Littérature russe








télécharger 267.77 Kb.
titreLittérature russe
page1/15
date de publication20.03.2018
taille267.77 Kb.
typeLittérature
ar.21-bal.com > histoire > Littérature
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15





LA BIBLIOTHÈQUE RUSSE ET SLAVE


LITTÉRATURE RUSSE —

Evgueni Chmourlo

(Шмурло Евгений Францевич)

1853 – 1934

L’HISTOIRE DE LA RUSSIE AU POINT DE VUE DE SES CONDITIONS GÉOGRAPHIQUES

1935
Article paru dans le Bulletin de l'association russe pour les recherches scientifiques à Prague, vol. II (VII), n° 8, 1935.
TABLE

INTRODUCTION 4

Caractère national des conquêtes russes dans le domaine intellectuel. 4

I. LE DÉDOUBLEMENT DE LA VIE RUSSE. 10

Les deux courants. 10

Le front européen. 12

Étapes communes dans la marche historique. 21

Le front asiatique. 27

Absence de frontières naturelles. 28

L'Asie — officina gentium. 29

La poussée venant d'Orient. 31

La défense. 33

La poussée vers l’Est. 35

L’impérialisme“ russe. 37

La marche irrésistible vers l'Orient. 39

Les fuyards entraînent à leur suite les autorités constituées. 41

Le côté tragique de l’exode vers l’Orient. 43

Le rôle du monde slave. 45

Le rôle de la Russie. 46

II. LA NATURE ELLE-MÊME SEMBLE AVOIR ASSIGNÉ À L’EUROPE ORIENTALE LA TACHE DE CONSTITUER UN ORGANISME POLITIQUE. 49

Les frontières ethnographiques et politiques. 49

La carte de l’Europe occidentale. 52

La carte de l’Europe orientale. 60

III. CE QUI A CONTRIBUÉ À L’AGRANDISSEMENT TERRITORIAL DE L’ÉTAT RUSSE. 66

Les fleuves. 67

La colonisation. 70

IV. L’ESPRIT D’EXPANSION DU PEUPLE RUSSE. 87

V. À LA RECHERCHE D’UN CENTRE POLITIQUE. 99

VI. LA RUSSIE DU NORD-EST, BERCEAU DE L’ORGANISATION POLITIQUE RUSSE. 105

L’esprit politique du peuple. 105

Facteurs qui ont présidé à l’éducation de l’esprit politique du peuple russe. 109

Le joug tatare. 110

Configuration de la Russie du Nord-Est. 112

Le type du propriétaire terrien et le type du soldat (droužinnik). 116

VII. LES POINTS FAIBLES DE L’ÉTAT RUSSE. 126

La grande étendue du territoire. 126

Caractère continental du pays. 131

La présence d’éléments antigouvernementaux. 135

VIII. L’ÉLOIGNEMENT DE LA RUSSIE DE TOUS LES CENTRES EUROPÉENS ET CONSÉQUENCES DE CET ÉLOIGNEMENT. 138

Conclusions. 143



Les noms propres, ainsi que les mots intraduisibles ont été conservés dans leur forme originale.

Transcription adoptée :

č se prononce tch

ĕ " " ie

kh " " aspiré

š " " ch

šč " " chtch

y " " dur

ž " " comme le j français.

L’apostrophe placée après une consonne finale en radoucit le son.


INTRODUCTION




Caractère national des conquêtes russes dans le domaine intellectuel.



Chaque peuple possède une âme collective et sa physionomie individuelle. Si l'on veut la connaître et la déchiffrer il faut en étudier la culture. La culture est une sorte de miroir qui reflète les conceptions religieuses d'un peuple, ses idées du droit, du devoir et de la justice, son caractère et ses idéals. On y retrouve la structure de sa vie sociale, l'image des rapports légaux établis, les trésors scientifiques accumulés, les progrès matériels accomplis, le travail intellectuel effectué dans le domaine des arts, c'est à dire dans celui du Beau et du Vrai. La culture d'un peuple le différencie de tous les autres, lui donne le droit de parler d'un Moi particulier, de penser à soi-même comme à une unité distincte ; elle entretient en lui le sentiment de sa conscience individuelle, la fierté de son indépendance et constitue son véritable patrimoine national.

Il n’existe pas de peuples qui aient reçu une culture toute prête, tombée, pour ainsi dire, du ciel. Elle ne naît pas d'un seul jet, comme la déesse Pallas, sortie, tout en armes, de la tête de Jupiter ; elle n’apparaît pas dans toute sa splendeur comme Aphrodite sortant de l’écume marine : elle se forme lentement, se constitue pas à pas et possède sa propre histoire.

La culture du peuple russe est le résultat du travail matériel et moral accompli pendant les derniers dix ou onze siècles. Ses racines se perdent dans le sous-sol préhistorique, aux temps des Scythes, des Sarmates et de Goths, tandis que son plus magnifique élan, l’effort le plus soutenu et la richesse la plus éclatante datent des dernières 50 ou 60 années avant la révolution.

Pouškine nous a laissé un magnifique chef-d’œuvre, intitulé „Le chevalier avare“. Il y est question d’un vieux baron qui descendait la nuit dans ses souterrains pour ouvrir en cachette ses coffres et admirer l’or qu’ils renfermaient : il jouissait de la conscience d’être le maître absolu de toutes ces richesses. Le peuple russe possède aussi ses coffres pleins de trésors, dignes, non seulement d’admiration, mais aussi de légitime fierté : mais ce n’est pas de l’or qu’ils renferment, ce sont les fruits de son esprit créateur, les résultats tangibles de l’effort soutenu par plusieurs dizaines de générations qui ont forgé la conscience civique et sociale du peuple entier.

