52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie








télécharger 418.48 Kb.
titre52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie
page1/9
date de publication21.03.2018
taille418.48 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9






Dossier de presse

24 mai 2013


Le Journées nationales de l’Archéologie

les 7, 8 et 9 juin 2013


Communiqué de presse
Mini-site et réseaux sociaux
52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie
97 portes ouvertes dont 60 chantiers de fouilles
« L’objet à l’étude »
524 lieux
420 communes
L’action du ministère de la Culture et de la Communication
dans le champ de l’archéologie

L’Inrap
La fondation EDF
Bouygues Travaux Publics
Partenaires médias
Contacts







Communiqué de presse
4e édition des Journées nationales de l’Archéologie les 7, 8 et 9 juin 2013
La 4e édition des Journées nationales de l’Archéologie du ministère de la Culture et de la Communication se déroulera du vendredi 7 au dimanche 9 juin 2013, dans toute la France.

Rendez-vous culturel et scientifique national, ces journées visent à sensibiliser le public à la richesse et à la diversité du patrimoine archéologique et lui faire découvrir les enjeux actuels de la recherche archéologique, ses disciplines et ses méthodes. À travers la découverte de chantiers de fouilles, de sites archéologiques, de laboratoires, de collections permanentes, d’expositions, les publics les plus divers rencontreront l’ensemble des acteurs de l’archéologie.
Sur tout le territoire, 1 108 manifestations sont organisées dans 524 lieux. 60 « portes ouvertes » sont proposées sur des chantiers en cours de fouille. Des sites archéologiques permanents font l’objet d’ouvertures ou de visites exceptionnelles. Dans les centres de recherche et les laboratoires, dans les monuments et les musées, les chercheurs, conservateurs et archéologues, proposent au public une présentation des collections éclairée par leur expérience de terrain. Ces journées offrent aussi au public l’occasion de découvrir les différentes facettes de l’archéologie pour mieux saisir le processus qui relie le travail sur le terrain, les recherches de laboratoires et la présentation des vestiges.
« L’objet à l’étude »

Dans de nombreux musées et centres de culture scientifique et technique, les Journées nationales de l’Archéologie 2013 mettent l’accent sur les découvertes récentes. Chaque année, un nombre considérable de vestiges est exhumé lors des fouilles préventives conduites en métropole et outre-mer. Parmi eux, certains objets sont étudiés plus attentivement et apportent d’importantes informations sur les sociétés humaines passées, avant d’enrichir les collections des musées.
L’exposition « L’objet à l’étude », présentée dans 51 villes de France, propose une sélection de cinq objets découverts en France métropolitaine et outre-mer ; ils offrent un aperçu des vestiges enfouis dans le sol et montrent également l’importance du travail des archéologues. Étudiés, analysés, ils sont dévoilés au public réinvestis de toute leur signification.
Une mobilisation de la communauté archéologique

Ces journées, dont le pilotage a été confié à l’Inrap, mobilisent l’ensemble de la communauté archéologique en France métropolitaine, en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane et à La Réunion.

Cette année, de nombreux centres de recherche se mobilisent plus particulièrement.
Une programmation exceptionnelle sur arte

Partenaire des Journées nationales de l’Archéologie 2013, arte consacre à l’archéologie plus de 7 heures de programmes, le 8 juin.

Plusieurs documentaires inédits seront diffusés dont Les Gaulois au-delà du mythe de Jean-Jacques Beineix, Les experts du passé de Dorothée Heissler et Guilhem Mahieu, mais aussi Le port englouti de Constantinople de Hannes Schuler, Le secret du trésor de bassas da India de Karel Prokop et la série d’animation « Les experts de l’archéologie » de Joris Clerté, Marc Chevalier, Pierre-Emmanuel Lyet.

Par ailleurs, arte diffusera du 3 au 21 juin, du lundi au vendredi à 17h35 la série « Sur nos traces » d’Edmée Millot et Agnès Molia, présentée par Nadia Cleitman. Cette nouvelle série (15 épisodes de 26 minutes) permet de comprendre, d’une manière vivante et accessible, l’apport de l’archéologie à la connaissance, du Paléolithique, de l’âge du Fer et du haut Moyen Âge.


L’Inrap

Avec plus de 2 000 collaborateurs et chercheurs, l’Inrap est la plus importante structure de recherche archéologique française et l’une des toutes premières en Europe. Institut national de recherche, il réalise la majorité des diagnostics archéologiques et des fouilles en partenariat avec les aménageurs privés et publics : soit près de 2 000 chantiers par an, en France métropolitaine et dans les Dom. Ses missions s’étendent à l’exploitation scientifique des résultats et à la diffusion de la connaissance archéologique au public.
Le programme exhaustif est disponible sur culture.fr et inrap.fr.

