0Table des matières








télécharger 134.99 Kb.
titre0Table des matières
page1/8
date de publication23.10.2016
taille134.99 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8



Séminaire d’Histoire économique


« [La Révolution Industrielle]

cette rupture dans l'histoire d'une société lorsque la croissance devient sa condition normale »

W. W. Rostow

Professeur : Jean-Christian Lambelet

Assistante : Ana Cristina Molina

Vincent Charpilloz - Julien Guyot – Andreas Fuster - Olivier Perrinjaquet

Mai 2003

0Table des matières


0 Table des matières 2

1 Introduction 3

2 Vision classique de la Révolution Industrielle 4

2.1 What occurred during the Industrial Revolution? 5

2.1.1 The Demographic Revolution 6

2.1.2 The Agricultural Revolution 9

2.1.3 The Commercial Revolution 10

2.1.4 The Transport revolution 12

2.1.5 The Cotton Industry 13

2.1.6 The Iron Industry 15

2.2 Préconditions à la révolution industrielle 16

2.3 Avantages géographiques 19

3 Révolution ou tempête dans un verre d’eau ? 22

3.1 En général 22

3.2 La critique de Crafts – pondération et interprétation 23

3.2.1 Révision des conclusions 26

3.3 Analyse statistique du produit intérieur but 26

3.3.1 Le produit intérieur brut per capita 27

3.3.2 Test statistique d'une rupture structurelle 28

3.4 La critique de la critique ou quand Ricardo devient Salomon 31

3.4.1 Mais le débat n'est pas terminé 33

4 Conclusion 35

5 Bibliographie 36

6 Tables des illustrations et tableaux 37

7 Annex: Major Inventions and Innovation during the IR. 38



1Introduction


L’Homme partage avec le perroquet la particularité de parler de choses qu’il ne connaît pas : que devrait faire le Prince Charles ? Dans combien de temps se terminera la guerre ? Quel temps fera-t-il demain ? Et la liste n’est pas exhaustive. Pourtant les erreurs commises ne sont pas de même nature : d’un côté nous avons les spéculations hasardeuses de personnes ne connaissant rien à un sujet, de l’autre les vérités prédites sur la base d'informations partielles ou incertaines.

Le thème que nous allons traiter dans cet exposé relève de la seconde catégorie. « La Révolution industrielle ?  Bien sûr que je sais ce que c’est : l’Angleterre, le 18e siècle, la machine à vapeur». Certes, tout cela a bien existé. Mais quels furent les véritables changements, leur ampleur, leur impact économique et social ? C'est ce que nous allons tenter de présenter dans ce travail.

Dans un premier temps, nous nous attacherons à décrire l’acception usuelle de la Révolution Industrielle. Quand est-elle apparue ? Quel fut l’enchaînement des inventions, leur diffusion et leurs conséquences structurelles ? Afin de simplifier notre analyse, nous ne considérerons que le cas anglais, ou presque, étant postulé qu’il fut le plus significatif : « l’Angleterre est à la Révolution Industrielle ce que les balcons fleuris de géraniums sont à Grimentz »1. Aux mots, nous joindrons les chiffres montrant comment la Grande-Bretagne changea profondément à cette période.

Ensuite, nous présenterons les critiques qui ont été adressées à cette modélisation de l’histoire. Un peu comme des parents annonçant à leur enfant que le Père Noël n’existe pas, nous vous montrerons que la Révolution Industrielle ne peut pas être considérée comme une véritable cassure de l’histoire. "Depuis la fin du 18e siècle, statisticiens et historiens se sont efforcés d'apporter des correctifs aux données chiffrées accessibles, et de reconstituer par extrapolations parfois téméraires des séries statistiques incomplètes ou manquantes, d'établir des bases sures pour mesurer la croissance économique de la Révolution Industrielle à leur époque."2 Nous remettrons également en cause les dates du « décollage » de la production anglaise, de même que nous relativiserons les taux de croissance des différentes variables fondamentales. Nous procéderons ensuite à une analyse statistique d’une série de données sur le produit intérieur brut de l’Angleterre de la fin du 13e au début du 19e. Nous verrons si nos maigres connaissances économétriques peuvent soutenir l’une des thèses présentées ci-dessus ou si nous devrons nous résigner à fournir une réponse de Normand.

Précisons tout de suite que cette critique de la Révolution Industrielle est essentiellement une querelle de chiffres. Les aspects qualitatifs présentés restent valables et ce serait faire preuve mauvaise foi que de prétendre que nos sociétés étaient les mêmes avant et après le 18e. Ceci nous amènera à exposer une critique de la critique prenant comme base un modèle ricardien des échanges.


  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

0Table des matières iconTable des matières

0Table des matières iconTable des matières

0Table des matières iconTable des matières

0Table des matières iconTable des matières

0Table des matières iconTable des matières

0Table des matières iconTable des matieres

0Table des matières iconTable des matières

0Table des matières iconTable des matières

0Table des matières iconTable des matières

0Table des matières iconX. 1 Table des matières








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com