Exposé de M. Ahmed Kouitih








télécharger 74.9 Kb.
titreExposé de M. Ahmed Kouitih
date de publication03.04.2017
taille74.9 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > économie > Documentos
Exposé de M. Ahmed Kouitih
Royaume du Maroc

Ministère de la Culture
Première session ordinaire du Conseil Royal Consultatif pour les Affaires Sahariennes pour l’année 2009
La hassania en tant que composante de l’identité marocaine
Rabat, les 2 et 3 avril 2009
Contenu de l’exposé
Introduction
I- aperçu concis sur les projets culturels dans les provinces du sud

1- les institutions culturelles

2- la préservation du patrimoine culturel
II- la hassania en tant que composante de l’identité marocaine

1- les points de départ

2- les perspectives
Introduction
Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que dieu puisse le glorifier, de par sa sagesse, a voulu consacrer un point de l’agenda de la première session ordinaire du Conseil Royal Consultatif pour les Affaires Sahariennes au thème « la hassania en tant que composante de l’identité marocaine ». Il s’agit d’une question majeure dans le cadre du projet du développement qui ne pourrait être complet que s’il serait en mesure d’accueillir toutes les composantes culturelles de notre identité nationale.
Partant de ses prérogatives et de ses missions, le Ministère de la Culture s’engage d’une manière continue dans ce contexte en adoptant des politiques dont le but de préserver et de développer les différents aspects de la culture nationale et à sa tête la culture hassani qui constitue une composante essentielle de notre richesse et de notre civilisation. Et pour ce faire, nos provinces du sud et depuis leur retour au giron de la mère patrie ont été le centre de réalisation culturelles d’une grande envergure.
Cet exposé met à disposition du lecteur un aperçu concis de ces réalisations et des perspectives dans le futur dont le but de promouvoir la culture dans nos provinces du sud et dans le contexte du grand projet culturel national dans les différentes régions du Royaume.
I- aperçu concis sur les projets culturels dans les provinces du sud
1- les institutions culturelles

1.1- les institutions culturelles créées dans les provinces du sud sous la direction du Ministère de la Culture

- Région Laâyoune Boujdour Sakia El Hamra

- les maisons de culture


Désigné de l’institution

Année de création

Lieu

Observations

Le complexe culturel à Boujdour

1992

Boujdour

Se trouve sous propriété du Ministère de la Culture

Maison de culture à Tarfaya

1997

Tarfaya

Se trouve sous administration du Ministère de la Culture suite à un accord de partenariat avec le conseil régional de Tarfaya

Maison de culture à Oum Saâd

2001

Laâyoune

A été réalisée dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture, le Ministère des Affaires Générales du Gouvernement, la Wilaya de la région, le Conseil Régional et le Conseil Communal


-les bibliothèques publiques


Désigné de la bibliothèque

Année de création

Lieu

Observations

La bibliothèque régionale

1980

Laâyoune




Bibliothèque Daoura

2001

Daoura




Bibliothèque intermédiaire à Tarfaya

2005

Tarfaya

A été réalisée dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture et l’Agence de la Promotion des Préfectures et Provinces du sud du Royaume

Bibliothèque intermédiaire à Laâyoune

2006

Laâyoune

A été réalisée dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture et l’Agence de la Promotion des Préfectures et Provinces du sud du Royaume


- Région Guelmim Smara

- les maisons de culture


Désigné de l’institution

Année de création

Lieu

Observations

Maison de culture Sidi Ahmed Rguibi

1985

Smara

A été réalisée par le Ministère chargé des Affaires Sahariennes et a été équipée par le Ministère de la Culture

