Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre








télécharger 1.24 Mb.
titreDu lundi 29 novembre au samedi 4 décembre
page6/18
date de publication31.01.2018
taille1.24 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   18

70 - PROUDHON, Pierre-Joseph.

intérêt et principal. Discussion entre M. Proudhon et M. Bastiat sur l’intérêt des capitaux. Paris, Garnier Frères, 1850. 1 volume in-12, demi-chagrin rouge, dos à nerfs, titre doré. Quelques rousseurs éparses. De la bibliothèque a.P.G. Exemplaire des Garnier. Estim. 100/150 €

71 - PROUDHON, Pierre-Joseph.

La Révolution sociale démontrée par le coup d’état du 2 décembre, par P.-J. Proudhon. Sixième édition, augmentée de la Lettre de l’auteur au Prince Président de la République. Paris, Garnier Frères, 1852. 1 volume in-12, demi-chagrin rouge, dos à nerfs, titre doré. Quelques rousseurs éparses. a noter dans la liste des «ouvrages du même auteur» placée en regard de la page de titre, l’annonce «pour paraître prochaine­ment» d’un ouvrage jamais publié sous ce titre : Programme philosophique pour l’année 1853. Exemplaire des Garnier. Estim. 100/150 €

72 - PROUDHON, Pierre-Joseph.

Résumé de la question sociale. Banque d’échange. Paris, Garnier Frères, 1849. 1 volume in-12, demi-chagrin rouge, dos lisse, titre doré.

In-fine, 4 pp. catalogue de la librairie.

Exemplaire des Garnier. Estim. 100/150 €


Succession Garnier, Garnier Fr


è


res et


à


divers



73 - PROUDHON, Pierre-Joseph. Correspondance du premier des anarchistes avec ses principaux éditeurs, les frères Garnier.

90 Lettres autographes signées, du 22 juin 1848 au 3 novembre 1864.

une grande enveloppe in-folio, 330x260 Mm, en papier kraft à usage postal, avec au centre, retenu par des bandes adhésives inso

lées, un carré de kraft plus ancien portant les mentions «Lettres de Proudhon à Garnier Frères» et «A.P. [Auguste-Pierre] Garnier,

éditeur 6 rue des Sts Pères» écrites à l’encre violette, de la main d’auguste-Pierre Garnier. D’autres annotations, d’une autre main, sur l’enveloppe, dont la mention au feutre bleu «90 lettres du 22 juin 1848 au 3 novembre 1964». Dans l’enveloppe, 91 lettres autographes, numérotées de 1 à 90 à l’encre rouge. 88 lettres autographes signées « P.J. Proudhon» rédigées d’une écriture toujours égale à l’encre sombre tirant sur le brun, à raison de 15 à 25 lignes par page, sur 1 ou plusieurs pages, recto et/ou verso. 2 lettres autographes écrites par des tiers, auxquelles Proudhon a ajouté, signée de sa main, une instruction à l’intention des Frè res Garnier; l’une «17 aout 1848» non numérotée est un reçu trouvé joint à la lettre n°1 et devient la référence 1 bis; l’autre est numérotée 40. 1 feuillet autographe de la main de Prudhon mais non signé, sans lieu, ni date «Passages incriminés d’après le juge d’instruc tion …», est numéroté 7.

Sauf pour 4 d’entre d’elles, plus grandes que les autres, les lettres présentent à peu près les mêmes caractéristiques : 1 ou plu

sieurs cahiers de 2 feuillets de papier fin ou très fin, globalement au format par page de 220 x 140. Pour la plupart, le verso du der

