Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme.








télécharger 42.37 Kb.
titreRésumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme.
date de publication31.03.2017
taille42.37 Kb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > économie > Résumé


Etude de cas

Quelle place occupe le tourisme dans

le développement urbain?

Réalisé par
Berney, Zoé

Berthold, Luc

Champion, Sibylle

Crettenand, Angélique

703_Cttp://images.gadmin.st.s3.amazonaws.com/n22532/images/zuerich/keyvisuals/nachhaltigkeit_01.jpg
Professeur responsable

Alexis Tschopp
Module 713, Tourisme international
Déposé, le 20 décembre 2012 à Sierre

HES-SO Valais

Domaine Économie & Services, filière Tourisme
Poster:capture d’écran 2012-12-12 à 19.38.26.png

Résumé
Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. On a donc vu apparaître une mise en valeur concrète de centre urbain et une mise en scène de leur patrimoine. Un développement qui n’est pas utile seulement aux touristes, mais aussi indirectement aux acteurs locaux et aux citoyens.

Mots clés : tourisme urbain, esthétisation, patrimoine, infrastructure, mise en scène.



Remerciements


Nos remerciements s’adressent à M. Alexis Tschopp, professeur du module 713, qui nous a suivis tout au long de l’élaboration de cette étude de cas.

Table des matières




Remerciements 3

Introduction 5

1.Etude de cas, Histoire du tourisme urbain 6

2.Stratégie des villes quant au développement du tourisme urbain 7

2.1. Esthétisation 7

2.2. Relations entre citoyens, touristes et visiteurs 7

2.3 Mesures d’embellissement des privés 8

3.Le réaménagement urbain : l’exemple de Barcelone 8

4.Points forts et points faibles du tourisme urbain en Suisse 10

Conclusion 11

Références 12



Introduction


Le tourisme urbain joue un rôle essentiel dans le développement des villes, et ce depuis des centaines d’années. A l’époque du Grand Tour déjà, cette forme de tourisme était sollicitée. Pour attirer des touristes dans une ville, il s’agit d’allier différents facteurs comme l’esthétisation, l’accessibilité, le confort, ou encore le cadre. Les prises de décisions, qui viennent du secteur public ou privé et qui touchent à l’harmonisation d’une ville, jouent donc un rôle fondamental quant à la satisfaction du touriste. Il s’agit de l’attirer en combinant au mieux ces différents aspects. Ce travail explique, entre autre, quels sont les aspects que les villes mettent en avant afin de développer leur tourisme urbain.


  1. Etude de cas, Histoire du tourisme urbain


Le tourisme urbain est une forme de tourisme qui avait déjà du succès lorsque les jeunes aristocrates du XVIIIe effectuaient le Grand Tour et se rendaient dans des villes telles que Paris, Vienne ou Rome pour y découvrir des monuments antiques. Lors de la démocratisation du tourisme de loisir dans la première moitié du XXe siècle, les touristes profitaient de leurs nouveaux congés payés pour fuir la vie quotidienne. Ils se rendaient alors à la campagne ou dans des destinations balnéaires.
C’est dès les années 1980 que la ville redevient un centre d’intérêt touristique. Les habitants ont toujours tenté de rendre leur ville belle et attrayante. Suite à une ouverture sur l’extérieur et une globalisation grandissante, l’administration décide alors de s’investir dans l’adaptation de ses infrastructures pour répondre à de nouveaux objectifs marketing. Dès lors, les Européens ont décidé de miser sur un atout de poids, leur patrimoine et leur héritage. Celui-ci, qu’il soit architectural ou culturel est alors mis en valeur pour accueillir le visiteur dans une ambiance propre à chaque destination. (Gravari-Barbas, 1998)
Aujourd’hui, le tourisme urbain montre une forte croissance et occupe une place importante dans l’économie d’un pays. En 2010, L’Espagne figure à la 4ème place des destinations touristiques mondiales avec 52,60 millions d’arrivées (Geotourisme, 2012). Sur ce chiffre, environ 13 millions sont destinés aux deux principales villes du Pays, soit environ 6 millions pour la capitale Madrid (PromoMadrid,2012) , et plus de 7 millions pour Barcelone (Magazine du tourisme, 2011).