Le complexe culturel à Smara

1985

Smara




Maison de culture à Guelmim

1985

Guelmim

Accord de partenariat entre le Ministère de la Culture et le Conseil Régional

Maison de culture à Zag

2003

Zag





- les bibliothèques publiques


Désigné de la bibliothèque

Année de création

Lieu

Observations

La bibliothèque de Tan Tan

1985

Tan Tan

Accord de partenariat

La bibliothèque Al Atfal

1991

Ta Ta

Accord de partenariat

La bibliothèque Aka

1993

Aka

Accord de partenariat

La bibliothèque Kasbah Oum Hanch

1994

Foum Zgide

Accord de partenariat

La bibliothèque Laatiba

1995

Ta Ta

Accord de partenariat

La bibliothèque Tissente

1995

Tissente

Accord de partenariat

La bibliothèque Foum Zguide

1995

Foum Zgide

Accord de partenariat


Désigné de la bibliothèque

Année de création

Lieu

Observations

La bibliothèque Foum Hsine

1995

Foum Hsine

Accord de partenariat

La bibliothèque culturelle Akaya

1997

Aka

Accord de partenariat

La bibliothèque Akayghan

1999

Akayghan

Accord de partenariat

La bibliothèque Ifrane Atlas Séghir

1999

Ifrane Atlas Séghir

Accord de partenariat

La bibliothèque Assa

2003

Assa

Accord de partenariat

La bibliothèque Ait Ouabli

2004

Ait Ouabli

Accord de partenariat

La bibliothèque Taghajijte

2005

Taghajijte

Accord de partenariat

La bibliothèque intermédiaire à Smara

2006

Smara

dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture et l’Agence de la Promotion des Préfectures et Provinces du sud du Royaume


- Région Oued Eddahab Lagouira

- les maisons de culture


Désigné de l’institution

Année de création

Lieu

Observations

Le complexe culturel de Dakhla (dispose d’une bibliothèque)

1987

Dakhla

A été réalisé par le Ministère chargé des Affaires Sahariennes et est administré par le Ministère de la Culture


-les bibliothèques publiques


Désigné de la bibliothèque

Année de création

Lieu

Observations

Bibliothèque Al Atfal

1983

Dakhla

Accord de partenariat



2.1- les institutions culturelles se trouvant en phase de réalisation

- les bibliothèques publiques


Désigné de la bibliothèque

Lieu

Observations

La bibliothèque intermédiaire à Dakhla

Dakhla

dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture et l’Agence de la Promotion des Préfectures et Provinces du sud du Royaume

La bibliothèque intermédiaire à Guelmim

Guelmim

dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture et l’Agence de la Promotion des Préfectures et Provinces du sud du Royaume

Le point de lecture Hay El Ouahda

Laâyoune

dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture et l’Agence de la Promotion des Préfectures et Provinces du sud du Royaume

Le point de lecture Hay Moulay Rachid

Laâyoune

dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture et l’Agence de la Promotion des Préfectures et Provinces du sud du Royaume

Le point de lecture l’espace associatif

Laâyoune

dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture et l’Agence de la Promotion des Préfectures et Provinces du sud du Royaume

Le point de lecture Foum Hsine

Foum Hsine

dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de la Culture et l’Agence de la Promotion des Préfectures et Provinces du sud du Royaume


3.1- les institutions culturelles programmées
- les espaces culturels


Désigné de l’institution

Lieu

Observations

La salle multidisciplinaire Assa

Assa

Le Ministère de la Culture participe à ce projet à côté de partenaires nationaux et locaux

Le pôle socioculturel à Tan Tan

Tan Tan

Le Ministère de la Culture participe à ce projet à côté de partenaires nationaux et locaux

Le complexe culturel à Guelmim

Guelmim

Le Ministère de la Culture participe à ce projet à côté de partenaires nationaux et locaux

Le complexe culturel à Aousserd

Aousserd

Le Ministère de la Culture participe à ce projet à côté de partenaires nationaux et locaux

Le complexe culturel à Argoub

Argoub

Le Ministère de la Culture participe à ce projet à côté de partenaires nationaux et locaux


2- préservation du patrimoine culturel
1.2- les réalisations principales dans le domaine des recherches archéologiques et des opérations de recensement
- grâce aux enquêtes archéologiques et aux opérations de recensement dans les différentes provinces du sud, un groupe de gravure sur roches a été découvert à Oued Eddahab, Smara, Guelmim et Tan Tan;

- il a été procédé au recensement des sites archéologiques et des monuments historiques comme des deux villes archéologiques Noul Lamta et Tamadoulte, de certains tours et burgs comme Dar Hamra (Smara), Kasbah Dchira (Laâyoune), burg Mackenzie à Tarfaya et de quelques mosquées comme la mosquée de Smara et ce dans le cadre d’un programme scientifique archéologique;

