Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX








télécharger 482.47 Kb.
titreProgramme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX
page7/15
date de publication11.07.2017
taille482.47 Kb.
typeProgramme
ar.21-bal.com > économie > Programme
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   15

Questions :

  1. quelle différence fait-on entre banque de détail et banque d’investissement ?

  2. pourquoi retrouve-t-on ces banques dans le cadre des IDE ?

  3. dans quel cas les banques d’investissements jouent-elles aussi le rôle d’intermédiaire financier ?

  4. pourquoi les grandes banques de détail se sont-elles mis à développer des filiales développant des activités de banques d’investissement ?


Document 79: les fonds souverains

Bien que leur existence et surtout leur puissance n’aient été reconnues que récemment, les fonds souverains ne sont pas à proprement parler de nouveaux acteurs de la finance. certains existent depuis longtemps. Il s’agit de fonds publics qui gèrent des capitaux essentiellement publics. ces capitaux proviennent pour l’essentiel des revenus pétroliers (plus de 70%), des réserves de changes et des contributions aux fonds de pensions publics. Les fonds souverains ont pour vocation d’optimiser la gestion financière de ces capitaux par rapport à la gestion plus conservatrice des banques centrales, des assurances sociales, des entreprises publiques ou des ministères. Ils correspondent donc à un objectif d’efficacité financière. Ces fonds inquiètent plus en raison de leur opacité qu’en raison de leur puissance financière : (…) leurs objectifs stratégiques sont largement inconnus.

Source : J.H.Lorenzi et P.Trainar « Les nouveaux acteurs de la finance » in revue Regards croisés sur l’économie n°3, 2008, p.20

Document 80 : qui sont les investisseurs de long terme ?

Ce sont des acteurs financiers qui ont des engagements sociaux à leur passif, lesquels déterminent les objectifs qui leur sont assignés comme par exemple préserver dans la longue durée la valeur réelle du capital qui leur est confié avec une probabilité définie par la puissance publique (fonds souverains) ou par la relation contractuelle (investisseurs institutionnels à prestations définies) (…).

Ce qui induit un métier différent des arbitragistes spéculateurs:

  • Ils n’ont pas de levier d’endettement excessif ;

  • Ils n’ont pas de besoin de liquidités non anticipés ;

  • Ils ne menacent pas de vendre des actifs en détresse et n’exercent donc pas de pression de liquidités sur des tiers ;

  • Ils sont des investisseurs patients ; (…)

  • Ils se doivent d’avoir une gestion financière diversifiée ;



Montant des actifs gérés par des investisseurs institutionnels et des investisseurs de long terme en 2006 :

62 200 milliards de dollars (Mac Kinsey ; FMI)

Fonds souverains

Fonds de dotations universitaires

Fonds de pension

Compagnies

d’assurance


Fonds communs de

placement


Investisseurs de long terme

32 100 milliards de dollars


30 100 milliards de dollars




Investisseurs institutionnels

Source : Michel Aglietta « Investisseurs à long terme », www.amf-france.org, 2015
Document 81: synthèse, l’horizon temporel et stratégie des acteurs des marchés financiers (hors banque)

Placer dans le tableau : investisseurs de long terme, investisseurs de court terme et investisseurs institutionnels ;

Préciser si l’IF développe des stratégies risquées ou non ;







Private equity

Fonds souverain


Fonds de pension

Compagnie d’assurance

Mutuals funds

Hedge funds

Banques d’investissements


Collecteurs d’épargne

Stratégie risquée (oui/non)



















Logique de court terme ou de long terme




















Emetteurs de titres sur les marchés financiers

Intermédiaires à l’origine d’émissions de titres (oui/non)



















Autres agents économiques à besoin de financement







    1. L’ensemble des acteurs des marchés mondiaux des capitaux


Document 82 : les acteurs du marché international des capitaux (rappels)

Les principaux acteurs du marché international des capitaux sont les banques, les institutions financières non bancaires, les banques centrales, les grandes entreprises et les administrations publiques.