  1. Stratégie des villes quant au développement du tourisme urbain

Les villes deviennent de plus en plus attrayantes pour le tourisme. Pour rester attirantes, l’aménagement urbain est devenu indispensable et profite également aux locaux. Les acteurs de cette esthétisation sont autant les autorités que les privés, qui ont également compris l’importance de ce développement.


2.1. Esthétisation


L’esthétisation des villes correspond à une mise en scène de l’urbain. Les bâtiments doivent refléter quelque chose de beau et d’esthétique. Les dirigeants locaux ont de nouvelles préoccupations depuis les années 80 environ. En effet, ceux-ci doivent esthétiser leur ville sous l’influence du marketing et de la communication, qui sont les facteurs les plus importants. Les espaces conviviaux, où la ville doit accueillir ses touristes, sont dans la ligne de mire des autorités. Les villes ont tout d’abord accordé une grande importance sur la propreté, ensuite, elles ont surtout porté leur attention sur les chaussées piétonnes en les agrémentant de végétation par exemple. Pour ce faire, les autorités ont parfois confié ce travail à des designers. Finalement, le bâti et plus particulièrement les façades ont également été une préoccupation pour les villes. Dans les villes européennes, la mise en valeur du patrimoine de manière originale grâce notamment à une esthétique « high tech » et contemporaine a pu être observée. Cette esthétisation peut se faire sous la forme de décisions et de changements ponctuels ou alors sous forme de grands travaux qui ont pour but final une meilleure lisibilité de la ville. La ville adopte une certaine personnification, comme si elle devait être dotée d’un physique et même d’un caractère. Elle doit en effet plaire autant aux visiteurs qu’aux habitants. (Gravari-Barbas, 1998)

2.2. Relations entre citoyens, touristes et visiteurs


Cette politique d’esthétisation, et donc cette envie de plaire, est surtout destinée au tourisme urbain. En effet, celui-ci est important de nos jours et les touristes ont un énorme choix de villes à visiter. Chaque ville se lance alors dans une opération séduction pour arriver en quelque sorte à se démarquer de ses concurrentes. Mais, lorsque dans les années 80, des mesures d’esthétisation ont été prises, elles ne l’étaient pas seulement pour les touristes. Cette esthétisation est faite également pour toucher les investisseurs, les résidents ou encore les habitants potentiels. La création d’infrastructures pour le tourisme a donc des répercussions sur le quotidien des locaux. Ceux-ci jouissent également des avantages liés au développement touristique. Ils ont dû s’adapter au tourisme, notamment grâce à des centres d’affaire tels que le World Trade Center à l’époque ou le Palais de Congrès, pour permettre aux villes de se positionner sur le marché du tourisme d’affaire. Cependant, le tourisme n’est qu’une activité économique parmi tant d’autres, il est donc parfois difficile de distinguer les mesures d’esthétisation qui visent directement les touristes ou qui sont simplement de l’aménagement urbain. (Gravari-Barbas, 1998)

2.3 Mesures d’embellissement des privés


Ces nouveaux aménagements ont permis aux villes de prendre un tournant décisif pour l’économie urbaine. Les privés l’ont vite compris et ce ne sont plus seulement les autorités qui prennent des mesures d’esthétisation mais aussi des initiatives individuelles comme les investisseurs par exemple. Leurs actions ne sont pas neutres. En effet, elles correspondent à une emprise de plus en plus grande du secteur privé et donc à une volonté d’un certain marquage du territoire de leur part.
  1. Le réaménagement urbain : l’exemple de Barcelone


