Bibliographie citée (p. 77-79)








télécharger 1.84 Mb.
titreBibliographie citée (p. 77-79)
page1/39
date de publication23.03.2017
taille1.84 Mb.
typeBibliographie
ar.21-bal.com > histoire > Bibliographie
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   39
irrigation et drainage

-
dans l’Antiquité, qanats et

canalisations souterraines

en Iran, en Égypte et en

Grèce, séminaire tenu au

Collège de France sous la

direction de Pierre Briant
persika 2
collection dirigée par Pierre Briant,

chaire d’histoire et civilisation

du monde achéménide

et de l’empire d’Alexandre,

Collège de France


irrigation et drainage

-
dans l’Antiquité, qanats et

canalisations souterraines

en Iran, en Égypte et en

Grèce, séminaire tenu au

Collège de France sous la

direction de Pierre Briant
persika 2
ouvrage publié

avec le concours

du Collège de France


Thotm éditions
5 rue Guy de la Brosse

75005 Paris

téléphone :

33 (0)1 40260007

répondeur et télécopie :

33 (0)1 70817090

persika@thotm-editions.com

www.thotm-editions.com
Conception graphique

Thierry Sarfis
Ouvrage publié

avec le concours

du Collège de France
ISBN 2-914531-01-x

Thotm éditions 2001
Déjà paru dans la même collection,

Pierre Briant, Bulletin d’histoire

achéménide (BHAch) II.

Introduction, Pierre Briant, Collège de France, Paris (p. 9-14)
-
Polybe X.28 et les qanats: le témoignage et ses limites, Pierre Briant, Collège

de France, Paris (p. 15-40)

1 Texte et contexte (p. 15-19) 2 Contradictions et incohérences (p. 19-25) 3 Retour à Polybe :

hyponomoi et phreatiai (p. 25-33) 4 Un bilan de la discussion : sources grecques et realia

achéménides (p. 33-38) Bibliographie citée (p. 39-40).
Le contrat d’Érétrie en Eubée pour le drainage de l’étang de Ptéchai,
Denis Knoepfler, professeur à l’Université de Neuchâtel (p. 41-80)

Introduction (p. 41-43) 1 L’inscription (p. 43-60) 1.1 Les éditions (p. 43-46)

1.2 Analyse du document (p. 46-60)

2 Le contexte historique (p. 61-67) 2.1 La datation du document par les éditeurs (p. 61-62)

2.2 Les données paléographiques et linguistiques (p. 62-63) 2.3 Le couronnement

sculpté (p. 63-65)

2.4 La conjoncture politique (p. 65-67)

3 Le cadre géographique (p. 68-75) 3.1 Le problème de Ptéchai (p. 68-69) 3.2 Critique

de la localisation près d’Érétrie (p. 69-70) 3.3 Critique de l’identification au lac de Dystos

(p. 70-72) 3.4 Plaidoyer pour une troisième solution (p. 73-75) Conclusion (p. 76)

Bibliographie citée (p. 77-79).

Assèchement et bonification des terres dans l’Antiquité grecque. L’exemple

du lac de Ptéchai à Érétrie: aspects terminologiques et techniques,
Thierry Chatelain, doctorant aux universités de Neuchâtel et Paris IV (p. 81-108)

1 Sources et problèmes (p. 81-83) 2 La terminologie de l’inscription (p. 83-89) 3 Aspects

techniques de l’entreprise de Ptéchai (p. 89-97) 4 Les galeries souterraines en Grèce

ancienne : les exemples de Samos, Athènes et Syracuse (p. 97-99) 5 Conclusion (p. 99-104)

Appendice 1 (p. 105) Appendice 2 (p. 106) Bibliographie citée (p. 107-108).

-
Les qanats de ‘Ayn-Manâwîr (oasis de Kharga, Égypte), Michel Wuttmann,

institut français d’Archéologie orientale, Le Caire (p. 109-136)

1 Hydrogéologie du désert libyque. Le cas particulier du bassin sud de l’oasis de Kharga
(p. 109-111) 2 L’occupation humaine de la région de Douch-‘Ayn-Manâwîr (p. 111-113)

3 Description du site (p. 113-118)

4 La collecte et l’utilisation des eaux souterraines (p. 118-122) 4.1 La collecte de l’eau

dans l’aquifère (p. 118-119) 4.2 Le transport de l’eau de la zone de collecte vers la zone irriguée

en plaine (p. 119) 4.3 Le système de contrôle du débit : bassins et barrages (p. 120)

4.4 Le système de répartition (p. 120) 4.5 Le réseau d’irrigation (p. 120)

5 Les galeries drainantes : choix de leur emplacement et techniques de creusement

(p. 122-123)

