Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique








titreHistoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique
date de publication18.03.2018
taille9 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > histoire > Documentos


Aleksandra Majstorac-Kobiljski
Post-doctorante, CNRS

Thèmes de recherche

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique


Histoire transnationale, histoire de l'éducation, mondialisation des études historiques du Japon (globalizing Japanese history)
Dans le cadre de ma thèse, j'ai travaillé sur la genèse et l'histoire de l'université de Dōshisha à Kyoto qui a été établie comme une université d'arts libéraux (liberal arts college) par une société missionnaire américaine en 1875. En retraçant les origines de Dōshisha depuis la ville portuaire ottomane de Beyrouth, cette recherche montre comment le concept d'une université à la fois missionnaire et laïque trouve son origine dans des discussions entre missionnaires américains, et intellectuels arabes et japonais. L'idée d'une université missionnaire ne vint pas du comité des missions, mais avait été discutée entre les locaux et les missionnaires. Le concept a été perçu comme pernicieux à Boston et a été vigoureusement contesté. Mais, crée en dépit de l'opposition de la hiérarchie, elle s'avère un grand succès. Le précédent est en 1866 par un groupe de missionnaires américains établis à Beyrouth et influencés par la Renaissance arabe (al nahda), qui rejettent les préceptes de Boston quant à l'éducation supérieure et décident de fonder une université. Dix ans plus tard, un japonais, converti au christianisme et désireux de partir en mission, profite du succès de Beyrouth et demande de faire quelque chose de similaire au Japon. Comprenant qu'il n'était pas sage d’aller à l'encontre de l'esprit du temps, le conseil des missions accepta d'appuyer le projet de ce qui semblait une université d'arts libéraux à laquelle on aurait ajouté des cours avancés de théologie.

Ainsi, les évènements des Beyrouth ont permis la fondation de Dōshisha à Kyoto, non par l'intention des missionnaires, mais plutôt comme le résultat de la campagne locale de développement de l'éducation moderne.

Ceci montre comment la "modernité" ne s'est pas répandue uniquement depuis de l'Occident vers l'Orient, mais a été coproduite au cours d'un processus historique dont les résultats n'étaient ni nouveaux ni anciens, mais plutôt un mélange et conceptuel et pratique.
Le manuscrit pour la publication de ma thèse est en cours de rédaction. La parution est prévue dans la collection Studies of Weatherhead East Asian Institute, de l'université de Columbia, New York, E.U.

Histoire de l'énergie (charbon), circulation du savoir technique, cokéfaction  
Cette recherche, menée dans le cadre de l'histoire des sciences et techniques, étudie la place du charbon dans l'histoire des politiques énergiques au Japon. Elle examine les travaux de Shimomura Kotaro qui installa une batterie de fours à coke belges au Japon en 1904. Cet essai dépassa le simple transfert de technologie. Face à des fours inutilisables en contexte japonais, Shimomura élabora un processus alors inédit de production de coke de haute qualité à partir de charbon de basse qualité disponible en quantité dans l'archipel ou en Chine. Ce projet, peu étudié, remet donc en question la notion de transfert de technologies et nous oblige à repenser cette histoire afin de mettre en lumière la place du Japon dans l'histoire du développement des technologies énergétiques.
Les travaux de Shimomura ont eu des répercussions importantes sur l'exploration et l'exploitation du charbon en dehors du Japon. Son processus a mis d'importants gisements de charbon chinois à la portée d'un Japon aux besoins grandissants d'acier et inquiet de cette dépendance nouvelle. Ainsi, cette histoire des interactions entre technologies et effort impérial est née dans un petit laboratoire industriel à la périphérie des cercles scientifiques japonais, et, en révolutionnant la fabrication du coke, a changé les enjeux industriels en Mandchourie.
Publications:
Majstorac Kobiljski, A. [forthcoming] " Blending Brick with Wood: Missionary Collegiate Architecture in Beirut and Kyoto" in Spatializing the Missionary Encounter, Eds. Bram Clays and Bruno Moens. Leuven: Katholieke Universiteit Leuven.
Majstorac Kobiljski, A. 2005. “Women students at the American University of Beirut from the 1920s to the 1940s.” in Gender, Religion and Change in the Middle East, Eds. Inger M.Okkenhaugand Ingvild Flaskerud. Oxford: Berg.


similaire:

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique iconHi 142 : Histoire du Japon médiéval et pré-moderne (Guillaume carre)

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique iconCours de M. Jérôme Kerlouegan () Mme Christine Nguyen Tri chi 003...
«Initiation à la civilisation et à l’histoire de la Chine ancienne et impériale». Ce n’est pas que l’histoire politique mais aussi...

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique iconBibliographie D’histoire économique contemporaine de l’aquitaine
«bibliothèque de recherche» du Centre aquitain de recherche en histoire moderne et contemporaine, devenu au tournant du xxe siècle...

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique iconBibliographie : Histoire du Japon
«La terre des Wa est chaude, l’hiver aussi bien que l’été. On y fait pousser des légumes» Wa = japonais

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique iconHistoire du cirque «moderne» au cirque «contemporain»
...

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique iconAtelier d’Histoire
«quelqu’homme instruit qui s’occupe de l’histoire, des antiquités ou des curiosités du pays». IL répondit : «Mr Laforest, notaire,...

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique iconHistoire des moines de tamié
«Histoire des moines de Tamié». Quel serait l’intérêt de parler du lieu, des bâtiments, des possessions du monastère et de leur fluctuation...

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique iconCours d’histoire du Japon en 15 leçons. Périodisation traditionnelle et japonaise
«Etat» japonais (de 10 000 av j-c au Vième siècle après j-c.) [ époques Jômon, Yayoi, Kofun ]

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique icon[ Illustrations de Histoire des Othomans. Moeurs, usages, costumes...

Histoire du Japon moderne, Histoire des sciences et technique iconIntroduction à l’histoire de nancy, quelques livres sur l’histoire de la lorraine








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com