Barcelone est un bon exemple d’aménagement urbain du point de vue de son impact touristique. En effet, la ville est devenue une des principales destinations touristiques en Europe. On y compte aujourd’hui plus de 7 millions de nuitées par an. (Magazine du tourisme, 2011). La principale attractivité de Barcelone n’est pas le balnéaire, malgré 2.4 km de front de mer, mais plutôt la ville elle-même et son aménagement. Beaucoup d’autres villes se sont inspirées de Barcelone comme par exemple Lyon ou Rio de Janeiro.
La ville s’est lancée dans un plan de réaménagement qui cherche à restructurer les espaces publics. Son plan est de créer une ville homogène qui passe par la mise en place d’un système de communication performant. Deux éléments sont essentiels, «le mouvement et le séjour » (Vlès, V., Berdoulay, V., Et Clarimont, S., 2005, pp.23) qui sont deux éléments très importants dans le tourisme. En effet, ce sont ces axes de communications qui permettent de relier la ville au reste du monde et à amener les touristes. L’importance des moyens de transport pour l’attractivité de la ville a très vite été comprise et exploitée. C’est pour cela qu’ils ont été rendus les plus hétérogènes possibles et intégrés dans l’environnement naturel urbain.
Une des particularités de Barcelone est d’avoir donné autant d’importance aux piétons qu’aux autres voies de communication. Des zones vertes ont été construites avec des parcs mais aussi le long des chemins piétons pour le plus grand plaisir des touristes. En 1905, une vision plus attractive et esthétique de l’espace public va être mise en place et c’est dans cet ordre d’idée que des aménagements ont été faits pour rendre le cadre le plus agréable possible. L’orientation des rues a même été pensée en fonction de l’ensoleillement et des vents. Le centre ville, les espaces de déambulation ou encore les Ramblas donnent la priorité aux piétons. Pour rendre les différentes les voies de passages plus esthétiques, les matériaux utilisés ont soigneusement été choisis.
Pour finir, Barcelone a décidé d’intégrer l’art à l’espace urbain, en créant une sorte de « musée à ciel ouvert » (Vlès, V. et al. 2005, pp.32). En plaçant des éléments artistiques un peu partout en ville, les rues et les places se transforment en tableaux vivants. C’est une mise en scène qui pousse à entretenir la curiosité du touriste.
Ces nombreux réaménagements transforment l’image de Barcelone, la rendant attractive auprès des touristes. Les transformations ont également été pensées dans un but de canalisation de la masse touristique. Ces divers changements sont le résultat d’une ville « soucieuse de consolider son rang de grande destination touristique européenne » (Vlès, V. et al. 2005, pp.28).
  1. Points forts et points faibles du tourisme urbain en Suisse


En Suisse, on peut d’emblée noter que le tourisme urbain est devenu une composante de plus en plus importante de l’activité touristique ces dernières années. (Bakbasel., p.13)
Une étude de Suisse Tourisme réalisée par Christian Huser relève les points forts et les points faibles des villes helvétiques en matière de tourisme urbain (Huser, 2007, pp.1-18). Cette enquête a été menée auprès de 26 villes suisses et s’appuie, dans une perspective comparative, sur les données de 12 villes européennes.
A la question de savoir quels sont les éléments qui influencent le choix d’une destination, cette enquête révèle que l’attrait touristique d’une ville se mesure d’abord par son atmosphère propre, sa singularité et son authenticité (pp.7-8). A l’inverse, des critères tels que l’architecture, l’offre culturelle et le shopping ne jouent pas vraiment un rôle de premier ordre.
La question suivante se penche sur les points forts des villes helvétiques (Switzerland Tourism, 2011. pp.10-13). Ces dernières sont tout particulièrement appréciées pour leur situation au sein d’un riche cadre naturel, souvent à proximité de lacs ou cours d’eau. Les touristes sont impressionnés par cet environnement. La beauté des villes en général et de leur centre historique est également relevée.
Parmi les points faibles des villes helvétiques, les coûts de séjour est le premier inconvénient pointé du doigt (pp.13-16). Suivent également le trafic ainsi que le manque d’animation.
Il apparaît donc que les concepts positifs de « nature » et d’ « authenticité » peuvent tout aussi bien s’appliquer aux régions urbaines qu’aux régions de montagne ; il pourrait donc être intéressant pour les villes de mettre en relief ce concept dans leur stratégie de développement touristique.