nier feuillet sert d’enveloppe et reste vierge. La fermeture est alors assurée par un pliage en rectangle des cahiers, 2 fois en large et 3 fois en long. Les traces de pliure ont quasiment disparu, conséquence du soin avec lequel cette correspondance a été conservée. 27 lettres utilisent un cachet de fermeture, le plus souvent une pastille de carton bleu gommé et si à l’ouverture, le cachet a em porté un peu du papier en vis-à-vis, ce n’est jamais une partie écrite de la lettre. 23 lettres de la 8 à la 30, aux mêmes caractéristiques de format et de papier, sont à en-tête imprimé de bleu du journal «La voix du Peuple» puis «Le Peuple de 1850». a signaler que la lettre n 19, la plus longue de toutes, est une proposition d’association à ce journal. L’état de fraîcheur des 91 documents est absolument remarquable. il n’est à signaler que 4 lettres n 3, 4, 31 et 34, avec des petites fentes marginales contenues anciennement par de l’adhésif et 2 lettres n° 44 et 84 qui présentent un manque de papier entraînant respectivement un perte de 3 et de 2 mots. on relève très peu de marques de circulation; 6 lettres portent une marque postale, les autres non; 28 lettres ont un destinataire, les autres sont muettes. L’explication est fournie par Proudhon; pour échapper à la censure ou à l’espionnage, 16 lettres sont

écrites de prison et 48 d’exil, il faisait parvenir son courrier par l’entremise de «personnes de confiance», qu’il cite régulièrement.

Toutes les lettres commencent par la formule «Messieurs Garnier frères» sauf la 90 et dernière adressée à «Monsieur Garnier aîné». Les destinataires en sont auguste et Hippolyte Garnier, fondateurs de la maison Garnier Frères et principaux éditeurs de Proudhon. Faite en une seule fois, postérieurement à la date de réception du dernier courrier, la numérotation de 1 à 90 à l’encre rouge est de la main du cadet, Hippolyte. Depuis le décès en 1911 d’Hippolyte, les lettres sont passées dans la bibliothèque d’auguste-Pierre Garnier, petit-neveu des précé dents et leur successeur à la direction des éditions Garnier. Elles y sont restées jusqu’à aujourd’hui.

n° 1. «Paris, 22 juin 1848»; LaS de 2 ff., 220 x 140; 1 pp. recto, 1/3 pp. verso. Dont : «Messieurs Garnier frères. Je réponds à votre lettre du 22 courant. J’accepte les propositions que vous me faites. 1°. de republier une 2eme édition de mon ouvrage sur La Propriété à 3000 exemplaires. 2° de réimprimer à 1500 exemplaires le Discours

Sur La Célébration Du Dimanche. 3° de faire un nouveau tirage de mon opuscule Organisation du Crédit Et de la Circulation. 4° de

prendre en charge tous les exemplaires qui me restent à compter de 5 à 600 de mon ouvrage de La Création De L’ordre. Pour les deux premiers vous me paierez comptant la somme de cinq-cent francs, plus 25 exemplaires de chaque ouvrage... Il est convenu de plus que vous fournirez à la Librairie de la Révolution rue croix des petits champs... les ouvrages ci-dessus désignés avec remise


Garnier Fr


è


res



de 30 p.100...». n°1 bis. «17 aout 1848»


n°90. «Paris, Passy, grande rue, 10. 3 novembre 1864». LaS de 2 ff., 210 x 140; 1 pp. recto.. adressée à auguste Gar nier «Monsieur Garnier aîné». Dont : «…Je suis si peu disposé à vous importuner de ma publication politique... que je renonce rais dés à présent à l’intermédiaire de votre librairie, si je n’étais retenu par une considération... Songez donc... que depuis 1848 je fais pour ainsi dire partie de votre personnel . Maintes-fois vous m’avez dit vous-même, avec votre frère que j’étais l’un de vos écrivains principaux …que nous étions votre seule nou veauté, le reste se composant de classiques et d’ouvrages de luxe. Pourquoi m’écarter aujourd’hui ? Pourquoi cette terreur de la politique ? …J’espère donc, malgré tout, qu’aussitôt M. Hippolyte de retour, nous réglerons cette affaire au mieux de notre

commune sureté. Je vous serre la main. P.J. Proudhon.».

Soit : 91 documents autographes. Estim. 10000/15000 €


Millon & Associés SVV.

Succession Garnier, Garnier Fr


è


res et


à


divers...

Paris, 23 juillet 1830.

74 - BERANGER Contrat avec l’imprimeur Perrotin pour une nouvelle impression et la publication des ouvrages de Chansons.

