Jardins éphémères contemporains








télécharger 11.67 Kb.
titreJardins éphémères contemporains
date de publication23.12.2016
taille11.67 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > histoire > Documentos
Jardins éphémères contemporains

Membres du jury
Pierre Thibault est l’un des rares architectes dont la pratique internationale intègre régulièrement des réalisations de type événementiel et la conception de jardins artistiques. Il s’est mérité de nombreux prix et distinctions dont, tout récemment, le premier Prix d’excellence en architecture de l’Ordre des architectes du Québec, catégorie architecture d’événements, pour un projet de jardin d’hiver dans le parc des Grands-Jardins. Il introduit, dans le processus de conception, le pouvoir exceptionnel de transformation des saisons au Québec. Les lieux qu’il crée favorisent un dialogue avec leur environnement au fil du temps. Cette démarche de création basée sur l’interaction entre le bâti et le non-bâti se concrétise à travers des réalisations d’envergure dans le secteur institutionnel et privé. Parmi ses principales réalisations, mentionnons l’Abbaye cistercienne de Saint-Jean-de-Matha, le Jardin du patrimoine autochtone de Inukjuak, l’Espace chorégraphique Jean-Pierre Perreault de Montréal et le Centre d’exposition de Baie-Saint-Paul. Riche d’une expérience aussi variée qu’innovatrice, Pierre Thibault est aussi un enseignant reconnu à l’échelle internationale : États-Unis, France, Suisse.
Alexander Reford est historien de formation et l’auteur de nombreux articles relatifs à l’histoire canadienne. Arrière-petit-fils d’Elsie Reford, créatrice des Reford Gardens (Jardins de Métis), Alexander Reford est le Président des Amis des Jardins de Métis, association sans but lucratif fondée en vue de l’acquisition des Jardins par le gouvernement du Québec, en 1995. Il est également cofondateur du Festival international des Jardins, dont la première édition a eu lieu en 2000. Les critiques et rédacteurs d’articles spécialisés en horticulture ont salué, lors de cet événement, la première manifestation mondiale marquante dans le domaine de la conception de jardins.
Ian Chodikoff est rédacteur en chef de la revue Canadian Architect et membre de la Ontario Association of Architects, du Architectural Institute of Canada et de la Toronto Society of Architects dont il fut vice-président de 1999 à 2001. D’abord formé en Science politique, il a par la suite complété des études supérieures en architecture (University of British Columbia) et en design urbain (Harvard University). Il a reçu plusieurs bourses qui lui ont permis d’étudier différents aspects de l’urbanisme tels que le lien entre l’aménagement du Stanley Park et la ville de Vancouver ou les effets de la migration transnationale sur les modèles d’urbanisation des muridés qui voyagent entre le Sénégal et l’Italie. Il a dirigé une étude de faisabilité pour le Conseil des arts du Canada sur la création d’un réseau national en architecture facilitant la mise en place de commissions à travers le Canada. Présentement, il participe à l’organisation d’une série de charrettes sur la thème « Orphan Spaces », une initiative d’amélioration de plusieurs places publiques à Toronto et à Chicago.
Georges Teyssot, né à Paris (1946), enseigne l’histoire de l’architecture à l’Institut Universitaire d’Architecture de Venise (IUAV), puis à l’École d’Architecture de l’Université de Princeton (Princeton, NJ, USA), où il dirigera le programme de doctorat en architecture (1994-2000). Actuellement, il est professeur titulaire à l’École d’Architecture de l’Université Laval de Québec (QC, Canada). Il publie et dirige de nombreux ouvrages, relatifs notamment aux écrits du critique E. Kaufmann sur C-N. Ledoux, aux textes de A. C. Quatremère de Quincy sur l’esthétique néoclassique, à l’architecture des Bâtiments civils et des Ponts et Chaussées à l’époque du Consulat et de l’Empire en France. En collaboration avec Monique Mosser, il dirige le livre collectif sur : Histoire des Jardins. De la Renaissance à nos jours (Milan, Electa, 1990; Paris, Flammarion, 1991, rééd. 2002; London/New York, Thames and Hudson, 2000; etc.), un ouvrage traduit et republié périodiquement dans cinq pays. Créateur et commissaire, avec Diller + Scofidio, d’une exposition sur: Surface du quotidien. La pelouse américaine, au Centre Canadien d’Architecture (1998), il est l'auteur de l'ouvrage sur The American Lawn (New York, Princeton Architectural Press, 1999).
Ann Pendleton-Jullian est une architecte, auteure et enseignante de calibre international. Croyant en un échange vital entre les idées et l’architecture, entre la pensée et l’action, elle a fondé sa pratique à la fois sur des projets théoriques et en tant que commissaire. Son travail a été considérablement exposé et publié, ce qui lui a permis de développer une réputation basée sur la manière de poétiser la rencontre des préoccupations pratiques et des ambitions de l’imagination. Que ce soit par ses projets d’architecture, son enseignement, sa participation à des concours, ses publications ou ses conférences, le travail de Madame Pendleton-Jullian s’est retrouvé sur quatre continents : Amérique du Nord et latine, Europe, Asie, Afrique.
[Résumé anglais]