Contacts

Vincent Charpentier

chef du service partenariats et relations avec les médias

Inrap, direction du développement culturel et de la communication

01 40 08 80 16 – vincent.charpentier@inrap.fr
Mahaut Tyrrell

chargée de communication médias

01 40 08 80 24 – mahaut.tyrrell@inrap.fr
Ministère de la Culture et de la Communication/département de l’information et de la communication

01 40 15 74 71

service-presse@culture.gouv.fr
Ministère de la Culture et de la Communication/direction générale des patrimoines

Florence Barreto

01 40 15 87 56

florence.barreto@culture.gouv.fr


Le mini-site et les réseaux sociaux

A

fin de mettre en valeur l’événement, un site dédié aux Journées nationales de l’Archéologie 2013 est proposé sur les sites internet du ministère de la Culture et de la Communication (culture.fr) et de l’Inrap (inrap.fr). Outre une présentation des Journées et une rubrique dédiée à la presse, ce site permet de découvrir de manière intuitive et conviviale l’ensemble des manifestations organisées en France.


L



es Journées nationales de l'archéologie se vivront aussi sur les réseaux sociaux. 
Les internautes sont invités à partager et à commenter leurs Journées sur la page Facebook (www.facebook.com/journeesarcheologie) de l'événement. 
Le compte Twitter (twitter.com/jna_2013) et le hashtag #JNA13 permettent de suivre en ligne le programme et de participer à des livetweets.
Autre nouveauté cette année, un compte Tumblr (journees-archeologie.tumblr.com) dédié aux Journées nationales de l'archéologie donnera la possibilité aux partenaires de partager leurs photos et leurs vidéos.




52 façons de participer
aux Journées nationales de l’Archéologie

Explorer les grottes préhistoriques de Gargas à Aventignan ; écouter l’histoire du chanoine Pigeon et de ses trouvailles, place Littré à Avranches ; déguster avec modération des vins romains à Beaucaire ; prévoir des chaussures de marche à Beaune-le-Froid, afin de voir des burons ; fouiller dans la mallette Lab'Archéomobile à Bordeaux ; s’initier à l'étude de la carpologie, sciences des graines, à Campagne ; reproduire une dalle gravée du célèbre cairn de Gavrinis, à Carnac ; saisir l'histoire de la villa gallo-romaine de Lalonquette à Claracq ; autopsier un gaulois à Clermont-Ferrand ; toucher du doigt les épidémies de cholera à Dijon ; voir la tombe viking de l’île de Groix, place de l'enfer à Douarnenez ; tester ses connaissances archéologiques aux Eyzies-de-Tayac-Sireuil ; concevoir l’archéologie de la grande guerre à Fleury-devant-Douaumont ; chausser des lunettes stéréoscopiques pour se promener dans une villa gallo-romaine virtuelle à Rennes ; devenir chevalier et fabriquer un parchemin scellé à l’historial d’Allègre-Les-Fumades-les-Bains ; suivre le tracé des remparts disparus de Châteauponsac à Guéret ; partir à la recherche du passé enfoui à Harfleur ; devenir « archéologue en herbe » à Joigny ; faire de l’archéologie en milieu forestier dans le parc naturel régional Livradois-Forez ; tout savoir sur le château d'Orville à Louvres ; écouter « le retour du roi » par la compagnie l’Abreuvoir, dans la haute cour du château de Murol ; pousser la porte du musée de Cluny ou se promener à la découverte des traces visibles et invisibles de la présence juive dans le Marais, mais aussi admirer une œuvre exceptionnelle conservée dans les réserves de l’Institut d’Art et d’Archéologie : la maquette de Rome œuvre de Paul Bigot ; rechercher l’histoire du fondateur de l’ordre du Temple à Payns ; comprendre les métiers gaulois à Périgueux ; contempler les premières gravures de l’homme moderne dans la Grotte de Pair-non-Pair à Prignac-et-Marcamps ; parcourir en chaussures « tous terrains » les mégalithes de Plussulien ; escalader le sommet du Puy-de-Dôme jusqu’au sanctuaire de Mercure ; se sensibiliser aux Métamorphoses au Quiou ; croiser la légion VIII Augusta ou déambuler en archéo-balade sur les traces de Rodez antique ; faire un quiz sur les fouilles du plateau de Saclay ; devenir potier à la fête de la poterie de Sadirac ; se chauffer auprès de fours néolithiques à pierres chauffées au Bono ; cheminer dans une abbatiale fortifiée avec les amis de Saint-Amand-de-Coly ; chevaucher un cyclomoteur ancien (ou plus récent) lors du premier rallye promenade de Saint-Dié-des-Vosges ; participer à « Cro-Magnon » jeu de société géant à Saint-Flour ; s’initier à la fouille à Saint-Gence ; vivre l’aventure des archéologues scaphandriers, chaussée des Corsaires à Saint-Malo ; produire des briques antiques à Sallèles-d'Aude ; rencontrer Luc, archéologue passionné… à Sauveterre ; opter pour le sel de Salies-de-Béarn et le patrimoine archéologique salisien, rue des Puits Salants ; inaugurer l'archéoclub du collège Lakanal à Sceaux ; repérer le patrimoine sélestadien à travers « l’archéologie du bâti » ; déclamer des textes antiques frivoles ou sérieux dans la pénombre d’un sous-sol de musée à Sens ; cheminer au pied de la Roche de Solutré ; tenter d’identifier un os, de déterminer le sexe et l'âge d'un animal à Strasbourg ; faire des essais acoustiques de carnyx à Tintignac ; percevoir la vie d’Homo sapiens et le lien vital, entre l’homme et l’animal au Thot-de-Thonac ; transformer du minerai en métal à Vaulry ; tailler le silex et faire du feu à Vesoul…