- il a été procédé au recensement de l’architecture locale des Kasbah, des Ksour, des dépôts communaux, des Zawiyas et des mosquées.
2.2 Les principales réalisations dans le domaine du patrimoine culturel immatériel


  • Inscription du moussem de Tan Tan dans la liste du patrimoine culturel international immatériel de la part de l’organisation de l’UNESCO en 2004. Ce moussem est organisé annuellement sous le haut patronage de sa majesté le roi Mohammed VI, que dieu le glorifie. Le Ministère de la Culture y prend part en assumant une partie des frais et on organisant des activités culturelles et artistiques. Il est accompagné par le recensement des différents aspects du patrimoine immatériel et de ses expressions dans la région ;

  • L’organisation du festival national de la musique et de la poésie hassani à Dakhla. Il s’agit d’un festival qui aspire à préserver la littérature, la poésie et l’art hassani et à les rapprocher du public, à ceux qui s’y intéressent et aux chercheurs, ainsi qu’à promouvoir la poésie et le chant et à contribuer au développement de leur production ;

  • Soutien aux festivals et aux activités culturelles et artistiques organisées dans nos provinces du sud que ce soit au niveau de l’administration centrale du Ministère ou au niveau de la participation directe des directions régionales du ministère dans les régions Laâyoune – Boujdour-Sakia El Hamra, Guelmim, Smara, Oued Eddahab Lagouira (festival du théâtre hassani à Dakhla et festival de l’enfance à Laâyoune).


3.2- les infrastructures du patrimoine


  • Création du centre des études et recherches hassani à Laâyoune en 1996, il s’agit d’une institution culturelle régionale qui se charge de préserver le patrimoine hassani, de classifier les différents aspects de la culture hassani et de fournir des informations sur sa production que ce soit littéraire ou artistique;

  • Création du musée des arts du Sahara à Laâyoune qui comprend une exposition permanente du patrimoine sahraoui.


4.2- les projets patrimoniaux en phase de réalisation


  • Création de trois observatoires des sites des gravures sur roches dans la région Guelmim- Smara. Les deux sites Foum Chena et Aaaziq sont considérés comme étant des projets- pilotes pour la mise en place d’une expérience dans le futur qui consiste en la mise à niveau des sites des gravures dans l’intérêt de son entourage social et économique et en l’intégrant dans le processus du développement durable;

  • Entretien et mise à niveau de la porte de Dar Sultane à Taghjijite dans la région de Guelmim-Smara;

  • Inscription des sites des gravures sur roches dans la liste du patrimoine national à Guelmim, Smara et Ta Ta.


5.2- les projets patrimoniaux programmés


  • restauration et mise à niveau des sites archéologiques et des monuments historiques dans les trois régions, en particulier les dépôts communaux et quelques Zawiyas;

  • continuation des opérations de recensement dont le but de s’arrêter sur la situation actuelle du patrimoine culturel et d’élaborer des visions et des plans d’action visant sa préservation. Il a été procédé dans ce cadre à la mise en place de cellules régionales qui ont été chargées du recensement de ce patrimoine et de l’approfondissement des enquêtes relatives aux différentes composantes du patrimoine culturel des régions Guelmim- Smara et Laâyoune – Boujdour – Sakia El Hamra;

  • création de nouveaux observatoires pour les sites de gravures sur roches dans les régions Guelmim-Smara et Oued Eddahab Lagouira;

  • création du musée ethnographique à Tan Tan;

  • restauration du musée des arts du Sahara à Laâyoune.


