Cours de semestre. Introduction








télécharger 87.81 Kb.
titreCours de semestre. Introduction
page3/3
date de publication09.07.2017
taille87.81 Kb.
typeCours
ar.21-bal.com > histoire > Cours
1   2   3

Jean Luc GODARD.

Il est le seul réalisateur qui soit resté fidèle aux principes de la Nouvelle Vague.

1961 : « une femme est une femme ». Premier film de Godard tourné en son direct, c’est l’histoire d’une stripteaseuse en couple avec un coureur cycliste qui refuse de lui faire un enfant. La jeune femme fait alors appel a un ami pour la féconder > Ce film est très autobiographique : il fait jouer sa propre femme et tourne dans son propre appartement parisien. Du point de vue de la mise en scène, on retrouve la patte de Godard qui interrompt la diégèse du film pour intercaler des réactions écrites du metteur en scène. On est toujours dans le domaine du fictionnel.

1962 : « Vivre sa vie » : c’est l’histoire d’une jeune femme expulsée de chez elle après sa rupture, et sa chute dans la prostitution. Le film suit une logique d’enquête avec un chapitrage. C’est un film assez intellectuel qui rencontre malgré tout un fier succès.

1963 : « Carabinier » : c’est l’histoire parodique de soldats missionnés par un roi pour conquérir des terres. Or en chemin le roi change de décision et les soldats continuent un travail pour lequel ils seront punis une fois de retour. Le film marque un rapport plus théorique de Godard avec son public.

1964 : « Une femme mariée » : c’est l’histoire d’une femme, jouée par Masha Meryl, mariée à un pilote de ligne et qui comble l’absence de son mari avec un amant. On suit toujours ici la logique d’enquête adoptée par Godard dans certains de ses films.

1964 : « Bande à part »

1965 : « Alphaville » : c’est un film de science-fiction tourné en décor naturel ; une histoire d’agent secret. Godard a ici recours à l’expressionnisme allemand.
1965 : « Pierrot le fou » : c’est le 2ème chef-d’œuvre de Godard, toujours avec Jean Paul Belmondo et Anna Karina. C’est l’histoire de Ferdinand, professeur d’espagnol, qui s’ennuie avec sa femme et part avec une jeune fille. Le film est basé sur une trame policière pour l’exploration du thème des relations amoureuses. Mais le film se révèle aussi être une vraie dénonciation de la société de consommation.

Il y reprend un peu toutes les réflexions sur la mise en scène, et boucle ainsi sa période Nouvelle Vague.

► Visionnage de Pierrot le fou.
→ Après sa période Nouvelle Vague, Godard va s’orienter vers le cinéma expérimental, et se préciser en théoricien du cinéma.
François TRUFFAUT

1960 : « Tirez sur le pianiste » : Dans ce film la mélancolie de Truffaut est servie par Aznavour qui incarne un homme qui parcourt les souvenirs des évènements qui ont mené à la mort de sa femme. Truffaut s’inscrit dans le style polar et démontre toute l’étendue de la virtuosité technique et du style qu’il a acquis pendant des années (Flash-Backs ; surimpression ; écran divisé ; etc.).

1962 : « Jules & Jim » : le film montre la capacité de Truffaut à exprimer la féminité de ses personnages. Cette adaptation littéraire a un style très « écrit » et marque la frontière avec la légèreté du quotidien prônée par la Nouvelle Vague. Il y respecte le texte à la ligne pour ne pas en altérer l’essence. On y retrouve aussi toute la dimension mélancolique de Truffaut.

Avec ce film Truffaut s’est rendu compte qu’il ne trouvait pas son compte dans les principes fondateurs de la Nouvelle Vague. Il réalise que ces principes qu’il décriait auparavant sont finalement utiles à la création de son style.

1964 : « La peau douce » : Pour Truffaut, ce film est une antithèse de Jules et Jim.

1966 : « Fahrenheit 451 » : c’est un film de science-fiction à gros budget, tourné en anglais et distribué par une major américaine > Truffaut se place à 10 000 lieux de la Nouvelle Vague sur les plans créatifs et économiques.

1967 : « La mariée était en noir »

1968 : « La sirène du Mississipi »
Eric ROMMER

Avec Godard, c’est un des réalisateurs qui est resté le plus fidèle aux principes de la Nouvelle Vague. Il a amorcé la série des contes moraux :

- premier volet : « La boulangerie de Monceau » (1962). Il monte pour cela sa boîte de production (Les films du Losange) et restera fidèle à ce principe d’autoproduction. Il travaille avec de petites équipes, dans l’optique de gagner de la légèreté dans la prise de vue pour pouvoir mieux capter la pureté des scènes.

Il prône un cinéma qui peint les états d’âme, les pensées autant que les actions.

→ Il y aura 5 autres films dans la série et on y retrouve à chaque fois le travail d’architecte de Rommer. Il ne cherche pas à faire un cinéma doctrinal.

1966 : « La collectionneuse »

1969 : «  Ma nuit chez Maud » : C’est un film très sombre, en noir & blanc, tourné en studio avec des dialogues très écrits.

► Visionnage de Ma nuit chez Maud : on note une forte empreinte du dialogue écrit (plus du tout d’improvisation) et une volonté de transcrire le monde à travers des théories.
Agnès VARDA

1962 : « Cléo de 5 à 7 » est un film qui apparaît comme tourné en temps réel car il montre 2 heures de la vie d’une femme. La gestion du temps y est toutefois complètement factice et le film devient même une interrogation sur le temps cinématographique. Varda montre ici son habileté à tromper le public en jouant avec le temps réel.
Jacques RIVETTE

1960 : « La religieuse » est l’histoire d’une femme enfermée dans un couvent, jouée par Anna Karina. Le film traite de ses rapports avec la mère supérieure, et sa glissade progressive dans l’homosexualité. C’est une adaptation littéraire, qui montre que Rivette s’éloigne lui aussi de la Nouvelle Vague au profit de son cinéma personnel.


1   2   3

similaire:

Cours de semestre. Introduction iconCours du semestre. Introduction générale
«On» c’est la direction générale aidée des cabinets de consultant. Pour une pme l’étudiant stagiaire a une fonction de consultant...

Cours de semestre. Introduction iconRappel de l’objet du marché
«institutionnelle», avec les acteurs et élus du territoire, va s’engager au cours du deuxième semestre 2014. Elle permettra de

Cours de semestre. Introduction iconCours du premier semestre 2011. Étaient présents
...

Cours de semestre. Introduction iconCours introduction

Cours de semestre. Introduction iconCours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19:...
«successeur» (sous-entendu du Prophète), terme dérivé du verbe khalafa (xalafa, خَلَفَ) signifiant «succéder»

Cours de semestre. Introduction iconBibliographie sélective Table des matières introduction generale...
«Santé publique» et est destiné aux étudiants en deuxième année de graduat en Sciences Infirmières pour toute les orientations

Cours de semestre. Introduction iconProgramme des activites du 1er semestre 2017 jeudi 12 janvier à 15...
«galette» pour partager le verre de l’amitié et évoquer le programme des activités proposées pour le 1er semestre 2017

Cours de semestre. Introduction iconCalendrier du Semestre B

Cours de semestre. Introduction iconLe cours de
«phénomène le plus évident de la vie économique» (cf. A. Benachenhou : Introduction à l’analyse économique, opu, Alger, 1976, p....

Cours de semestre. Introduction iconCours de nutrition humaine Chapitre I : Introduction
«conquête lucide» veut dire que le patient doit être compétent pour préserver son capital santé








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com