Histoire de parrainage








télécharger 27.02 Kb.
titreHistoire de parrainage
date de publication31.01.2018
taille27.02 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > histoire > Documentos



HISTOIRE DE PARRAINAGE




Ils se sont bien trouvés, ces deux-là !

Et ça va faire sept ans que ça dure …..

Histoire.
------------------
La mère d’Alexandre est dans le paramédical, donc, en toute logique, son fils, 15 ans, doit aussi y faire son chemin, et c’est pourquoi il se retrouve, au sortir de la 3°, en 1° année de BEP Carrières sanitaires et sociales.
Arrivent les vacances. Les circonstances conduisent Alexandre, qui voudrait gagner trois sous, à travailler dans l’entreprise de JBB. C’est une PME tous travaux du bâtiment. Alexandre est déclaré. Il se sent rapidement bien dans cette équipe de 6/7 gars, pour deux raisons : le bâtiment lui plaît, particulièrement tout ce qui touche à la finition et à l'aménagement intérieur, et ça c’est inattendu. Et puis l'esprit de famille et l’ambiance de fraternité qu’il y trouve lui donne à réfléchir.
JBB, lui, est un patron un peu spécial. Du genre humaniste, vous voyez ? Artiste aussi, et …. parrain PRO BTP ! (Il optimise ainsi sa retraite prochaine).

Si bien que lorsqu’Alexandre met sa mère dans tous ses états en lui annonçant qu’il veut arrêter le BEP en question et s’orienter vers le BTP, c’est vers JBB qu’il se tourne pour lui demander son appui.

Lequel en parle au coordinateur. Ils sont amis.
Et c’est à quatre que tout ce petit monde se retrouve autour d’une table : la maman, inquiète de voir son petit envisager de travailler dans une branche qu’elle considère, comme beaucoup de parents hélas, destinée à ceux qui n’ont pas les moyens de faire autre chose, son fils, qui dit son envie de persévérer, et les deux parrains PRO BTP.

Discussion, ambiance, opposition, argumentation.

Et proposition : le coordinateur imagine de tenter l’essai sous forme d’un contrat d’apprentissage en CAP Peinture, car JBB confirme qu'Alexandre a des dispositions pour les activités de finition et de décor. Il sait de quoi il parle !

La maman accepte. Alexandre est présenté au CFA, qui lui fournit une liste d’entreprises. Il prospecte, et trouve, avec les conseils discrets de JBB, celle d’Éric, chez qui tout se passe fort bien, comme au CFA d’ailleurs.

Tellement bien qu’il se présente au CAP en candidat libre à l’issue de la 1° année, et l’obtient.

La maman est rassurée : son fils est content, et il réussit !
---------------------
Bon, et après ?

Après, Alexandre veut progresser, et ce n’est pas son parrain JBB qui va le décourager !

En avant donc vers le BEP Finition (le BEP représentait une suite possible du CAP, et une étape pour progresser), dans un Lycée professionnel d’une ville où son frère aîné réside déjà.

Il fera ses stages en entreprise chez Éric, bien sûr.

Et lui, qui sort de l’apprentissage, accepte de revenir au statut de lycéen, après avoir connu celui de salarié en formation. Il est admis directement en 2° année de BEP, ce qui ne lui cause aucun problème, d’autant qu’il obtient son diplôme avec la mention Très bien !
-----------------------

Bon, et après ?

On le devine, il doit y avoir une suite à cette histoire, et c’est Alexandre qui la définit, au cours de l’été suivant, qu’il passe à travailler dans l'entreprise que dirigeait JBB, son parrain : il veut continuer sur un BacPro.

JBB appelle à la rescousse son ami coordinateur du réseau. Ils se renseignent tous les deux, et indiquent à Alexandre un Lycée professionnel dans un département limitrophe, où il se fait inscrire pour un BacPro Finition Peinture en 2 ans.

Stages en entreprise chez Éric, comme d’habitude, et comme d’habitude BacPro obtenu. Avec mention Bien, cette fois-ci.
-------------------------
Après ?

