Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles








télécharger 424.87 Kb.
titreNotice sur les livres de Denis Duclos disponibles
page13/17
date de publication06.02.2018
taille424.87 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > histoire > Documentos
1   ...   9   10   11   12   13   14   15   16   17

72



Terre XII vibra d’un bout à l’autre, comme sous l’impact d’un météorite de petite taille, et pendant une fraction de seconde, un orage magnétique fit chanceler le système électrique. Puis l’onde décrut et se fondit finalement dans celle de la poussée des moteurs.
Peu de Creusiens se réveillèrent. Les fêtards ne se rendirent compte de rien et les hommes de quart ne prévinrent pas Volpol : ce niveau d’alerte était atteint une fois par mois dans cette zone fort peuplée de débris ferriques. Pourtant, derrière les panneaux de bronze ouvragé de la Bibliothèque Fortenot, était advenu un cataclysme silencieux. La Porte s’était subitement ouverte à l’emplacement même des consoles de lecture. Celles-ci étaient devenues transparentes, puis avaient disparu, déplacées dans le réel d’un autre espace-temps, ainsi qu’une portion conséquente des salles de lecture… avec les rares lecteurs qui s’y trouvaient à cette heure matinale.

Une table coupée net tomba sur la moquette avec un bruit sourd, une brise vigoureuse souleva quelques feuilles de papier, et ce fut tout. Dans la cafétéria vide, un percolateur se mit à appeler désespérément le consommateur qui lui avait commandé un cappuccino.
Du côté du Monde Intérieur, au fond du tunnel de temps figé, les manipulateurs (les « Fourriéristes », comme ils s’appelaient eux-mêmes par dérision) se tenaient au garde-à-vous face à la vaste échancrure carrée qui s’était dessinée, puis ouverte comme une paupière, et leur offrait l’accès direct aux structures immaculées de Fortenot.
Ils applaudirent et crièrent leur joie, mais les sous-offs rabattirent immédiatement celle-ci à coups de sifflets infra-sons rageurs. Les hommes obéirent. Ils comprenaient les raisons de la prudence des Chefs.

Le petit Gandril rondouillard et le filiforme Olnah s’étaient abstenus de boire ce soir-là, et ne manquaient pas de grandeur dans leurs uniformes chamarrés. Les rangs des soldats s’ouvrirent pour les laisser passer sur leur plateforme antigrav, revêtue pour la circonstance d’un tissu blanc au motif d’un soleil de fil d’or, entre des milliers de poings tendus dans une sourde rumeur chargée d’énergie.
Ils franchirent le seuil lentement, cérémonieusement, et vinrent s’installer dans l’antichambre de Fortenot qui servirait de quartier général pour le temps de l’invasion. Tout de suite derrière les chefs, les électroniciens pénétrèrent dans la bibliothèque, se connectèrent aux systèmes locaux et, tels des prestidigitateurs, enveloppèrent de faux signaux rassurants leur nouveau cocon : les Creusiens ne devraient être avertis de la présence suspecte que le plus tard possible. Ils s’assurèrent qu’aucune sécurité, déclenchée par inadvertance, ne les trahirait en se révélant contradictoire avec les messages de routine émis par la Bibliothèque. Ensuite, les logisticiens investirent le lieu, et, tels les organisateurs chevronnés d’un grand spectacle installèrent les consoles de suivi.

Quand les alertes réveillèrent les agents de sécurité de Terra XII, la bibliothèque du môle avait déjà été investie et transformée en tête de pont. Dix mille soldats sauvages attendaient leur tour dans le tunnel. Ils connaissaient leur tâche : liquider la population de la Creuse et prendre sa place. Ce serait la toute première étape de la guerre de « reconquête » de la planète originelle, leur avaient promis leurs chefs.
Ce que ces derniers ignoraient, c’est que leur arrivée était attendue, et que chaque homme de leurs premiers bataillons était ciblé par des agents de la Sécu, bien cachés derrière des cloisons.