6 La datation des ouvrages hydrauliques (p. 125-134) 6.1 Les sondages « MQ4M » et « MQ4D »

et la datation de la qanåt «MQ4» (p. 124-130) 6.2 La datation des deux chantiers de la qanåt

«MQ13 » (p. 131-134)

7 Une implantation rapide et planifiée à l’époque perse ? (p. 134-135) Bibliographie

citée (p. 135).

table des matières

-
table des matières • Qanats

-
Les qanats dans les ostraca de Manâwir, Michel Chauveau, école pratique des Hautes
table des matières

études, Paris (p. 137-142)

1 Présentation de la documentation (p. 137) 2 L’origine et la situation des eaux de l’oasis

dans les documents démotiques (p. 138-139) 3 Les transactions en rapport avec l’eau
(p. 139-142) Conclusion (p. 142) Bibliographie citée (p. 142).

-
Pas de qanats en Urartu! Mirjo Salvini, ISMEA, Rome (p. 143-155)

Abréviations (p. 154) Bibliographie citée (p. 154-155).
Les galeries de captage dans la péninsule d’Oman au premier millénaire avant

J.-C.: questions sur leurs relations avec les galeries du plateau iranien,
Rémy Boucharlat, CNRS, maison de l’Orient, Lyon (p. 157-184)

1 Questions de définition et de vocabulaire (p. 157-159) 2 L’âge du Fer dans la péninsule

d’Oman : périodisation et caractéristiques culturelles (p. 159-162) 3 Galeries de captage

de la péninsule d’Oman protohistorique : caractéristiques et indices chronologiques
(p. 162-172) 4 L’irrigation dans la péninsule d’Oman avant l’âge du Fer (p. 172-173)

5 Galeries de captage du plateau iranien (p. 173-180) Remerciements (p. 180)

Bibliographie citée (p. 181-183).

-
Qanats et géohistoire, Bernard Bousquet, institut de Géographie,

université de Nantes (p. 185-190)

1 Du qanåt… (p. 185-187) 2… à l’oasis (p. 187) 3 Géohistoire du qanåt (p. 187-189)

Bibliographie citée (p. 190).
-
table des matières • Qanats

-
Polybe X.28 et les qanats: le témoignage et ses limites

fig. 1, itinéraire d’Antiochos III entre les Portes caspiennes et Hékatompylos p. 16

fig. 2, représentations graphiques d’un qanåt p. 20

fig. 3, Polybe X. 28 et « les Belles Infidèles » p. 26-27
Le contrat d’Érétrie en Eubée pour le drainage de l’étang de Ptéchai

fig. 1, la stèle portant le contrat d’Érétrie avec Chairéphanès (face A) p. 43

fig. 2, restitution graphique du relief couronnant la stèle p. 65

fig. 3, carte du territoire d’Érétrie avec ses cinq chôroi (ou « districts ») p. 71

fig. 4, coupe montrant la galerie percée sous le col de Képhalari (Copaïs) p. 72

fig. 5, la région du plateau de Vélousia — Lépoura — Kriéza p. 74

fig. 6, vue du plateau de Lépoura * p. 74
Assèchement et bonification des terres dans l’Antiquité grecque.

L’exemple du lac de Ptéchai à Érétrie: aspects terminologiques et techniques

fig. 1, situation du lac Copaïs, au coeur de la Béotie p. 90

fig. 2a, lac Copaïs, plan du système de drainage avec les principales installations antiques p. 91

fig. 2b, aperçu du réseau hydraulique actuel p. 92

fig. 3a et 3b, Képhalari, coupe du tunnel et détail des puits 15 et 16 p. 94

fig. 4, Képhalari, tracé du tunnel en surface et emplacement des puits p. 94

fig. 5, Samos, tracé du tunnel d’Eupalinos p. 98

fig. 6, Athènes, coupe et plan des galeries superposées de l’Enneakrunos p. 100

fig. 7, Syracuse, coupe de l’aqueduc du Nymphée avec ses deux galeries superposées p. 100

fig. 8, région d’Alivéri et de Dystos, avec la plaine de Véloussia-Lépoura * p. 101

fig. 9, bassin cultivé de Vélousia-Lépoura, vue vers l’ouest * p. 102

fig. 10, reconstitution théorique du système de drainage de Ptéchai p. 103
-
Les qanats de ‘Ayn-Manâwîr (oasis de Kharga, Égypte)