4 ff. autographes dont 3 recto et verso, le quatrième blanc au verso, chaque feuillet paraphé B pour Béranger et P pour Perrotin, le dernier signé par Béranger et Perrotin. Contrat d’édition autographe entre Béranger et l’imprimeur Perrotin pour l’impression et la publication des 4 volumes de l’ouvrage Chansons paru en 1821 chez Firmin-Didot, en 1825 chez Plassan, en 1828 chez Fain, valable 5 ans et contre la somme de 29000 francs. Suivi de la mention de la main de Béranger «approuvé l’écriture ci-dessus» et de sa signature. a noter que le contrat exclut «les chansons, à raison desquelles des condamnations ont été prononcées... tant à la cour d’assise le 8 décembre 1821, qu’au tribunal de police

correctionnelle le 10 décembre 1828». Cachet fiscal «timbre

royal 70 cents» et cachet sec d’enregistrement». avec : BERanGER

Contrat avec l’imprimeur Perrotin, cession des droits de propriété pour toutes les Chansons publiées à ce jour.

Passy, 9 décembre 1833. 2 ff. autographes recto et verso, signature de Béranger et

Perrotin in-fine.

Contrat d’édition autographe entre Béranger et l’imprimeur Perrotin pour l’impression et la publication de toutes les Chansons «publiées et composées jusqu’à ce jour... et celles non publiées qu’il pourrait composer d’ici à son décès» contre une rente viagère annuelle de 800 francs. Suivi de la mention de la main de Béranger «approuvé l’écriture ci-dessus» et de sa signature.

Cachet fiscal «timbre royal 70 cents» et cachet sec d’enregistrement.

avec : BERanGER

Contrat avec l’imprimeur Perrotin, cession des droits de propriété pour toutes les Chansons publiées à ce jour.

Passy, 9 décembre 1833.

2 ff. autographes recto et verso, signature de Béranger et Perrotin in-fine.

Même contrat que le précédent à l’exception du montant de la rente viagère qui est portée de huit cents à douze cents francs.

Cachet fiscal «timbre royal 70 cents» et cachet sec d’enregistrement.

avec : BERanGER

Contrat avec l’imprimeur Perrotin, cession des droits de propriété pour toutes les Chansons publiées à ce jour.

Passy, 8 septembre 1840.

1 ff. autographe recto et verso, signature de Béranger et Perrotin in-fine.

Contrat d’édition autographe entre Béranger et l’imprimeur Perrotin pour l’impression et la publication de toutes les Chansons « publiées et composées jusqu’à ce jour, ainsi que toutes celles qu’il composera jusqu’à son déces... « contre une rente viagère annuelle de douze cents francs. Suivi de la mention de la main de Béranger «approuvé l’écriture ci-dessus» et de sa signature..

Cachet fiscal «timbre royal 70 cents» et cachet sec d’enregistrement.

avec : BERanGER

Contrat avec l’imprimeur Perrotin, cession des droits de propriété pour toutes les Chansons publiées à ce jour.

Paris, 15 octobre 1843.

1 ff. autographes recto et verso, signature de Béranger et Perrotin in-fine.

Contrat d’édition autographe entre Béranger et l’imprimeur Perrotin pour l’impression et la publication de toutes les Chansons «publiées et composées par lui jusqu’à ce jour, ainsi que toutes celles qu’il composera jusqu’à son déces...» contre une rente viagère annuelle de deux mille quatre cents francs. Suivi de la mention de la main de Béranger «approuvé l’écriture ci-dessus» et de sa signature.

Sur toute la longueur de la marge du verso, la mention «Mr. Perrotin... a spontanément porté à la somme annuelle de trois mille francs, la rente viagère...».


Garnier Fr


è


res

Suivi de la mention de la main de Béranger «approuvé l’écriture ci-dessus» et de sa signature.

Cachet fiscal «timbre 70 cents» et cachet sec d’enregistrement.

avec : PERRoTin & HEuGEL.

Contrat avec l’éditeur J. Heugel, autorisation d’imprimer les Airs notés des chansons de Béranger.

Paris, s.d. (1850).

1 ff. autographe recto et verso, signature de Perrotin et Heugel in-fine.

accord d’édition autographe entre Perrotin et l’éditeur J. Heugel autorisant Perrotin à «imprimer, graver ou lithographier... les Airs notés des chansons de Béranger...» pour cinq années et contre la somme de 500 francs. Suivi de la mention de la main de Béranger «approuvé l’écriture ci-dessus» et de sa signature.. Sur toute la longueur de la marge du verso, la mention en date de 1855 « Le dit traité prorogé de cinq nouvelles années... à partir du 1er novembre 1855 ayant reçu ce jour une nouvelle somme de 500 francs». a la suite, les signatures de Perrotin et Heugel.