II- la hassania en tant que composante de l’identité marocaine
1- les points de départ


  • la hassania en tant que dérivé de la langue arabe est un élément déterminant et une particularité des habitants du Sahara marocain;

  • elle est par ailleurs un mélange des cultures individuelles et collectives, diversifié par son contenu et par sa forme et a été produite par le marocain hassani;

  • suite à l’imbrication qui a eu lieu tout au long de l’histoire entre les éléments culturels des habitants du Sahara, la culture est pour ainsi dire le résultat de l’influence entre ces éléments et constitue ainsi un seul et même récipient dont les marocains pourraient en être fiers en tant qu’avoir national commun;

  • suite à ce qu’il impossible de parler d’une seule et unique culture dans un cadre séparé des autres cultures, la culture hassani est une composante de notre culture nationale et constitue avec les autres expressions culturelles marocaines une composition générale dont nous pouvons la désigner comme étant une culture nationale ;

  • la culture hassani avec ses expressions artistiques n’est qu’un élément d’enrichissement pour notre culture nationale unique et en même temps diversifiée ;

  • la hassania est un outil de communication entre les habitants du Sahara et est un élément majeur dans la préservation de l’unité nationale et dans la perduration des relations entre le nord et le sud du Maroc. Elle est la porte du Maroc vers l’ensemble du continent africain ;

  • malgré les manœuvres du colonisateur, la culture hassani a su tout long des siècles préserver son identité et son tissu;

  • le Sahara du Maroc est le lieu de la culture hassani avec ses aspects culturels et matériels, ces aspects nés de l’interaction du hassani avec son Sahara. Ainsi, la hassania est le produit des accumulations historiques, sociales et politiques que le Sahara a connu. Cette dernière a exprimé ceci grâce aux proverbes, aux contes, à la poésie et à la musique hassani.


2. Les perspectives
Pour renforcer l’unité territoriale et préserver l’identité nationale, il est impératif de mettre en place un plan d’actions complet dont le but protéger et de promouvoir la culture saharienne. Il s’agit entre autre de :


  • intensifier l’étude et l’analyse du patrimoine sahraoui que ce soit matériel ou immatériel dans toutes ses formes et en particulier la culture hassanie populaire;

  • coordonner les efforts dont le but de recenser les différentes composantes du patrimoine sahraoui;

  • créer des structures institutionnelles et des mécanismes efficients dont le but de mettre en valeur la richesse culturelle de nos provinces du sud;

  • mettre en place des initiatives et des partenariats pour contribuer au programme de développement global dans nos provinces du sud et particulier du développement culturel.


Dans ce contexte et dont le but du renforcement des acquis et des réalisations culturelles, scientifiques et éducatives dans notre Sahara récupéré, suite aux attentes et aux aspirations de l’élite culturelle dans les provinces du sud, et suite à l’initiative d’autonomie que sa Majesté le Roi a annoncé ainsi qu’aux efforts fournis par le Conseil Royal Consultatif pour les Affaires sahariennes, le Ministère de la Culture propose de créer un institut culturel pour les études sahariennes qui jouit en tant qu’organisme public de l’indépendance administrative et financière.
Les interventions d’un groupe de chercheurs et de professeurs universitaires spécialisés dans le patrimoine hassani en images

similaire:

Exposé de M. Ahmed Kouitih iconExpose préalablement au contrat de réservation objet des présentes,...

Exposé de M. Ahmed Kouitih iconExpose préalablement au contrat de réservation objet des présentes,...

Exposé de M. Ahmed Kouitih iconExpose préalablement au contrat de réservation objet des présentes,...
«Voies et Réseaux Divers» (V. R. D.) selon la réglementation des chantiers du bâtiment

Exposé de M. Ahmed Kouitih iconProfesseur ahmed cheniki

Exposé de M. Ahmed Kouitih iconCours ahmed cheniki

Exposé de M. Ahmed Kouitih iconNoter au tableau la synthèse
«La boîte à Merveilles» D'Ahmed Sefrioui, édition : Librairie des écoles-Casablanca

Exposé de M. Ahmed Kouitih iconA machloukh ahmed
«Technicien Spécialisé en Systèmes et Réseaux Informatiques» cfmoti (Complexe de Formation aux Métiers de l’Offshoring et des Technologies...

Exposé de M. Ahmed Kouitih iconPhilippe Bonnaz & Stéphane Lecomte Hôtel des Ventes Méditerranée
«Ahmed». 10 pages in-4 sur papier bleu-vert, écrites en noir au recto seulement, très nombreuses ratures et repentirs

Exposé de M. Ahmed Kouitih iconComprenant l'exposé des affaires religieuses

Exposé de M. Ahmed Kouitih iconL’art contemporain s’expose en ouverture de la fete du marbre








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com