97 portes ouvertes
Les Journées nationales de l’Archéologie sont l’occasion de découvrir les recherches récentes, in situ, sur les lieux mêmes des fouilles. 60 sites en cours de fouille et 37 laboratoires sont visitables dans toute la France.

Ces « portes ouvertes » permettent de répondre à la curiosité d’un public très large pour les chantiers conduits dans leur environnement proche. Elles renforcent la connaissance de l’histoire locale et offrent aux visiteurs l’occasion de s’approprier ces découvertes. Sur tous les chantiers où la visite est techniquement possible, les partenaires des journées accueillent les visiteurs et leur présentent les vestiges.

Sur certains sites, des animations complètent la visite et le jeune public peut se familiariser avec différentes techniques. Pour découvrir les techniques de l’archéologie et mieux connaître l’histoire de son territoire.

Alsace
Obernai

Fouille de la nécropole néolithique et de la ferme gauloise du parc d'activités économiques intercommunal par les archéologues de l’Inrap (samedi, 13h-18h).

Aquitaine
Ousse-Suzan

Fouille d’un habitat rural du IVe siècle (vendredi 14h30, 16h ; samedi et dimanche, 10h30, 14h30, 16h).
Banca – Mehatze

Fouille d’un site minier antique (dimanche 9h-14h).

Auvergne
Clermont-Ferrand

Fouille d’un site antique, rue Léo Lagrange, par les archéologues d’Hadès (samedi, 10h-12h30/14h-18h).

Basse-Normandie
Vieux-la-Romaine

Visites commentées de la fouille du Forum de Vieux et de la restauration de la Maison à la Cour en U (samedi et dimanche, gratuité exceptionnelle).

Bourgogne
Magny-sur-Tille

Fouille d’une nécropole de l'âge du Fer et d’un habitat gallo-romain au Bas de Lampone et au Grand Pré, menée par les archéologues de l’Inrap sur le tracé de la LGV Rhin-Rhône branche Est, deuxième phase (dimanche, 11h-18h ; sous réserve des conditions climatiques).

Bretagne
Le Bono

Présentation des vestiges du Néolithique et de l’âge du Bronze dont une nécropole d’un type rare pour l’ouest de la France. Visites commentées de la fouille menée par l’Inrap pour EADM. Présentation du mobilier mis au jour et expérimentation autour des foyers néolithiques à pierres chauffées par les archéologues (samedi, 10h-17h30, gratuit).
Le Quiou

Visites guidées du site fouillé, projection et spectacles, exposition de photographies d’objets mis au jour sur le site de la villa gallo-romaine du Quiou, avec l’association Pierres Vives (vendredi, samedi et dimanche, gratuité exceptionnelle).
Plounéour-Menez

Sondage archéologique en lien avec les travaux de réhabilitation et de restauration des bâtiments monastique de l'Abbaye cistercienne du Relec, dans les Monts d'Arrée (samedi, gratuit).
Rennes

Lieu emblématique de Rennes, les Portes Mordelaises sont en cours de fouille par l’Inrap dans le cadre d’un projet de réaménagement par la ville. Visites commentées et présentation des résultats des premières phases de recherche, avec les archéologues de l'Inrap et un guide-conférencier de l’office de tourisme (dimanche, visites commentées à 10h30, 14h30 et 16h sur réservation au 02 99 67 11 66).