Cachet fiscal «timbre royal 35 cents» et cachet sec d’enregistrement.

Estim. 400/500 €

75 - LAMARTINE Contrat avec l’imprimeur Perrotin pour l’impression et la publication de l’ouvrage Histoire de la révolution de 1848.

Paris, 9 septembre 1848.

1 ff. autographe recto et verso, signé par Lamartine et Perrotin. Contrat d’édition autographe entre Lamartine et l’imprimeur Perrotin pour l’impression et la publication de l’ouvrage Histoire de la révolution de 1848, valable 10 ans et contre la somme de 40000 francs. Suivi de la mention de la main de Lamartine « approuvé « et de sa signature.

Cachet fiscal «timbre 35 cents» et cachet sec d’enregistrement.

avec : PERRoTin & GaRniER FRèRES.

Cession à Garnier frères du contrat avec Lamartine pour l’ouvrage Histoire de la révolution de 1848.

Sur toute la longueur de la marge du verso, la mention de la main de Perrotin «Je cède mes droits pour le terme à courir à Messieurs Garnier Frères».

Cachet fiscal «timbre impérial 35 cents» et cachet sec d’enregistrement.

Estim. 200/300 €

76 - LAMARTINE. Contrat avec l’imprimeur Perrotin pour l’impression et la publication de l’ouvrage Ra­phael.

Paris, 16 septembre 1848. 1 ff. autographe recto et verso, signé par Lamartine et Perrotin. Contrat d’édition autographe entre Lamartine et l’imprimeur Perrotin pour l’impression et la publica­tion de l’ouvrage Raphael, valable 10 ans, à concurrence de 25000 exemplaires et contre la somme de 40000 francs. Suivi de la mention de la main de Lamartine «approuve l’écriture» et de sa signature.

Cachet fiscal «timbre 35 cents» et cachet sec d’enregistrement.

avec : LaMaRTinE

Contrat pour Raphael. Avenants au contrat avec l’imprimeur Perrotin.

Cachet fiscal «timbre 35 cents» et cachet sec d’enregistrement.

Paris, 17 avril 1858 1 ff. autographe recto et verso, signé par Perrotin. Double autographe du contrat d’édition en date du 9 septembre 1848 entre Lamartine et l’imprimeur Perrotin pour l’impression et la publication de l’ouvrage Histoire de la révolution de 1848.

Paris, 17 aout 1849. 1 ff. autographe recto et verso, signé par Lamartine et Perrotin. Contrat d’édition autographe entre Lamartine et l’imprimeur Perrotin; cession des droits de l’auteur pour de nouvelles éditions de l’ouvrage Raphael, valable 10 ans et contre la somme de 3000 francs. Suivi de la mention de la main de Lamartine «approuve l’écriture» et de sa signature.

Millon & Associés SVV.

Succession Garnier, Garnier Fr


è


res et


à


divers...

avec : PERRoTin & GaRniER FRèRES.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   18

similaire:

Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre iconExpositions publiques vendredi 10 décembre 2010 de 14h à 18h et le...

Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre iconVente du lundi 20 decembre 2010

Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre iconLe samedi 27 novembre 2010 a 14H30

Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre iconExpositions : samedi 6 décembre | 10h-12h

Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre iconVente samedi 20 novembre 2010 a 14H30

Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre iconAttention: en raison de la vente l’etude sera fermee lundi 07 decembre

Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre iconDevis 1 (basse saison) : Départ : Lundi 13/02/2017 tôt dans la matinée...

Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre iconLead) Dev Symfony 2 Expert Industrialisation & qualité logiciel php...

Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre iconProgramme de travail lundi 12 novembre 2007 L’evolution des procedures collectives en france
«Déesse Entreprise» est devenue un culte économique qui apostrophe le droit ?

Du lundi 29 novembre au samedi 4 décembre iconRando à la journée du samedi 7 novembre 2009
«loch ness» -toujours saint Sernin du côté oriental, détail sur l’abside et les absidioles – Fin








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com