

D. La formation professionnelle et la qualification de la main d\Gestion de projet Contexte ’afpa (Association de Formation Professionnelle Adulte)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com