Conclusion

En bref, on peut constater que le développement urbain a un impact non seulement sur l’attrait touristique de la ville mais aussi sur la vie de la population locale. C’est dans cet ordre d’idée que les villes du monde entier conçoivent leurs plans d’aménagement. En effet, aucune ne néglige les aspects d’harmonie, de synergie et de mise en scène du paysage urbain dans le but de la rendre la plus agréable possible à ses visiteurs. Les villes vont de plus en plus loin pour se démarquer des autres. On peut donc se demander jusqu’où les villes sont prêtes à aller dans leurs développements urbains et quelles sont les limites à ne pas dépasser.





(11’ 257 caractères espaces compris)

Références


Americas, (2012). Barcelone a reçu plus de 7 millions de touristes en 2010. Récupéré sur http://www.americas-fr.com/tourisme/actualite/barcelone-a-recu-plus-de-7-millions-de-touristes-en-2010-9954.html
Destination360, (2012). History of las Ramblas. Récupéré sur http://www.destination360.com/europe/spain/barcelona/las-ramblas-history

Géotourisme, (2012). Le site de la Géographie touristique en France et dans le Monde. Récupéré sur http://geotourweb.com/nouvelle_page_35.htm

Gravarri-Barrbas, M. (1998). Belle, propre, festive et sécurisante : l’esthétique de la ville touristique. Récupéré sur http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/noroi_0029-182x_1998_num_178_1_6863
Huser, C. (2007). Swiss Cities Profilanalyse. Récupéré sur http://www.stnet.ch/files/?id=5041

Switzerland Tourism, (2011). Tourism zone: small city. Récupéré sur http://www.stnet.ch/files/?id=51956

Travelsignposte, (2012). Barcelone, the creative Capital of Catalonia. Récupéré sur http://www.travelsignposts.com/Spain/destinations/barcelona-travel-catalonia

Vlès, V., Berdoulay, V., Et Clarimont, S. (2005). Espaces publics et mise en scène de la ville touristique. Récupéré sur http://web.univ-pau.fr/RECHERCHE/SET/Auteurs/Vles/EPT_CNRS5603.pdf

Slideshare, (2012). PromoMadrid. Récupéré sur http://fr.slideshare.net/promomadrid


similaire:

Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. iconL’atelier international de terrain : 6 et 7 octobre (Ghardaïa) 10
«Plan International d’Action pour un tourisme solidaire et responsable 2006-2010» qui formule une série de recommandations visant...

Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. iconArticle 1 Objet du concours
«Futurs Possibles – meilleur du futur urbain» vise à récompenser les projets d’architecture et d’urbanisme au regard de leur impact...

Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. iconLe Tourisme dans le Désert, Architecture et Développement
«Urban, planning and design», IL y a près de trois ans. Enseignant l’architecture touristique, pendant un semestre, elle a travaillé...

Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. iconCéci’T, le tourisme partagé
«Tourisme et Handicap» la mission d’aider concrètement à sa mise en place. Les documents utilisés pour l’évaluation qui précède cette...

Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. iconPolitique de la ville et développement social urbain

Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. icon3Programme du projet urbain
«Ville de demain» situées dans le projet urbain (en indiquant sommairement les complémentarités et les articulations des actions...

Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. iconAtouts des arts de la rue en territoire urbain
«indisciplinaire» contribue depuis plus de trente ans à renouveler les langages esthétiques en se positionnant dans l’espace public...

Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. iconLes gestionnaires du haut lieu du tourisme religieux catholique en...

Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. iconRésumé Les salles de concerts ont énormément évolué depuis 20 ans...

Résumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ 30 ans, les administrations communales prennent le développement urbain en main pour adapter leurs infrastructures et leur développement en accord avec le tourisme. iconLes nouveautés de bmw motorrad en 2002 et à l’intermot. Table des matières
«GT» pour grand tourisme symbolise ce fait et est ici synonyme de caractère sportif civilisé associé au confort grand tourisme du...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com