Ann Pendleton-Jullian is an architect, writer and educator of international standing. Believing in the vital exchange between material entities and cultural effects, she has founded her practice on both commissioned and theoretical projects that work at the intersection of urban and rural geographies, technology and society.
Her portfolio of projects includes work in the US, South America and Asia. She has been premiated in several international design competitions and widely published work includes a house for the astronomer Carl Sagan, an experimental bioclimatic house, several cultural buildings, and collaborative work on the French Embassy in Rabat Morocco. Most recently, as campus architect for the Asian University for Women project to be built in Bangladesh, she served as advisor for academic planning and development initiatives in addition to designing the campus plan and its first buildings. Among numerous publications, her book, The Road that is not a Road, The Open City Ritoque Chile, has been regarded as the seminal work on an experimental academic program of architecture in Chile; one in which issues of identity are integrally tied to a relationship to the landscape, interpreted through Surrealist methodologies.
Educated at Wellesley College, Cornell University and Princeton University, with a brief foray into astrophysics prior to architecture, Pendleton-Jullian has had a strong affiliation with academia throughout her career. She is currently a tenured Associate Professor at MIT where she teaches graduate design studios and conducts special topics workshops. Prior to MIT, she taught at Cornell and Princeton Universities. She is a regular critic at Harvard University’s Graduate School of Design, Princeton University, Yale, Cornell, Syracuse, RISD, and others. Internationally, she is formally affiliated as lecturer and honorary professor with the Catholic University of Santiago in Chile, Universidad San Antonio Abad de Cusco, Peru, and more recently, Tong-ji University in Shanghai.

similaire:

Jardins éphémères contemporains iconJardins éphémères contemporains Rencontre du Jury, 23 mai 2007 Sélection officielle — Lauréats

Jardins éphémères contemporains iconArtisanat et métiers d'art
«Jardins remarquables», créations d'artistes les jardins dans tous leurs états !

Jardins éphémères contemporains iconInterview avec Stefan Dittrich, responsable de projet du GaLaBau 2014
«Jardins de rêve personnalisés» qui mettra l’accent sur l’aménagement de jardins de luxe. En plus du «Meeting Point», l’espace «Deutsche...

Jardins éphémères contemporains iconInvention de «moments» Symbolistes
«petites revues» très éphémères. Mouvement idéaliste ou spiritualiste, mais notion de symbole qui s’est imposé

Jardins éphémères contemporains iconBerlin: histoire de l´urbanisme et enjeux contemporains des politiques urbaines

Jardins éphémères contemporains iconJardins, paysage et genie naturel

Jardins éphémères contemporains iconVal de loire jardins & châteaux

Jardins éphémères contemporains iconB- des cheveux d’anges d es jardins de Mandchourie

Jardins éphémères contemporains iconLes jardins de Tivoli. Villa d’Este

Jardins éphémères contemporains iconVisite de jardins autour de Menton le 2 septembre 2016








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com