Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation








titrePlan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation
page4/30
date de publication24.12.2016
taille2.1 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   30







2.1.1 Comprendre la migration des jeunes 20-34 ans

Le Groupe de recherche sur la migration des jeunes (GRMJ) de l’INRS, dirigé par Madeleine Gauthier, a réalisé d’importants travaux qui permettent de saisir les dynamiques et les particularités des migrants. La dernière vaste enquête par sondage, réalisée par GRMJ en 2004-2005, présente des résultats pour les migrants du Saguenay–Lac-Saint-Jean grâce à un suréchantillonnage régional.5 En additionnant les non-migrants et les migrants intrarégionaux, c’est-à-dire ceux vivant toujours dans la région d’origine, on y apprend, entre autres, que le Saguenay–Lac-Saint-Jean fait bonne figure pour la rétention de ses jeunes (59,7%) avec la première position. Par contre, lorsque l’on sort de la région, on a moins tendance à y revenir (18,7% de retours) que des régions comme la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (38,5% de retours), la Côte-Nord (34,3%) et l’Abitibi-Témiscamingue (28,0%).

Les migrants interrégionaux originaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean évoquent plusieurs raisons pour la première migration. À la page 82, voici comment les auteurs du GRMJ résument ce qu’il faut retenir des motifs de migration : « c’est l’étroite relation entre le départ du lieu d’origine et la réalisation de soi, que ce soit par le besoin d’aller vivre sa vie, d’avoir une meilleure qualité de vie, d’améliorer ses perspectives d’avenir ou de poursuivre ses études. »6





Le GRMJ fait remarquer que la raison des études, dans le choix du lieu de résidence au moment de répondre au sondage, est la plus élevée entre 20-24 ans dans toutes les régions. En analysant les résultats à cette question, on constate que malgré la présence de l’Université du Québec à Chicoutimi, le Saguenay–Lac-Saint-Jean (37,9%) peine à attirer des jeunes âgés entre 20-24 ans pour la raison des études puisqu’elle se classe derrière des régions comme la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (38,5%) et la Mauricie (43,6%). Ce sont les régions de Montréal (68,3%) et de la Capitale-Nationale (63,9%) qui attirent le plus de migrants pour la raison des études.

C

ette question « des raisons du choix du lieu de résidence au moment du sondage » révèle aussi que plus les 20-34 ans vieillissent (30-34 ans) plus ils évoquent ces choix de réponses : Pour la proximité de la nature (64,1%), Pour élever vos enfants (61,5%), Pour des raisons de travail (61,5%), Pour acheter une maison (56,4%), Pour être proche de votre famille et de vos amis (51,3%).

Quatre-vingt-huit pourcent (88,3%) des migrants interrégionaux originaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean se disent très ou assez intéressé par l’avenir de leur région. Par contre, c’est en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et au Saguenay–Lac-Saint-Jean que les répondants à ce sondage sur la migration des 20-34 ans ont la représentation la plus négative de leur lieu d’origine en ce qui concerne la situation économique, le rôle des décideurs et la population trop vieille.

Enfin, quant à un éventuel retour de nos jeunes exilés, deux sur trois répondent oui. Les raisons le plus souvent évoquées sont : Pour gagner votre vie (100%), Pour avoir une bonne qualité de vie (92,3%), Pour la proximité de la nature (92,3%), Pour vous rapprocher de vos parents (84,6%), Pour avoir une maison à vous (76,9%) et Pour élever vos enfants (75,0%).

    1. Perspectives démographiques : un vieillissement accéléré

Selon les projections de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), le Québec, et particulièrement le Saguenay–Lac-Saint-Jean, devrait connaître une baisse importante de sa population d’ici 2026. En effet, l’ISQ prédit que la région comptera 11,7% d’habitants de moins en 2026 par rapport à 2001, soit une perte d’environ 33 000 individus. À noter que quatre-vingt-deux pourcent (82%) de ces pertes démographiques seront attribuables au solde migratoire déficitaire.7


Tableau 5

Prévision de la population 2026 par MRC







Population en 2001

Prévision pop. en 2026

Variation 2001-2026 (%)




Le Domaine-du-Roy

33 506

30 543

-8,8%




Maria-Chapdelaine

27 459

23 826

-13,2%




Lac-Saint-Jean-Est

52 824

47 532

-10,0%




Saguenay

149 862

130 776

-12,7%




Le Fjord-du-Saguenay

20 041

17 884

-10,8%




Saguenay–Lac-Saint-Jean

283 692

250 561

-11,7%




Sources: ISQ : http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/societe/demographie/persp_poplt/mrc2001_2026/tab4_pop_mrc_A5ans_ed03.htm
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   30

similaire:

Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation iconProgramme : a préciser (Xm² logements et Xm² activités/commerces)...

Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation iconPlan de cours – Formation tdd

Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation iconMS92, ingénieur de formation, rejoint cc en qualité de consultant...
«interprenariat» pour le distinguer de l’entreprenariat habituel, relatif à une seule entreprise. Opf articule dans son offre les...

Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation iconMarche public de maîtrise d’Œuvre
«offre pour la mission de maîtrise d’œuvre relative à la réhabilitation et l'aménagement d'un logement communal» et portera la mention...

Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation iconSolution de gestion des talents qui comprend une large gamme de services...
«Alcuin Talents» est une solution de gestion des talents qui comprend une large gamme de services : gestion des compétences, revue...

Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation iconLe rapport annuel 2008-2009 est en ligne
«de regrouper les travailleurs et les petites organisations aux fins d’organiser l’offre de formation continue», avec l’encouragement...

Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation iconProjet d’Aménagement et de Développement Durable
«clef de voûte» du P. L. U. les parties du P. L. U. qui ont valeur juridique (orientations d’aménagement, documents graphiques et...

Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation iconPremier Ministre du Québec Monsieur Philippe couillard
«Marchés public» de la cci paris Ile-de-France, du Conseil Régional Ile-de-France, de l’ugap, de l’oif, du Conseil Régional Auvergne,...

Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation iconCe cours illustre la partie décrite dans le plan de formation par
«web 0», tels des blogs, des wikis, des listes de discussion ou de diffusion consacrés à la documentation juridique

Plan régional d’AMÉnagement de l’offre de formation iconSur le programme de Géographie de Terminale
«Acteurs et enjeux de l’aménagement du territoire» et plus particulièrement sur la situation «Un aménagement dans une communauté...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com