École supérieure d’architecture d’intérieur, onéreuse mais prestigieuse, en vue d’un BTS après une mise à niveau en arts appliqués.

Alexandre s’y consacre pendant un an et demi

Puis là, un caillou dans l’engrenage.

Il veut s’arrêter. Il a ses raisons.

JBB et le coordinateur s’inquiètent, questionnent, écoutent, réprouvent, conseillent, acceptent enfin le fait accompli, et lui disent : "On est là, et on y sera encore quand tu auras besoin de nous".
----------------------
Petit entracte avant de retrouver Alexandre.

Son frère aîné, qui n'en "foutait pas lourd" dans un cycle de formation STAPS, regarde le chemin déjà parcouru par son frère, prend conseil de JBB, accomplit un temps de travail (déclaré) dans son entreprise pour goûter au milieu, rebondit sur un BTS Design.

Il travaille actuellement dans un cabinet d'architectes …..
-------------------------
Revoilà Alexandre 6 mois après. Son parrain est toujours là, attentif et attentionné, qui le dynamise et l'encourage et l'aide.

Il trouve ce qu'en définitive il cherche, et intègre directement en 2° année un cycle de formation en 3 ans préparant au BTS Design Produit, dans un organisme de formation réputé au niveau international.

Il y est encore.

Il veut créer du beau qui soit utile.
Imaginons une suite pour lui : il obtiendra son BTS en 2013, avec mention, ça va de soi !

Il se fera remarquer dans le milieu du design, et nous aurons chez nous des objets beaux et fonctionnels qu'il aura imaginés.

Et, comme il le souhaite, il créera son cabinet.

Il dit qu'il ne regrette pas du tout son BEP Carrières sanitaires et sociales.

Sa mère non plus, certainement.
Et peut-être deviendra-t-il parrain à son tour ?

----------------
Alexandre, des mots pour dire comment tu ressens l'accompagnement de ton parrain ?


  • Appui, guide, confiance, soutien. JBB, c'est en quelque sorte mon "père spirituel".


-----------------------


JBB, des mots pour dire comment tu ressens ce parrainage ?


  • Alexandre "m'intéresse", il m'a donné le droit d'entrer dans son intime, je suis concerné par lui. Quand il n'aura plus besoin de moi, je parrainerai un "autre Alexandre". Et ….je suis content de pouvoir compter sur mon coordinateur quand il le faut.

Témoignages recueillis par Bernard BERNEL


similaire:

Histoire de parrainage icon40e édition du concours de la bande dessinée scolaire. Une édition...
«portes ouvertes», gratuites et animées par l’équipe du musée qui réservera aux visiteurs un accueil spécifique et privilégié. Daac...

Histoire de parrainage icon1. 1 Définition et évolution terminologique du mécénat et du parrainage p. 07

Histoire de parrainage iconCours de M. Jérôme Kerlouegan () Mme Christine Nguyen Tri chi 003...
«Initiation à la civilisation et à l’histoire de la Chine ancienne et impériale». Ce n’est pas que l’histoire politique mais aussi...

Histoire de parrainage iconAtelier d’Histoire
«quelqu’homme instruit qui s’occupe de l’histoire, des antiquités ou des curiosités du pays». IL répondit : «Mr Laforest, notaire,...

Histoire de parrainage iconIntroduction à l’histoire de nancy, quelques livres sur l’histoire de la lorraine

Histoire de parrainage iconHistoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique

Histoire de parrainage iconHistoire des moines de tamié
«Histoire des moines de Tamié». Quel serait l’intérêt de parler du lieu, des bâtiments, des possessions du monastère et de leur fluctuation...

Histoire de parrainage iconIl y a tant à se souvenir… IL s’agit de l’écrire !
«passeur d’histoire» officiel de la Société d’histoire et de généalogie de Saint-Pascal Vol. 15

Histoire de parrainage iconEmmanuelle sibeud (département d’histoire, Paris 8)
...

Histoire de parrainage icon[ Illustrations de Histoire des Othomans. Moeurs, usages, costumes...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com