Centre
Chartres

Fouille programmée du sanctuaire de Saint-Martin-au-Val, un des plus grands sanctuaires de la gaule antique, menée par le service archéologique de la ville de Chartres (samedi et dimanche, 14h-18h).
Sainte-Catherine-de-Fierbois

Fouille d’une nécropole médiévale et d’une petite villa avec pièces chauffées, menée par les archéologues d’Eveha sur la LGV Tours-Bordeaux (samedi).
Tours

Visites commentées par le LAT sur la fouille programmée de l’Ancien monastère de Marmoutier, premier monastère de l’Occident fondé vers 372 par Saint-Martin (samedi, 14h30 et 15h30).

Champagne-Ardenne
Bezannes

Visites commentées de la fouille d’un village du Moyen âge, menée par les archéologues de l’Inrap. Portes ouvertes organisées en partenariat avec Plurial-l’Effort rémois (face à la Mairie, samedi et dimanche, 10h-12h30/14h-17h30 ; gratuit, prévoir des chaussures adaptées aux conditions de chantier).
Le Châtelet sur Sormonne

Visites commentées de la fouille mettant notamment au jour des vestiges gallo-romains, menée par les archéologues de l’Inrap en amont de l’aménagement de l’A304. Portes ouvertes organisées en partenariat avec la Dreal Champagne-Ardenne (samedi, 10h-12h30/14h-18h ; accès à proximité du rond-point « Le piquet », en suivant la direction Rouvroy-sur-Audry RD985 ; gratuit, prévoir des chaussures adaptées aux conditions de chantier).

Corse
Sainte-Lucie-de-Tallano

Fouille des abords de l’église Saint-Jean Baptiste, menée par les archéologues de l’Inrap dans le cadre de l’aménagement de ses abords EDF (samedi et dimanche, 10h12h/14h-17h).

Haute-Normandie
Le Vieil-Evreux

Archéo-randonnée sur le site gallo-romain de Gisacum : des thermes au théâtre de Gisacum en passant par le chantier de fouilles du temple, permettant de découvrir les trois principaux monuments de la ville (dimanche, 15h30 à 18h, gratuit).

Île-de-France
Gonesse

Fouille de l’église médiévale et moderne Saint-Pierre Saint-Paul, réalisée par les archéologues de l’Inrap (sur inscription auprès de la mairie de Gonesse ; vendredi, 10h-12h/14h-17h ; samedi, 13h-17h).
Courdimanche

Fouille d’un site antique menée par les archéologues de l’Inrap (exclusivement pour les scolaires, sur inscription auprès de la mairie de Courdimanche, vendredi, 9h-12h/13h-16h).
  1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie iconCréer une affiche publicitaire et rédiger des reportages pour participer...

52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie iconGestion de projet Contexte ’afpa (Association de Formation Professionnelle Adulte)
«participer en partenariat au développement économique des territoires et à la politique de recrutement de leurs entreprises grâce...

52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie iconProgramme pour l’annee 2004 Cours Cours de préparation au 1 er niveau...
«Les bateaux en bois qui sillonnaient nos fleuves et nos rivières au temps ou la vapeur n’existait pas. Démarche archéologique pour...

52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie iconB mw information média 04/2013 Page Journées de l’innovation bmw...

52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie iconL’architecture religieuse en Belgique aux 17ème et 18ème siècles
«Journées du Patrimoine», organisées par les différentes régions qui composent notre Etat fédéral, seront consacrées à l’architecture...

52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie iconJournées thématiques de Weinig Dimter : première mondiale d'une nouvelle...
«Industrie 0» a marqué de sa présence permanente les deux journées. Weinig Dimter, avec un flux de données homogène, une automatisation...

52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie iconJean-François Fourtou
«chef-d’œuvre total», pareillement, tant l’univers esthétique de Jean-François Fourtou se confond avec sa propre vie. Une Recherche...

52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie iconHa 1013, td, Archéologie et architecture

52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie iconLicence histoire de l’art et archéologie

52 façons de participer aux Journées de l’Archéologie iconS ociété d’Histoire et d’Archéologie du Sedanais








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com