`

Les robots tueurs avancèrent, au bruit exaspérant de leurs petits moteurs électriques régulant le pas des chenillettes. Ils disparurent dans les profondeurs et prirent position à des carrefours stratégiques, sans rencontrer aucune résistance.
La première personne tuée fut un étrange personnage. Un vagabond des poutrelles, noueux et ravagé, vêtu d’un justaucorps centenaire probablement volé à un musée sur les origines de la colonisation du système solaire. La rafale de balles n’avait pas laissé grand chose de son crâne, mais sur un morceau de son front un tatouage annonçait en lettres gothiques : « Léo the T… »

2.

c:\users\denis\desktop\desktop\maison d\'édition\romans\boscione\couv boscione.jpg


520 pages, 18 euros, 39 cts

ISBN-13: 978-1523416165


ISBN-10: 1523416165


BISAC: Juvenile Fiction / Science Fiction

Dans Les forêts de Boscione, (où l’on fait retour sur la jeunesse terrienne des protagonistes de LA PRESENCE), on assiste à l’affrontement -d’abord personnel et bientôt planétaire- entre deux gamins de « l’Ar » (le nom du « peuple de la nature », responsable désormais d’immenses territoires où seul l’effleurement humain garanti par le nomadisme), empêtrés jusque là dans le conformisme clanique et matriarcal, et les dirigeants assez monstrueux du Mer, l’ordre en charge des technologies de pointe. Cet ordre, humilié par l’obligation de se retrancher dans les tunnels de la communication rapide, et dans des tours géantes devant, toutes les nuits, s’enfoncer dans les tréfonds pour ne pas nuire au paysage, complote en effet, pour la restauration intégrale de la dictature de l’argent comme puissance technologisante. 

Les chefs Mers veulent faire sauter tout ordre mondial restreignant les droits des puissants d’envahir et de soumettre les mondes de la nature, de la culture et de l’urbanité. Ils utilisent pour ce faire des méthodes provocatrices, dont on se demande si elles n’ont pas puisé leur source dans l’histoire (la nôtre). Tout est bon, en tout cas, pour déclencher une haine de l’Autre et imposer comme évident le triomphe de leur conception chrématistique, technophilique, clonesque et climato-ingéniorale de la planète vivante. C’est presque par hasard que nos héros tombent sur un fil -sanglant- conduisant à la conjuration des Robotistes. Bien sûr, ils l’emporteront contre la mégalomanie de l’argent et de la machine, mais ce ne sera pas sans le rôle central de la « cinquième dimension » (naguère cinématographiée par Besson). Elle est ici interprétée comme tribu de l’indéfinissable, du non prescrit, de l’inidentifiable et de l’illégal : ne vivent-ils pas -O abomination- sans puce sous la peau ? On les appelle les Frangins, parce qu’ils résident sur les franges et subsistent grâce à elles, là où les quatre Ordres jettent et oublient leurs rebuts.


« Bonnes-feuilles » :
1   ...   9   10   11   12   13   14   15   16   17

similaire:

Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles icon5 – Naissance de la ville de Saint-Denis
«Montjoie saint Denis» devient la devise du royaume de France, qui se place ainsi sous la protection du saint titulaire du royaume...

Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles iconLe langage c est né de l’expérience du Mr. Denis Ritchie qui travaillé...

Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles iconPhotographies disponibles sur interencheres com

Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles iconEn jaune des livres qui ont commencé leur voyage et qui sont de passage...
Algérie, années 1930. Les champs de blés frissonnent. Dans trois jours, les moissons, le salut. Mais une triste nuit vient consumer...

Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles icon"livres","Livres","Relevé de livres, phrases qui retiennent l'attention...

Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles iconVente de livres anciens et modernes
«double Docteur» Antoine denis était Officier dans l’Ordre National du Mérite. Membre de nombreuses sociétés littéraires, IL fut...

Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles iconNotice sur le «Critias»

Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles iconIntroduction1 notice historique sur madagascar

Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles iconLittérature xixe & Moderne Livres anciens XVII xviiie Livres de voyages...
«vies des hommes illustres» Gallimard, et coll.»Romans des grandes existences Plon, et divers. 14 vols

Notice sur les livres de Denis Duclos disponibles iconConcours saint-Denis-Les-Bourg








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com