fig. 1, carte de situation p. 110

fig. 2, ‘Ayn-Manâwîr et les collines voisines, le réseau des failles p. 111

fig. 3, une source artésienne asséchée à proximité du puits P1 de la qanåt «MQ4»* p. 112

fig. 4, concentration d’outillage lithique et de fragments d’oeufs d’autruches

à la surface du sol, éperon est de la colline de ‘Ayn-Manâwîr * p. 112

fig. 5, plan topographique de ‘Ayn-Manâwîr * p. 114

fig. 6, vue aérienne d’un groupe de qanåts du flanc nord de la colline * p. 115

fig. 7, vue aérienne du temple et du groupe de maisons « MMA»* p. 116

fig. 8, vue de la maison « MMP»* p. 117

fig. 9, plan de la maison romaine « MMS»* p. 117

fig. 10, schéma des différents types de collecte et de distribution des eaux

sur les sites de la région de ‘Ayn-Manâwîr p. 119

fig. 11, le puits de plaine MP3* p. 120

fig. 12, fossé drainant « MQ15 » * p. 120

fig. 13, conduit aérien terminal de la qanåt «MQ11»* p. 121

fig. 14, le bassin de retenue en aval de la qanåt «MQ5» et les jardins qui l’entourent * p. 121

fig. 15, profil longitudinal de la partie fouillée de la galerie de la qanåt «MQ4» p. 122

fig. 16, vue en trois dimensions de la galerie de la qanåt «MQ4»* p. 123

fig. 17, la galerie de la qanåt «MQ4»* p. 123

fig. 18, plan de la partie terminale de l’ensemble « MQ4 », « MQ4’»,

«MP1», «MP2», «MQ4M»* p.125
table des figures

* les figures signalées par une étoile sont publiées en couleurs

-
sur le site internet de l’éditeur: http://www.thotm-editions.com/qanats/ table des figures • Qanats

table des figures

fig. 19, plan de détail de la maison « MQ4M » p. 126

fig. 20, coupe de la paroi du sondage mené au sud de la maison « MQ4M » * p. 127

fig. 21, la cachette des ostraca np1716 à np1723 * p. 128

fig. 22, une partie du mobilier céramique des niveaux d’abandon de la maison «MQ4M»* p. 128

fig. 23, la maison « MQ4M » et le fond du vallon terminal de la qanåt «MQ4»* p. 130

fig. 24, le fond du vallon, sondage « MQ4d » * p. 130

fig. 25, vue en trois dimensions de la partie explorée de la qanåt «MQ13»* p. 131

fig. 26, le regard R3 de la qanåt «MQ13 » * p. 132

fig. 27, vue en trois dimensions de la partie explorée de la qanåt «MQ13»* p. 132

fig. 28, qanåt «MQ13 » : conduit aérien d’époque perse * p. 133
-
Pas de qanats en Urartu!

fig. 1, la région de Van, système d’approvisionnement en eau de la capitale

urartéenne Tußpa (Van Kalesi) et de la ville-résidence de Rusa⁄inili (Toprakkale) p. 147

fig. 2, pont-aqueduc du canal de Minua sur le Hop©ap Su* p.148

fig. 3, inscription cunéiforme rupestre de Katepants, relatant le creusement

du « canal de Minua » * p. 149

fig. 4,le nouveau lit du «canal de Minua» dans les environs d’Édremit, au sud de Van* p.149

fig. 5, muraille de soubassement du « canal de Minua » dans les environs d’Édremit,

au sud de Van* p.150

fig. 6, barrage sud du lac de Rusa * p. 150

fig. 7, déversoir du barrage sud de Ke©i© Göl* p. 151
Les galeries de captage dans la péninsule d’Oman au premier millénaire

avant J.-C.: questions sur leurs relations avec les galeries

du plateau iranien

fig. 1a, le plateau iranien et la péninsule d’Oman p. 161

fig. 1b, la péninsule d’Oman et les sites d’habitat de l’âge du Fer I et du Fer II p. 162

fig. 2, oasis d’al-Ain, carte de la zone de Hili, localisant les sites

du 3e et du 1er millénaire avant J.-C. p. 165

fig. 3, Hili 15, répartiteur en aval du canal en tranchée * p. 166

fig. 4, Hili 15, canal construit en dalles calcaires sur les côtés et en couverture * p. 167

fig. 5, le réseau moderne des aflaj de l’oasis d’al Ain p. 167

fig. 6, la dépression de al Madam, les galeries de captage et les zones occupées

à l’âge du Fer p. 169

fig. 7, ligne de regards sur une galerie de sous-écoulement près de Bithnah

dans la montagne d’Oman * p. 171

fig. 8, carte de galeries en Oman central et leur relation aux lits anciens

et récents de l’oued p. 171

fig. 9, schéma théorique d’une cimbra d’Espagne, coupes transversale et longitudinale p. 172

