Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone








télécharger 98.69 Kb.
titreDécentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone
page1/6
date de publication26.03.2017
taille98.69 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5   6




Décentralisation et gouvernance de la diversité

Les services urbains en Afrique anglophone



Sylvy Jaglin



In FOURCHARD Laurent (dir.)

Gouverner les villes d’Afrique : Etat, gouvernement local et acteurs privés

Paris, Karthala/CEAN, pp. 21-34 (coll. L’Afrique Politique).

ISBN 918-2-84586-877-9

Décentralisation et gouvernance de la diversité
Les services urbains en Afrique anglophone *

Sylvy JAGLIN

Mondialisation et décentralisation contribuent à déplacer les lieux de régulation des sociétés urbaines. Au demeurant fort variables selon les domaines étudiés, ces déplacements valorisent de nouveaux espaces urbains d’interaction, de négociation, de décisions où s’expriment des transformations de l’action publique locale. Tous ont en commun de mobiliser un nombre croissant d’acteurs divers dont la coordination suscite de nouveaux dispositifs de gouvernance.

Beaucoup d’espoirs ont été placés dans ces derniers pour accroître l’efficacité (responsiveness), la responsabilité (des autorités organisatrices envers les citoyens usagers notamment) et la transparence des systèmes publics locaux (Cohen & Peterson 1997). En déléguant à des échelons infranationaux la tâche de définir les problèmes et intérêts collectifs, d’organiser la délibération et d’arbitrer entre impératifs antagoniques, notamment de justice et d’efficacité, la décentralisation doit faciliter la spatialisation de l’action publique et l’adoption de compromis en référence à un « bien commun local ».

S’agissant des services publics, les décentralisations sont réputées accroître la responsabilité des opérateurs, la réactivité et la flexibilité de leurs actions en réponse à des demandes sociales mieux identifiées (Dillinger 1994, Litvack & Seddon 1999). La proximité favoriserait l’expression de préférences locales et leur prise en compte. À ces postulats s’opposent pourtant, en Afrique, les travaux de nombreux politologues privilégiant l’analyse des groupes d’intérêts et les distorsions de représentation dans les milieux politiques locaux en faveur des groupes et individus les plus puissants, à même d’influencer de manière disproportionnée les décisions à leur profit (Crook & Sverrisson 2001). Plusieurs études démontrent aussi que les performances démocratiques des pouvoirs locaux issus des décentralisations ne sont pas nécessairement suivies d’une plus grande pertinence des choix publics (Crook 1994, Schou 1999 et Blair 2000) : il n’y a pas de corrélation automatique entre l’échelle spatiale de la décision politique et l’efficacité de l’action publique. La revue de la littérature sur le sujet ne fournit donc pas de résultats incontestables sur les liens entre décentralisation et fourniture de services publics.

Néanmoins, le propos de cet article est de montrer que, dans des villes marquées par les inégalités socio-économiques et raciales héritées comme par la massification récente de la pauvreté, certaines évolutions rendent possible une meilleure appréhension de la diversité urbaine1. Si elles n’ont pas toujours favorisé la prospérité et le développement local, du moins ont-elles contribué à prendre en compte de manière innovante les inégalités socio-économiques dans l’offre en services publics, ce qui ne suffit pas, évidemment, à en garantir l’efficacité sociale.

Dans la gestion des biens communs en général et des services collectifs en particulier, on sait les difficultés d’arbitrage entre les demandes des couches sociales moyennes et supérieures, aspirant à des modes de vie calés sur les normes de consommation internationales, et celles des fractions citadines les plus pauvres, dont il faut améliorer les conditions de vie. En quoi mondialisation et décentralisation pèsent-elles sur ces arbitrages ? Dans quelle mesure ceux-ci incorporent-ils des objectifs d’équité sociale2  dans un contexte où les capacités locales de gouvernance, les ressources financières comme le capital technique et social sont inégalement distribués dans les armatures urbaines ?

Prenant les services urbains comme indicateur, l’article examine dans quelle mesure le déplacement des lieux de régulation, qui conduit à un rôle croissant des collectivités locales dans l’énonciation et la mise en œuvre des normes et « conventions » de fourniture des services, suscite ou non de nouveaux modes de gouvernance de la diversité en Afrique urbaine anglophone. À partir d’un rapide état des lieux du « modèle » municipal après plusieurs décennies de réforme, il analyse plus particulièrement les réponses apportées à la question de la différenciation socio-économique dans les services locaux.


  1   2   3   4   5   6

similaire:

Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone iconAppels d'offres : avis de manifestation d’interet recrutement de...
«Consultants» à manifester leur intérêt pour fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressés devront fournir les...

Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone iconParcours Urbains
«Parcours urbains» qui s’est tenu à l’Université de Cergy-Pontoise les 2 et 3 avril 2009 a été rendue possible grâce au soutien financier...

Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone iconConsultation de la société civile sur la Stratégie conjointe ue-afrique...
«les grandes lignes de la stratégie2» ont été adoptées lors de la réunion de la troïka ministérielle ue-afrique. 3

Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone iconLa décentralisation à l’épreuve des nouveaux défis : regards croisés...

Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone iconProgramme Bonne Gouvernance (pbg) 2011-2013 34
«Programme Européen de Renforcement des Institutions des Collectivités Locales Et de leurs Services» (pericles)

Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone icon2. Afrique du Nord et Afrique Noire

Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone icon…la décentralisation permet de transférer des compétences administratives...

Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone iconCalendrier d’execution 39 5 note finale 40 lot agencement general...
«Diaspora d’Afrique / Benin Art Royal» du Musée du Quai de Branly situé 222, rue de l’Université

Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone iconCalendrier d’execution 25 5 note finale 25 lot eclairage scenographique...
«Diaspora d’Afrique / Benin Art Royal» du Musée du Quai de Branly situé 222, rue de l’Université

Décentralisation et gouvernance de la diversité Les services urbains en Afrique anglophone icon1 Architecture et décentralisation. 22








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com