Les banques commerciales sont au cœur du marché international des capitaux non seulement parce qu’elles sont en charge du système des paiements, mais aussi parce qu’elles servent très souvent d’intermédiaires. L’activité première des banques commerciales concerne la transformation d’échéances. Le passif des banques est composé de dépôts collectés auprès des agents à capacité de financement ou de crédits à court terme obtenus auprès des intermédiaires financiers non bancaires. Leur actif comprend essentiellement des prêts accordés aux agents à besoin de financement, ainsi que des titres émis par ces derniers et des dépôts auprès des autres banques (dépôts interbancaires). Les banques rapprochent ainsi des agents dont les exigences sont opposées : des placements liquides et à court terme face à des besoins de financement qui s’inscrivent dans la durée. Les banques sont par ailleurs impliquées dans de nombreuses autres activités. Elles servent par exemple d’intermédiaires lors des introductions en Bourse pour en garantir le succès (en contrepartie du versement d’une commission). Elles développent également une activité lucrative de gestion des actifs pour le compte des individus et des institutions financières non bancaires.

Les institutions financières non bancaires (sociétés d’assurance, fonds de pension, fonds de placement collectifs, hedge funds) sont devenus en l’espace de quelques années des acteurs majeurs du marché international des capitaux. Ces institutions financières octroient peu de crédits et ne collectent que très peu de dépôts à vue. C’est le cas également des banques d’affaires (ou banques d’investissement). Leur activité principale consiste à intervenir sur les marchés. Ces institutions ont pleinement bénéficié du décloisonnement des marchés nationaux qui leur permet de mieux diversifier leurs actifs.

Les firmes surtout les grands groupes multinationaux financent régulièrement leurs investissements en faisant appel à des capitaux étrangers. De plus en plus, ces sociétés accèdent directement au marché international des capitaux.

Les Etats, les collectivités territoriales et les administrations publiques se financent aussi sur les marchés internationaux.

Les banques centrales sont également présentes sur les marchés financiers internationaux ; elles détiennent toutes des avoirs en monnaies étrangères et interviennent parfois sur le marché des changes pour soutenir ou infléchir le cours de leur monnaie.

Source : P.Krugman, M.Obstfeld, M.Melitz, G.Capelle-Blancard et Matthieu Crozet, « Economie internationale », 9ième édition, Pearson, 2013, p.652

Question : remplir tableau

Acteurs des marchés des capitaux internationaux

Banques commerciales

Autres intermédiaires financiers

Banques centrales

Firmes multinationales et Administrations publiques

Activités sur les marchés internationaux de capitaux
















  1. Le fonctionnement des marchés des capitaux contemporains : compartiments, acteurs et stratégies




    1. Les différents compartiments des marchés des capitaux mondiaux


Document 83 : les quatre compartiments des marchés mondiaux des capitaux

On distingue au sein des marchés de capitaux internationaux, différents compartiments.

Le marché des euro-devises ou euro-crédits :

C’est un marché où les banques offrent la possibilité de dépôts et de prêts en euro-devises, dans le cadre d’une intermédiation classique. Un euro-crédit est un crédit consenti en euro-devises. (…) Les dépôts en euro-devises sont définis au sens strict comme des dépôts en devises dans une banque située à l’extérieur du pays d’émission de la devise considérée.

Le marché international des émissions :

Les banques (…) jouent un rôle d’intermédiaire financier en mettant en relation émetteurs et souscripteurs de titres. Il existe plusieurs possibilités d’émissions, notamment les euro-obligations et les euro-actions.

Si les émissions d’obligations internationales (…) représentent la principale source de financement depuis 1996, les crédits internationaux ont constitué les opérations les plus importantes jusqu’au milieu des années 1990 (…).

Les marchés des changes :

C’est le marché où se rencontrent les offres et les demandes de devises.

Le processus d’intégration financière internationale est à l’origine du fort développement du marché des changes depuis le milieu des années 1980. Ainsi le volume journalier des opérations sur le marché des changes a été multiplié par plus de 9 entre 1986 et 2004.

