Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4








télécharger 0.98 Mb.
titreProjet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4
page10/19
date de publication03.02.2018
taille0.98 Mb.
typeProgramme
ar.21-bal.com > histoire > Programme
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   ...   19

Croisements entre enseignements


Les activités langagières en langue vivante étrangère et régionale sont l’occasion de poursuivre le travail de comparaison du fonctionnement de la langue cible avec le français, entamé au cycle 2. Le travail sur une même thématique, un conte simple par exemple, dans la langue étrangère ou régio- nale, permet aux élèves de comprendre la structure du conte à travers la langue étudiée et en retour de mieux identifier le fonctionnement de la langue française.

Des projets interdisciplinaires peuvent impliquer le cours de langue vivante (étrangère ou régionale) et l’un ou plusieurs des cours suivants : français, histoire, géographie, éducation musicale, arts plas- tiques et visuels, technologie, éducation physique et sportive…

Toutes les activités langagières sont convoquées sur les trois années du cycle et peuvent aboutir à des projets d’écriture (réalisations écrites chantées, théâtrales…), à des présentations d’œuvres réalisées en arts plastiques et visuels, en technologie, à des échanges avec des classes étrangères sur des théma- tiques diverses, ou à des manifestations présentées dans la langue étudiée.

group 889

La sensibilité, l’expression et la culture artistiques sont les moyens et les finalités des enseignements d’arts plastiques et visuels et d’éducation musicale. Moyens, car elles motivent en permanence la pratique plastique et le travail vocal, l’écoute de la musique et le regard sur les œuvres et les images. Finalités, car l’ensemble des activités nourrit, pour tous les élèves, les compétences artistiques, les capacités expressives et la compréhension des œuvres. Arts plastiques et visuels et éducation musicale construisent une écoute, un regard curieux et informé sur l’art, dans

sa diversité. Ils prennent en compte le son et les images qui font partie de l’environnement quotidien des élèves. Ils contribuent ainsi à la construction de la personnalité et à la formation du citoyen, développant l’intelligence sensible et procurant des repères culturels nécessaires pour participer à la vie sociale.

Les enseignements d’arts plastiques et visuels et d’éducation musicale sont propices à la démarche de projet. Ils s’articulent aisément avec d’autres enseignements

pour consolider les compétences, transférer les acquis dans le cadre de projets interdisciplinaires, s’ouvrant ainsi à d’autres domaines artistiques, tels que l’architecture, le cinéma, le design, la danse, le théâtre... Ils s’enrichissent du travail concerté avec les structures et partenaires culturels. Au sein de la classe, ils instaurent une relation spécifique au savoir, liée à l’articulation constante entre pratique et réflexion. À partir du cycle 3, ils contribuent obligatoirement et de manière essentielle à l’enseignement transversal d’histoire des arts qui est introduit explicitement à ce niveau dans la scolarité des élèves, en lien avec les autres enseignements, particulièrement le français, l’histoire et la géographie,

pour constituer chez les élèves la culture artistique diverse et organisée qui en fait l’objet. Arts plastiques et visuels, éducation musicale et histoire des arts sont ainsi le fondement, au sein de l’école, du parcours d’éducation artistique et culturelle de chaque élève, contribuant à ses trois champs d’action constitutifs : rencontres, pratiques et connaissances.

ARTS PLASTIQUES ET VISUELS


Après la sensibilisation aux activités et à la perception des langages artistiques conduite en maternelle, le cycle 2 a fait découvrir aux élèves quelques notions fondamentales en arts plastiques et visuels, en s’appuyant sur des préoccupations qui leur sont proches. Durant le cycle 3, l’enseignement des arts plastiques et visuels s’appuie sur l’expérience, les connaissances et les compétences travaillées au cycle 2 pour engager progressivement les élèves dans une pratique sensible plus autonome, qu’ils apprennent à analyser davantage. Le développement du potentiel d’invention et de création est poursuivi. Les apprentissages sont nourris par l’introduction de connaissances plus précises et par une attention plus soutenue à l’explicitation de la production plastique des élèves, des processus artistiques observés, de la réception des œuvres rencontrées. Il s’agit de donner aux élèves les moyens d’élaborer des intentions artistiques et de les affirmer ainsi que d’accéder à un premier niveau

de compréhension des grandes questions portées par la création artistique en arts plastiques. L’enseignement conduit prépare ainsi aux notions, aux pratiques et aux connaissances du cycle 4.

Comme au cycle 2, l’enseignement des arts plastiques et visuels s’appuie sur

des situations ouvertes favorisant l’initiative, l’autonomie et le recul critique. La pratique plastique exploratoire et réflexive, toujours centrale dans les apprentissages, est privilégiée : action, invention et réflexion sont travaillées dans un même mouvement.

Tout au long du cycle 3, les élèves sont conduits à interroger l’efficacité des outils, des matériaux, des formats et des gestes au regard d’une intention, d’un projet.

Ils comprennent que des usages conventionnels peuvent s’enrichir d’utilisations renouvelées, voire détournées. Ils sont incités à tirer parti de leurs expériences, à identifier, nommer et choisir les moyens qu’ils s’inventent ou qu’ils maitrisent. Une attention particulière est portée à l’observation des effets produits par les diverses modalités de présentation des productions plastiques, pour engager une première approche de la compréhension de la relation de l’œuvre à un dispositif de présentation (cadre, socle, cimaise…), au lieu (mur, sol, espace fermé ou ouvert, in situ…) et au spectateur (frontalité, englobement, parcours…).

group 883


1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   ...   19

similaire:

Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4 iconLe programme de mathématiques est rédigé pour l'ensemble du cycle....

Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4 iconLe programme d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux...

Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4 iconLe programme d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux...

Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4 iconProgramme pour le cycle 4

Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4 iconProgramme pour le cycle 4

Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4 iconProgramme pour le cycle 3

Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4 icon1 Le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle
«premier cycle» et 2ème cycle selon la nomenclature de l’école fondamentale en Haïti. Peut-on parler d’une démarche bilingue ? Y...

Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4 iconProgramme physique chimie cycle 4

Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4 iconProgramme d’informatique du premier cycle de 4 L’enseignement secondaire general

Projet de programme pour le cycle 3 Les spécificités du cycle de consolidation p 4 iconI nformation presse
«agiles» ou collaboratives», explique Thomas Murphy, Directeur de Programme au meta group. «Les durée moyenne des projets a diminué...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com