Essais sur la littérature canadienne








télécharger 15.23 Kb.
titreEssais sur la littérature canadienne
date de publication08.06.2018
taille15.23 Kb.
typeEssais
ar.21-bal.com > histoire > Essais
Entre ici et ailleurs : la modernité poétique canadienne (1904-1944) Séquence 2nde

Par David Galand

Repères : l’histoire de la poésie canadienne francophone (1895-1948)

1895 – Fondation de l’École littéraire de Montréal, association d’écrivains qui, rompant avec la poésie d’inspiration romantique, se reconnaissent dans l’esthétique parnassienne, puis symboliste, venue de France, et admirent particulièrement Baudelaire, Verlaine et Rimbaud. L’exaltation de la nature sauvage et le lyrisme patriotique, qui constituaient la veine majeure de la poésie canadienne française au xixe siècle, doit faire place, selon cette avant-garde montréalaise, à une inspiration plus profonde, qui s’interroge sur l’amour et la mort.
1904 – Première édition d’Émile Nelligan et son œuvre, recueil de 107 poèmes de celui qui sera progressivement reconnu comme le fondateur de la modernité poétique canadienne, Nelligan (1879-1941). L’instigateur de ce recueil est Louis Dantin (1865-1945), jeune prêtre, poète et critique qui y travaille depuis quatre ans. L’importante préface qu’il signe pour l’ouvrage, et dans laquelle il reprend des articles parus dès 1902, présente de façon claire et enthousiaste l’œuvre du jeune poète.
1907 – Publication de deux ouvrages critiques de l’abbé Camille Roy (1870-1943), de l’Université Laval : Essais sur la littérature canadienne et Tableau de l’histoire de la littérature canadienne-française. Roy défend la poésie du terroir, et se montre réticent face à la modernité de Nelligan ou des poètes de l’École littéraire de Montréal (Albert Lozeau, Albert Ferland…). Ses ouvrages et manuels exerceront une influence certaine sur toute la première moitié du xxe siècle.
1907 – Parution de L’Âme solitaire d’Albert Lozeau (1878-1924).
1911 – Le Paon d’émail de Paul Morin (1889-1963) paraît à Paris : l’auteur, rattaché à l’exotisme (puisque son inspiration vient de la poésie française contemporaine, contrairement à la poésie des régionalistes, cultivant les images du terroir et le lyrisme patriotique), y fait preuve d’une grande virtuosité prosodique et d’un certain maniérisme symboliste.
1918 – La revue Le Nigog est fondée à Montréal à l’initiative d’un groupe d’artistes et d’écrivains mené par l’architecte Fernand Préfontaine. La revue défend les idées d’avant-garde, incitant les Canadiens à s’intéresser à la modernité artistique et littéraire parisienne et prônant une esthétique marquée par la primauté de la forme sur le sujet. La revue ne connaît que 12 numéros (de janvier à décembre), mais marque un sommet dans la querelle entre les exotiques (qui y manifestent leurs positions) et les régionalistes.
1920 – Jean-Aubert Loranger (1896-1942), d’inspiration exotique, fait paraître son recueil Les Atmosphères. Ce livre sera suivi en 1922 des Poèmes.
1928 – Les vers de Patrie intime de Nérée Beauchemin (1850-1931) montrent que le régionalisme demeure un courant important de la poésie.
1929 – Avec les poèmes d’À l’ombre de l’Orford, le journaliste Alfred DesRochers (1901-1978) réalise le tour de force de concilier une inspiration volontiers régionaliste avec une écriture qui, comme chez les exotiques, met en valeur le mot et la forme poétique.
1934 – Alain Grandbois (1900-1975) fait paraître en Chine une plaquette de Poèmes, qui seront repris dans Les Îles de la nuit. Chaque heure a son visage, unique recueil de Medjé Vézina, fait entendre la voix d’un lyrisme féminin soucieux de célébrer l’amour avec intensité.
1935 – Dissolution de l’École littéraire de Montréal, dont l’activité et l’influence étaient irrégulières depuis trente ans.
1937 – Hector de Saint-Denys Garneau (1912-1943) publie le mince recueil Regards et jeux dans l’espace, qui, bien que relevant d’un talent singulier, ouvre une nouvelle époque dans l’histoire littéraire du Canada francophone par son emploi du vers libre, ses audaces prosodiques, son prosaïsme et surtout par la profondeur de son interrogation lyrique et angoissée sur l’existence.
1941 – Mort d’Émile Nelligan, qui était interné en hôpital psychiatrique depuis 1899.
1942 – Mort de Jean-Aubert Loranger.
1943 – Mort d’Hector de Saint-Denys Garneau. Des poèmes et un Journal paraîtront à titre posthume.
1944 – Parution des Îles de la nuit, le premier recueil majeur d’Alain Grandbois : intensité de l’expression amoureuse, ampleur du vers, thématique de l’errance, vision désenchantée voire angoissée du monde, tout concourt à faire reconnaître une nouvelle voix importante, bientôt louée par les poètes de la génération suivante (Gaston Miron, Fernand Ouellette, Jacques Brault).
1947 – Parution du Chant de la montée de la poétesse Rina Lasnier (1910-1997), vaste composition qui accord une place importante au verset.
1948 – Le manifeste libertaire Refus global du peintre Paul-Émile Borduas (1905-1960), violente attaque contre les valeurs traditionnelles et l’immobilisme de la société canadienne, est publié à 400 exemplaires. Signé par de nombreux artistes (le poète Claude Gauvreau, le peintre Jean-Paul Riopelle), et bien que son importance n’apparaisse guère au moment de sa publication, il constitue une rupture dans la modernité artistique du Canada.
N.B. : cette chronologie se fonde en grande partie sur l’ouvrage de François Dumont, La Poésie québécoise, Montréal : Éditions du Boréal, 1999, (coll. Boréal express).


NRP lycée – mars 2016

similaire:

Essais sur la littérature canadienne iconLittérature. Nombreux ouvrages anciens reliés dont Montaigne : Essais, in-folio (1657)

Essais sur la littérature canadienne iconEssais normalises, autres essais 4
«Transformation du Bois» dans le cadre du Transfert de technologie vers les entreprises

Essais sur la littérature canadienne iconEssais sur

Essais sur la littérature canadienne iconP roblèmes de géographie canadienne – 9e année, académique

Essais sur la littérature canadienne iconEssais sur le roman

Essais sur la littérature canadienne iconLittérature (en Terminale L); option Musique, option Arts Plastiques....
«Un accent particulier est mis ici sur les contenus ouverts tant sur le passé que sur l’immédiat contemporain»

Essais sur la littérature canadienne iconEssais et contrôle sur le chantier

Essais sur la littérature canadienne iconEssais de type et essais de routine 10
«risque minimisé» suivant le C2-112 édition de mars 2015, édité par Synergrid, la fédération des gestionnaires de réseaux électricité...

Essais sur la littérature canadienne iconEssais sur le béton hydraulique et ses constituants

Essais sur la littérature canadienne iconEssais sur l'histoire de la mort en Occident : du Moyen Âge à nos jours








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com