fig. 10, le réseau hydrographique d’Iran et carte des précipitations * p. 175

fig. 11, carte de l’enneigement en Iran * p. 175

fig. 12, carte de répartition des galeries de captage (« qanåt ») en Iran* p.176

fig. 13, proportion des « qanåt» en Azerbaijan par rapport au reste de l’Iran p. 176

fig. 14, lignes de puits de galeries souterraines traversant le site archéologique

de Bishåpur (Fars, Iran), ville sassanide fondée au 3e siècle de l’ère chrétienne p. 177
-
Qanats et géohistoire

tableau 1, structure géohistorique p. 188
-
6 table des figures • Qanats

Introduction
Pierre Briant, Collège de France, Paris
L’idée d’un séminaire consacré aux qanåts et galeries souterraines dans l’Antiquité grecque et proche-

orientale remonte à de nombreuses années. Mon intérêt ancien pour ce sujet relève de plusieurs axes

de recherches: tout d’abord un passage fameux des Histoires de Polybe (X.28); dans le même temps l’usage

que l’historien de l’empire achéménide peut faire des sources classiques; l’histoire achéménide en général

; également bien sûr les débats aujourd’hui quelque peu assourdis sur le « mode de production asiatique

». Ce débat, dès lors que l’on s’intéressait au Proche-Orient ancien, incluait immédiatement la

discussion sur le rôle de l’État dans les grands travaux d’irrigation, ainsi que la discussion sur la propriété

dite éminente de l’État. Inutile ici de refaire l’historique, depuis Marx et Engels jusqu’aux débats

passionnés suscités par la publication du Despotisme Oriental de Wittfogel. Je me permets de renvoyer

à un article que j’ai naguère publié dans la revue Zamân 1980 1, — éphémère malgré son titre ! —, où

je discutais des positions de K. Wittofgel (qui d’ailleurs ignorait le texte de Polybe), et des débats

subséquents. Concernant l’histoire achéménide, le texte de Polybe a été depuis très longtemps intégré

dans un dossier intitulé généralement «politique agricole des Achéménides», dossier où l’on retrouvait

côte à côte le texte de Polybe, des passages de Xénophon, la lettre de Darius à Gadatas et des passages

de l’Avesta (en particulier le Fargard III: «amener de l’eau dans une terre sans eau et retirer l’eau d’où

il y en a trop») 2 .
À l’intérieur de ce dossier, le texte de Polybe présentait et présente encore des caractéristiques

propres : (i) il semble faire référence à une politique de colonisation agraire sur le Plateau iranien ; (ii)

il montre que l’initiative achéménide a survécu à ses promoteurs, puisque l’existence de qanåts, datés

de l’époque achéménide, est attestée encore à la fin du IIIe siècle avant notre ère ; (iii) il vient jeter une

nuance, si cela est encore nécessaire, sur la présentation souvent adoptée depuis Droysen et bien

d’autres, au terme de laquelle Alexandre, en opposition avec les Achéménides, aurait mené une politique
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   39

similaire:

Bibliographie citée (p. 77-79) iconAncienne «parrochia St Stephani de Saorra», citée en 1163, dans un...
«parrochia St Stephani de Saorra», citée en 1163, dans un précepte du pape Alexandre III, parmi les possessions de l’abbaye du Canigou,...

Bibliographie citée (p. 77-79) iconProgramme 16 jours / 13 nuits
«City of Sails» (la citée des voiles), on ne peut manquer les centaines de voiliers glissant au grès du vent dans la magnifique baie...

Bibliographie citée (p. 77-79) iconBibliographie Ce document, la bibliographie détaillée et les données...

Bibliographie citée (p. 77-79) iconPlaine Commune Promotion Réseau d’entreprises éco-industrielles Compte rendu
«Écologie industrielle sur la zae jean Mermoz» est citée puisqu’elle a été réalisée par un cabinet extérieur au territoire

Bibliographie citée (p. 77-79) iconBibliographie Bibliographie relative à la ville de Casablanca
«Variations spatiales du privé et du public à travers les exemples de Ben M'sik et de Hay Moulay Rachid à Casablanca»

Bibliographie citée (p. 77-79) iconBibliographie

Bibliographie citée (p. 77-79) iconBibliographie

Bibliographie citée (p. 77-79) iconBibliographie

Bibliographie citée (p. 77-79) iconBibliographie. 69

Bibliographie citée (p. 77-79) iconBibliographie








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com