Bien loin de contempler ses trésors avec l’avidité et l’égoïsme du chevalier avare, le peuple russe s’enorgueillit du prix inaltérable de ses richesses, il sait qu’elles sont impérissables et que tout homme désireux de participer aux conquêtes de l’esprit humain n’a qu’à y puiser à pleines mains. Ses coffres renferment les perles de la prose d’art et de la poésie en vers ; là se trouvent, soigneusement conservées, les images produites par les grands génies du théâtre dramatique et musical ; les chefs-d’œuvre de la peinture ancienne et moderne, où s’épanche l’âme russe, où elle se montre dans tous ses replis et sans détours ; les monuments de l’architecture, empreints d’un si vif coloris national, et des milliers de livres, dans lesquels la pensée scientifique apparaît comme une force créatrice dans le domaine des sciences exactes, dans l’étude du passé multiforme, où le génie russe apporte son contribut dans le champ de l’abstraction et dans l’élaboration des méthodes aptes à résoudre les grands problèmes de la vie.

Le caractère particulier des trésors que renferment ces coffres fabuleux est l’empreinte nationale qui les distingue, le sceau du génie du peuple russe et sa psychologie particulière vis-à-vis des questions vitales de l’existence : l’âme entière du peuple y est. Tout en étant profondément nationales et même grâce à cela surtout, les valeurs créées par l’esprit russe ont acquis une importance universelle, une évidence et une force de conviction qui les rend accessibles non pas aux Russes seuls, mais à tous les peuples en général : le Slave, le Français, l’Allemand, le Japonais, chacun y trouvera des éléments humains communs à tous, quelle que soit sa religion et sa nationalité. Pourquoi les œuvres de Léon Tolstoj ont-elles été traduites dans presque toutes les langues du monde ? Pourquoi l’Europe et l’Amérique lisent-elles avec tant d’avidité les livres de Dostojewsky ? L’on joue partout la musique russe, on assiste aux représentations du „Théâtre d’art de Moscou“, on étudie la philosophie de Vladimir Solovjev, on cite le biologue Pavlov et tant d’autres. Tout cela parce que ce ne sont pas les Anglais, les Italiens, les Allemands ou les Indous seuls qui connaissent Shakespeare, le Dante, Goethe, Rabindranath Tagore. Comme la musique de l’Allemand Beethoven, du Français Berlioz et du Polonais Chopin parle à toute oreille musicale, de même le spectateur étranger, sans connaître la langue de la pièce, a ressenti de nobles émotions devant l’art incomparable d’une Rachel ou d’une Ristori, d’un Salvini ou d’une Éléonore Duse. Quel qu’il soit, l’homme civilisé comprend que les découvertes de Copernic, de Laplace et de Pasteur, les bases de la pédagogie établies par Amos Komenski et Petalozzi constituent non seulement la gloire des peuples d’où ces grands hommes sont sortis, mais le patrimoine de l’humanité tout entière, pour le bien et le bonheur de laquelle le génie national de leurs pays respectifs leur a donné le jour.

Quelles sont les voies qu’a suivie la grande culture russe dans son développement, les facteurs qui ont contribué à sa formation, les sources auxquelles elle a puisé et les bases sur lesquelles elle repose ?

L’esprit de chaque peuple se forme sous l’influence d’innombrables facteurs qui peuvent cependant être groupés en trois catégories :

1. le milieu où vit le peuple et où naît l’état auquel il appartient, c’est à dire les conditions géographiques, dans lesquelles il est placé ; 2. les particularités de sa race qui accompagnent son entrée dans l’histoire, et, 3. les bases sur lesquelles grandit la culture qui le différentie des autres peuples et qui détermineront ensuite en grande partie le caractère de son activité future. Pour le peuple russe disons brièvement que, 1. son territoire, 2. son origine arienne, et, 3. sa religion sont les trois forces agissantes qui ont présidé à la formation de sa culture dont elles ont déterminé le caractère, et, jusqu’à un certain point, l’essence même.

Si nous voulions étudier tous ces facteurs dans l’ensemble de leurs influences respectives, il faudrait écrire un gros volume. Les pages qui vont suivre se proposent un but plus modeste : celui d’éclairer le rôle joué dans l’histoire par le premier des facteurs énumérés, montrer l’influence que le territoire et les conditions géographiques ont exercé sur le caractère du peuple russe au cours d’un millier d’années, comment ils ont façonné sa psychologie et son esprit, déterminé sa conduite à l’endroit de ses voisins, comment ils l’ont guidé dans la construction d’un état d’immenses dimensions, jusqu’à quel point ils lui ont imposé son rôle historique et marqué sa place dans l’histoire mondiale.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

similaire:

Littérature russe iconLittérature russe
«la vie musicale» de l’auteur, mais sur toute la «nouvelle école» dont IL fut le plus actif représentant et que la «saison russe»...

Littérature russe iconLittérature russe

Littérature russe iconLittérature russe

Littérature russe iconLittérature russe

Littérature russe iconLittérature russe

Littérature russe iconLittérature russe

Littérature russe iconLittérature russe

Littérature russe iconLittérature russe

Littérature russe iconLittérature russe

Littérature russe iconLittérature russe








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com