Les marchés des dérivés :

Il s’agit de marchés dont l’objet premier est de proposer des produits financiers permettant de se couvrir contre les fluctuations de cours et de taux, qui surviennent sur des marchés au comptant.

Le processus d’intégration financière accroît l’interaction entre compartiments du système financier international, jusqu’à un stade ultime appelé globalisation financière. D’où l’intérêt d’une présentation systémique de la finance internationale.

Source : Mathilde Lemoine, Philippe Madies et Thiérry Madies, « Les grandes questions d’économie et de finance internationales », De Boeck, 2007, p. 397

Questions :

1) remplir tableau avec : euro-crédits ; euro-obligations ; euro-actions ; investissement de portefeuille ; investissement direct ; autres investissements ;




Financement international et mouvements de capitaux

Source du financement

Crédits

Titres

Forme du financement

Crédits bancaires

Obligations

Actions




Prêt/emprunt

Créance/dette

< 10% capital

> 10% capital

Classification dans la balance des paiements










Compartiments marchés mondiaux des capitaux











2) remplir tableau avec : marché des euro-crédits ; marché des euro-devises ; marché des euro-obligations ; marché des euro-actions ; marché des changes ; marché des dérivés ;marchés au comptant







Echanges internationaux et compartiments des marchés des capitaux




Type d’échanges

Echanges commerciaux


Echanges de capitaux

_________





______________


________________
________________
(taux d’intérêt)

_________________


(dividendes)

Nécessité de changer les monnaies entre elles


________________
Taux de change



________


Fonction : compléter le marché au comptant (couverture contre les fluctuations de taux et de cours)



Marchés à terme 

Marchés d’options

Marchés de swaps




    1. Les trois segments du marché des dérivés : marché à terme, marché des options et marché des swaps


Document 84: le marché à terme

Un marché comptant est un marché sur lequel la cotation du prix est simultanée à la livraison de l’actif. (…)

Un marché à terme est un marché sur lequel sont côtés des prix relatifs à des transactions différées dans le futur.

Le rôle originel des marchés à termes est de permettre aux acteurs économiques exposés à un risque de prix de se couvrir en fixant, dès l’origine d’un cycle de production (agricole ou industriel), le cours de vente des produits finis ou le cours d’achat des éléments de consommation intermédiaire. C’est dans le monde agricole que sont nées les marchés à terme au milieu du 19ième siècle, les agriculteurs souhaitant fixer, dès le début du cycle, le prix de vente de leur production et ainsi limiter les aléas sur leur résultat d’exploitation. Tous les actifs négociés au comptant sont aujourd’hui cotés à terme.

Source : Didier Marteau « Les marchés des capitaux », A.Colin Cursus, 2011
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   15

similaire:

Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX iconColloque de sfax – tunisie
«consensus de Washington» prônant le désengagement de l’Etat, les privatisations, la libéralisation des échanges commerciaux et des...

Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX iconLes familles québécoises depuis la Révolution tranquille Mutations...

Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX icon3 Ecole Française xix° "Amazone", Sanguine sur papier 18 X 13,5 cm...

Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX iconProgramme des nations unies pour le developpement (pnud)
«Vers des territoires moins émetteurs de ges et plus résistants aux Changements Climatiques» au Sénégal entend renforcer les capacités...

Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX iconLe programme culturel des Capitales Européennes de la Culture est très
«pleine lune» et plus de 160 projets artistiques et culturels sont programmés: la démocratie, le développement durable et l'anniversaire...

Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX iconRésumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ...

Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX iconV. Littérature des XIX

Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX iconFrise Chronologique des mouvements littéraires

Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX iconLe programme culturel Depuis l’introduction des quatre notions, le...
«Gestes fondateurs et mondes en mouvement». Retrouvez le sur Eduscol une présentation synthétique : «Cette entrée permet de décoder...

Programme On étudiera le développement des mouvements de capitaux depuis le XIX iconLe programme de developpement de ressources humaines








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com